Pourquoi les fusées françaises sont-elles lancées de Kourou en Guyane ?

Proposé par
le
dans

Kourou a été choisi comme base de lancement des fusées françaises, car elle est située en Guyane, pas très loin de l'équateur. En effet, c'est au niveau de l'équateur que l'on tourne le plus vite (environ 1675 km/h). Cette vitesse de rotation -déjà acquise- au décollage permet d'atteindre plus facilement la vitesse minimum de mise en orbite, d'où une économie de carburant.

En mer il est plus facile de se positionner sur l'équateur et ce positionnement précis permet de lancer une charge utile plus lourde que depuis un pas de tir sur terre ferme. C'est pour cette raison que la société Sea Launch a reconverti une ancienne plate-forme de forage en base de lancement.


Tous les commentaires (76)

a écrit : Le terre étant une boule tu auras du mal à trouver de point plus ou mois éloigné de son centre à sa surface. Si tu pensais à l'écrasement de la Terre il est trop minime pour que cela influe.
Je pense qu'il parle de la vitesse qu'on a à l'Équateur, plus élevée qu'ailleurs, à propos de la rotation.
la terre à une forme de sphère et elle est légèrement applati au niveau des pôles donc pas totalement sphérique...

Posté le

android

(0)

Répondre

Il me semble que c'est également pour une raison de force d'attraction terrestre subie par la fusée : en effet, l'Équateur étant un ensemble des points les plus éloignés du centre de la Terre, l'attraction terrestre y est moins importante, la poussée nécessaire pour faire décoller la fusée s'en trouve donc réduite.
Cette différence, bien que minime, permet d'économiser plusieurs tonnes de carburant par rapport à une base de lancement placée aux pôles, et donc d'augmenter la charge utile des fusées.

Et si il reste encore un peu de pétrole: BABOUM !!

a écrit : Dans le parc des Buttes-Chaumont, il existe un pont qui fut longtemps surnommé le "pont des suicidés"
Le Base-jump, y a été inventé puisque un dénommé Grandveaud a survécu à un saut du pont, en parachute, en 1924.
Je vois pas le rapport ?!?

L'anecdote est mal rédigée, c'est parce que la gravité est plus faible près de l'Équateur que les scientifiques s'approchent le plus possible de l'Équateur pour économiser du du pétrole pour la protection des engins spacieux (moins de gravité = moins de résistance au décollage =moins besoin d'énergie pour envoyer un objet dans l'espace). La vitesse de la terre est bien la cause de cette faible gravité: la force centrifuge est due à la vitesse plus importante est plus importante.

a écrit : Pour economiser du carburant . Je suis pas sur que se soit la meilleur methode.
De plus les fusee fonctionnent a l'oxygene et hydrogene liquide qui est inepuisable (quasiment).
Le moteur Vulcain (au centre de la fusée Ariane V fonctionne en mélangeant de l'hydrogène liquide a tres basse temperature avec de l'oxygène liquide a tres basse température également. Mais lors de la premiere phase de lancement (les 2 premieres minutes) ce sont les EAP (etages autopropulsés à poudre) qui fournissent la poussée nécessaire au décollage. Ces derniers fonctionnent avec des propergols solides chimiques ! Donc le gain de carburant est tres recherché.
Il faut savoir que 90% du poids initial de la fusée Ariane V est dédié a sa propulsion (seulement 10% de charge utile donc)
Pour information, les lancement s'effectuant vers l'Est, la rotation de la Terre fournit une vitesse initiale non négligeable au décollage (exemple: la fusée Soyouz à Baikonour ne peut envoyer que des satellites de 5t maximum alors que la meme fusée a Kourou peut envoyer des satellites de 8t)
Petit point de vocabulaire pour le complément, ce gain de vitesse au décollage s'appelle L'Effet de Fronde

Source: Centre Spatial Guyanais, entretien avec les ingenieurs

a écrit : Quand tu es sur l'équateur, la Terre tournant sur elle-même sur un axe reliant les 2 pôles, tu es à la vitesse maximale. Si tu es sur un pôle, tu n'as pas de vitesse. Est ce que tu sais si on a conscience soit à l'équateur soit au pôle que l'on tourne ?

Posté le

android

(0)

Répondre

J'habite dans cette ville et je peux vous dire qu'à chaque lancement on a le droit à un moment magique. C'est super beau.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Est ce que tu sais si on a conscience soit à l'équateur soit au pôle que l'on tourne ? Oui, on le sait. Ou plutôt on le devine (à partir du moment où on te l'a apprit, hein!) quand on voit le soleil qui "bouge" au fur et à mesure de la journée!
Sinon, on ne le sent pas plus qu'en France...
C'est comme les australiens qui n'ont pas conscience d'avoir la tête en bas... ;-)

Mon prof de physique m'a dit que c'était parce que l'intensité de pesanteur était très faible la-bas... Est-ce que c'est vrai aussi ?

Et pourquoi cap Canaveral a été choisi? Certes c'est en Floride et relativement bas, mais pourquoi là et pas ailleurs ?

a écrit : La terre n'est pas totalement ronde, de ce fait, le rayon de la terre n'est pas le meme partout, ainsi, notre vitesse tangentielle ne change pas ou que nous soyons a la surface de la terre mais c'est la vitesse angulaire qui n'est pas la meme, donc nous tournons plus vite a l'equateur. (formule : v = w * r) J'aurais dit exactement le contraire. Notre vitesse angulaire ne change pas 360• par 24h, mais notre vitesse tangentielle dépend de notre distance par rapport a l'axe ( nulle au pole maximum a l'équateur) . Tout cela dans un référentiel géo centré.

a écrit : Ça dépend totalement du type d'orbite. Si ton satellite est proche et qu'il doit faire 3 fois le tour de la Terre par jour ou s'il est très loin et qu'il reste en géostationnaire, toujours au dessus du même endroit, ça ne sera pas la même vitesse. Deux notions se mélangent ici: la vitesse de libération qui est la vitesse minimum pour s'affranchir de l'attraction terrestre ( je simplifie un peu en oubliant que l'accélération a lieu durant toute la montée) ce mouvement est perpendiculaire au sol, et la vitesse de rotation qui dépend de l'orbite choisit ( une fois en haut, la vitesse a laquelle on tourne autour de la terre pour bénéficier de la force centrifuge et ne pas retomber)

a écrit : L'anecdote est mal rédigée, c'est parce que la gravité est plus faible près de l'Équateur que les scientifiques s'approchent le plus possible de l'Équateur pour économiser du du pétrole pour la protection des engins spacieux (moins de gravité = moins de résistance au décollage =moins besoin d'énergie pour envoyer un objet dans l'espace). La vitesse de la terre est bien la cause de cette faible gravité: la force centrifuge est due à la vitesse plus importante est plus importante. Afficher tout Certe, mais la raison principale reste que l'on a de base une vitesse tangentielle plus importante, et donc autant carburant économisé pour la mise en rotation.

a écrit : Je suis ingenieur en aeronautique et je peux vous dire que la vitesse rotative influe sur la pression gravitationnaire en orbite terrestre Monsieur a de l'humour. La vitesse rotative .... à moins qu'on ne parle du temps mis pour imprimer un journal. Et pour la pression gravitationnelle... probablement une notion physique de comptoir!

C'est ce qu'on appelle l'effet de fronde gravitationnel

Posté le

android

(0)

Répondre