Un serrurier ne fait pas que dans les portes et serrures

Proposé par
le

L’activité de serrurier n’est pas obligatoirement liée aux portes et serrures. La serrurerie est une activité plus vaste concernant le travail des métaux (fabrication de mobilier etc.). Afin d’éviter les confusions, il est courant de nommer métallier la personne qui travaille le métal et serrurier les serrures.


Commentaires préférés (3)

Donc le serrurier qui ne fait pas que les serrures sera appelé métallier et non plus serrurier... Du coup le nom serrurier se cantonne bien à celui qui travaille sur les serrures

C'est d'ailleurs pour plus de clarté professionnelle que les camions récupérant les métaux s'appellent généralement serrurier-métallier.

Soit ils revendent (au poids ou à la pièce) les métaux qu'ils ne peuvent utiliser pour les refondre soit ils les récupèrent et les transforment comme le dit l'anecdote et les sources en divers objets : menuiserie métallique, mobilier d'agencement, ferronnerie d'art, blindage ou en charpente métallique.

Sachant qu'un serrurier n'est pas forcément métallier et inversement (Cf commentaire précédent)

Petit fait selon la source wiki aussi et qui n'est pas une légende, mais le métier de serrurier n'étant pas assez encadré par la loi professionnelle, l'appel à un tel dépannage «est l'activité engendrant le plus grand nombre de plaintes des consommateurs lors de dépannages d'urgence .» selon la Direction Général de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

A ce sujet qqun saurait combien coûte le changement de serrure d'une porte blindée svp ? Je me suis (probablement) fait entuber le mois dernier donc si qqun si connaissait ....

Etant dans un secteur d'activité proche de cette profession, cela me paraît tellement évident que je n'aurais même pas pensé à en faire une anecdote. N'en déplaise à son auteur.
Néanmoins, il est vrai que beaucoup de métiers ont des noms absolument pas parlants quand à leurs spécialités et c'est un vrai problème tant en terme d'identification face aux clients qu'en terme de recrutement et d'orientation professionnelle des jeunes.
Ainsi les miroitiers ne fabriquent pas des miroirs et sont spécialistes du vitrage dans le bâtiment dans tous ses domaines (certes les miroirs, mais c'est minoritaire, c'est avant tout la réalisation de vitrines, planchers en verre, façades vitrées, etc.)
Ainsi les chaudronniers ne fabriquent plus de chaudrons, la chaudronnerie consiste en travail du métal laminé (tôles), et peuvent réaliser des pièces de haute technicité.
Et même dans ces métiers, il y a de multiples spécialisations.
Et le problème est ambigu : Le nom du métier n'est pas parlant, mais créer un nouveau nom de métier est difficile à faire entrer dans les moeurs.
Certains miroitiers ont voulu populariser le nom "techniverrier", mais à part chez eux, ce mot est quasiment inconnu.


Tous les commentaires (24)

Donc le serrurier qui ne fait pas que les serrures sera appelé métallier et non plus serrurier... Du coup le nom serrurier se cantonne bien à celui qui travaille sur les serrures

C'est d'ailleurs pour plus de clarté professionnelle que les camions récupérant les métaux s'appellent généralement serrurier-métallier.

Soit ils revendent (au poids ou à la pièce) les métaux qu'ils ne peuvent utiliser pour les refondre soit ils les récupèrent et les transforment comme le dit l'anecdote et les sources en divers objets : menuiserie métallique, mobilier d'agencement, ferronnerie d'art, blindage ou en charpente métallique.

Sachant qu'un serrurier n'est pas forcément métallier et inversement (Cf commentaire précédent)

Petit fait selon la source wiki aussi et qui n'est pas une légende, mais le métier de serrurier n'étant pas assez encadré par la loi professionnelle, l'appel à un tel dépannage «est l'activité engendrant le plus grand nombre de plaintes des consommateurs lors de dépannages d'urgence .» selon la Direction Général de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

A ce sujet qqun saurait combien coûte le changement de serrure d'une porte blindée svp ? Je me suis (probablement) fait entuber le mois dernier donc si qqun si connaissait ....

