Les étrangetés du papillon monarque

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

C'est moi ou la première phrase est mal formulée? Je ne la comprends pas

a écrit : J'ai entendu dire que c'était pas si vrai cette histoire de bouffer le mâle J’avais lu que pour les mantes religieuses ces comportements étaient observés dans des zones confinées (type vivarium) ou le mâle restait la seule chose à manger après l’accouplement.
A voir si cela se reproduit en pleine nature.

Et pourquoi une génération à l'aller et plusieurs au retour. La trasition entre la 1ère partie de l'anecdote et la 2ème partie me laisse perplexe.. Ce sont les ébats sexuels qui font qu'ils mettent du temps pour revenir?..

Posté le

android

(36)

Répondre


Tous les commentaires (26)

Du papillon sauté sur son coulis de nutriments... Mmm... un délice !

Bon appétit !

C'est moi ou la première phrase est mal formulée? Je ne la comprends pas

a écrit : C'est moi ou la première phrase est mal formulée? Je ne la comprends pas Très mal j'ai dû m'y prendre à cinq fois. Mais si je comprends bien, il descend vers le Mexique en une génération mais pour remonter vers le Canada il lui en faut plusieurs.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : C'est moi ou la première phrase est mal formulée? Je ne la comprends pas La phrase semble rebondir un peu comme mon pseudo. Mais ça reste compréhensible au commun des mortels. Une migration d'une traite a l'aller et en plusieurs descendances au retour par un papillon nommé monarque, avec des graaannnndes ailes....

Les nutriments servent a renforcer la femelle pour la ponte et la maturation des oeufs. Les mantes et les araignées butent le mâle et le bouffe. Miam miam ..... Erratum elles le bouffent vivant

a écrit : Les nutriments servent a renforcer la femelle pour la ponte et la maturation des oeufs. Les mantes et les araignées butent le mâle et le bouffe. Miam miam ..... Erratum elles le bouffent vivant J'ai entendu dire que c'était pas si vrai cette histoire de bouffer le mâle

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : J'ai entendu dire que c'était pas si vrai cette histoire de bouffer le mâle J’avais lu que pour les mantes religieuses ces comportements étaient observés dans des zones confinées (type vivarium) ou le mâle restait la seule chose à manger après l’accouplement.
A voir si cela se reproduit en pleine nature.

Le monarque pratique la pension alimentaire in vivo !

a écrit : J'ai entendu dire que c'était pas si vrai cette histoire de bouffer le mâle C'est une pulsion instinctive. Le mâle peut se faire la malle avant bien sur. C'est pas defendu

Et pourquoi une génération à l'aller et plusieurs au retour. La trasition entre la 1ère partie de l'anecdote et la 2ème partie me laisse perplexe.. Ce sont les ébats sexuels qui font qu'ils mettent du temps pour revenir?..

Posté le

android

(36)

Répondre

a écrit : Et pourquoi une génération à l'aller et plusieurs au retour. La trasition entre la 1ère partie de l'anecdote et la 2ème partie me laisse perplexe.. Ce sont les ébats sexuels qui font qu'ils mettent du temps pour revenir?.. Aaaah très bonne remarque. D'où vient une telle asymétrie ? Étrange cas de darwinisme. Je sais que les monarques aiment la fraîcheur mais pas le gel. Peut être y a t il un lien

a écrit : Très mal j'ai dû m'y prendre à cinq fois. Mais si je comprends bien, il descend vers le Mexique en une génération mais pour remonter vers le Canada il lui en faut plusieurs. Il procède par plusieurs bonds. Les contrôles à la frontière US-Mexico sont beaucoup plus pointilleux dans le sens sud vers nord. Allez savoir pourquoi...

a écrit : C'est moi ou la première phrase est mal formulée? Je ne la comprends pas Il met une génération pour descendre et plusieurs pour remonter...

Posté le

android

(0)

Répondre

Y'en a pas un seul qui s'est posé la question des vents dominants dans la région pour expliquer le phénomène.

Bon en gros, vent souffle souvent nord-sud là bas, donc plus compliqué de faire sud-nord en volant quand on mesure moins de 5 centimètres et qu'on est pas équipé de turboréacteurs. ;)

Ce qui est étonnant dans l'anecdote, c'est qu'une espèce se soit adaptée à la migration en la faisant annuellement sur plusieurs génération, ça c'est pas commun!

a écrit : C'est moi ou la première phrase est mal formulée? Je ne la comprends pas C'est pourtant du français tout à fait correct, avec tout les éléments pour comprendre le propos.

Un conseil à ceux qui sont difficulté avec des phrases comme celle-ci : lisez !
Des classiques, des romans de plus de 50 ans, de SF, d'aventure ou des polars. Le langage y est varié et différents à chaque fois, et utilise les vastes possibilités d'expression du français.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : C'est pourtant du français tout à fait correct, avec tout les éléments pour comprendre le propos.

Un conseil à ceux qui sont difficulté avec des phrases comme celle-ci : lisez !
Des classiques, des romans de plus de 50 ans, de SF, d'aventure ou des polars. Le langage y est varié et différe
nts à chaque fois, et utilise les vastes possibilités d'expression du français. Afficher tout
Cela peut être un français correct et être incompréhensible pour certains.
La phrase a été raccourcie pour coller à la limite du nombre de caractères et elle perd en « intelligibilité » écrite si vous me permettez l’expression.

D’ailleurs, il est bien plus joli d’écrire :  « sur une génération » que « en une génération ».

Pour le reste, le seul moyen de progresser en français et toutes les matières associées, c’est effectivement de lire. Pour l’orthographe, vous n’aurez même plus à vous rappeler consciemment quoique ce soit car votre mémoire photographique fonctionnera.

Papillon monarque, une belle symbolique

a écrit : C'est pourtant du français tout à fait correct, avec tout les éléments pour comprendre le propos.

Un conseil à ceux qui sont difficulté avec des phrases comme celle-ci : lisez !
Des classiques, des romans de plus de 50 ans, de SF, d'aventure ou des polars. Le langage y est varié et différe
nts à chaque fois, et utilise les vastes possibilités d'expression du français. Afficher tout
T'as raison je vais me taper quelques livres je reviens d'ici quelques heures avec un cerveau blindé. En passant,différent ne prends pas de S ça s'accorde avec le sujet.