Le dimanche est sacré pour le champion du monde de triple saut

Proposé par
le
dans

En 1991, Jonathan Edwards, le recordman du monde du triple saut, n'a pas concouru aux championnats du monde d'athlétisme de Tokyo car ses convictions religieuses lui interdisaient de participer à une compétition le dimanche. Il finira par être sacré champion du monde 4 ans plus tard, battant au passage par 2 fois le record du monde, qui tient toujours !


Tous les commentaires (106)

En meme temps c'est bien vu qu'il était le favoris et qu'il n'a pas participé il a laissé sa chance à d'autres

a écrit : Pardon, j'avais oublié que la gravité terrestre avait changé dernièrement et qu'elle s'était alourdi... A la limite si elle s'est alourdi c'est surtout de conneries... Oui mais elle varie avec l'altitude et ça joue en saut en longueur.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je ne suis pas du tout d'accord. Ce n'est pas une question de religion mais bien de principes. Cette personne s'est fixé une règle de conduite a suivre dans la vie et peut importe les enjeux il les respecte. Cette compétition aurai pu lui rapporter beaucoup d'argent (prix, média, pub,...) et la gloire avec des records du monde, mais il a préféré s'en tenir a sa conduite. Dommage que ça soit au nom de la religion et pas pour une cause plus noble. Il n'empêche qu'il reste a mes yeux un exemple de volonté et de caractère! Pas comme beaucoup de sportifs et personnalités actuels qui vendraient leur famille pour un peu plus d'attention. Afficher tout Et pourquoi la religion ne serais pas une cause noble ?
La noblesse d'une cause n'est que subjective. Evitez de parler de vos convictions comme vérité générale. Nous n'avons pas a juger de ses actes parce que les notres auraient été différents.

Posté le

android

(40)

Répondre

a écrit : Quand même, refuser de participer à un championnat pour sa religion, peu de gens l'auraient fait. Respect. Sachant qu'il était sûr de gagner

a écrit : Je me demande quelle religion interdit aux croyants de participer a une compétition le dimanche :o Chretiens ? Catholique .. Juif etc ? Le dimanche c'est le jour du seigneur

Posté le

android

(6)

Répondre

De même manière, le joueur de rugby Euan Murray, international écossais, ne joue jamais le dimanche aussi !

C'était aussi le cas du all black Michael Fox qui ne jouait jamais le dimanche et qui a de ce fait manqué la demi-finale de la première coupe du monde de rugby en 1987.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Participer à des championnats du monde n'est pas une question "d'argent et de gloire". En quoi une doctrine religieuse qui t'empêches de réaliser ton rêve, ce pour quoi tu t'entraines tous les jours depuis toute ta vie doit-elle être un exemple à suivre ? Tout ça parce que la compétition est un dimanche. Ce n'est pas comme s'il protestait contre le travail des enfants par exemple, là oui le principe serait un exemple à suivre. Même si c'est inoffensif, ça s'approche du fanatisme religieux et n'a pour moi rien de respectable. Afficher tout Selon toi "participer à des championnats du monde n'est pas une question de gloire" ?... J'ai plutôt l'impression que c'est une des premières motivation... La gloire de réussir une compétition, la gloire de faire gagner son pays, la gloire de prouver que l'on a de la volonté et du courage... Bien sur que c'est une question de gloire... les sportifs font souvent ça pour prouver quelquechose à eux même, pour se valoriser, ou alors, pour prouver quelquechose aux autres, pour les écraser et se bricoler l'illusion d'être quelqu'un de meilleur... ça arrive aussi malheureusement... Comme dans la vie professionnelle... Et ça fait de graves dégâts parfois...

Que cet athlète refuse de faire ça le dimanche parce que ses convictions religieuses l'en empêchent c'est tout à fait respectable je trouve, ça s'appelle du dévouement, et le dévouement c'est respectable si c'est pour en faire bon usage non ?

Peut-être ce dévouement à une religion a rendu cette personne plus compatissante, plus généreuse, plus tolérante...

