En Suisse, il est légal de manger du chat ou du chien

Proposé par
le

Tous les commentaires (102)

a écrit : Dans ce cas tu n'as qu'à manger les membres de ta famille. Apres tout nous sommes des animaux comme les autres...
Si la loi interdit la consommation de certains animaux c'est ce que cela porte atteinte à nos valeurs et notre histoire.
On ne peut décemment pas manger du chat en France quand o
n en a un qui dort avec nous. Comme en Angleterre ; manger du lapin n'est pas concevable. Après où est la limite entre l'animal de compagnie et l'animal qui nous sert à survivre ... C'est l'évolution des mœurs qui changent le cours des choses.
A savoir qu'un homme ne devrait manger qu'une fois par semaine de la viande et une femme deux fois. Les repas devant être composé de 80% de "verdure" et le reste de féculent.
Arrêtons la surconsommation de viande pour notre santé, la planète et surtout les animaux qui vivent dans des conditions pitoyables.
Afficher tout
Étant donné que l'on est pas contre l'idée de manger certain animaux, on se doit d'être cannibale ? N'importe quoi...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Étant donné que l'on est pas contre l'idée de manger certain animaux, on se doit d'être cannibale ? N'importe quoi... Non tu n'as pas compris. C'était un exemple poussé pour faire comprendre pourquoi certain animaux n'avait pas leur place dans nos assiettes. Je parlais donc de moeurs et de morale.

Étant suisse, j'ai surtout entendu parler de consommation de chat ou de chien, dans les milieux paysans, en pleine seconde Guerre mondiale.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ça s'appelle des animaux de compagnie chez nous pas comme la vache ou le cochon alors oui normal qu'on les sépare !!!! Pour avoir déjà travaillé sur une ferme, je peux dire qu'une vache est aussi enjoué, affectueuse et sociale qu'un chien et qu'un cochon est certainement plus intelligent que mon chat! Alors on se base sur quoi pour dresser la ligne "toi jte mange, toi jte mange pas"... C'est très subjectif..

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Ça s'appelle des animaux de compagnie chez nous pas comme la vache ou le cochon alors oui normal qu'on les sépare !!!! En france, les cochons, les poules ou les moutons peuvent très bien être des animaux de compagnie, votre seul problème je pense c'est que vous voulez sauver les animaux dits "mignons" mais n'avez aucun scrupule à abattre ceux qui vous paraissent sales, moches ou bêtes.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Pour le coup je suis pesco-vegetarien mais par pitié arrêtez de revenir sur ce débat stérile à chaque fois qu'une anecdote revient sur la consommation de X ou Y viande. Je tente pas de convertir le premier venu non mais, laissez les gens mangez ce qu'ils veulent. Je t'oblige pas à goûter de mon rouget ou de mon cabillaud. Si ils veulent manger de la cochonnaile libre à eux et si toi tu refuses de manger du bon poisson libre à toi. Les goûts ne se discutent pas et je pense qu'il serait temps qu'on arrête de revenir sur le débat sur ce site qui n'est pas adapté pour.. Le débat pourrait être intéressant mais clairement pas dans les commentaires d'une anecdote.
A bon entendeur, bisous.
Afficher tout
Le débat n'est pas clos. Ce n'est pas une histoire de goût, d'obligation ou de "c'est la nature"; l'important est de savoir si c'est juste.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : chat chien vache lapin , je les adores.....avec du sel et du poivre En disant ça tu ne penses qu'à ton plaisir, ton intérêt, pas à celui des autres espèces qui ont tout autant le droit et l'envie de vivre sur cette planète que n'importe qui. Ne pas le prendre en compte est de l'égoïsme.
Cet égoïsme participe pleinement et autorisé un bon gros paquet de saloperie. Bon appétit.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Sa veux dire que si tu veux manger du chien ou du chat il faut le prendre a la spa par exemple et ensuite tu le découpes c'est dégueulasse je serais incapable de tuer un chien ou un chat ça me dégouterait Tout comme nous serions incapables de tuer n'importe quel autre animal. Mais d'autres le font pour nous, dans des abattoirs. Nous les autorisons et les encourageons tous les jours, en consommant des produits d'origine animale.
Nous pouvons changer ça.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je comprends pas qu'on puisse interdit de manger certaine choses à des gens... Leur interdire, non.
Leur demander de se poser la question sur ce qui est juste, sur ce qu'est le spécisme, ça oui.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Leur interdire, non.
Leur demander de se poser la question sur ce qui est juste, sur ce qu'est le spécisme, ça oui.
Heureusement qu'on fait pas la morale à mon chat parce qu'il bouffe des oiseaux et des souris.

