Depuis 14 ans, une plateforme pétrolière déverse sa marée noire

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

L'affaire n'a été révélé qu'en 2010 par des ONG. Donc déjà 6 ans de perdu pour tenter de contrôler la fuite.
Et voici un extrait des sources qui représente en partie l'ampleur des divers problèmes : Sur 1 000 puits situés dans les eaux fédérales américaines, il y a en moyenne 20 déversements de pétrole non contrôlés chaque année. Un incendie se déclare en mer tous les trois jours en moyenne et des centaines de travailleurs sont blessés chaque année.

Peu rassurant !

a écrit : Qui paie la facture ? Vous, nous, moi.

On nous bassine d’écologie à longueur de journée, comme quoi ce sont nous, individus du peuple, qui en avons la responsabilité. On voit bien dans cette anecdote que NON.

De plus, il y a de cela quelques semaines, on a appris ici même que 70% de la popul
ation mondiale était causée par 100 entreprises. À méditer. Afficher tout
Bien sûr que si, c'est de notre responsabilité à tous en tant qu'individus. Je ne dis pas que les entreprises ne polluent pas, et pour ce que j'en sais, peut-être que c'est effectivement à 70% des entreprises qui polluent.

Mais qui est-ce qui achète les légumes pré-emballés dans des filets ou des sacs plastiques ? Les fruits exotiques qui voyagent sur des milliers de kilomètres ? Qui est-ce qui achète des gâteaux en sachets individuels ? Qui utilise des pailles et des couverts jetables ? C'est nous, les consommateurs. Personne ne nous force, alors que des alternatives existent bien souvent (mais pas toujours, c'est vrai).

Il est trop facile de donner aux politiques et aux entreprises toute la responsabilité de l'écologie. Chacun a son rôle à jouer, et le nôtre est capital : si le consommateur change ses habitudes et consomme de manière plus responsable, alors l'entreprise adapte ses produits.

À méditer...


Tous les commentaires (39)

Y’a rien qui peut permettre au moins de stopper l’écoulement ?

L'essence et certainement la plupart des pétroles sont plus légers que l'eau donc reste en surface et s'entendent et si tu bloques l'expansion, le pétrole va descendre et polluer en dessous donc je pense que tu peux empêcher l'expansion longitudale mais au dépend de l'expansion en profondeur.
Mais peut être qu'un spécialiste aura une meilleure réponse.

Hmpf! C'était il y a si longtemps que je pensais qu' ils avaient déjà trouvé une solution...

Qui paie la facture ? Vous, nous, moi.

On nous bassine d’écologie à longueur de journée, comme quoi ce sont nous, individus du peuple, qui en avons la responsabilité. On voit bien dans cette anecdote que NON.

De plus, il y a de cela quelques semaines, on a appris ici même que 70% de la population mondiale était causée par 100 entreprises. À méditer.

L'affaire n'a été révélé qu'en 2010 par des ONG. Donc déjà 6 ans de perdu pour tenter de contrôler la fuite.
Et voici un extrait des sources qui représente en partie l'ampleur des divers problèmes : Sur 1 000 puits situés dans les eaux fédérales américaines, il y a en moyenne 20 déversements de pétrole non contrôlés chaque année. Un incendie se déclare en mer tous les trois jours en moyenne et des centaines de travailleurs sont blessés chaque année.

Peu rassurant !

a écrit : Y’a rien qui peut permettre au moins de stopper l’écoulement ? D'après ce que j'ai entendu non malheureusement.

a écrit : Qui paie la facture ? Vous, nous, moi.

On nous bassine d’écologie à longueur de journée, comme quoi ce sont nous, individus du peuple, qui en avons la responsabilité. On voit bien dans cette anecdote que NON.

De plus, il y a de cela quelques semaines, on a appris ici même que 70% de la popul
ation mondiale était causée par 100 entreprises. À méditer. Afficher tout
Je ne suis pas d'accord avec toi bien qu'ayant une attitude similaire a la tienne dans le dégout, cela reste réfléchis pour ma part.
Notre économie ne pourrait pas fonctionner sans ses entreprises et sans pétrole. Les pays développés sont dépendants de cette matière première.
Et nous simple citoyen aussi.
Pour l'électricité, le carburant pour aller travailler et réduire les temps de déplacement drastiquement. Notre confort aussi, nous ne sommes pas prêt a l'abandonner et ça au dépend de la nature.
C'est trop facile de dire que c'est la faute des autres alors que nous sommes tous embarqués dans cette galère.

Pour finir il ne faut pas confondre pollution et population.

Je comprend l'importance de la transition écologique, et je comprend aussi que nous avons un rôle a jouer dans cette dernière.

Peace

a écrit : Qui paie la facture ? Vous, nous, moi.

On nous bassine d’écologie à longueur de journée, comme quoi ce sont nous, individus du peuple, qui en avons la responsabilité. On voit bien dans cette anecdote que NON.

De plus, il y a de cela quelques semaines, on a appris ici même que 70% de la popul
ation mondiale était causée par 100 entreprises. À méditer. Afficher tout
On est tous en partie responsable de l'état de notre planète, mais la responsabilité diffère : l'idiot qui jette sa canette à même le sol alors qu' une poubelle est juste à côté y est pour 0,001%, l'entreprise qui déverse des déchets dans un cours d'eau y est pour 15-20%.
Les 2 peuvent améliorer leur comportement, ce n'est pas incompatible.

a écrit : Qui paie la facture ? Vous, nous, moi.

