Cosa nostra ne veut pas dire notre cause

Proposé par
le

La mafia sicilienne est appelée Cosa Nostra (notre chose), et non pas Causa Nostra (notre cause) comme bien des gens le croient. Ce nom permettait à l'origine aux mafieux de pouvoir l'évoquer entre eux sans éveiller les soupçons ("au sujet de notre chose..." au sens de "nos affaires"). Ce terme insiste aussi sur le caractère endogame de la société (fermée aux communautés non siciliennes).

Les repentis Joe Valachi (américain d'origine sicilienne) et Tommaso Buscetta (sicilien) ont confirmé l'usage de ce nom.


Commentaires préférés (3)

Rien à voir avec la Cosa Nostra, si ce n'est l'organisation mafieuse, je vous conseille, si ce n'est déja fait, d'aller voir le film Gomorra (2008)
Je ne sais pas en revanche ce que vaut la Série TV, mais le film est très bon.

a écrit : Rien à voir avec la Cosa Nostra, si ce n'est l'organisation mafieuse, je vous conseille, si ce n'est déja fait, d'aller voir le film Gomorra (2008)
Je ne sais pas en revanche ce que vaut la Série TV, mais le film est très bon.
Sans faire mon relou pour une fois j'ai préféré lire le livre Gomorra de Roberto Saviano (journaliste dont la tête est mise à prix par la camorra) en revanche la série est géniale (Saviano a également travaillé sur la série).

Posté le

android

(29)

Répondre

a écrit : En effet mon commentaire est un peu moqueur car il n'y a aucun code d'honneur chez les criminels. Je suis désolée mais vous confondez une analyse d'une société criminelle avec votre opinion (sans aucun arguments et qui n'apporte aucune information, on est sur SCMB).
Essayez d'avoir ce débat avec des policiers italiens et vous verrez que c'est très utile pour eux de savoir que les mafieux siciliens ont un code plus strict que les camorristes. On combat mieux le crime quand on sait comment il fonctionne.
Et pas génial de se moquer d'un commentaire qui essaie d'apporter des infos sur un sujet juste parce qu'on ne partage pas son avis.
Si vous ne tolérez pas de lire des infos à propos de criminels, passez votre chemin des anecdotes qui en parlent mais évitez de vous moquer, ça tire vers le bas.

Posté le

android

(33)

Répondre


Tous les commentaires (32)

Rien à voir avec la Cosa Nostra, si ce n'est l'organisation mafieuse, je vous conseille, si ce n'est déja fait, d'aller voir le film Gomorra (2008)
Je ne sais pas en revanche ce que vaut la Série TV, mais le film est très bon.

a écrit : Rien à voir avec la Cosa Nostra, si ce n'est l'organisation mafieuse, je vous conseille, si ce n'est déja fait, d'aller voir le film Gomorra (2008)
Je ne sais pas en revanche ce que vaut la Série TV, mais le film est très bon.
Sans faire mon relou pour une fois j'ai préféré lire le livre Gomorra de Roberto Saviano (journaliste dont la tête est mise à prix par la camorra) en revanche la série est géniale (Saviano a également travaillé sur la série).

Posté le

android

(29)

Répondre

a écrit : Sans faire mon relou pour une fois j'ai préféré lire le livre Gomorra de Roberto Saviano (journaliste dont la tête est mise à prix par la camorra) en revanche la série est géniale (Saviano a également travaillé sur la série). Ok donc maintenant, j'ai envie de voir la série et de lire le livre, ah bravo ah oui vraiment bravo hein !

Pas de soucis pour le coté relou, au contraire, tu donnes ton avis, j'avoue avoir toujours une préférence pour les films par rapport aux livres. J'attache beaucoup d'importances aux montages, musiques, travellings, effets de lumières etcetc. Un livre, même si j'ai beaucoup d'imagination, j'avoue qu'il ne fait pas le poids avec certains passages de certains films ;)

a écrit : Rien à voir avec la Cosa Nostra, si ce n'est l'organisation mafieuse, je vous conseille, si ce n'est déja fait, d'aller voir le film Gomorra (2008)
Je ne sais pas en revanche ce que vaut la Série TV, mais le film est très bon.
La série est très bonne ! Pour moi qui n'ai pas l'habitude du cinéma italien, ça a été un grand plaisir de la regarder. Et maintenant je veux voir ke film grrr

Posté le

android

(3)

Répondre

Je n'ai pas vu la série Gomorra, mais j'ai lu le livre de Saviano et vu le film et je les conseille. La mafia napolitaine, la Camorra, n'a pas grand chose à voir avec Cosa Nostra, qui était (est peut-être toujours) une mafia bien plus codifiée (code d'honneur très strict) et fermée, quand la Camorra s'apparente plus à un gang ou un cartel.

