Le poisson-lune est très atypique

Proposé par
le
dans

Le poisson-lune est un poisson très particulier : c'est l'un des poissons osseux les plus lourds (plus d'une tonne), sa croissance ne s'arrête jamais, il peut faire des sauts de plus de 3 mètres hors de l'eau et détient le record des vertébrés du nombre d'œufs pondus en une fois : plus de 300 000 000 !


Commentaires préférés (3)

a écrit : 300 000 000 oeufs à ce rythme on aura un océan de poisson-lune 300 000 000 d'oeuf pondus ne veut pas dire 300 000 000 de bébés poisson lune

Le pourcentage de perte doit être aussi immense ducoup

J'en vois assez souvent pas loin des côtes (vers Villefranche-sur-Mer ou Antibes), ce qui est amusant c'est sa façon de nager.

Il possède une nageoire dorsale qui sort de l'eau et bcp de gens (lors d'excursions en kayak) croient voir un requin...

Sa nageoire dépasse en effet, mais c'est tout : elle n'a pas tout à fait la même forme et le poisson-lune nage (à une vitesse de 3km/h ! Pour l'attaque effrayante du requin, on repassera) en "tanguant" comme un bateau. Un balancement à droite, un balancement à gauche... Du coup, l'aileron, vu hors de l'eau, fait penser à un poisson ivre xD

L'autre nom du poisson lune, c'est la môle, son nom latin Mola Mola et il appartient à la famille des Molidae. Pas compliqué à retenir ^^

Sa tête est complètement disproportionnée, habituellement les poissons ont plutôt une forme fuselée alors que lui est aussi long que haut (en tenant compte de ses nageoires).

Autre particularité, il se nourrit principalement de méduses. Il ne possède pas de vraie queue pouvant l'aider à se propulser. 10 ans en captivité, à l'état sauvage je n'ai jamais trouvé qqchose à ce sujet, si qqun a l'info...

Quand au fait qu'il soit menacé, c'est parce qu'il est victime de la pollution : il n'y a pas que les dauphins et les tortues qui confondent sac plastique et méduses... Ajoutons à cela que sa pêche n'est pas du tout réglementée.

Edit : je viens de lire que le poisson lune grandit tant qu'il mange.

Je vous conseille d'aller voir sur Google images, c'est vraiment un poisson atypique ^^


Tous les commentaires (18)

300 000 000 oeufs à ce rythme on aura un océan de poisson-lune

a écrit : 300 000 000 oeufs à ce rythme on aura un océan de poisson-lune Pourtant on a constaté récemment que la pêche les menacés. Étonnant !

a écrit : 300 000 000 oeufs à ce rythme on aura un océan de poisson-lune 300 000 000 d'oeuf pondus ne veut pas dire 300 000 000 de bébés poisson lune

Le pourcentage de perte doit être aussi immense ducoup

a écrit : 300 000 000 oeufs à ce rythme on aura un océan de poisson-lune Un argument de choix pour justifier la surpêche

a écrit : 300 000 000 oeufs à ce rythme on aura un océan de poisson-lune Si ces 300 000 000 oeufs ne sont pas fécondés par un autre poisson lune, elle ne donne rien. Ce qui peut arriver vu que c'est une espèce menacée.
En revanche ça reste impressionnant

Posté le

android

(10)

Répondre

1 tonne ?! Mais je croyais que ça fesait la taille moyenne d'un ballon de basket Oo
Edit : ah j'ai confondu avec le fugu :)

À noter que ses sauts de 3m lui serviraient à se débarrasser des nombreux parasites qui recouvrent sa peau. (Jusqu'à 40 espèces)

J'en vois assez souvent pas loin des côtes (vers Villefranche-sur-Mer ou Antibes), ce qui est amusant c'est sa façon de nager.

Il possède une nageoire dorsale qui sort de l'eau et bcp de gens (lors d'excursions en kayak) croient voir un requin...

Sa nageoire dépasse en effet, mais c'est tout : elle n'a pas tout à fait la même forme et le poisson-lune nage (à une vitesse de 3km/h ! Pour l'attaque effrayante du requin, on repassera) en "tanguant" comme un bateau. Un balancement à droite, un balancement à gauche... Du coup, l'aileron, vu hors de l'eau, fait penser à un poisson ivre xD

L'autre nom du poisson lune, c'est la môle, son nom latin Mola Mola et il appartient à la famille des Molidae. Pas compliqué à retenir ^^

Sa tête est complètement disproportionnée, habituellement les poissons ont plutôt une forme fuselée alors que lui est aussi long que haut (en tenant compte de ses nageoires).

Autre particularité, il se nourrit principalement de méduses. Il ne possède pas de vraie queue pouvant l'aider à se propulser. 10 ans en captivité, à l'état sauvage je n'ai jamais trouvé qqchose à ce sujet, si qqun a l'info...

Quand au fait qu'il soit menacé, c'est parce qu'il est victime de la pollution : il n'y a pas que les dauphins et les tortues qui confondent sac plastique et méduses... Ajoutons à cela que sa pêche n'est pas du tout réglementée.

Edit : je viens de lire que le poisson lune grandit tant qu'il mange.

Je vous conseille d'aller voir sur Google images, c'est vraiment un poisson atypique ^^

a écrit : Pourtant on a constaté récemment que la pêche les menacés. Étonnant ! Ils sont péchés souvent par accident lors de la pêche de gros poisson du type espadons

Des sauts de 3 mètres!!! Il a aussi la gravité de la lune c'est pas possible !

On dirais un visage humain cousu ou qui aurai fondu....
Bon je vais aller faire des cauchemar moins bête ducoup .

si deux pêcheurs attrappent un poisson lune et le coupent en deux, peut on dire qu'ils ont une demi môle?

Posté le

windowsphone

(18)

Répondre

Excusez moi mais si le machin il va à 3km/h max (sur les vidéos on dirait qu'il bouge pas tellement)... Avec quelle vélocité il exécute son saut de 3m ?
Merci.

a écrit : 300 000 000 d'oeuf pondus ne veut pas dire 300 000 000 de bébés poisson lune Encore heureux, imaginez un seul poisson qui pondrait 300 000 000 trucs qui feront tous 1 tonne un jour x)

a écrit : Excusez moi mais si le machin il va à 3km/h max (sur les vidéos on dirait qu'il bouge pas tellement)... Avec quelle vélocité il exécute son saut de 3m ?
Merci.
En fait 3 km/h ce n'est pas sa vitesse max, mais sa vitesse "de croisière". Nous, par exemple, marchons la plupart du temps à une vitesse de 4/5 km/h mais nous sommes capables de courir à 30/40 km/h. Le poisson lune c'est pareil, il est capable de produire de grandes accélérations pour faire ces grands sauts.

L'utilité de ces sauts serait de retomber à plat pour l'aider à se débarrasser des parasites (les raies manta ont le même comportement). Il peut aussi procéder autrement, à l'aide d'autres espèces animales par exemple.

Détail amusant, nos voisins anglais, qui décidément font tout différemment, appelle ce poisson le sunfish (poisson-soleil). En cause, la manie qu'à ce poisson de "bronzer" juste sous la surface.

En fait, il expose une partie de son corps au soleil, sans qu'on soit certain de l'utilité de cette habitude. Une des hypothèse est que le poisson-lune créé une sorte de réserve thermique avant de plonger, car il vivrait, contrairement aux idées reçues, plutôt vers les 200 mètres de profondeur.

Autre détail amusant : cherchez sur google images à quoi ressemble un bébé poisson-lune :) il n'a vraiment rien à voir avec l'adulte...