Posté le

android

(2)

Répondre

À rappeler qu'au début du XXeme siècle à Paris il y avait des boucheries spécialisé dans la viande de chien. (SCMB en à fait une anecdote si je ne m'abuse) Donc pour ce que es des préjugés sur les chinois c'est légèrement déplacer. Surtout que cette pratique est plutôt exercer de nos jours dans certaines région du Vietnam.

Il faut ranger l'argent dans les placards et la nourriture dabs les coffres forts ou à la banque, c'est tout simple ! Pourquoi n'y ont-ils pas pensé plus tôt ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Je sais pas, mais vivant en Suisse, je suis un peu frustré de lire ce genre d'anecdotes. Il y a tellement de choses intéressantes à savoir sur ce pays pour quelqu'un qui ne le connaît pas (et c'est fou ce que les pays limitrophes semblent à peine savoir que ce pays existe haha, quand ce n'est pas pour rester sur des clichés financiers) que découvrir cette "anecdote" vraiment sortie de nulle part, qui n'est finalement absolument pas propre à la Suisse puisqu'en lisant les sources on apprend que les premiers chiffres avancés sont très très peu pris au sérieux et qu'il concerneraient en réalité 3% du canton le plus reculé et conservateur du pays (Schwytz), soit moins de 5'000 personnes. Ces proportions se retrouvent certainement chez bien d'autres pays européens.

Bref, désolé pour le pavé mais les rares fois où je lis une anecdote au sujet de mon pays j'ai l'impression qu'on passe pour des consanguins barbares sans cervelles ou son extrême contraire (paradis fiscal bla bla bla), alors que, je me répète, mais bien d'autres choses intéresseraient sûrement nos chers lecteurs et leur donneraient une image plus juste de ce qu'est ce pays.

Très bonne soirée à vous tous

Posté le

android

(0)

Répondre

Étant suisse de la partie francophone, je tiens à préciser que les chats ou les chiens ne se retrouvent jamais dans notre assiette. Du coté allemand, peut-être, mais absolument pas en suisse romande (francophone).
Toutefois, je n'ai jamais entendu parlé de ça pour mes confrères suisses-allemands et ceci m'étonnerait fortement.

a écrit : Étant suisse de la partie francophone, je tiens à préciser que les chats ou les chiens ne se retrouvent jamais dans notre assiette. Du coté allemand, peut-être, mais absolument pas en suisse romande (francophone).
Toutefois, je n'ai jamais entendu parlé de ça pour mes confrères suisses-allemands et ceci m�
39;étonnerait fortement. Afficher tout
C'est rare, mais un pote m'a dit avoir mangé du ragoût de chat au Jura...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Est-ce qu'il a beaucoup de Chinois en Suisse par hasard? C'est plutôt bête et un peu gros comme question !
Sachant que la France à Paris quand elle était encerclée, les pauvres français n'avaient plus rien à manger, alors ils ont mangés les animaux du zoo de Vincennes, et même les rats, les souris, les chiens qui étaient pendus et vendus pour être consommer avec modération !

Posté le

android

(1)

Répondre

je crois a paris on mange + de chiens que les suisses. il suffit de voir les kebab qui ont fermes pour cette raison

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est cantonné à quelques cantons, et à des Cantonnais ?

a écrit : C'est cantonné à quelques cantons, et à des Cantonnais ? Ah ben oui, on n'est plus à un commentaire raciste près, hein?

Posté le

android

(0)

Répondre