Posté le

android

(5)

Répondre

Et vous pouvez rajouter sur la liste "Le Traître" qui vient de sortir au cinéma, sur l'histoire de Tommaso Buscetta et de sa collaboration avec l'État. Excellent film !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je n'ai pas vu la série Gomorra, mais j'ai lu le livre de Saviano et vu le film et je les conseille. La mafia napolitaine, la Camorra, n'a pas grand chose à voir avec Cosa Nostra, qui était (est peut-être toujours) une mafia bien plus codifiée (code d'honneur très strict) et fermée, quand la Camorra s'apparente plus à un gang ou un cartel. Afficher tout Très amusant le "code d'honneur" et "très strict" en plus... Ou peut-être était-ce de l'humour.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Très amusant le "code d'honneur" et "très strict" en plus... Ou peut-être était-ce de l'humour. "On parlait auparavant de mafia ou de Società onorata (l'« honorable société »), appellation qui viendrait du fait que la mafia sicilienne aurait eu des règles d'honneur strictes, telles que l'interdiction théorique du mensonge entre membres, de l'adultère et du proxénétisme. Aujourd'hui, la plupart de ces principes ont été nettement délaissés, notamment l'interdiction du proxénétisme et le mépris du trafic de stupéfiants, peut-être sous l'influence de la mafia américaine (25 familles italo-américaines)."
fr.wikipedia.org/wiki/Cosa_nostra

Tu développes un peu sur l'humour ? Ou peut-être était-ce de l'ignorance.

a écrit : Très amusant le "code d'honneur" et "très strict" en plus... Ou peut-être était-ce de l'humour. Non pas du tout, le sujet de la mafia ne m'inspire pas particulièrement d'humour. C'est votre commentaire qui me parait un peu moqueur, mais je ne vois pas trop le but... Si vous doutez de ce que je dis, je peux développer, c'est un sujet qui m'a intéressée il y a des années quand j'ai découvert Naples :

Je n'ai pas dit que moi je trouvais ça honorable, mais c'est comme ça que les membres de Cosa Nostra voient les choses.
Ce code d'honneur avait par exemple pour conséquence le moins d'assassinats possibles, pour ne pas faire remarquer la mafia, ou par exemple d'aller se rendre à ses ennemis lorsque sa tête est mise à prix pour ne pas mettre sa famille en péril, et si la personne en question s'est rendue, ses ennemis ne toucheront pas à un cheveu de ses proches.
Donc oui, dans un sens c'est plus honorable que d'aller tirer à la kalashnikov en pleine rue pour atteindre une personne et en tuer 10 innocentes, comme le fait la Camorra dans les quartiers pauvres de Naples, ce que n'aurait jamais fait Cosa Nostra. Ou tuer des proches innocents pour se venger.
Avec Cosa Nostra, il n'y avait que les mafieux en faute ou ennemis, ainsi que les personnes sur leur chemin qui se faisaient tuer et toujours en dernier recours (après une tentative de corruption ou d'intimidation infructueuse) car les morts entrainent des enquêtes. La plupart des autres mafia font des centaines de victimes collatérales.
Malheureusement, les autres mafias italiennes étant violentes, Cosa Nostra a dû changer de méthode pour ne pas paraître faible. Résultat, le code d'honneur n'existe plus de nos jours.

Pour ce qui est du code strict, je peux aussi vous expliquer.
Cosa Nostra était une organisation tellement codifiée que n'importe qui ne pouvait pas devenir mafieux. Les mafieux d'un même clan devaient tout se dire entre eux, donc on ne pouvait pas rejoindre Cosa Nostra si l'un de ses membres avait tué un de nos proches (sans qu'on le sache, bien sûr) car alors il aurait été obligé de nous le dire et ça aurait pu entraîner des désirs de vengeance. Il était interdit de pratiquer l'usure ou le proxénétisme, activités jugées immorales et il était interdit de tromper sa femme (la fidélité, c'est plutôt honorable à mes yeux).
Cosa Nostra était une mafia très organisée où on ne pouvait pas prendre la moindre décision impulsive, car chaque action était décidée par plusieurs commissions et avec les autres familles mafieuses.
Le code strict comprenait aussi l'interdiction absolue d'écrire quoi que ce soit sur la mafia sous peine de mort.
Il est assez clair à présent que Cosa Nostra était une vraie mafia, au sens d'une société secrète codifiée comme par exemple la 'Ndrangheta, et non pas un gang dispersé comme la Camorra où les clans s'affrontent en pleine rue.
Je ne fais que rapporter ce que j'ai appris sur le sujet, je ne vante pas les mérites de la mafia, mais il y a des différences entre les mafias siciliennes, napolitaines, etc. Et Cosa Nostra se considérait comme une société d'hommes d'honneur, ce qui n'est pas le cas de la Camorra. Ce sont des faits.
En espérant avoir été plus claire.

