Le plus petit film a pour acteurs des atomes

Proposé par
le
dans

Afin de populariser la physique auprès du grand public et montrer l’étendue de son savoir-faire, IBM a créé un court-métrage d’une minute mettant en scène des atomes. Les 242 images de ce film mesurent 45 par 25 nanomètres et sont donc agrandies par un facteur de 100 millions afin d’être visibles.


Commentaires préférés (3)

J'ai toujours cru qu'on pouvait pas voir les atomes, même si on zoom au maximum qu'on puisse faire. Du coup c'est une représentation d'atome ou ils ont réellement été filmés ?

Posté le

android

(91)

Répondre

Paradoxalement l'homme est capable d'aller beaucoup plus loin dans l'infiniment grand (galaxies, planètes...) que dans l'infiniment petit. C'est ici une belle avancée dans ce domaine !

a écrit : Paradoxalement l'homme est capable d'aller beaucoup plus loin dans l'infiniment grand (galaxies, planètes...) que dans l'infiniment petit. C'est ici une belle avancée dans ce domaine ! Nos interrogations sont infinies dans les deux sens: la classification des particules "élémentaires" est très imparfaite, les modèles cosmologiques sont très différents, les lois physiques admises ne semblent plus s'apliquer à très grande ou très petite échelle (par exemple, les étoiles en bordure d'une galaxie spirale tournent "trop vite".


Tous les commentaires (56)

J'ai toujours cru qu'on pouvait pas voir les atomes, même si on zoom au maximum qu'on puisse faire. Du coup c'est une représentation d'atome ou ils ont réellement été filmés ?

Posté le

android

(91)

Répondre

C'est impressionnant la précision qu'ils ont pu atteindre O: (Regardez la vidéo )

Posté le

android

(7)

Répondre

Paradoxalement l'homme est capable d'aller beaucoup plus loin dans l'infiniment grand (galaxies, planètes...) que dans l'infiniment petit. C'est ici une belle avancée dans ce domaine !

a écrit : J'ai toujours cru qu'on pouvait pas voir les atomes, même si on zoom au maximum qu'on puisse faire. Du coup c'est une représentation d'atome ou ils ont réellement été filmés ? Tu peux observer des atomes avec certaines méthodes, par exemple le microscope à force atomique : une aiguille d'une largeur d'un atome, qui est repoussé par les atomes de la surface que tu analyse. Selon les minuscules déplacements de ton aiguille tu peux donc savoir où de situent les atomes :)

Posté le

android

(27)

Répondre

Pour ceux qui se demande comment ils ont fait : "Ces images ont été réalisées à l'aide d'un microscope à effet tunnel, appareil permettant d'enregistrer la position des atomes ainsi que de déplacer ceux-ci en formant une interaction entre une pointe métallique et l'atome à déplacer, puis en brisant cette interaction une fois l'atome en place"

Posté le

android

(49)

Répondre

a écrit : Paradoxalement l'homme est capable d'aller beaucoup plus loin dans l'infiniment grand (galaxies, planètes...) que dans l'infiniment petit. C'est ici une belle avancée dans ce domaine ! Nos interrogations sont infinies dans les deux sens: la classification des particules "élémentaires" est très imparfaite, les modèles cosmologiques sont très différents, les lois physiques admises ne semblent plus s'apliquer à très grande ou très petite échelle (par exemple, les étoiles en bordure d'une galaxie spirale tournent "trop vite".

a écrit : J'ai toujours cru qu'on pouvait pas voir les atomes, même si on zoom au maximum qu'on puisse faire. Du coup c'est une représentation d'atome ou ils ont réellement été filmés ? La lumière visible étant comprise entre 380 et 780 nm, une caméra aussi puissante soit elle ne pourra jamais observer un atome car les rayons lumineux visible ont une longueur d'onde beaucoup trop grande. Ils ont reconstitué l'image à partir de la position des atomes.

Posté le

android

(11)

Répondre

Le plus merveilleux dans ce nano film ce sont les petites vaguelettes autour des atomes. Dans les atomes il y a des électrons et ceux-ci sont à la fois un corps et une onde, on peut ici observer leur comportement ondulatoire et donc voir d'une certaine façon de la physique quantique.

a écrit : Nos interrogations sont infinies dans les deux sens: la classification des particules "élémentaires" est très imparfaite, les modèles cosmologiques sont très différents, les lois physiques admises ne semblent plus s'apliquer à très grande ou très petite échelle (par exemple, les étoiles en bordure d';une galaxie spirale tournent "trop vite". Afficher tout C'est expliqué par la présence de matière noire.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Paradoxalement l'homme est capable d'aller beaucoup plus loin dans l'infiniment grand (galaxies, planètes...) que dans l'infiniment petit. C'est ici une belle avancée dans ce domaine ! Infini grand = infini petit.
Donc deux valeurs qui s'annulent.

Conclusion. On n'existe pas.

a écrit : C'est expliqué par la présence de matière noire. Qu'on n'a toujours pas mis en évidence... Donc c'est peut-être pas ça. Rappelons-nous cette histoire d'éther qu'on a traîné pendant des lustres avant de dire que ça marchait pas. Après c'est peut-être vrai mais tant qu'on la trouve pas, cette matière, sachons rester sceptiques (enfin pas trop non plus, hein ;) ).

a écrit : J'ai toujours cru qu'on pouvait pas voir les atomes, même si on zoom au maximum qu'on puisse faire. Du coup c'est une représentation d'atome ou ils ont réellement été filmés ? À part si il y'a des atomes qui forment des bonhomme et dansent, je pense que c'est une représentation ;)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Qu'on n'a toujours pas mis en évidence... Donc c'est peut-être pas ça. Rappelons-nous cette histoire d'éther qu'on a traîné pendant des lustres avant de dire que ça marchait pas. Après c'est peut-être vrai mais tant qu'on la trouve pas, cette matière, sachons rester sceptiques (enfin pas trop non plus, hein ;) ). Oui il faut toujours rester sceptique mais ça me rappelle le coup du boson de Higs, heureusement que l'on n'a pas attendu sa récente "mise en évidence" pour le mentionner lorsque qu'on expliquait la force gravitationnelle.

