Un objet inconnu attire notre galaxie

Proposé par
le
dans

D'après la théorie de l'expansion de l'univers, toutes les galaxies devraient s'éloigner les unes des autres. Pourtant, la plupart des galaxies nous entourant, dont la Voie lactée, sont attirées vers un objet de l'espace nommé "Grand Attracteur", qui est très difficilement observable. Cet objet aurait une masse considérable, et on ne sait pas précisément de quoi il est composé.


Tous les commentaires (172)

a écrit : L'énergie noire et l'énergie produite par la matière noire qui est encore hypothétique car il est impossible de le vérifier. Mais selon la théorie,la matière noire dont l'univers est presque entièrement composé (environ 83%) est l'énergie qui influe sur toute matières. Notamment sur les 4 forces fondamentales de l'univers (electro-magnetismes,gravitation,forces nucléaires fortes et forces nucléaires faibles) Afficher tout Ne confonds pas matière et énergie, Obscuro ;).

L'énergie sombre est pour le moment un artifice, une hypothèse physique nous permettant d'expliquer l'expansion de l'Univers.

La matière noire et l'énergie sombre, représentent environ 95% de la matière de l'Univers connu, et le postulat de la matière noire nous permet d'expliquer les phénomènes de gravitation observées par exemple dans la rotation des galaxies. Mais je n'ai lu nulle part que l'énergie sombre serait le produit de la matière noire.

Comment un objet qui attirent des galaxie ( et qui donc doit être énorme ) peut être difficilement observable ??

a écrit : Des scientifiques ont également découvert assez récemment que l'univers n'est pas quand expansion, mais également en "rétraction", un peu comme un poumon qui se gonfle, puis se degonfle et se gonfle encore, etc... As-tu une source d'information à ce sujet ?

Je pense que tout entités tourne autour de quelque chose sans limite, terre autour du soleil, autour trou noir de la galaxie, autour du grand attracteur etc

a écrit : Non, notre amas de galaxies (le Groupe Local) fait lui partie de l'amas de la Vierge, qui fait lui même partie du superamas de la Vierge et tout ce beau monde fait partie de Laniakea.

Et tout Laniakea se dirige à 630000 m/s vers le Grand Attracteur (dont la masse est estimée à 50 millions de milliard
s de masses solaires) Afficher tout
Heuuuuu excuser moi.... vous n' aurriez pas vu ma planète par hasard? ^^

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : La galaxie, le sujet qui me fascine le plus sur SCMB...

Donc, la masse serait telle que ce cher «Grand Attracteur» exercerait une attraction sur les galaxies ?!

(Si quelqu'un trouve un moyen de voir toutes les anecdotes sur la galaxie, parce que Astronaute ne regroupe pas tout, merci de me le dire :) )
Entièrement d'accord avec toi , étant intéressé par le sujet j'aurais souhaité une catégorie regroupant ce type d'anectodes :)

Posté le

android

(1)

Répondre

alors en gros , dans 4 millards d'annees , notre galaxie devrait fusionner avec andromede pour devenir la lactomede . Si on meurt pas a ce moment la 4 millard d'annes est aussi la date prevu pour que notre soleil nous crame tous , sans compter que dans deux millard d'annees le noyau de la terre va se refroidir et on aura plus de champ magnetique ... et maintenant un aimant a galaxie . sans compter nos conditions climatique et autres objets cosmique qui pourrais tomber sur nous . C'est la qu'on se rend compte que les chances d'emmener notre humanite loin dans le futur , sont extrement faible. Merci a SCMB pour toutes ces histoires passionnante .

Posté le

windowsphone

(8)

Répondre

a écrit : Pour les fourmis,nous sommes des géants. Mais pour l'espace,nous sommes des fourmis Même pas un grain de poussière

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : N'y aurait-t-il pas un rapport avec l'énergie sombre ? Je dis ça parce que elle serait a l'origine de l'expansion de l'univers jusqu'à l'infini. Bien sur c'est une théorie car on a pas encore trouver de trace de celle ci. Il se pourrait bien en effet mais on en connait tellement peu (voir quedal) sur l energie sombre (dark energy) qu il est compliqué d affirmer qu elle en est la cause.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il faut bien précisé que ce n'est pas la vitesse des corps célestes qui fait que les galaxies s'éloignent l'une des autres mais bien l'inflation de l'univers. C'est comme prendre un ballon de baudruche sur lequel on dessinerait les galaxies,si on souffle dedans,les galaxies s'éloignerait sans pour autant avoir "bouger". Afficher tout l'exemple du ballon de baudruche est très bien choisit. Cest grâce a lui que jai compris ce que tu viens de dire :)

Posté le

windowsphone

(7)

Répondre

a écrit : Je crois que en fait le grand attracteur c'est pas un objet, c'est juste l'attraction gravitationnelle des galaxies de notre amas qui fait qu'une grande partie d'entre elles se dirigent vers ce grand attracteur.
C'est juste un endroit où tout va se rejoindre quoi
Et PAF !!!! Un nouveau Big Bang !!!

Posté le

android

(1)

Répondre

Bonjour je sais pas si c est le bon endroit pour demander mais voila, j'ai un galaxy s5 en voulant installer l'application scmb sur google play ca me met "big attractor error 0x0850020" si quelqu'un peut m'aider ca serait sympa, merci

A mon avis c'est une sorte d'énorme KFC.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : L'énergie noire compte parmi les découvertes qui ont permis de dire que l'espace n'est pas un volume vide et passif mais au contraire une entité physique active : cela crée des particules,fait fléchir et dévier la lumière et est responsable du bug bang. Donc en gros l'énergie noire est responsable de l'expansion de l'univers dans lequel peut se mouvoir la matière noir dont est constituer 83 % de l'univers qui peut être observer par son influence gravitationnelle bien qu'on ne soit pas en mesure de la voir ou dire précisément ce qu'elle est.

