Pourquoi a-t-on des trous de mémoire en changeant de pièce ?

Proposé par
le
dans

Il vous est peut-être déjà arrivé de passer une porte, entrer dans une autre pièce et oublier vos pensées. Ce phénomène de trou de mémoire est appelé "Doorway effect". Il s'agirait non pas d'une défaillance du cerveau, mais d'une réaction de celui-ci qui en passant d'un environnement à un autre segmente et classe les souvenirs et tâches propres à chacun.


Commentaires préférés (3)

Est-ce qu'il existe aussi un Frigoway effect ? Parce que le nombre de fois où on ouvre le frigo et on reste planté devant essyant de se rappeler notre quête initial est incalculable :)

Phénomène qui m'arrive très souvent quand je rentre dans une salle de cour ou j'ai intero ...

Et après arrive la question: "mais qu'est ce que je fous là ? "

Posté le

android

(531)

Répondre


Tous les commentaires (54)

Est-ce qu'il existe aussi un Frigoway effect ? Parce que le nombre de fois où on ouvre le frigo et on reste planté devant essyant de se rappeler notre quête initial est incalculable :)

Phénomène qui m'arrive très souvent quand je rentre dans une salle de cour ou j'ai intero ...

C'est surtout que ce que l'on cherche est stocké dans la mémoire à court terme, et que le temps de changer de pièce on peut penser à autre chose qui chasse l'objet de notre recherche.

Posté le

android

(42)

Répondre

Moralité : il faut toujours qu'une porte soit ouverte ou d'une autre couleur .

a écrit : Moralité : il faut toujours qu'une porte soit ouverte ou d'une autre couleur . On supprime les portes... On mets des rideaux à la limite :)

Et après arrive la question: "mais qu'est ce que je fous là ? "

Posté le

android

(531)

Répondre

Et vous est-il déjà arrivé d'avoir vécu un moment, dont on a l'impression que cela est déjà passé. Ça c'est en fait notre mémoire qui mémorise avant même que nos yeux aient donné l image a notre cerveau , notre impression d avoir déjà vécu ce moment est de quelques centièmes de seconde

a écrit : Où j'ai foutu mes clés !? Sûrement dans le pièce d'à côté ! :D

a écrit : Est-ce qu'il existe aussi un Frigoway effect ? Parce que le nombre de fois où on ouvre le frigo et on reste planté devant essyant de se rappeler notre quête initial est incalculable :) C'est probablement le même effet. Tu passes de l'environnement chaud du match de foot sur TF1 à l'ambiance glaciale de l'antre de la bière ;)

Je sais pas pour vous, mais quand ça m'arrive je reviens dans la pièce ou j'étais et en général je me rappelle de ce à quoi j'avais pensé.

C'est pour ça qu'en revenant en arrière on arrive à se souvenir de ce qu'on cherchait.

Posté le

android

(22)

Répondre

Cela m'arrive quand je rentre de vacance au bout de trois semaines et que je franchis ma porte d'entrée ^^

Et il faut retourner sur ses pas pour retrouver ce qu'on cherchait :-)

a écrit : Et vous est-il déjà arrivé d'avoir vécu un moment, dont on a l'impression que cela est déjà passé. Ça c'est en fait notre mémoire qui mémorise avant même que nos yeux aient donné l image a notre cerveau , notre impression d avoir déjà vécu ce moment est de quelques centièmes de seconde Ça n'a rien à voir avec la matrice alors ??

Posté le

android

(36)

Répondre

a écrit : C'est surtout que ce que l'on cherche est stocké dans la mémoire à court terme, et que le temps de changer de pièce on peut penser à autre chose qui chasse l'objet de notre recherche. Ça n'est pas le même effet : ici on suppose qu'on ne le constate pas en restant dans le même environnement.

J'ai souvent cela, en général pour me souvenir de ce que je viens d'oublier je reviens sur mes pas et là, miracle, mes pensées me reviennent.

J'ai un problème si sa m'arrive a chaque changement de pièces ?? :D

Posté le

android

(5)

Répondre

Ça me fait penser au film Shining de Kubrick (je crois). avec le gamin qui voit des trucs flippants quand il entre dans une pièce...

a écrit : C'est probablement le même effet. Tu passes de l'environnement chaud du match de foot sur TF1 à l'ambiance glaciale de l'antre de la bière ;) Moi je dis qu'il y a des bofs dans le coin...