Au Japon, les femmes se noircissaient les dents

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

"Mais non t'es pas moche ! T'es pas moche au point de... Si ! Mais c'est pas la question. Ne souris jamais à un flic ; il y a outrage là"... Coluche.

a écrit : Donc, si les femmes japonaises recommencent à se noircir les dents, ça fera revenir les samouraïs.
Ou j'ai mal lu, ou c'est mal écrit...
Non il n'y a aucun lien de cause à effet.
Il cite les samouraïs car c'est peut-être l'exemple le plus connu de l'occidentalisation à marche forcée du Japon. Ça doit être pour mieu visualiser cette date de 1870.

Posté le

android

(34)

Répondre

a écrit : Abolie? C'était pas une loi vu la tournure de l'anecdote ^^ J’ai pensé exactement la même chose et j’ai voulu commenter en râlant. Puis je suis allé lire la source et j’ai pu voir que le gouvernement japonais de l’époque a formellement interdit cette coutume. Puis je suis retourné voir la définition du verbe abolir et je me suis rendu compte que j’avais tort. il est tout à fait possible « d’abolir une coutume » dans le sens interdire ou annuler.

D’ailleurs je trouve que l’anecdote passe bien vite sur le sujet par rapport à la source qui nous décrit des mariages arrangés voire forcés pour des petites filles de 10 ans qui se maquillait les dents pour leur futur mari ou le fait que ce maquillage permettait de savoir si une femme était mariée et empêchait donc de la courtiser. On est bien loin du simple critère de beauté.


Tous les commentaires (16)

Les samouraïs ont peut être disparu, mais pour les seigneurs de guerre, il faudra attendre 1945...

"Mais non t'es pas moche ! T'es pas moche au point de... Si ! Mais c'est pas la question. Ne souris jamais à un flic ; il y a outrage là"... Coluche.

a écrit : "Mais non t'es pas moche ! T'es pas moche au point de... Si ! Mais c'est pas la question. Ne souris jamais à un flic ; il y a outrage là"... Coluche. Maintenant reste plus qu'à endiguer un peu plus les yakuza

Posté le

android

(0)

Répondre

Donc, si les femmes japonaises recommencent à se noircir les dents, ça fera revenir les samouraïs.
Ou j'ai mal lu, ou c'est mal écrit...

a écrit : Donc, si les femmes japonaises recommencent à se noircir les dents, ça fera revenir les samouraïs.
Ou j'ai mal lu, ou c'est mal écrit...
Non il n'y a aucun lien de cause à effet.
Il cite les samouraïs car c'est peut-être l'exemple le plus connu de l'occidentalisation à marche forcée du Japon. Ça doit être pour mieu visualiser cette date de 1870.

Posté le

android

(34)

Répondre

Abolie? C'était pas une loi vu la tournure de l'anecdote ^^

a écrit : Non il n'y a aucun lien de cause à effet.
Il cite les samouraïs car c'est peut-être l'exemple le plus connu de l'occidentalisation à marche forcée du Japon. Ça doit être pour mieu visualiser cette date de 1870.
merci ;)

Cela me rappelle cette anecdote parue il y a quelques mois : secouchermoinsbete.fr/77346-au-japon-des-dents-non-alignees-est-un-critere-de-beaute.

Donc les Japonais appréciaient les femmes aux dents noires et dézinguées. À chaque pays ses mœurs. La prochaine fois une anecdote nous apprendra que les Japonais préfèrent les femmes avec de gros sourcils et des poils au jambes !

Dommage ma foi que les traditions, quelques quelles soient, se perdent au profit de l'uniformisation de l'Humanité.

a écrit : Abolie? C'était pas une loi vu la tournure de l'anecdote ^^ J’ai pensé exactement la même chose et j’ai voulu commenter en râlant. Puis je suis allé lire la source et j’ai pu voir que le gouvernement japonais de l’époque a formellement interdit cette coutume. Puis je suis retourné voir la définition du verbe abolir et je me suis rendu compte que j’avais tort. il est tout à fait possible « d’abolir une coutume » dans le sens interdire ou annuler.

