Un lac américain disparait et réapparait chaque année

Proposé par
le

Chaque année, le lac surnommé "Lost Lake" dans l'Oregon aux États-Unis est le théâtre d'un étrange phénomène. Ce lac disparaît puis réapparait, se vidant dans un trou de 2 mètres de diamètre, qui est en fait un tunnel formé par la lave d'un volcan qui s'est solidifiée. On ne sait pas précisément où va l'eau engloutie par ce trou.


Tous les commentaires (82)

Il existe des moyens radioactifs, mais inoffensifs pour parvenir à suivre un ecoulement. On le fait avec le sang dans le corps humain par exemple.

Posté le

android

(3)

Répondre

C'est également la plus grosse chasse d'eau de la planète.

a écrit : Sur le net un garde forestier dit que c'est au printemps. Dans la région les hivers sont très froid. Peut être un bouchon de glace se forme l'hiver et fond au printemps en enlevant la bonde naturelle du fond du lac. Un colorant devrait résoudre le mystère. L'eau se vide en permanence par ce trou. En automne et en hiver les précipitations compensent le volume d'eau qui s'écoule dans la brèche. À la fin du printemps, les glaces on fini de fondre et il ne pleut plus assez, le lac cesse de se remplir suffisamment et se vide.

Il est peu probable qu'il ressorte quelque part en surface, même en aval car il n'y a pas de trace d'une rivière qui jaillirai ou d'une étendue d'eau qui se remplirai, mise à part ce lac. Les scientifiques suppose que ce lac alimente donc une nappe phréatique, le sol volcanique de cette région étant très poreux.

Serait-il possible pour un baigneur d'être aspiré dans le trou ? J'imagine que oui, mais j'attends l'avis d'un "spécialiste" qui pourrait nous le confirmer.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Mais la c'est le métal de l'armature qui fait cage de faraday. Ce n'est pas le ferraillage du tunnel qui fait que le gps ne passe pas, c'est simplement l'épaisseur du matériau au dessus de toi et la distance qui te sépare d'un des bout du tunnel

Une cage de faraday peux bloquer les ondes électromagnétiques si elle est constituée d'un maillage adapté à la longueur d'onde que tu veux isoler.

a écrit : Serait-il possible pour un baigneur d'être aspiré dans le trou ? J'imagine que oui, mais j'attends l'avis d'un "spécialiste" qui pourrait nous le confirmer. Je suis un spécialiste des trous en tous genres, et je peux affirmer que nager près d'un trou aussi humide est dangereux pour l'homme .

a écrit : On ne peux pas utiliser de balise GPS car les ondes ne passerait pas à travers la roche (Comme votre GPS quand vous passez dans un tunnel). Par contre je comprend pas, comment l'eau reviens ? Via la fonte des neiges ;)

Posté le

android

(2)

Répondre

Et les habitants du coin tentent de combler le trou meme si celà est interdit par les autorités, on voit d'ailleurs des pneus usagés dedans, et même des frigos

Il suffit de mettre une caméra dans l'eau au moment où le lac se vide et on verra où l'eau s'en va

Posté le

android

(0)

Répondre

Les américains vont bien trouver une solutions

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pour savoir ou va l'eau, il ne suffirait pas quand l'eau se vide d'y glisser une balise gps et ainsi suivre le trajet de l'eau comme on le fait pour les courants marins ? Faut y mettre des colorants naturel et voir si l'eau coloré ressort quelques part. On a fait ça à Nîmes pour les l'eau des Jardins de La Fontaine.

Comment réapparaît-elle (l'eau) ?
Pourquoi le lac n'est pas vide en permanence ?

a écrit : Comment réapparaît-elle (l'eau) ?
Pourquoi le lac n'est pas vide en permanence ?
allimenté par un cours d eau sans doute

Posté le

android

(2)

Répondre

Moi la question que je me pose c'est comment a l'inverse le lac se remplit il après ce phénomène ?

a écrit : Pour savoir ou va l'eau, il ne suffirait pas quand l'eau se vide d'y glisser une balise gps et ainsi suivre le trajet de l'eau comme on le fait pour les courants marins ? Une balise gps sous l'eau ça ne marche pas. Les ondes passe plus à partir de 1m.

par contre il serait possible de d inserer un colorant artificiel avec une signature particuliere? comme pour l etude des nappes phreatiques

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

Il suffirait d'envoyer un robot sous-marin filo-guidé dans le tunnel comme ça pas de problème d'onde ;)

Posté le

android

(4)

Répondre