Des fermes sans agriculteur au Japon

Proposé par
le
dans

Suite aux dégâts engendrés par le tsunami de 2011 sur certains sols, rendant les terres infertiles à cause du sel et des hydrocarbures, le gouvernement japonais a l'intention de créer sur 250 hectares une ferme robotisée expérimentale à 300km de Tokyo : les tracteurs seront automatisés, des LED remplaceront les pesticides et le dioxyde de carbone des machines servira à nourrir les plantations.


Tous les commentaires (58)

a écrit : Terminator IV : le soulevement des machines a la ferme ! Il ne sagit pas de remplacer l'homme par la machine mais d'accroitre le potentiel de production en minimisant l'effort humain. Cette vision de la machine qui remplace l'homme est alarmiste et revolue. Un point positif pour l'ecologie en bonus !!! c est loin d etre revolue tout ca. les machines prennent notre place et tout ca pour qu on ne fasse pas d efforts. nous sommes bien plus fénéant qu avant. la technologie moderne c notre vie. je veux dire que nous ne pouvons plus vivre sans. et l ecologie c la nature et pas les robots.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : c est loin d etre revolue tout ca. les machines prennent notre place et tout ca pour qu on ne fasse pas d efforts. nous sommes bien plus fénéant qu avant. la technologie moderne c notre vie. je veux dire que nous ne pouvons plus vivre sans. et l ecologie c la nature et pas les robots. C'est bien beau ton discours, mais tu parles des machines comme d'un moyen pour l'homme d'en faire le moins possible, je ne vais pas te contredire entièrement, MAIS: ce n'est de loin pas la principale motivation à ce marché (on parle ici de robotisation, mais cela s'applique aussi aux moteurs inventés à la révolution industrielle il y a bientôt 2 siècles), je te rappelle que l'humanité est en croissance exponentielle et que la technologie répond entre autre au BESOIN de nourrir TOUTE la population (127M au Japon en 2008 d'après wiki). J'insiste sur "besoin" car je parle là d'une condition fondamentale de survie qui, de l'âge de pierre au 21e siècle, reste la même. Le tsunami ayant stérilisé une grande partie des terres japonaises, il n'y a pas 36 000 solutions : importation massive (ce qui se fait/fera déjà à coup sûr) et de trouver des solutions pour pouvoir continuer de produire en quantités suffisantes pour rentabiliser en partie - évidemment ça ne sera pas suffisant pour pouvoir les faire vivre en autarcie, et ça n'est pas le but visé.
Au fait, d'après une source que je mettrai en lien à la fin de mon commentaire, 75% des agriculteurs du monde entier travaillent aux champs avec encore la seule force de leurs bras, sans accès aux techniques modernes... et forcément, ces 75% proviennent des pays encore pauvres où l'espérance de vie est très basse. Pour remédier à ça: leur permettre l'accès aux techniques modernes et donc aux machines (par exemple). Ceci poserait effectivement le problème que une bonne partie d'entre eux deviendrait inutile pour l'agriculture et se retrouverait sans emploi... Bref, on constate donc que y a toujours des dilemmes, des compromis et des choix à faire entre écologie, économie et marché, humanisme (le fait d'essayer d'améliorer les conditions de vie de plusieurs peuples entiers), emploi, etc., et que en voulant remédier à l'un on peut facilement nuire à l'autre et que le problème est donc bien plus compliqué que ça. Pour revenir au japon, celui-ci n'est de loin pas un pays pauvre, au contraire il est un des pays les plus développés, et par définition même de ces pays, le pourcentage de la population qui travaille dans ce secteur est infime et décroît encore, puisque la grande majorité des gens se tourne vers les villes, favorisant... la technologie entre (beaucoup) d'autres choses. Les robots à la ferme contribuent donc à rééquilibrer le tout. Bref cette solution (expérimentale encore, j'insiste!) me parait une très bonne idée pour remédier à ces différents aspects ; l'avenir nous le dira.
Edit: oublié la source, excusez-moi:
www.bretagne-solidarite-internationale.org/mediastore/11/4810_1_FR_original.pdf
Ca n'est qu'un site parmi nombre d'autres, tapez " démographie" ou "agriculture" (ou les deux) et vous trouverez déjà bien des choses.

Posté le

website

(2)

Répondre

a écrit : Après y a plus de travail pour les paysans si les machines les remplacent.. donc c'est mauvais ce n'est pas toujours vrai. Il faut bien produire les machines et les outils, gérer la maintenance des appareils etc.

