Un pilote japonais vola 5 heures malgré une blessure à la tête

Proposé par
Invité
le
dans

Saburo Sakaï, un pilote de chasse japonais, reçut une lourde rafale de balles lors de la bataille de Guadalcanal en août 1942. Une balle traversa son cerveau ce qui le rendit aveugle d'un œil et le paralysa de tout son côté gauche. Il vola quand même 5 heures soit plus de 1000 km jusqu'à sa base puis tomba dans le coma après avoir atterri.


Commentaires préférés (3)

Un homme, un vrai.
Est-il mort des suites de sa blessure?

Posté le

android

(384)

Répondre

a écrit : Un homme, un vrai.
Est-il mort des suites de sa blessure?
Sur Wikipedia ils disent qu'il est mort en 2000 (a 84 ans) un dur a cuire...jmcmb

Posté le

android

(538)

Répondre

Quelques infos tiré du deuxieme lien (lien tres complet et tres interressant):
-Saburo Sakaï est fils de samouraï (ceci explique peut etre cela)
-Il contribua a l amelioration des conditions de vie des pilotes japonais, grace a lui les repas varies (avant meme repas chaque jours) et le droit de fumer.
-"Sakaï est grievement touché a la poitrine, a la jambe et surtout a l oeil droit a cause des eclats du cockpit, il met alors un foulard de soie pour arreter le seignement"
-Il participa a 200 combats aerien et comptabilise 60 victoires
-En 1982 Sakaï sert la main de Harold L.Jones, l un des mitrailleurs des "Avengers" qui l avais blessé.

Posté le

android

(498)

Répondre


Tous les commentaires (60)

Un homme, un vrai.
Est-il mort des suites de sa blessure?

Posté le

android

(384)

Répondre

a écrit : Un homme, un vrai.
Est-il mort des suites de sa blessure?
Sur Wikipedia ils disent qu'il est mort en 2000 (a 84 ans) un dur a cuire...jmcmb

Posté le

android

(538)

Répondre

Je pense surtout a la chance de se dernier.
Il n'a perdu "que" le contrôle du coté gauche alors que son cerveau a été transpercé.
J'imagine qu'à 1 mm près il serait mort.
Ce qui n'enlève rien a sa ténacité!

Quelle resistance, comment un homme peut survivre avec la moitié de son cerveau ?! En plus dans dans un avion de chasse ou le pilote est soumis a la pression du a son appareil, chapeau ! mais le cockpit a pas du etre beau a voir

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Un homme, un vrai.
Est-il mort des suites de sa blessure?
Après une convalescence de 5 mois il a repris du service et est décédé d'une crise cardiaque en 2000. (source wiki)

Posté le

android

(19)

Répondre

Les hommes ont des capacités de résistances physiques et morales qui forcent le respect.
Chapeau bas à cet homme!!!

Posté le

android

(13)

Répondre

Et dire que je me suis plaint quand mon orteil s'est prit une rafale de coins de commode ce matin ..

RESPECT a cet homme, y'a pas d'autre mots!!

Quelques infos tiré du deuxieme lien (lien tres complet et tres interressant):
-Saburo Sakaï est fils de samouraï (ceci explique peut etre cela)
-Il contribua a l amelioration des conditions de vie des pilotes japonais, grace a lui les repas varies (avant meme repas chaque jours) et le droit de fumer.
-"Sakaï est grievement touché a la poitrine, a la jambe et surtout a l oeil droit a cause des eclats du cockpit, il met alors un foulard de soie pour arreter le seignement"
-Il participa a 200 combats aerien et comptabilise 60 victoires
-En 1982 Sakaï sert la main de Harold L.Jones, l un des mitrailleurs des "Avengers" qui l avais blessé.

Posté le

android

(498)

Répondre

Comme souligné dans l'anecdote, il a volé plus de 1000km avant de revenir à sa base.
Cela peut paraître surprenant, car généralement l'aviation est censé intervenir rapidement sur les lieux du combat. Mais étant donné la perte de nombreux portes avions japonais à la bataille de Midway, l'aérodrome le plus proche de Guadalcanal était celui de Rabaul. Les aviateurs japonais devait donc parcourir ces 1000km à l'aller et au retour, il ne passait donc pas plus de 10 ou 15min par jour en combat au dessus de Guadalcanal, contre des avions américains dont les portes avions étaient stationnés au large de l'île.