Etant dans un secteur d'activité proche de cette profession, cela me paraît tellement évident que je n'aurais même pas pensé à en faire une anecdote. N'en déplaise à son auteur.
Néanmoins, il est vrai que beaucoup de métiers ont des noms absolument pas parlants quand à leurs spécialités et c'est un vrai problème tant en terme d'identification face aux clients qu'en terme de recrutement et d'orientation professionnelle des jeunes.
Ainsi les miroitiers ne fabriquent pas des miroirs et sont spécialistes du vitrage dans le bâtiment dans tous ses domaines (certes les miroirs, mais c'est minoritaire, c'est avant tout la réalisation de vitrines, planchers en verre, façades vitrées, etc.)
Ainsi les chaudronniers ne fabriquent plus de chaudrons, la chaudronnerie consiste en travail du métal laminé (tôles), et peuvent réaliser des pièces de haute technicité.
Et même dans ces métiers, il y a de multiples spécialisations.
Et le problème est ambigu : Le nom du métier n'est pas parlant, mais créer un nouveau nom de métier est difficile à faire entrer dans les moeurs.
Certains miroitiers ont voulu populariser le nom "techniverrier", mais à part chez eux, ce mot est quasiment inconnu.

a écrit : C'est d'ailleurs pour plus de clarté professionnelle que les camions récupérant les métaux s'appellent généralement serrurier-métallier.

Soit ils revendent (au poids ou à la pièce) les métaux qu'ils ne peuvent utiliser pour les refondre soit ils les récupèrent et les transforment comme
le dit l'anecdote et les sources en divers objets : menuiserie métallique, mobilier d'agencement, ferronnerie d'art, blindage ou en charpente métallique.

Sachant qu'un serrurier n'est pas forcément métallier et inversement (Cf commentaire précédent)

Petit fait selon la source wiki aussi et qui n'est pas une légende, mais le métier de serrurier n'étant pas assez encadré par la loi professionnelle, l'appel à un tel dépannage «est l'activité engendrant le plus grand nombre de plaintes des consommateurs lors de dépannages d'urgence .» selon la Direction Général de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

A ce sujet qqun saurait combien coûte le changement de serrure d'une porte blindée svp ? Je me suis (probablement) fait entuber le mois dernier donc si qqun si connaissait ....
Afficher tout
Le remplacement d'une serrure de porte blindée, ça dépend de quoi tu parles :
La porte était-elle fermée et verrouillée? Ou pouvait-on l'ouvrir sans forçage?
Le cylindre (là où tu mets la clé) est tellement simple à changer que c'est très dommage de faire appel à un pro pour ça. Un bon cylindre avec 6 clés, c'est dans les 150 à 300 €, le prix dépendant des options (débrayable, longueur du cylindre intérieur, extérieur, bouton côté intérieur... Cela se commande sur de nombreux sites en ligne. Je recommande le Vachette Radialis NT+ (protection contre perçage), avec 10 points. Les sites spécialisés dans le... crochetage sont de très bons indicateurs, et plébiscitent ce cylindre quant à la difficulté à le crocheter.
Je ne recommande pas les cylindres électroniques, déverrouillables par smartphones.
S'il faut changer tout le système de crémone (les points qui s'accrochent dans le "cadre" de porte à l'action de la clé), ça va de 50 à 200€, mais là attention il faut le modèle adapté à ta porte (donc de préférence le même modèle que celui existant).
Le problème est donc plus dans l'assurance d'avoir le bon modèle que de le remplacer (quelques vis à dévisser/revisser.
Si ta porte est fermée et bloquée, seul un serrurier peut l'ouvrir, et en fonction de la porte, les moyens utilisés peuvent endommager ces accessoires qu'il faut alors remplacer. Et là, ça peut vite grimper.
Mais dans le cas où on se retrouve coincé dehors de chez soi, ne pas se précipiter à appeler le premier serrurier venu. FUIR les margoulins qui vous farcissent vos boites aux lettres de prospectus à la mise en forme voulant faire croire à une valeur "officielle" du truc. Ce sont souvent des escrocs, qui peuvent vous facturer le remplacement d'une porte (qu'ils auront défoncé) simplement claquée...