Je pense que c'est un peu pareil pour la matière noire. Avec ce qu'on sait actuellement nous n'avons plus le droit de dire: "on ne sait pas pourquoi les galaxies tournent trop vite".

Trop vite par rapport à ce que l'on s'imaginait il y a des décennies, mais aujourd'hui on en sait davantage.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : À part si il y'a des atomes qui forment des bonhomme et dansent, je pense que c'est une représentation ;) Il y a des atomes déplacés un à un pour former un bonhomme qui danse !

Posté le

windowsphone

(7)

Répondre

a écrit : Oui il faut toujours rester sceptique mais ça me rappelle le coup du boson de Higs, heureusement que l'on n'a pas attendu sa récente "mise en évidence" pour le mentionner lorsque qu'on expliquait la force gravitationnelle.

Je pense que c'est un peu pareil pour la matière noire
. Avec ce qu'on sait actuellement nous n'avons plus le droit de dire: "on ne sait pas pourquoi les galaxies tournent trop vite".

Trop vite par rapport à ce que l'on s'imaginait il y a des décennies, mais aujourd'hui on en sait davantage.
Afficher tout
Je ne remettais pas en cause le fait que la matière noire semble une bonne explication pour ce phénomène, c'est juste que la façon dont vous avez rédigé la réponse me semblait un peu trop euh... Assertive ^^'

a écrit : C'est expliqué par la présence de matière noire. L'hypothése de la matière noire, par définition inobservable, n'est qu'un artifice de calcul pour essayer de maintenir la validité de lois qui ne sont peut-être bonnes que "localement", j'entends à l'échelle du système solaire, peut-être dans un rayon d'une A.L., qui sait?
En fait, les modèles concernant les particules élémentaires et ceux cosmologiques sont des équations essayant de regrouper les résultats d'observations, mais d'un niveau d'abstraction hors de l'appréhension concrète. Nous ne savons même pas quelle est la structure géométrique de l'espace, ni si l'univers est simple, multiple, voire s'il en existe une infinité de copies - mais inversement une notion si simple que gauche-droite, ou celle liée au sens de rotation des aiguilles d'une montre, est impossible à définir mathématiquement (ce serait pourtant gênant si d'un coup tous les moteurs rotatifs se mettaient à tourner dans l'autre sens).
La science a encore de l'avenir! C'est le contraire d'un "raisonnement" métaphysique à la Aristote, qui trouvait tout dans sa tête sans observation : "la terre est sphérique, car c'est le seul solide parfait", "l'univers est fini, car s'il était infini, il n'aurait pas de centre, or la terre est le centre de l'univers", "le vide n'existe pas, car les mobiles y auraient une vitesse infinie, or celle-ci est impossible". Dire qu'il était encore enseigné et faisait autorité deux millénaires plus tard, il serait maintenant lauréat du prix Ig-Nobel.

Ok, ils sont trop fort pour manipuler les atomes. Par contre, niveau scénario et bande son....

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : L'hypothése de la matière noire, par définition inobservable, n'est qu'un artifice de calcul pour essayer de maintenir la validité de lois qui ne sont peut-être bonnes que "localement", j'entends à l'échelle du système solaire, peut-être dans un rayon d'une A.L., qui sait?
En fait, les modèles concernant les particules élémentaires et ceux cosmologiques sont des équations essayant de regrouper les résultats d'observations, mais d'un niveau d'abstraction hors de l'appréhension concrète. Nous ne savons même pas quelle est la structure géométrique de l'espace, ni si l'univers est simple, multiple, voire s'il en existe une infinité de copies - mais inversement une notion si simple que gauche-droite, ou celle liée au sens de rotation des aiguilles d'une montre, est impossible à définir mathématiquement (ce serait pourtant gênant si d'un coup tous les moteurs rotatifs se mettaient à tourner dans l'autre sens).
La science a encore de l'avenir! C'est le contraire d'un "raisonnement" métaphysique à la Aristote, qui trouvait tout dans sa tête sans observation : "la terre est sphérique, car c'est le seul solide parfait", "l'univers est fini, car s'il était infini, il n'aurait pas de centre, or la terre est le centre de l'univers", "le vide n'existe pas, car les mobiles y auraient une vitesse infinie, or celle-ci est impossible". Dire qu'il était encore enseigné et faisait autorité deux millénaires plus tard, il serait maintenant lauréat du prix Ig-Nobel.
Afficher tout
vous m'avez perdu sur votre parenthèse avec les moteurs rotatifs...
Si vous pouvez devellopper, votre com est plutot instructif...

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Tu peux observer des atomes avec certaines méthodes, par exemple le microscope à force atomique : une aiguille d'une largeur d'un atome, qui est repoussé par les atomes de la surface que tu analyse. Selon les minuscules déplacements de ton aiguille tu peux donc savoir où de situent les atomes :) fr.wikipedia.org/wiki/Microscope_%C3%A0_effet_tunnel
Article très bien qui explique simplement le principe de fonctionnement du microscope à effet tunnel (le microscope dévellopé par IBM justement qui permet d'avoir ces images)