La maladie de Parkinson peut se sentir

Proposé par
le
dans

Joy Milne est une écossaise de 68 ans qui a la capacité étonnante de pouvoir déceler la maladie de Parkinson grâce à son odorat. C'est quand son propre mari a été atteint de cette maladie qu'elle a perçu un changement dans son odeur personnelle, puis a fait le lien en retrouvant cette même odeur sur d'autres personnes. Elle a pu aider les scientifiques à comprendre ce diagnostic : le sébum sur la peau des malades a des composants particuliers modifiant leur odeur.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Il me semble aussi que des chiens ont été mis à contribution pour déceler certaines maladies grâce à leur odorat, et de façon très précoce. Je suis quasiment sûr d'avoir vu passé une anecdote à ce sujet... Il s'agit d'une anecdote du 26/04/12 (secouchermoinsbete.fr/20469-les-chiens-qui-diagnostiquent-des-cancers) : les chiens détectent une molécule particulière dans l'urine des malades (cancer de la prostate plus particulièrement)

Avec un tel odorat, faut qu'elle s'entraîne pour aller chercher les truffes en forêt :-) !!!

Posté le

android

(67)

Répondre

Ce qui est impressionnant, c'est que Joy Milne a commencé à sentir l'odeur particulière de la maladie de Parkinson sur son mari 10 ans avant que le diagnostic ne soit établi. Son apport pourrait ainsi aider à dépister beaucoup plus tôt la maladie qu'actuellement.
Elle continue aujourd'hui à aider les scientifiques et son odorat sur-développé serait aussi capable de distinguer d'autres maladies comme la tuberculose ou Alzheimer.


Tous les commentaires (30)

C'est pas plus une capacité personnelle qu'une découverte empirique si c'est ça.

Plus qu'un simple don inné c'est le résultat d'un sens de l'observation et d'une attention particulière à son conjoint, le tout mis à profit par un nez fin.

Il me semble aussi que des chiens ont été mis à contribution pour déceler certaines maladies grâce à leur odorat, et de façon très précoce. Je suis quasiment sûr d'avoir vu passé une anecdote à ce sujet...

a écrit : Il me semble aussi que des chiens ont été mis à contribution pour déceler certaines maladies grâce à leur odorat, et de façon très précoce. Je suis quasiment sûr d'avoir vu passé une anecdote à ce sujet... Il s'agit d'une anecdote du 26/04/12 (secouchermoinsbete.fr/20469-les-chiens-qui-diagnostiquent-des-cancers) : les chiens détectent une molécule particulière dans l'urine des malades (cancer de la prostate plus particulièrement)

Donc en plus de trembler, tu pues ? C'est vraiment chouette la vieillesse.

Avec un tel odorat, faut qu'elle s'entraîne pour aller chercher les truffes en forêt :-) !!!

Posté le

android

(67)

Répondre

Ce qui est impressionnant, c'est que Joy Milne a commencé à sentir l'odeur particulière de la maladie de Parkinson sur son mari 10 ans avant que le diagnostic ne soit établi. Son apport pourrait ainsi aider à dépister beaucoup plus tôt la maladie qu'actuellement.
Elle continue aujourd'hui à aider les scientifiques et son odorat sur-développé serait aussi capable de distinguer d'autres maladies comme la tuberculose ou Alzheimer.

Moi j’arrive à reconnaître un breton rien qu’à son odeur

a écrit : Avec un tel odorat, faut qu'elle s'entraîne pour aller chercher les truffes en forêt :-) !!! Oui mais si les truffes n'ont pas la maladie, elle ne les trouvera jamais. ^^

a écrit : Il s'agit d'une anecdote du 26/04/12 (secouchermoinsbete.fr/20469-les-chiens-qui-diagnostiquent-des-cancers) : les chiens détectent une molécule particulière dans l'urine des malades (cancer de la prostate plus particulièrement) Les maladies ont elles une odeur? Le débat est ouvert.

Perso je dirais que tout a une odeur, mais encore faut il savoir ce que veut dire cette odeur.

Peut être qu'on devrait en parler aux insectes, après tout, l'odorat est leur principal mode de communication.
humain: -Prout?
fourmi: -Je ne sais pas qui vous êtes, mais vous devriez manger plus de fibres et moins de féculents.

a écrit : Les maladies ont elles une odeur? Le débat est ouvert.

Perso je dirais que tout a une odeur, mais encore faut il savoir ce que veut dire cette odeur.