Athée ou croyant je trouve qu'on a tous le même but dans la vie: être plus heureux et moins souffrir, en fait c'est même probablement le but le plus essentiel de tout être vivant sensible. Mieux encore : aider les autres à être plus heureux et les aider à moins souffrir (ce qui a pour conséquence de nous rendre meilleur et donc plus facilement heureux...) donc à partir de cette base commune que l'on partage on peut tolérer tout le monde, athée, musulman, juif, chrétien, bouddhiste, on est tous animé par le même but à la base, et ce depuis le premier instant de notre naissance, qui est souvent une souffrance d'ailleurs... Si on sent que l'on est trop atteind par la colère ou par l'intolérance, au moins essayons de ne pas faire pas de mal aux autres, de ne pas réagir avec impulsivité, de prendre le temps du recul et de l'apaisement avant de s'exprimer, ne serait ce que pour avoir les idées claires, avoir l'esprit agité par la colère ou l'intolérance ça rétrécit tout le temps notre champs de vision, ça fera du mal aux autres, et à nous même, ne serait-ce que cette simple agitation c'est désagréable... si quelquechose nous met en colère ou qu'on ne le tolère pas, on a même la solution ultime de cesser d'y penser si on arrive pas à se détendre :) si on prend les choses trop à coeur :-) Plutôt que de nourrir la colère ou l'intolérance qui ont toujours des conséquences négatives sur nous même et sur les autres... Qu'en penses-tu ? Excuse moi de m'étendre mais je trouve que c'est une anecdote qui a une dimension très spirituelle et donc dense et profonde :-)

Respect peu de gens l'aurait fait à sa place c'était comme un récompense son record du monde

a écrit : Quand même, refuser de participer à un championnat pour sa religion, peu de gens l'auraient fait. Respect. Bof, c'est surtout stupide.

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Cet homme a fait passé ses principes avant l'argent et la gloire !
Un exemple que on devrait tous imiter !
Argent? Tu parle un athlète gagne pas tellement

a écrit : Bof, c'est surtout stupide. Je ne pense pas, nous n'avons pas la même définition de ce mot.

Posté le

windowsphone

(9)

Répondre

a écrit : Je ne pense pas, nous n'avons pas la même définition de ce mot. En effet. Et j'attends toujours ton commentaire sur le fait qu'il a "changé d'avis" deux ans plus tard, foulant donc au pied ses "convictions"...

a écrit : En effet. Et j'attends toujours ton commentaire sur le fait qu'il a "changé d'avis" deux ans plus tard, foulant donc au pied ses "convictions"... Ah je n'avais pas vu le commentaire, désolé.
En deux ans, il a peut-être changé, et puis en lisant la fin de votre commentaire, peut-être qu'il a trouvé dans la Bible qu'il pouvait concourir le dimanche.

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Ah je n'avais pas vu le commentaire, désolé.
En deux ans, il a peut-être changé, et puis en lisant la fin de votre commentaire, peut-être qu'il a trouvé dans la Bible qu'il pouvait concourir le dimanche.
C'est surtout qu'il n'y a JAMAIS eu la MOINDRE interdiction de travailler ou faire quoi que ce soit de spécial le Dimanche chez les chrétiens, SAUF chez les intégristes qui (comme d'hab...) détournent n'importe quoi n'importe comment afin de se justifier. La messe des chrétiens n'est pas uniquement le Dimanche, contrairement à une croyance populaire, mais QUOTIDIENNE. Le Dimanche n'a de "spécial" que la longueur de la messe, supérieure à la normale pour célébrer le 7ème "jour" de la Genèse : c'est Dieu qui se repose, pas les humains !

