L'alcool est-elle la plus dangereuse des drogues ?

Proposé par
le
dans

Certaines études, comme celle menée par le neuropsychopharmacologue britannique David Nutt, affirment que la drogue la plus dangereuse pour l'Homme est l'alcool (évalué à 72 sur 100). À la seconde place arriverait l'héroïne avec un score de 55. Quant au cannabis, il n'arrive qu'à la 8ème place. Cette échelle de la nocivité prend en compte les dangers qu'encourt l'utilisateur du produit mais aussi les troubles qu'il cause à son entourage et à la société en général.


Commentaires préférés (3)

La dangerosité de l'alcool n'est-elle pas justement liée à son côté légal ?
Sous-entendu, si l'héroïne serait légal, ne serait-elle pas plus dangereuse que l'alcool ?

Ceci dit tout est question de modération (bon pour l’héroïne j'ai quelques doutes). Fumer un pétard de temps à autres ou boire une coupe de champagne pour un mariage ne fait pas de nous des toxicomanes ou des alcooliques...

Par ailleurs la lutte contre la drogue n'a jamais eu les résultats escomptés (bien au contraire) quant à l'interdiction de l'alcool, il suffit de voir ce qu'il s'est passé aux états unis de 1920 à 1933 pour comprendre que c'était un combat perdu d'avance.

Et le sucre, est-ce qu'il fait partie du classement ?
Il n'a pas d'effet psychotrope et donc n'engendre pas de comportements dangereux mais il doit tuer indirectement pas mal de monde avec les maladies cardio-vasculaires et autres qu'il engendre...
Et selon certains chercheurs il serait plus addictif que la cocaïne...


Tous les commentaires (160)

Les effet du canabis sont tellement sous estimés encore de nos jours quand je vois l'état d'apathie dans lequel il met et les sautes d'humeur qu'il genère. Sans parler de l'isolement social et de la difficulté à arrêter...

Et évidemment la plus dangereuse est légale contrairement aux autres

a écrit : Les effet du canabis sont tellement sous estimés encore de nos jours quand je vois l'état d'apathie dans lequel il met et les sautes d'humeur qu'il genère. Sans parler de l'isolement social et de la difficulté à arrêter... Après nous sommes tous différent face à certains produit

Certains en fumerons une fois et ne seront jamais addict. Et d'autres en fumerons jusqu'à leur mort

a écrit : Et évidemment la plus dangereuse est légale contrairement aux autres Difficile de l'interdire, entre les lobbys qui mettent la pression, la contrebande qui serait de toute manière présente (c.f. la situation a la prohibition) mais surtout imaginez retirer par exemple le vin aux Français, la bière aux Allemands, le whisky aux écossais

C'est des boissons qui font grandement partie de la culture et du patrimoine national

Sans oublier tous les emplois liés à la viticulture..

L'idéal serait bien évidemment d'interdire mais quelles seraient les retombées ?

Et pourtant, cette m... est toujours légale. Pire, on nous laisse entendre (films, séries et/ou autres) qu'il est normal d'en consommer, quotidiennement ou pas. Environ 75.000 morts par an, rien qu'en France ! Et ce ne sont que les décès dits directs (c.f. : qui lui sont directement imputables, donc sans compter les drames familiaux ou autres).

C'est un phénomène inquiétant : quelqu'un fait quelque chose de grave, on recherche les causes, et on interdit la cause immédiatement sans vérifier la cohérence du système.

Par exemple, tous ces systèmes anti-clochard sont parfaitement adaptés pour empêcher des humains dormir çà et là, mais le problème, c'est que ces systèmes restent en place plusieurs dizaines d'années, et les grandes villes ressemblent de plus en plus à des endroits où il n'y a plus d'espaces publics. Chacun chez soi ! Ça me déprime : les politiciens publient souvent des décrets et des lois valables sur le moment, et en même temps très contre productifs sur le moyen/long terme.

La dangerosité de l'alcool n'est-elle pas justement liée à son côté légal ?
Sous-entendu, si l'héroïne serait légal, ne serait-elle pas plus dangereuse que l'alcool ?

Et le mariage dans tout ça? Classée combien ?

Ceci dit tout est question de modération (bon pour l’héroïne j'ai quelques doutes). Fumer un pétard de temps à autres ou boire une coupe de champagne pour un mariage ne fait pas de nous des toxicomanes ou des alcooliques...

Par ailleurs la lutte contre la drogue n'a jamais eu les résultats escomptés (bien au contraire) quant à l'interdiction de l'alcool, il suffit de voir ce qu'il s'est passé aux états unis de 1920 à 1933 pour comprendre que c'était un combat perdu d'avance.

Donc avec le dernier critère on est bien loin de la science. Par exemple il suffirait de rendre le cannabis légal, ainsi les dommages qu'il causerait à la société serait rendu minime, vu que ces dommages procèdent essentiellement de son interdiction, et des moyens mis en œuvre pour cela. Le cannabis chuterais donc au plus bas du classement. Enfin si j'ai bien compris.

En tout cas, on a tendance à négliger les vertues de la drogue. Combien d'œuvres et de grandes décisions ont été prisent sous leur emprise ? On peut citer Rimbaud avec l'absinte, les fleurs du mal de Baudelaire accro a l'opium, bien sûr Churchill qui a mené la 2eme guerre mondiale complètement soûl, Hemingway... Je crois qu'un réalisateur danois va faire un film à ce sujet. Les drogues sont comme toutes choses : elles ont un côté bien et un côté mal.