a écrit : Le remplacement d'une serrure de porte blindée, ça dépend de quoi tu parles :
La porte était-elle fermée et verrouillée? Ou pouvait-on l'ouvrir sans forçage?
Le cylindre (là où tu mets la clé) est tellement simple à changer que c'est très dommage de faire appel à un pro pour ça. Un bon cyl
indre avec 6 clés, c'est dans les 150 à 300 €, le prix dépendant des options (débrayable, longueur du cylindre intérieur, extérieur, bouton côté intérieur... Cela se commande sur de nombreux sites en ligne. Je recommande le Vachette Radialis NT+ (protection contre perçage), avec 10 points. Les sites spécialisés dans le... crochetage sont de très bons indicateurs, et plébiscitent ce cylindre quant à la difficulté à le crocheter.
Je ne recommande pas les cylindres électroniques, déverrouillables par smartphones.
S'il faut changer tout le système de crémone (les points qui s'accrochent dans le "cadre" de porte à l'action de la clé), ça va de 50 à 200€, mais là attention il faut le modèle adapté à ta porte (donc de préférence le même modèle que celui existant).
Le problème est donc plus dans l'assurance d'avoir le bon modèle que de le remplacer (quelques vis à dévisser/revisser.
Si ta porte est fermée et bloquée, seul un serrurier peut l'ouvrir, et en fonction de la porte, les moyens utilisés peuvent endommager ces accessoires qu'il faut alors remplacer. Et là, ça peut vite grimper.
Mais dans le cas où on se retrouve coincé dehors de chez soi, ne pas se précipiter à appeler le premier serrurier venu. FUIR les margoulins qui vous farcissent vos boites aux lettres de prospectus à la mise en forme voulant faire croire à une valeur "officielle" du truc. Ce sont souvent des escrocs, qui peuvent vous facturer le remplacement d'une porte (qu'ils auront défoncé) simplement claquée...
Afficher tout
La porte était verrouillée (5 points je crois) et il a tenté de percer par l'extérieur sans succès (risque de bloquer tout le système) donc ouverture d'une fenêtre pour rentrer et percer de l'intérieur. Il a changé la serrure (modèle différent donc travail degueulasse) et il a rebouché les trous faits par du gros scotch. Bref 4000€ demandés ce qui semble loin des «petits» 200 que vous (et d'autres sites et professionnels m'ont dits qu'ils auraient pris).

J'ai des recours possibles dans ce cas ?

a écrit : La porte était verrouillée (5 points je crois) et il a tenté de percer par l'extérieur sans succès (risque de bloquer tout le système) donc ouverture d'une fenêtre pour rentrer et percer de l'intérieur. Il a changé la serrure (modèle différent donc travail degueulasse) et il a rebouché les trous faits par du gros scotch. Bref 4000€ demandés ce qui semble loin des «petits» 200 que vous (et d'autres sites et professionnels m'ont dits qu'ils auraient pris).

J'ai des recours possibles dans ce cas ?
Afficher tout
Oui, vous auriez du faire appel à un cambrioleur, ça vous aurait coûté moins cher.
Au vu du travail que vous décrivez, c'est un margoulin, pour ne pas dire escroc.
A mon sens, un bon serrurier devrait savoir crocheter une serrure, quitte à ce que ça prenne une heure, mais à défaut, faire un travail propre pour un tel prix, très excessif par ailleurs puisque c'est le prix du remplacement total d'une (très) bonne porte blindée.
Désolé pour ce qui vous est arrivé, je vous conseille de vous renseigner afin de voir s'il n'y a pas de recours possible envers ce type d'individus.
Très rares sont les cylindres impossibles à crocheter, tant qu'on a le temps devant soit.
Cherchez le site lockpickingfrance.org
Quant à votre cas, un lien utile :
www.60millions-mag.com/2016/09/27/evitez-les-arnaques-au-depannage-domicile-9755

a écrit : C'est d'ailleurs pour plus de clarté professionnelle que les camions récupérant les métaux s'appellent généralement serrurier-métallier.