Je ne cite que des livres de cosmologie et d'astro-physique que je dévore chaque jours
Afficher tout
L'énergie noire n'est pas une découverte.

C'est une "construction théorique" qui permet de continuer d'utiliser nos modèles actuels.

Comme la réalité observé ne colle pas à nos modèles, on "invente" de la matière et de l'énergie noire, qui est ---supposée--- exister.
L'autre explication pourrait être que nos modèles sont faux tout simplement.
Mais comme on n'en a pas de mieux, les scientifiques, pour l'instant, choisissent de considérer que cette matière et énergie noire existe.
(Tant qu'on n'a pas d'autres modélisation)


Ça n'a donc rien d'une "découverte".
La seule chose découverte, c'est que nos modèles on plus 90% d'erreurs.

.

D'ailleurs cette théorie qui, me semble-t-il, dit que l'univers est en expension permanente est en contradiction avec la loi qui dit que les masses s'attirent (du fait que l'expension ne devrait pas être permanente pour ceux qui n'auraient pas compris).
Je ne sais pas si je me suis fait bien comprendre mais c'est une question qui me tracasse depuis un moment et qui me paraît assez sans sens.

a écrit : J'ai une question qui n'as pas beaucoup de rapport, si deux objets de deux côtés opposés à la galaxie s'éloignent presque à la vitesse de la lumière, leur vitesse l'un par rapport à l'autre ne sera elle pas supérieur à celle de la lumière (impossible) ? L'erreur vient de l'idée que les deux vitesses "s'additionnent" pour avoir la vitesse finale de l'un par rapport à l'autre.

C'est vrai pour les petites vitesses.
Mais à grande vitesse, le temps ne s'écoule plus de la même façon.
Et la vitesse dépendant du temps, ça n'est plus une simple addition qu'il faut faire.

Grosso modo, plus tu va vite par rapport à un objet, plus son temps ralentit, et moins tu le voit aller vite.
Les deux effets se compensent, du coup le résultat sera moins que l'addition pure et simple.

Cette formule, prenant en compte la déformation du temps, ne peut pas donner de résultat supérieur à la vitesse lumière.
C'est pour ça qu'on déduit que c'est la vitesse maximale observable.


;)

a écrit : L'erreur vient de l'idée que les deux vitesses "s'additionnent" pour avoir la vitesse finale de l'un par rapport à l'autre.

C'est vrai pour les petites vitesses.
Mais à grande vitesse, le temps ne s'écoule plus de la même façon.
Et la vitesse dépenda
nt du temps, ça n'est plus une simple addition qu'il faut faire.

Grosso modo, plus tu va vite par rapport à un objet, plus son temps ralentit, et moins tu le voit aller vite.
Les deux effets se compensent, du coup le résultat sera moins que l'addition pure et simple.

Cette formule, prenant en compte la déformation du temps, ne peut pas donner de résultat supérieur à la vitesse lumière.
C'est pour ça qu'on déduit que c'est la vitesse maximale observable.


;)
Afficher tout
Strict n'importe quoi. Donc, Iguas, pour te répondre sans dire de conneries, la lumière est la chose qui se déplace le plus vite dans l'espace mais deux choses peuvent s'éloigner l'une de l'autre plus vite que la lumière. Si tu tires un photon dans un sens et l'autre dans l'autre, ils s'éloignent au double de la vitesse de la lumière l'un de l'autre pour un observateur indépendant.

L'expansion de l'univers étant exponentielle dans son accélération, il y a une quantité gigantesque de galaxies qui s'éloignent l'une de l'autre à des vitesses bien plus élevées que la lumière... et elles continuent d'accélérer plus l'univers continue son expansion.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Ne confonds pas matière et énergie, Obscuro ;).

L'énergie sombre est pour le moment un artifice, une hypothèse physique nous permettant d'expliquer l'expansion de l'Univers.

La matière noire et l'énergie sombre, représentent environ 95% de la matière de l'Univers
connu, et le postulat de la matière noire nous permet d'expliquer les phénomènes de gravitation observées par exemple dans la rotation des galaxies. Mais je n'ai lu nulle part que l'énergie sombre serait le produit de la matière noire. Afficher tout
Premièrement, e=mc². Donc énergie = matière sous une autre forme, et inversement, facilement convertible. Confondre énergie et matière c'est donc pas si grave car la matière n'est qu'une forme solide d'énergie. Tout est énergie.

L'énergie sombre n'est pas un artifice servant à expliquer l'expansion de l'univers dont la cause est connue mais l'accélération de cette expansion. Un mouvement linéaire n'a pas besoin d'énergie...

On commence à revenir de plus en plus vers la constante cosmologique d'Einstein, principale concurrente de l'énergie sombre.

Posté le

android

(3)

Répondre

Bonjour à tous, en 2014 des chercheur ont mît en avant que les galaxie attirées par le Grand Attracteur se déplace sur des sortes de flux cet ensemble a été nommé laniakea (horizon céleste immense en hawaïen), et ils ont observé d'autre superamas de galaxie se comportant à l'identique.
fr.wikipedia.org/wiki/Laniakea