Évidemment, l'abus d'alcool, et autres drogues, est dangereux pour la santé.

a écrit : Les effet du canabis sont tellement sous estimés encore de nos jours quand je vois l'état d'apathie dans lequel il met et les sautes d'humeur qu'il genère. Sans parler de l'isolement social et de la difficulté à arrêter... Mais, contrairement à l'alcool, il est quasiment impossible de faire une overdose de cannabis.

a écrit : Et pourtant, cette m... est toujours légale. Pire, on nous laisse entendre (films, séries et/ou autres) qu'il est normal d'en consommer, quotidiennement ou pas. Environ 75.000 morts par an, rien qu'en France ! Et ce ne sont que les décès dits directs (c.f. : qui lui sont directement imputables, donc sans compter les drames familiaux ou autres). Afficher tout Mais il est normal d'en consommer ! D'où tu sors que ça vient des films, séries etc ?! T'es au courant qu'on fait de l'alcool depuis bien avant la diffusion du premier film ?!
75 milles morts par ans ? Et bien grand scoop : la mort est inhérente à la vie, l'alcool fait partis de la vie, donc rien d'anormal.

a écrit : Et évidemment la plus dangereuse est légale contrairement aux autres Quel est le but de ton propos?
Tu voudrais légaliser les drogues ou interdire l'alcool?
Dans le second cas, rappelles toi de la prohibition au USA. Des milliers de personnes sont mortes ou devenues aveugles à cause de la mauvaise qualité des alcools préposés, mais pire encore, grace au trafic le crime organisé est devenu immensément riche et puissant.

a écrit : Les effet du canabis sont tellement sous estimés encore de nos jours quand je vois l'état d'apathie dans lequel il met et les sautes d'humeur qu'il genère. Sans parler de l'isolement social et de la difficulté à arrêter... Et ça soigné tellement de maladie, ralentie tellement l évolution de certaines....la cannabis une drogue d utilité public

Et le sucre, est-ce qu'il fait partie du classement ?
Il n'a pas d'effet psychotrope et donc n'engendre pas de comportements dangereux mais il doit tuer indirectement pas mal de monde avec les maladies cardio-vasculaires et autres qu'il engendre...
Et selon certains chercheurs il serait plus addictif que la cocaïne...

a écrit : Les effet du canabis sont tellement sous estimés encore de nos jours quand je vois l'état d'apathie dans lequel il met et les sautes d'humeur qu'il genère. Sans parler de l'isolement social et de la difficulté à arrêter... Ah ? C'est bizarre ! Je croyais au contraire que le cannabis ne produit pas d'accoutumance. Et les pays qui l'on légalisé ne sont pas tombés dans la décadence plus que les autres. Alors sous-estimés par rapport à quoi ? Par rapport à l'idée que tu t'en fais ? En fait tu reproches aux autres de ne pas etre d'accord avec toi... Tu devrais essayer le cannabis justement, il paraît que ça détend...

a écrit : Les effet du canabis sont tellement sous estimés encore de nos jours quand je vois l'état d'apathie dans lequel il met et les sautes d'humeur qu'il genère. Sans parler de l'isolement social et de la difficulté à arrêter... Fervent partisans de la légalisation je suis d'accord avec vous, une partie des effets à long terme sont parfois nié par les pro légalisation.
Il y a aussi un rapport au plaisir, celui ci est modifié par les addictions. Perte de motivation, difficulté d'intégration, etc, sont les maux des drogues .
À la société de responsabilisé le citoyen vis à vis des drogues comme pour l'alcool. L'alcool qui a vu ça consommation diminué depuis 40 an.

La pire des drogues est celle où on trouve un refuge, en soit la dépendance qu'importe provoque des comportements similaires.
La différences viens des dégâts à court et à long terme.

a écrit : Et le sucre, est-ce qu'il fait partie du classement ?
Il n'a pas d'effet psychotrope et donc n'engendre pas de comportements dangereux mais il doit tuer indirectement pas mal de monde avec les maladies cardio-vasculaires et autres qu'il engendre...
Et selon certains chercheurs il serait plus addictif que la cocaïne...
En soit l'alcool est du sucre mais oui le sucre est néfaste à notre santé mais pas sous toutes ses formes. Le sucre naturel d'un fruit ou du miel, ne te tuera pas (excepté les conditions de sa culture mais ça ne sera pas le sucre dans ce cas la) mais c'est surtout les sucres rajoutés dans différentes formes d'aliments, c'est un exhausteur de goût et addictif.

Dans le titre ne serait-il pas plus judicieux de dire " L'alcool est-il la plus ..." et non "L'alcool est-elle....." ?

a écrit : La dangerosité de l'alcool n'est-elle pas justement liée à son côté légal ?
Sous-entendu, si l'héroïne serait légal, ne serait-elle pas plus dangereuse que l'alcool ?
Tout dépend si l’étude s’affranchit des quantités (dangereusite global ou pour un individu) mais je ne pense pas que ce soit le cas.
Après il n’est pas certain non plus que l’héroïne devenu légale aurait autant de succès que l’alcool. L’alcool doit également sa popularité à sa facilité de production, de consommation et ces effets desinibiteurs.