Soit ils revendent (au poids ou à la pièce) les métaux qu'ils ne peuvent utiliser pour les refondre soit ils les récupèrent et les transforment comme
le dit l'anecdote et les sources en divers objets : menuiserie métallique, mobilier d'agencement, ferronnerie d'art, blindage ou en charpente métallique.

Sachant qu'un serrurier n'est pas forcément métallier et inversement (Cf commentaire précédent)

Petit fait selon la source wiki aussi et qui n'est pas une légende, mais le métier de serrurier n'étant pas assez encadré par la loi professionnelle, l'appel à un tel dépannage «est l'activité engendrant le plus grand nombre de plaintes des consommateurs lors de dépannages d'urgence .» selon la Direction Général de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

A ce sujet qqun saurait combien coûte le changement de serrure d'une porte blindée svp ? Je me suis (probablement) fait entuber le mois dernier donc si qqun si connaissait ....
Afficher tout
Ça dépends le modèle de la serrure, ça va de 300€ mo comprise, à 1600€ environ, après ça dépends de ta ville, ce qu’a dit orella concerne uniquement les barillets europeens, mais en règle général, pour les portes blindées c’est un système complètement différent.
4000 c’est excessivement cher vous vous êtes fait arnaqué, déposez plainte.

a écrit : Donc le serrurier qui ne fait pas que les serrures sera appelé métallier et non plus serrurier... Du coup le nom serrurier se cantonne bien à celui qui travaille sur les serrures Ce n'est pas tout à fait exact. Il y a aussi le serrurier soudeur qui assemble les pièces métalliques par point de soudure tandis que le soudeur termine la soudure en réalisant des cordons de soudure qui peuvent atteindre plusieurs centimètres de largeur et d'épaisseur.

Dans l actualité récente
Un contrat du stade de foot d Amiens donné à une entreprise de serrurerie pour l installation de barrières de sécurité !!!

Les barrières ont lâchés , plusieurs blessés...
L affaire est en justice

a écrit : Etant dans un secteur d'activité proche de cette profession, cela me paraît tellement évident que je n'aurais même pas pensé à en faire une anecdote. N'en déplaise à son auteur.
Néanmoins, il est vrai que beaucoup de métiers ont des noms absolument pas parlants quand à leurs spécialités et c'
est un vrai problème tant en terme d'identification face aux clients qu'en terme de recrutement et d'orientation professionnelle des jeunes.
Ainsi les miroitiers ne fabriquent pas des miroirs et sont spécialistes du vitrage dans le bâtiment dans tous ses domaines (certes les miroirs, mais c'est minoritaire, c'est avant tout la réalisation de vitrines, planchers en verre, façades vitrées, etc.)
Ainsi les chaudronniers ne fabriquent plus de chaudrons, la chaudronnerie consiste en travail du métal laminé (tôles), et peuvent réaliser des pièces de haute technicité.
Et même dans ces métiers, il y a de multiples spécialisations.
Et le problème est ambigu : Le nom du métier n'est pas parlant, mais créer un nouveau nom de métier est difficile à faire entrer dans les moeurs.
Certains miroitiers ont voulu populariser le nom "techniverrier", mais à part chez eux, ce mot est quasiment inconnu.
Afficher tout
Et vitrier ? Ça existe déjà. Et c'est même très connu. On ne t'a jamais demandé si ton père est vitrier (quand tu caches la vue) ?