On nous bassine d’écologie à longueur de journée, comme quoi ce sont nous, individus du peuple, qui en avons la responsabilité. On voit bien dans cette anecdote que NON.

De plus, il y a de cela quelques semaines, on a appris ici même que 70% de la popul
ation mondiale était causée par 100 entreprises. À méditer. Afficher tout
C'est pas un meeting ici.

a écrit : Qui paie la facture ? Vous, nous, moi.

On nous bassine d’écologie à longueur de journée, comme quoi ce sont nous, individus du peuple, qui en avons la responsabilité. On voit bien dans cette anecdote que NON.

De plus, il y a de cela quelques semaines, on a appris ici même que 70% de la popul
ation mondiale était causée par 100 entreprises. À méditer. Afficher tout
Bien sûr que si, c'est de notre responsabilité à tous en tant qu'individus. Je ne dis pas que les entreprises ne polluent pas, et pour ce que j'en sais, peut-être que c'est effectivement à 70% des entreprises qui polluent.

Mais qui est-ce qui achète les légumes pré-emballés dans des filets ou des sacs plastiques ? Les fruits exotiques qui voyagent sur des milliers de kilomètres ? Qui est-ce qui achète des gâteaux en sachets individuels ? Qui utilise des pailles et des couverts jetables ? C'est nous, les consommateurs. Personne ne nous force, alors que des alternatives existent bien souvent (mais pas toujours, c'est vrai).

Il est trop facile de donner aux politiques et aux entreprises toute la responsabilité de l'écologie. Chacun a son rôle à jouer, et le nôtre est capital : si le consommateur change ses habitudes et consomme de manière plus responsable, alors l'entreprise adapte ses produits.

À méditer...

a écrit : Qui paie la facture ? Vous, nous, moi.

On nous bassine d’écologie à longueur de journée, comme quoi ce sont nous, individus du peuple, qui en avons la responsabilité. On voit bien dans cette anecdote que NON.

De plus, il y a de cela quelques semaines, on a appris ici même que 70% de la popul
ation mondiale était causée par 100 entreprises. À méditer. Afficher tout
Et bien si! tu as tout à fait le droit de vouloir vivre en ville pour ne pas avoir besoin d’acheter de l’essence et de limiter ta consommation de plastique et si tout le monde s’y met il n’y aura plus besoin de plateforme pétrolière.

a écrit : Qui paie la facture ? Vous, nous, moi.

On nous bassine d’écologie à longueur de journée, comme quoi ce sont nous, individus du peuple, qui en avons la responsabilité. On voit bien dans cette anecdote que NON.

De plus, il y a de cela quelques semaines, on a appris ici même que 70% de la popul
ation mondiale était causée par 100 entreprises. À méditer. Afficher tout
La pollution (d'origine anthropique) n'est pas la première cause actuelle d'érosion de biodiversité. La surexploitation des ressources naturelles, le changement d'usage des terres (agriculture, urbanisation etc) et le changement climatique sont aujourd'hui devant. Bien que tous ces sujets soient intimement liés.

a écrit : Un jour, on vas le regretter. Je ne pense pas. Je pense qu’un jour, on va le regretter surtout.

a écrit : Je ne suis pas d'accord avec toi bien qu'ayant une attitude similaire a la tienne dans le dégout, cela reste réfléchis pour ma part.
Notre économie ne pourrait pas fonctionner sans ses entreprises et sans pétrole. Les pays développés sont dépendants de cette matière première.
Et nous simple citoy
en aussi.
Pour l'électricité, le carburant pour aller travailler et réduire les temps de déplacement drastiquement. Notre confort aussi, nous ne sommes pas prêt a l'abandonner et ça au dépend de la nature.
C'est trop facile de dire que c'est la faute des autres alors que nous sommes tous embarqués dans cette galère.

Pour finir il ne faut pas confondre pollution et population.

Je comprend l'importance de la transition écologique, et je comprend aussi que nous avons un rôle a jouer dans cette dernière.

Peace
Afficher tout
Ce que veut dire Tidus, je crois, c'est que ce n'est pas toi, ni moi avec nos 3 pauvres poubelles multicolores qui allons réaliser la transition écologique.

Ok, chaque goutte a son importance dans l'océan mais si on peut aller plus vite que le goutte à goutte... grâce à l'action gouvernementale, ce ne serait pas plus mal.

Pour être un vrai écolo faut vivre dans une hutte et manger des racines

a écrit : Qui paie la facture ? Vous, nous, moi.

On nous bassine d’écologie à longueur de journée, comme quoi ce sont nous, individus du peuple, qui en avons la responsabilité. On voit bien dans cette anecdote que NON.

De plus, il y a de cela quelques semaines, on a appris ici même que 70% de la popul
ation mondiale était causée par 100 entreprises. À méditer. Afficher tout
Quoi ? Les entreprises se sont mises à cloner la population ?

a écrit : La pollution (d'origine anthropique) n'est pas la première cause actuelle d'érosion de biodiversité. La surexploitation des ressources naturelles, le changement d'usage des terres (agriculture, urbanisation etc) et le changement climatique sont aujourd'hui devant. Bien que tous ces sujets soient intimement liés. Qu’entends tu par « érosion de la biodiversité » ? Sinon au lieu de pollution, on peut s’entendre sur « activité humaine » c’est plus simple...

a écrit : Pour être un vrai écolo faut vivre dans une hutte et manger des racines Pour faire un commentaire stupide c’est encore plus simple.