Ne confonds pas une tentative de "buzz" ratée en 1991 suivie de son retournement de veste en 1993 (suite à une baisse très probable des revenus, notamment via les sponsors et l'absence de primes de participation...) avec un geste "honorable". Ce type n'a AUCUN principe, puisqu'il les change à sa convenance.

a écrit : Participer à des championnats du monde n'est pas une question "d'argent et de gloire". En quoi une doctrine religieuse qui t'empêches de réaliser ton rêve, ce pour quoi tu t'entraines tous les jours depuis toute ta vie doit-elle être un exemple à suivre ? Tout ça parce que la compétition est un dimanche. Ce n'est pas comme s'il protestait contre le travail des enfants par exemple, là oui le principe serait un exemple à suivre. Même si c'est inoffensif, ça s'approche du fanatisme religieux et n'a pour moi rien de respectable. Afficher tout Ton commentaire n'a rien de respectable. Qui est-tu pour juger ? Peut-être que pour lui il estimait qu'il y avait des choses plus importantes qu'il devait respecter. A travers ton commentaire tu juges tout les religieux du monde qui s'abstienne de quelque chose durant un jour ou une periode. Avoir une croyance et la pratiquer est un motif pour être respecter. Sache que ces personnes là ne te juge pas. Chacun sa religion. Avant de parler de fanatisme, remets toi en question. Même dans l'écrit de Lumière de Voltaire, il ne combat pas la religion avec cette idée. Soit cohérant dans ce genre de débat ou ne parle pas.

Posté le

android

(11)

Répondre

Il a refusé de participer ce dimanche car il préférait plaire a son Dieu plutôt que de faire ce qu'il pensait ne pas avoir le droit de faire. Derrière conviction religieuse il y a cherchait surtout a plaire a Dieu. Et quand on considère ce Dieu comme une personne et qu'on veut lui faire plaisir ça pousse parfois a faire des choses que d'autres ne comprennent pas...
Ce n'est pas stupide ni irréfléchi c'est comme refuser de faire quelque chose pour plaire a nos parents ou notre conjoint. C'est de l'humilité et de l'abnegation. Malheureusement aujourd'hui ça devient de plus en plus rare.

a écrit : C'est surtout qu'il n'y a JAMAIS eu la MOINDRE interdiction de travailler ou faire quoi que ce soit de spécial le Dimanche chez les chrétiens, SAUF chez les intégristes qui (comme d'hab...) détournent n'importe quoi n'importe comment afin de se justifier. La messe des chrétiens n'est pas uniquement le Dimanche, contrairement à une croyance populaire, mais QUOTIDIENNE. Le Dimanche n'a de "spécial" que la longueur de la messe, supérieure à la normale pour célébrer le 7ème "jour" de la Genèse : c'est Dieu qui se repose, pas les humains !

Ne confonds pas une tentative de "buzz" ratée en 1991 suivie de son retournement de veste en 1993 (suite à une baisse très probable des revenus, notamment via les sponsors et l'absence de primes de participation...) avec un geste "honorable". Ce type n'a AUCUN principe, puisqu'il les change à sa convenance.
Afficher tout
Si il a changé 2ans plus tard vous avez peut-être raison. Mais je ne peux pas dire si c'est vrai. Il est aussi respectable pour son record.

P.S : dmg qu'on ne puisse pas en parler en privé car je vois commentaire vide...

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Quand même, refuser de participer à un championnat pour sa religion, peu de gens l'auraient fait. Respect. C'est vrai, total respect à cet homme de refuser de réaliser une des compètition pour lesquelles il s'entraine toute sa vie! (Ceci est ironique)

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Si il a changé 2ans plus tard vous avez peut-être raison. Mais je ne peux pas dire si c'est vrai. Il est aussi respectable pour son record.

P.S : dmg qu'on ne puisse pas en parler en privé car je vois commentaire vide...
Il suffit de lire la source Wikipédia pour le savoir, la version anglaise (qui est plus détaillée). Vu le fanatisme religieux ambiant, surtout chez les anglo-saxons, ça aurait été retiré très rapidement si ça avait été faux.

La performance physique est respectable. Un type qui retourne sa veste ainsi, par contre, ne l'est pas.