a écrit : Ce n'est pas tout à fait exact. Il y a aussi le serrurier soudeur qui assemble les pièces métalliques par point de soudure tandis que le soudeur termine la soudure en réalisant des cordons de soudure qui peuvent atteindre plusieurs centimètres de largeur et d'épaisseur. Ça rejoint donc ce que j'ai dit, le serrurier soudeur travaille avec des points de soudure et le serrurier travaille sur les serrures (et le métallier sur le travail du métal en général)

a écrit : Et vitrier ? Ça existe déjà. Et c'est même très connu. On ne t'a jamais demandé si ton père est vitrier (quand tu caches la vue) ? Les miroitiers n'apprécient guère le terme de vitrier, qui renvoie à l'image d'Epinal du vieux moustachu avec son chevalet en bois qui hurle "VITRIER VITRIER" dans les rues du début XXe siècle.

a écrit : Les miroitiers n'apprécient guère le terme de vitrier, qui renvoie à l'image d'Epinal du vieux moustachu avec son chevalet en bois qui hurle "VITRIER VITRIER" dans les rues du début XXe siècle. C'est pas du tout pareil ! Ils ne peuvent pas se plaindre qu'il n'existe pas de mot si c'est seulement le mot qui ne leur plaît pas. Et tout ça parce que c'est un métier qui s'est exercé dans la rue à un moment donné ! Ils veulent aussi leur nom de métier politiquement correct comme les techniciens de surface ! Si tous les métiers qui ont été des métiers de rue reniaient leurs origines et voulaient changer de nom nous n'aurions plus de boulangers, de photographes, de poissonniers, de fleuristes, etc. Et ils seraient peut-être devenus des techniciens de panification, des picturiciens, des piscimercateurs et des décorateurs floralistes... Évidemment miroiter ça fait plus chic, mais un nom qui décrit exactement le travail effectué c'est plus utile !

a écrit : Dans l actualité récente
Un contrat du stade de foot d Amiens donné à une entreprise de serrurerie pour l installation de barrières de sécurité !!!

Les barrières ont lâchés , plusieurs blessés...
L affaire est en justice
Je suis metallier serrurier et ce genre de soudure sont pourtant soumise a des qualifications tres strictes, le responsable de cette non-qualité vas prendre tres gros je pense.

a écrit : Donc le serrurier qui ne fait pas que les serrures sera appelé métallier et non plus serrurier... Du coup le nom serrurier se cantonne bien à celui qui travaille sur les serrures Cqfd... Bravo tu viens de plier l'anecdote avec succès ^^

a écrit : C'est pas du tout pareil ! Ils ne peuvent pas se plaindre qu'il n'existe pas de mot si c'est seulement le mot qui ne leur plaît pas. Et tout ça parce que c'est un métier qui s'est exercé dans la rue à un moment donné ! Ils veulent aussi leur nom de métier politiquement correct comme les techniciens de surface ! Si tous les métiers qui ont été des métiers de rue reniaient leurs origines et voulaient changer de nom nous n'aurions plus de boulangers, de photographes, de poissonniers, de fleuristes, etc. Et ils seraient peut-être devenus des techniciens de panification, des picturiciens, des piscimercateurs et des décorateurs floralistes... Évidemment miroiter ça fait plus chic, mais un nom qui décrit exactement le travail effectué c'est plus utile ! Afficher tout Un vitrier il te remplace un bout de carreau cassé. C'est l'image que tout le monde a. Mais regarde donc les vitrages des bâtiments actuels.
D'autre part, oui, vitrier ce n'est pas un nom séducteur, et souffre de cette image d'Épinal quand il s'agit d'orienter les jeunes vers ces métiers, qui ont particulièrement évolué.
"-Tu veux faire quoi plus tard?
-Vitrier.
-Non mais sérieusement, comme vrai métier tu veux faire quoi?"