Peut être qu'on devrait en parler aux insectes, après tout, l'odorat est leur principal mode de communication.
humain: -Prout?r /> fourmi: -Je ne sais pas qui vous êtes, mais vous devriez manger plus de fibres et moins de féculents. Afficher tout
Ton exemple n'est pas bon : c'est un mécanisme d'identification qu'ont les insectes, donc le principe c'est de savoir qui est l'autre. Donc c'est : -Prout -Bonjour cousin !

a écrit : Il s'agit d'une anecdote du 26/04/12 (secouchermoinsbete.fr/20469-les-chiens-qui-diagnostiquent-des-cancers) : les chiens détectent une molécule particulière dans l'urine des malades (cancer de la prostate plus particulièrement) Certains chiens entraînés arrivent également à sentir les crises d'hypoglycemie des gens atteints de diabète. De telles crises sont surtout dangereuses la nuit, quand le diabétique dort. Le chien peut alors réveiller leur maître malade et éviter le pire. Cf. la vidéo du Monde de Jamy du 15 mars.

a écrit : Certains chiens entraînés arrivent également à sentir les crises d'hypoglycemie des gens atteints de diabète. De telles crises sont surtout dangereuses la nuit, quand le diabétique dort. Le chien peut alors réveiller leur maître malade et éviter le pire. Cf. la vidéo du Monde de Jamy du 15 mars. Je n'arrête pas de voir ça partout, des chiens pour diabétiques surtout aux USA et je n'arrive vraiment pas à comprendre l'intérêt.
Lors d'une hypoglycémie nocturne, ton corps produit en masse de l'adrénaline et ça te réveille à coup sur avec le cœur qui bat la chamade. Dans la journée, quand tu es diabétique tu es sensé surveiller ton taux 6 à 10 fois par jour. Et même en imaginant que les crises sont mal ressenties en journée ou la nuit, aujourd'hui, il existe des capteurs de glycémie (dans le bras) permettant d’auto réguler une pompe à insuline et ainsi empêcher l'hypo d'arriver. Ce genre de système me parait bien plus intelligent voire beaucoup moins cher que de donner des chiens dressés à tout le monde.

Je ne suis pas plus étonné que ça sur cette capacité à détecter des maladies par les odeurs. Cette dame a un odorat développé et elle a reconnu une odeur qu'elle a pu analyser et comprendre.
Tout le monde a plus ou moins cette capacité : un gars qui a une haleine de chacal et se brosse bien les dents développe sûrement un problème d'estomac... Un alcoolique aura une sudation assez forte qu'on arrive aussi à détecter... etc... Rien d'étonnant, donc, qu'un chien qui a un odorat 100 fois plus précis que le nôtre puisse détecter des maladies. "Dis moi ce que tu sens et je te dirai ce que tu as"...

Quand mes gamins étaient petits j'avais la faculté, rien qu'à l'odorat, de savoir quand leur couche était pleine... ;-)

Je suis chirurgien dentiste et la maladie parodontale, qui est la maladie des gencives due à une mauvaise bactérie, est caractérisée par une mauvaise haleine très spécifique, même avec une hygiène irréprochable. J’ai tellement l’habitude maintenant que quand je suis au cinéma par exemple, je peux vous dire si quelqu’un autour de moi a cette maladie rien qu’à l’odeur.

a écrit : Je n'arrête pas de voir ça partout, des chiens pour diabétiques surtout aux USA et je n'arrive vraiment pas à comprendre l'intérêt.
Lors d'une hypoglycémie nocturne, ton corps produit en masse de l'adrénaline et ça te réveille à coup sur avec le cœur qui bat la chamade. Dans la journée, q
uand tu es diabétique tu es sensé surveiller ton taux 6 à 10 fois par jour. Et même en imaginant que les crises sont mal ressenties en journée ou la nuit, aujourd'hui, il existe des capteurs de glycémie (dans le bras) permettant d’auto réguler une pompe à insuline et ainsi empêcher l'hypo d'arriver. Ce genre de système me parait bien plus intelligent voire beaucoup moins cher que de donner des chiens dressés à tout le monde. Afficher tout
Hum un diabétique qui est diagnostiqué, qui a eu une éducation thérapeutique, qui est suivi n'a pas toujours 6 à 10 dextros journaliers. Il faut pour cela qu'il ne soit pas régulé du tout dans son traitement.
Une personne diabétique qui a des dextros 3 fois par jours comme souvent peut très bien faire une hypo ou une hyper dans la nuit!
Source : mes études et mon travail d'IDE au quotidien avec des personnes âgées diabétiques

Posté le

android

(6)

Répondre