Durant la Première Guerre mondiale, des Belges durent faire le tour du monde pour rentrer chez eux

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Une histoire belge dans toute sa splendeur :-)

a écrit : J'étais persuadé que cette anecdote avait déja été publiée, mais en fait non.

Serais je victime de crytomnésie inversée ??!!
Il y a eu le même genre d'anecdotes avec si je ne me trompe pas un chinois. Enrôlé de force par les japonais, il est envoyé sur le front russe et se fait capturer et envoyer combattre les allemands par les russes... Où il se fait encore une fois capturer et envoyer en Normandie... Où il se re-refait capturer cette fois par les 'ricains et fini la fin de la guerre aux usa où il y reste jusqu'à sa mort

a écrit : Il y a eu le même genre d'anecdotes avec si je ne me trompe pas un chinois. Enrôlé de force par les japonais, il est envoyé sur le front russe et se fait capturer et envoyer combattre les allemands par les russes... Où il se fait encore une fois capturer et envoyer en Normandie... Où il se re-refait capturer cette fois par les 'ricains et fini la fin de la guerre aux usa où il y reste jusqu'à sa mort Afficher tout Un Coréen enrôlé par les japonais pour combattre les soviétiques, fait prisonnié par les russes et après un passage en camp il est envoyé se battre contre mes allemands.
Les allemands l'attrape à leur tour, l'enrôle dans leur armée pensent que c'était un japonais et l'envoi en Normandie où finalement les américains l'attrape.


Tous les commentaires (26)

J'étais persuadé que cette anecdote avait déja été publiée, mais en fait non.

Serais je victime de crytomnésie inversée ??!!

a écrit : J'étais persuadé que cette anecdote avait déja été publiée, mais en fait non.

Serais je victime de crytomnésie inversée ??!!
CryPtomésie, c'est certainement dû à la chaleur toutes ces fautes aujourd'hui.

Une histoire belge dans toute sa splendeur :-)

a écrit : J'étais persuadé que cette anecdote avait déja été publiée, mais en fait non.

Serais je victime de crytomnésie inversée ??!!
Il y a eu le même genre d'anecdotes avec si je ne me trompe pas un chinois. Enrôlé de force par les japonais, il est envoyé sur le front russe et se fait capturer et envoyer combattre les allemands par les russes... Où il se fait encore une fois capturer et envoyer en Normandie... Où il se re-refait capturer cette fois par les 'ricains et fini la fin de la guerre aux usa où il y reste jusqu'à sa mort

a écrit : J'étais persuadé que cette anecdote avait déja été publiée, mais en fait non.

Serais je victime de crytomnésie inversée ??!!
Tu confonds peut être avec le détachement Russe qui a été envoyé sur le front de l'Ouest et qui a été pris par la révolution en Russie.

a écrit : Tu confonds peut être avec le détachement Russe qui a été envoyé sur le front de l'Ouest et qui a été pris par la révolution en Russie. Non je pense simplement que je l'avais déja lu ailleurs. Sur wiki probablement ;)

Ah, la mémoire et l'age ne fait pas bon ménage !

Ca a pas déja été posté ca ?

Elle est pas mal celle-là, je reprends Leolio sur l'orthographe d'un mot et je fait une faute sur le même mot.
Non mais quel c** !

a écrit : Non je pense simplement que je l'avais déja lu ailleurs. Sur wiki probablement ;)

Ah, la mémoire et l'age ne fait pas bon ménage !

Ca a pas déja été posté ca ?
Oui je l'ai posté il y a quelques temps

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il y a eu le même genre d'anecdotes avec si je ne me trompe pas un chinois. Enrôlé de force par les japonais, il est envoyé sur le front russe et se fait capturer et envoyer combattre les allemands par les russes... Où il se fait encore une fois capturer et envoyer en Normandie... Où il se re-refait capturer cette fois par les 'ricains et fini la fin de la guerre aux usa où il y reste jusqu'à sa mort Afficher tout Un Coréen enrôlé par les japonais pour combattre les soviétiques, fait prisonnié par les russes et après un passage en camp il est envoyé se battre contre mes allemands.
Les allemands l'attrape à leur tour, l'enrôle dans leur armée pensent que c'était un japonais et l'envoi en Normandie où finalement les américains l'attrape.

a écrit : J'étais persuadé que cette anecdote avait déja été publiée, mais en fait non.

Serais je victime de crytomnésie inversée ??!!
Moi aussi j'en suis persuadé. Une illusion collective

a écrit : Un Coréen enrôlé par les japonais pour combattre les soviétiques, fait prisonnié par les russes et après un passage en camp il est envoyé se battre contre mes allemands.
Les allemands l'attrape à leur tour, l'enrôle dans leur armée pensent que c'était un japonais et l'envoi en Normandie où fin
alement les américains l'attrape. Afficher tout
Merci de la correction

Ce belges étaient des équipages d'automitrailleuses. Suite à la révolution, ils les ont vendues afin de pouvoir se payer le voyage jusqu'à l'autre bout de la Russie.

a écrit : Elle est pas mal celle-là, je reprends Leolio sur l'orthographe d'un mot et je fait une faute sur le même mot.
Non mais quel c** !
C’est bien ce qui me semblait... Mais c’est bien de la reconnaître! Avec un mot un peu plus complexe, t’as moins de chance que les prétendus puristes de l’orthographe te tombent dessus au quart de tour! Il faut voir du positif dans tout :)

-Bon les loulous, voila le tableau. Plan A: On traverse deux fois les lignes ennemies plus leur territoire dans le sens de la longueur pour rentrer. C'est plus court mais faut bien baisser la tête pour éviter les balles. Plan B: On fait le tour du monde. Vous décidez quoi?
-Plan B, chef. Après tout, engagez-vous, vous verrez du pays, qu'ils disaient, donc autant faire honneur à la tradition!
-Ouais, et au passage, on en profitera pour goûter des oeufs parfaits en traversant la Chine.

a écrit : CryPtomésie, c'est certainement dû à la chaleur toutes ces fautes aujourd'hui. Tu dois savoir de quoi tu parles puisque toi même tu fais l'erreur. Tu rajoutes le P mais oublies le N qui lui n'avait pas été oublié !

Posté le

android

(2)

Répondre

La Belgique, libre ... Pas tout à fait. Seule une petite partie de la Belgique est restée libre durant la Première Guerre mondiale. Plus précisément, c'était une zone frontalière avec la France et englobée par l'Yser, un petit fleuve côtier. C'est d'ailleurs grâce à ce dernier que les Belges ont pu arrêter l'avancée des Allemands. Le commandement de l'époque a en effet eu la brillante idée d'inonder les plaines environnentes pour stopper les ennemis, en ouvrant les vannes des écluses à marée montante et en les refermant à marée descendante.
Et pour continuer l'anecdote, les soldats furent bien de retour sur le sol européen en juillet 1918, un peu avant la fin de la guerre.

a écrit : Tu dois savoir de quoi tu parles puisque toi même tu fais l'erreur. Tu rajoutes le P mais oublies le N qui lui n'avait pas été oublié ! T'as Lu mon second com?

a écrit : Moi aussi j'en suis persuadé. Une illusion collective Y a un film "inspiré" de cette histoire Far Away : Les Soldats de l'espoir.