C'est le discours qui était tenu dans les années 80 avec l'automatisation. De nouveaux métiers ont vu le jour :)

Posté le

website

(0)

Répondre

de 2,47 metres ,trés exactement ;)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est bien...enfin seul l'avenir nous le dira, on ne peut encore estimer serieusement les avantages de ce type d'agriculture.
Mais encore bravo au Japon pour leurs innovations et leur recherche
Dans un sens c'est une belle innovation technologique, mais si l'on continue d'avancer comme ça, de moins en moins de travail seront disponible pour la population, tandis quelle ne cesse d'acroître.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Au final c'est bien ou non ? Sûrement

Posté le

android

(0)

Répondre

super mais comment vont-il creer l'nrj necessaire pour faire fonctinner toutes ces machinr ??? UNE NOUVELLE CENTRALE NUCLEAIRE ????

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : super mais comment vont-il creer l'nrj necessaire pour faire fonctinner toutes ces machinr ??? UNE NOUVELLE CENTRALE NUCLEAIRE ???? Avec du soleil ? panneau photovoltaïque etc

Posté le

website

(0)

Répondre

si sa continue comme sa toute la chine va etre au chomage

Posté le

android

(0)

Répondre

ils enlevent les pesticides pour nourrir les plantes au CO2!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : ils enlevent les pesticides pour nourrir les plantes au CO2! T'es au courant que c'est les plantes qui fabriquent l'oxygene à partir du CO2 justement ? donc oui, elles vont "consommer" le co2 rejeté par les machines, pour avoir le moins d'emission de Co2 possible.
Et ils n'enlevent pas les pesticides, ils les remplacent par quelque chose ayant la meme fonction et surement la meme efficacité, mais BEAUCOUP moins nocif (enfait, nocif d'un coté, et pas du tout de l'autre).

Posté le

website

(0)

Répondre

qu'ils s'occupent d'abord de fukushima.
Puis on verra le reste...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : En réalité j'espérais ne pas avoir de réponse pour éviter d'entrer dans le débat. ^^
Je ne parle pas d'éteindre la race humaine au profit des machines, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire (si toutefois c'est ce que tu croyais).
J'ai simplement mis en avant un effet que je
déplore au fur et à mesure que la technologie avance, à savoir le monopole que les machines (ou que la technique que l'homme a perfectionnée au fil des siècles) ont sur l'homme, et ce de plus en plus. Pour bien des technologies l'homme est déjà esclave de la technique (l'ordinateur ou autre technologie ultradéveloppée que l'homme ne contrôle plus) et c'est cette dénaturation qui me blesse et me désole. Afficher tout
Euh une technologie que l'homme ne contrôle plus ? Tu peux développer s'il te plaît parce que même si effectivement pour beaucoup de chose on est dépendant des machine c'est pas pour autant qu'on ne les contrôle plus, je veux dire aujourd'hui on est obligé d'aller sur internet pour faire tout et n'importe quoi mais c'est pas pour ça qu'on ne contrôle pas internet

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est bien...enfin seul l'avenir nous le dira, on ne peut encore estimer serieusement les avantages de ce type d'agriculture.
Mais encore bravo au Japon pour leurs innovations et leur recherche
Sur la papier c'est pas mal. Mais ils ont oublié quelque chose... l'Homme ! Tous les fermiers qui cultivaient près des côtes ont perdu leurs travail. Et ce dernier est remplacé par une ferme automatique ("robotisée") et donc supprime de l'emploi.

Le problème dans la société actuelle, c'est que cette main d'oeuvre pourrai se reconvertir pendant que les machines produisent des ressources, ce qui permettrai à d'autres de moins travailler en répartissant le temps de travail.
Tout le monde y gagnerai... sauf une minorité... les patrons. Donc moi je trouve ca super sur le point de vue écologie mais qui n'atteindra pas ca pleine force du fait de ce que j'ai expliqué plus haut.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : De plus en plus de prototypes de ferme pour le futur existent. Comme les fermes verticales. Lien ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est un bon projet en tout cas: le tsunami a rendu certaines terres stériles et le japon réagi de manière à pouvoir continuer de produire. En plus de ça ils ont l'air de s'intéresser à des solutions écologiques, en remplaçant les pesticides... Surtout si c est une limace a 3 tête qui ce pointe vos mieux éviter les pesticide

a écrit : En réalité j'espérais ne pas avoir de réponse pour éviter d'entrer dans le débat. ^^
Je ne parle pas d'éteindre la race humaine au profit des machines, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire (si toutefois c'est ce que tu croyais).
J'ai simplement mis en avant un effet que je
déplore au fur et à mesure que la technologie avance, à savoir le monopole que les machines (ou que la technique que l'homme a perfectionnée au fil des siècles) ont sur l'homme, et ce de plus en plus. Pour bien des technologies l'homme est déjà esclave de la technique (l'ordinateur ou autre technologie ultradéveloppée que l'homme ne contrôle plus) et c'est cette dénaturation qui me blesse et me désole. Afficher tout
Un exercice des technologies que l'homme ne contrôle plus?

Posté le

android

(0)

Répondre