Les pingouins ne craignent pas d'ingérer de l'eau de mer

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Oui rappelons que le grand drame des naufragés est de mourir de soif, entourés d'eau. Cédant fatalement à la tentation ils décèdent dans d'atroces souffrances (les cristaux de sel se précipitant dans plusieurs parties du corps, dont les reins).

Posté le

android

(227)

Répondre

Ok Les pingouins savent boire l'eau de mer. Mais ce qu'on veut tous vraiment savoir c'est "Est-ce qu'ils ont des genoux ??" ^^

Attention à ne pas confondre pingouin, petit oiseau marin qui vole (il y en a en Bretagne) et manchot, gros oiseau polaire qui ne vole pas (le plus connu, le manchot empereur).

Et oui, les manchots (comme les pingouin) ont des genoux.

Posté le

android

(178)

Répondre


Tous les commentaires (39)

Oui rappelons que le grand drame des naufragés est de mourir de soif, entourés d'eau. Cédant fatalement à la tentation ils décèdent dans d'atroces souffrances (les cristaux de sel se précipitant dans plusieurs parties du corps, dont les reins).

Posté le

android

(227)

Répondre

Cette appellation "glande à sel" évoque chez moi une curieuse image.

J'ai en tête un genre de glotte, voire une couille, qui pendouille au milieu de l'œsophage, et qui progressivement se retrouve recouverte de cristaux de sel scintillants.

Je dois avouer que dans ma tête, c'est ce genre de trucs qu'on pourrait mettre sous verre et exposer auprès de nos invités tellement ça a de la gueule.

Dans les faits, j'suis moins sûr...

Posté le

android

(22)

Répondre

Ok Les pingouins savent boire l'eau de mer. Mais ce qu'on veut tous vraiment savoir c'est "Est-ce qu'ils ont des genoux ??" ^^

Ces glandes sont vraiment un exemple de l'adaptation d'un être vivant dans son milieu. On peut lire dans les sources que les oiseaux de mer possèdent les echangeurs d'ions les plus efficaces du monde vivant !

a écrit : Des lamas volants en fait... Techniquement, les sources ne parlent que des manchots. Pour le vol, on a vu mieux.

Quelqu'un sait il, si il est possible de synthétiser cette glande afin de pouvoir décaler l'eau de mer de manière plus économe ?

Posté le

android

(6)

Répondre

Pratique car il doit il avoir tres peu d'eau douce dans cette region

Posté le

android

(0)

Répondre

Ok, lu comme ça, ça a l'air cool. On parle d'adaptation ect. Mais dois-je rappeler que nous avons des mains avec des doigts ?
Ils font comme si ça les grattes dans le dos ? Ils savent même pas tenir une fourchette... alors les aduler pour un truc pas trop mal, non merci.

a écrit : Quelqu'un sait il, si il est possible de synthétiser cette glande afin de pouvoir décaler l'eau de mer de manière plus économe ? Je pense que le prix que couterait la synthèse d'un tel système enzymatique depasse largement ce qui se fait aujourd'hui. De plus, ici, ce n'est pas vraiment l'eau qui est desalée mais le sang de l'animal qui est debarassé du sel par des pompes ioniques après absorption de l'eau.

a écrit : Ok Les pingouins savent boire l'eau de mer. Mais ce qu'on veut tous vraiment savoir c'est "Est-ce qu'ils ont des genoux ??" ^^ Ce que tu pense être des pingouins sont en réalitée des manchots

a écrit : Quelqu'un sait il, si il est possible de synthétiser cette glande afin de pouvoir décaler l'eau de mer de manière plus économe ? J'ai croisé une entreprise qui fabrique des condensateurs d'eau solaire & éolien (effet de serre & force du vent lié au déplacement)
À installer sur un bateau ou même un vélo.

L'idée, c'est de prendre l'humidité de l'air pour faire de l'eau.

Je pense que la version bateau doit fonctionner avec l'eau de mer.
( Mais pas sûr, parce qu'il faudrait enlever le sel régulièrement, qui boucherait forcément les filtres, ça doit pas être simple )

Je me souviens plus du nom de l'entreprise par contre. C'était un projet qui avait marché grâce à des financements participatif.

Je pense que ça doit se trouver sur le net.

