Prise de la Bastille : seulement 7 prisonniers libérés

Proposé par
le
dans

Le 14 juillet, fête nationale française, marque l'anniversaire de la prise de la Bastille par les révolutionnaires en 1789. Mais à cette date, il n'y avait que 7 prisonniers à la Bastille, et leurs conditions d'incarcération étaient assez souples : leurs cellules n'étaient même pas fermées.

Ces prisonniers n'étaient d'ailleurs pas symboliques puisqu'il y avait 4 faussaires, 2 fous et un criminel. Aucun d'eux ne retrouvera d'ailleurs la liberté. Le 14 juillet célèbre en fait la fête de la Fédération qui a eu lieu le 14 juillet 1790. Les fédérations sont des milices de citoyens constituées pour faire face aux troubles apparus depuis l'été 1789 et pallier l'affaiblissement du pouvoir. Ces milices étaient formées à l'image de la Garde Nationale de Paris, commandée par le marquis de la Fayette. Il décida de fonder une unique Fédération Nationale réunissant les fédérations provinciales, et organise, sur le champs de mars le 14 juillet 1790 une grande fête de la Fédération, qui tout en commémorant la prise de la Bastille, marquera la réconciliation et l'unité du peuple français.


Tous les commentaires (47)

Bonjour,

Je tiens à souligner ce qui me semble être une erreur.
Le 14 juillet de chaque année nous ne fêtons pas la prise de la Bastille de 1789 mais la Fête de la Fédération de 1790 qui en gros est la fête d'unification des provinces françaises autour du pouvoir centralisé.

Pouvez-vous vérifier cette information pour corriger, le cas échéant, votre post car dans le cas contraire la culture générale de vos lecteurs risque sur ce point d'être erronée?

a écrit : Les prisonniers de la bastille en 1789 n'étaient pas symboliques en effet mais la bâtiment l'était pour beaucoup de raison. Obsolète au XVIIIe siècle car trop proche de l'aglomération parisienne, elle représentait un bastion de peur en plein Paris. Pendant des siècles les rois pouvaient y enfermer qui ils voulaieny sur une simple lettre de cachet, elle symbolisait donc l'absolutisme et la justice arbitraire. De plus un événement frais dans les mémoires renforçait cette image: l'embastillement immédiat du cardinal de Rohan suite à l'affaire du collier alors qu'il était victime. Afficher tout La preuve, 7 prisonniers innocents! Ahlala , quel caprice!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le but de la prise de la bastille n'était pas de delivrer ses prisonniers mais de prendre les armes qui y etait afin de continuer la révolution dans la violence. D"ailleurs ils ont ete decus...

Posté le

android

(0)

Répondre

Moi on m'a appris qu'un général (?) étranger c'est échappé, et qu'un tableau le représente entrain de regarder la prise de la bastille .

La fête nationale à aucun rapport avec la prise de la bastille

a écrit : J'ai lu récemment que le 3 juillet 1789, douze jours avant l'émeute historique, le Registre d'écrou de la Bastille portait la mention "Le comte de Sade a crié par sa fenêtre, à diverses reprises, qu'on égorgeait les prisonniers de la Bastille et qu'il fallait venir le délivrer". Sade était en train d'y écrire les 120 kournées de Sodome. Afficher tout Tu sais pas compter c'est 11 jours avant la prise de la (p)astille

On ne fête pas le 14 juillet 1789 pour la prise de la bastille mais le 14 juillet 1790 pour la création de la federation nationale