D’ailleurs je trouve que l’anecdote passe bien vite sur le sujet par rapport à la source qui nous décrit des mariages arrangés voire forcés pour des petites filles de 10 ans qui se maquillait les dents pour leur futur mari ou le fait que ce maquillage permettait de savoir si une femme était mariée et empêchait donc de la courtiser. On est bien loin du simple critère de beauté.

a écrit : Cela me rappelle cette anecdote parue il y a quelques mois : secouchermoinsbete.fr/77346-au-japon-des-dents-non-alignees-est-un-critere-de-beaute.

Donc les Japonais appréciaient les femmes aux dents noires et dézinguées. À chaque pays ses mœurs. La prochaine fois une anecdote nous apprendra que le
s Japonais préfèrent les femmes avec de gros sourcils et des poils au jambes !

Dommage ma foi que les traditions, quelques quelles soient, se perdent au profit de l'uniformisation de l'Humanité.
Afficher tout
Nous, on vous demande pas d'epiller vos jambes, pourquoi une femme doit le faire pour vous plaire ?

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Nous, on vous demande pas d'epiller vos jambes, pourquoi une femme doit le faire pour vous plaire ? C’est une attaque perso gratuite çà ? Il énonce de manière sous-entendus simplement le fait qu’en occident, les codes de la beauté actuelle (c’est à dire dans les années 2010-20) tendent a généraliser chez les femmes les jambes épilées.
Il ne parle ni des causes, ni de la volonté ou du plaisir des humains qui suivent ces coutumes.

a écrit : C’est une attaque perso gratuite çà ? Il énonce de manière sous-entendus simplement le fait qu’en occident, les codes de la beauté actuelle (c’est à dire dans les années 2010-20) tendent a généraliser chez les femmes les jambes épilées.
Il ne parle ni des causes, ni de la volonté ou du plaisir des humains qui s
uivent ces coutumes. Afficher tout
Je pense que c'était juste un trait d'humour en réponse à un autre. Restons zen. :-)

a écrit : Nous, on vous demande pas d'epiller vos jambes, pourquoi une femme doit le faire pour vous plaire ? J'ai mis un pouce levé parce que je trouve la question intéressante :)
Elle l'est car il n'y a pas, je crois, une seule réponse. On a des réponses pour le reste de ce qui est, tout comme les poils, des "attributs de séduction" (cheveux, vêtements, tatouages, couleur de peau (halée ou pas), etc...) qui évoluent en fonction des "influenceurs" des époques (aujourd'hui sur le web et dans les stades, avant dans les milieux bourgeois et artistiques, encore plus avant aux cours des rois...).
Pour les poils des femmes c'est différent, plus "animal"... On a du mal, par exemple, à imaginer une influenceuse suivie vouloir lancer la mode des poils partout :) Je doute qu'elle ait alors un grand succès, mais sait-on jamais ;)
Il y a sûrement eu des époques (et encore aujourd'hui des civilisations) où les hommes aimaient les femmes plus, comment dire, "naturelles". Mais encore une fois j'ai du mal à imaginer un retour en arrière sur ce sujet précis.
Ceci dit, pour répondre à ta question, les femmes s'épilent pour répondre aux codes de la séduction, dont tu vas me dire "imposés par les hommes", et tu auras raison... Mais c'est tellement ancré en nous maintenant que si tu ne voulais pas entrer dans ces codes (sur ce sujet des poils) tu serais moquée y compris par les autres femmes.
Cependant, rien ne t'y oblige. Il n'y a pas de loi la-dessus : tu le fais (j'espère ! :) de ton plein gré...