Cela ne fait que rajouter à l'exploit de ces pilotes de Zero qui ont survécus à cette bataille, car passer tout ce temps en vol est extrêmement épuisant physiquement, et devait diminuer drastiquement leur capacités aux combats (qui sont bien plus exigeant musculairement que l'on veut bien le croire).

a écrit : Quelle resistance, comment un homme peut survivre avec la moitié de son cerveau ?! En plus dans dans un avion de chasse ou le pilote est soumis a la pression du a son appareil, chapeau ! mais le cockpit a pas du etre beau a voir Dans le même ordre de survie avec une perforation du cerveau, Phineas Gage reçut une barre à mine dans la tête et survécut parfaitement sur le plan physique. Par contre son caractère fut profondément modifié. Antonio Damasio a bien résumé son cas dans "l'erreur de Descartes" et expluque bien les possibilités de survie.
Lien sur P. Gage : fr.m.wikipedia.org/wiki/Phineas_Gage

a écrit : Et dire que je me suis plaint quand mon orteil s'est prit une rafale de coins de commode ce matin .. Attention tu risques de mourir dans 6ans d'une septicémie !

(Vu dans une quote de SCMB)

Certains meurts en tombant de 20 cm d'autres survivent après des événements pareils. Comme quoi quand c'est pas ton heure...

Posté le

android

(39)

Répondre

Le simple fait de tenir jusqu'à l'arrivée pour y rendre l'âme ensuite me fait penser à un certain messager qui après avoir couru un peu plus de 42km, s'écroula. Non ? :) Une sorte de marathon des airs.

a écrit : Quelques infos tiré du deuxieme lien (lien tres complet et tres interressant):
-Saburo Sakaï est fils de samouraï (ceci explique peut etre cela)
-Il contribua a l amelioration des conditions de vie des pilotes japonais, grace a lui les repas varies (avant meme repas chaque jours) et le droit de fumer.
-"Sakaï est grievement touché a la poitrine, a la jambe et surtout a l oeil droit a cause des eclats du cockpit, il met alors un foulard de soie pour arreter le seignement"
-Il participa a 200 combats aerien et comptabilise 60 victoires
-En 1982 Sakaï sert la main de Harold L.Jones, l un des mitrailleurs des "Avengers" qui l avais blessé.
Afficher tout
Cet homme meritait le prix nobel de la paix ... serrer la main de celui qui l'a paralisé et rendu aveugle , j'espere qui est rentré cher lui en tant que heros car s'en ai un

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Un homme, un vrai.
Est-il mort des suites de sa blessure?
Dois-je rappeler qu'il voulait nous tuer durant la seconde guerre mondiale ?

Ca me rappelle les histoires de suicides ratés au fusil de chasse dans la bouche qui ont été assez courants par chez mes grands parents à une époque.
C'était en grande majorité des agriculteurs qui se retrouvaient en banqueroute et qui ne voyaient pas d'autre solution.
Ils finissaient à vivre à l’hôpital, parfois pendant des années, en mangeant des aliments réduits en bouillie...

a écrit : Dois-je rappeler qu'il voulait nous tuer durant la seconde guerre mondiale ? Ben tiens, un soldat n'a qu'un but maintenant, tuer tous les habitants du pays adverse ?
Accessoirement, le Japon n'avait pas de griefs contre la France, au contraire on fut son allié le plus précieux durant le XIXème siècle, lui permettant de rejoindre le club des grandes puissances. Les choses ont bien sûr changé sous l'expansionnisme japonais, et quelques petites batailles ont eu lieu dans les colonies francaises d'Asie (notamment en Indochine), mais le fait est que la France et le Japon n'étaient pas guerre autrement que par jeu d'alliance et de traités. Donc non, un quelconque pilote de l'aéronavale japonais n'avait pas "nous tuer" comme but dans la vie...

Dans le même genre un tirailleur sénégalais a survécu après avoir reçu une balle qui lui a traversée le crâne durant la première guerre mondiale