a écrit : Un vitrier il te remplace un bout de carreau cassé. C'est l'image que tout le monde a. Mais regarde donc les vitrages des bâtiments actuels.
D'autre part, oui, vitrier ce n'est pas un nom séducteur, et souffre de cette image d'Épinal quand il s'agit d'orienter les jeunes vers ce
s métiers, qui ont particulièrement évolué.
"-Tu veux faire quoi plus tard?
-Vitrier.
-Non mais sérieusement, comme vrai métier tu veux faire quoi?"
Afficher tout
Tu espères me faire croire que les vitriers sont particulièrement à plaindre parce que leur métier aurait évolué sans que les gens s'en s'aperçoivent ? Tu crois vraiment que c'est le seul métier qui a évolué et que les gens sont aussi bêtes que ça ? Il ne savent pas que les maçons ne construisent pas seulement des murs en briques mais peuvent aussi fabriquer la structure des gratte-ciels en béton armé et vibré, ces mêmes gratte-ciels que les vitriers vont habiller parce qu'ils savent aussi faire ça en plus de changer un carreau sur la maison en brique... Et pour les voitures, tu crois qu'on change de nom de métier à chaque fois qu'il y a une évolution technique ? C'est toujours un carrossier qui passe une voiture au marbre et change les pare-chocs en plastique. Personne n'imagine voir un carrossier habiller un châssis en bois en déformant des tôles à coups de marteau, quand il entre dans un garage. Et le chauffeur ne chauffe pas le moteur à grandes pelletées de charbon... Je me demande si c'est toi qui as inventé que les vitriers veulent se faire appeler miroitiers ou si on rencontre vraiment des gens assez snobs dans ce métier pour qu'ils veuillent se faire appeler autrement que vitriers. Parce que sinon le vitrier qui fabrique et /ou pose les vitres et le miroiter qui fabrique et / ou pose les miroirs ça a l'avantage d'être facile à comprendre. Par curiosité j'ai regardé quelques définitions sur plusieurs sites, nulle part il est question qu'il faut appeler miroitier celui qui pose des vitres, même si elles font appel à une technologie ultra-moderne.

a écrit : La porte était verrouillée (5 points je crois) et il a tenté de percer par l'extérieur sans succès (risque de bloquer tout le système) donc ouverture d'une fenêtre pour rentrer et percer de l'intérieur. Il a changé la serrure (modèle différent donc travail degueulasse) et il a rebouché les trous faits par du gros scotch. Bref 4000€ demandés ce qui semble loin des «petits» 200 que vous (et d'autres sites et professionnels m'ont dits qu'ils auraient pris).

J'ai des recours possibles dans ce cas ?
Afficher tout
A ouais quand même !!!

a écrit : Tu espères me faire croire que les vitriers sont particulièrement à plaindre parce que leur métier aurait évolué sans que les gens s'en s'aperçoivent ? Tu crois vraiment que c'est le seul métier qui a évolué et que les gens sont aussi bêtes que ça ? Il ne savent pas que les maçons ne construisent pas seulement des murs en briques mais peuvent aussi fabriquer la structure des gratte-ciels en béton armé et vibré, ces mêmes gratte-ciels que les vitriers vont habiller parce qu'ils savent aussi faire ça en plus de changer un carreau sur la maison en brique... Et pour les voitures, tu crois qu'on change de nom de métier à chaque fois qu'il y a une évolution technique ? C'est toujours un carrossier qui passe une voiture au marbre et change les pare-chocs en plastique. Personne n'imagine voir un carrossier habiller un châssis en bois en déformant des tôles à coups de marteau, quand il entre dans un garage. Et le chauffeur ne chauffe pas le moteur à grandes pelletées de charbon... Je me demande si c'est toi qui as inventé que les vitriers veulent se faire appeler miroitiers ou si on rencontre vraiment des gens assez snobs dans ce métier pour qu'ils veuillent se faire appeler autrement que vitriers. Parce que sinon le vitrier qui fabrique et /ou pose les vitres et le miroiter qui fabrique et / ou pose les miroirs ça a l'avantage d'être facile à comprendre. Par curiosité j'ai regardé quelques définitions sur plusieurs sites, nulle part il est question qu'il faut appeler miroitier celui qui pose des vitres, même si elles font appel à une technologie ultra-moderne. Afficher tout Déjà tu te calmes et tu me parles autrement. Voir 8 de la charte des commentaires.