a écrit : J'ai mis un pouce levé parce que je trouve la question intéressante :)
Elle l'est car il n'y a pas, je crois, une seule réponse. On a des réponses pour le reste de ce qui est, tout comme les poils, des "attributs de séduction" (cheveux, vêtements, tatouages, couleur de peau (halée ou pas)
, etc...) qui évoluent en fonction des "influenceurs" des époques (aujourd'hui sur le web et dans les stades, avant dans les milieux bourgeois et artistiques, encore plus avant aux cours des rois...).
Pour les poils des femmes c'est différent, plus "animal"... On a du mal, par exemple, à imaginer une influenceuse suivie vouloir lancer la mode des poils partout :) Je doute qu'elle ait alors un grand succès, mais sait-on jamais ;)
Il y a sûrement eu des époques (et encore aujourd'hui des civilisations) où les hommes aimaient les femmes plus, comment dire, "naturelles". Mais encore une fois j'ai du mal à imaginer un retour en arrière sur ce sujet précis.
Ceci dit, pour répondre à ta question, les femmes s'épilent pour répondre aux codes de la séduction, dont tu vas me dire "imposés par les hommes", et tu auras raison... Mais c'est tellement ancré en nous maintenant que si tu ne voulais pas entrer dans ces codes (sur ce sujet des poils) tu serais moquée y compris par les autres femmes.
Cependant, rien ne t'y oblige. Il n'y a pas de loi la-dessus : tu le fais (j'espère ! :) de ton plein gré...
Afficher tout
Contrairement à ce que peuvent dire les féministes, les hommes n'ont rien à voir avec les artifices dont usent les femmes pour les séduire si ce n'est l'attrait qu'ils peuvent éprouver pour une femme attirante.
Le besoin de séduire est imposé par une seule et même entité, la Nature.
Le but de chaque espèce étant sa pérennité et donc la reproduction.
Certains chercheurs pensent que le cerveau humain s'est développé à cette fin, ils pensent également que si les bébés sourient c'est pour que nous les aimons et donc les protégions.
Le jeu de la séduction et du pouvoir n'ont rien de nouveau et les moyens que les humains utilisent à cette fin aujourd'hui ne sont dus qu'à une évolution sociétale.
Les femmes ont compris depuis longtemps que le séduction est un atout majeur dans la vie et qui plus est, se sentir désiré nous procure à tous une sensation de bien-être et la confiance en nous qui nous permet d'être bien dans notre peau.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Contrairement à ce que peuvent dire les féministes, les hommes n'ont rien à voir avec les artifices dont usent les femmes pour les séduire si ce n'est l'attrait qu'ils peuvent éprouver pour une femme attirante.
Le besoin de séduire est imposé par une seule et même entité, la Nature.
Le
but de chaque espèce étant sa pérennité et donc la reproduction.
Certains chercheurs pensent que le cerveau humain s'est développé à cette fin, ils pensent également que si les bébés sourient c'est pour que nous les aimons et donc les protégions.
Le jeu de la séduction et du pouvoir n'ont rien de nouveau et les moyens que les humains utilisent à cette fin aujourd'hui ne sont dus qu'à une évolution sociétale.
Les femmes ont compris depuis longtemps que le séduction est un atout majeur dans la vie et qui plus est, se sentir désiré nous procure à tous une sensation de bien-être et la confiance en nous qui nous permet d'être bien dans notre peau.
Afficher tout
Comme dirait Gaspard : "Elle m'aguiche ! Elle m'aguiche !".

a écrit : Nous, on vous demande pas d'epiller vos jambes, pourquoi une femme doit le faire pour vous plaire ? Bonsoir. Voilà une petite vidéo qui pourrait vous intéresser : www.youtube.com/watch?v=5bHBIpvJln0.

J'ai le regret de vous annoncer que je ne suis pas responsable de la sélection naturelle. Les hommes préfèrent les femmes sans poil. D'autant que les modes évoluent dans le temps comme le fait remarquer la vidéo partagée. Par contre et puisqu'on parle de pilosité féminine, je trouve assez effrayant de constater que l'épilation du maillot est influencé par l'industrie du porno. Personnellement être confronté à une femme dépourvue de poil à cet endroit me donne l'impression d'être un pédophile, c'est d'ailleurs clairement l'idée perverse qui se cache derrière cette mode. C'est surtout la preuve que les gens sont très influençables et conformistes.

Conclusion : mesdames, faites comme il vous plaît mais à titre personnel je n'aime pas les singes, pas plus que les fillettes. Ne ressemblez pas à Cro magnon mais ne coupez pas de trop très les moustaches du chat.