:)

a écrit : Je pense que le prix que couterait la synthèse d'un tel système enzymatique depasse largement ce qui se fait aujourd'hui. De plus, ici, ce n'est pas vraiment l'eau qui est desalée mais le sang de l'animal qui est debarassé du sel par des pompes ioniques après absorption de l'eau. Toutefois, le sang peut être remplacé par de l'eau de mer sans entraîner la mort d'un animal.
( expérience scientifique -très glauque- tentée sur des chiens, qui ont vécu plus d'une semaine avec de l'eau prise directement dans la mer pour remplacer la totalité de leur sang... )

Partant de ça, et de façon plus étique, sans avoir à utiliser un animal vivant.
J'imagine que si des cellules de cette glande peuvent être clonée en masse, juste pour produire du tissus vivant, on devrait pouvoir fabriquer des filtres pas forcément si cher que ça, qui ne consommeraient que du milieu nutritif pour entretenir les cellules.
( Si elle se servent directement du sang filtré pour s'alimenter, il suffirait même seulement de bien oxygéner l'eau de mer, d'y ajouter des nutriments et ça se suffirait tout seul. )

C'est peut-être à creuser.
:)

Attention à ne pas confondre pingouin, petit oiseau marin qui vole (il y en a en Bretagne) et manchot, gros oiseau polaire qui ne vole pas (le plus connu, le manchot empereur).

Et oui, les manchots (comme les pingouin) ont des genoux.

Posté le

android

(178)

Répondre

a écrit : Pratique car il doit il avoir tres peu d'eau douce dans cette region En effet, les pingouins vivent en Arctique (hémisphère nord) ou la banquise est salée (c'est de l'eau de mer)... Alors que les manchots, en Antarctique, disposent d'un "continent" avec énormément d'eau douce (neige, glaciers...).
La nature et l'adaptation sont formidables, car c'est sûrement pour ça que les manchots ne disposent pas, semble t-il, de cette glande. Ils n'en ont pas besoin.

a écrit : Toutefois, le sang peut être remplacé par de l'eau de mer sans entraîner la mort d'un animal.
( expérience scientifique -très glauque- tentée sur des chiens, qui ont vécu plus d'une semaine avec de l'eau prise directement dans la mer pour remplacer la totalité de leur sang... )

Pa
rtant de ça, et de façon plus étique, sans avoir à utiliser un animal vivant.
J'imagine que si des cellules de cette glande peuvent être clonée en masse, juste pour produire du tissus vivant, on devrait pouvoir fabriquer des filtres pas forcément si cher que ça, qui ne consommeraient que du milieu nutritif pour entretenir les cellules.
( Si elle se servent directement du sang filtré pour s'alimenter, il suffirait même seulement de bien oxygéner l'eau de mer, d'y ajouter des nutriments et ça se suffirait tout seul. )

C'est peut-être à creuser.
:)
Afficher tout
Ah oui, ça passerait pas trop niveau comité d'éthique ça...

Après, le soucis vient du fait que l'animal peut excreter le sel, il le fait par ses narines. En culture, les cellules accumulerait tout ce sodium, ça serait un casse tête à faire cultiver. Pleins d'autres points me semblent problémtiques... Mais sur le papier ça reste une bonne idée.

a écrit : Oui rappelons que le grand drame des naufragés est de mourir de soif, entourés d'eau. Cédant fatalement à la tentation ils décèdent dans d'atroces souffrances (les cristaux de sel se précipitant dans plusieurs parties du corps, dont les reins). Ce n'est pas toujours vrai! Alain Bombard l'a prouve lors de son expérience ne voulant prouver que ce n'est pas l'eau de mer qui tue, mais le désespoir. Il s'est laisse dériver dans l'océan ne se nourrissant que de poisson et ne buvant que de l'eau de mer et il a survécu!
Voici l'anecdote sur ce sujet ;-)

a écrit : En effet, les pingouins vivent en Arctique (hémisphère nord) ou la banquise est salée (c'est de l'eau de mer)... Alors que les manchots, en Antarctique, disposent d'un "continent" avec énormément d'eau douce (neige, glaciers...).
La nature et l'adaptation sont formidables, car c
'est sûrement pour ça que les manchots ne disposent pas, semble t-il, de cette glande. Ils n'en ont pas besoin. Afficher tout
Ha bein j etait pas au courant de ca je m y etait jamais vraiment interessé
Merci je me coucherais 2 fois moin bete ^^

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Ces glandes sont vraiment un exemple de l'adaptation d'un être vivant dans son milieu. On peut lire dans les sources que les oiseaux de mer possèdent les echangeurs d'ions les plus efficaces du monde vivant ! Il ne s’agit pas d'adaptation mais de sélection.