Posté le

android

(25)

Répondre

a écrit : Rien à voir avec la Cosa Nostra, si ce n'est l'organisation mafieuse, je vous conseille, si ce n'est déja fait, d'aller voir le film Gomorra (2008)
Je ne sais pas en revanche ce que vaut la Série TV, mais le film est très bon.
Tout le contraire pour moi ^^ Je n’ai pas vu le film mais la série est une pure merveille et retranscrit parfaitement la violence et l’ambiance de la mafia italienne. Pour ceux qui ont aimés Mafiosa ou les films un peu cru foncez !!

a écrit : Non pas du tout, le sujet de la mafia ne m'inspire pas particulièrement d'humour. C'est votre commentaire qui me parait un peu moqueur, mais je ne vois pas trop le but... Si vous doutez de ce que je dis, je peux développer, c'est un sujet qui m'a intéressée il y a des années quand j'ai découvert Naples :

Je n'ai pas dit que moi je trouvais ça honorable, mais c'est comme ça que les membres de Cosa Nostra voient les choses.
Ce code d'honneur avait par exemple pour conséquence le moins d'assassinats possibles, pour ne pas faire remarquer la mafia, ou par exemple d'aller se rendre à ses ennemis lorsque sa tête est mise à prix pour ne pas mettre sa famille en péril, et si la personne en question s'est rendue, ses ennemis ne toucheront pas à un cheveu de ses proches.
Donc oui, dans un sens c'est plus honorable que d'aller tirer à la kalashnikov en pleine rue pour atteindre une personne et en tuer 10 innocentes, comme le fait la Camorra dans les quartiers pauvres de Naples, ce que n'aurait jamais fait Cosa Nostra. Ou tuer des proches innocents pour se venger.
Avec Cosa Nostra, il n'y avait que les mafieux en faute ou ennemis, ainsi que les personnes sur leur chemin qui se faisaient tuer et toujours en dernier recours (après une tentative de corruption ou d'intimidation infructueuse) car les morts entrainent des enquêtes. La plupart des autres mafia font des centaines de victimes collatérales.
Malheureusement, les autres mafias italiennes étant violentes, Cosa Nostra a dû changer de méthode pour ne pas paraître faible. Résultat, le code d'honneur n'existe plus de nos jours.

Pour ce qui est du code strict, je peux aussi vous expliquer.
Cosa Nostra était une organisation tellement codifiée que n'importe qui ne pouvait pas devenir mafieux. Les mafieux d'un même clan devaient tout se dire entre eux, donc on ne pouvait pas rejoindre Cosa Nostra si l'un de ses membres avait tué un de nos proches (sans qu'on le sache, bien sûr) car alors il aurait été obligé de nous le dire et ça aurait pu entraîner des désirs de vengeance. Il était interdit de pratiquer l'usure ou le proxénétisme, activités jugées immorales et il était interdit de tromper sa femme (la fidélité, c'est plutôt honorable à mes yeux).
Cosa Nostra était une mafia très organisée où on ne pouvait pas prendre la moindre décision impulsive, car chaque action était décidée par plusieurs commissions et avec les autres familles mafieuses.
Le code strict comprenait aussi l'interdiction absolue d'écrire quoi que ce soit sur la mafia sous peine de mort.
Il est assez clair à présent que Cosa Nostra était une vraie mafia, au sens d'une société secrète codifiée comme par exemple la 'Ndrangheta, et non pas un gang dispersé comme la Camorra où les clans s'affrontent en pleine rue.
Je ne fais que rapporter ce que j'ai appris sur le sujet, je ne vante pas les mérites de la mafia, mais il y a des différences entre les mafias siciliennes, napolitaines, etc. Et Cosa Nostra se considérait comme une société d'hommes d'honneur, ce qui n'est pas le cas de la Camorra. Ce sont des faits.
En espérant avoir été plus claire.
Afficher tout
En effet mon commentaire est un peu moqueur car il n'y a aucun code d'honneur chez les criminels.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En effet mon commentaire est un peu moqueur car il n'y a aucun code d'honneur chez les criminels. Je suis désolée mais vous confondez une analyse d'une société criminelle avec votre opinion (sans aucun arguments et qui n'apporte aucune information, on est sur SCMB).
Essayez d'avoir ce débat avec des policiers italiens et vous verrez que c'est très utile pour eux de savoir que les mafieux siciliens ont un code plus strict que les camorristes. On combat mieux le crime quand on sait comment il fonctionne.
Et pas génial de se moquer d'un commentaire qui essaie d'apporter des infos sur un sujet juste parce qu'on ne partage pas son avis.
Si vous ne tolérez pas de lire des infos à propos de criminels, passez votre chemin des anecdotes qui en parlent mais évitez de vous moquer, ça tire vers le bas.

Posté le

android

(33)

Répondre

a écrit : Ok donc maintenant, j'ai envie de voir la série et de lire le livre, ah bravo ah oui vraiment bravo hein !

Pas de soucis pour le coté relou, au contraire, tu donnes ton avis, j'avoue avoir toujours une préférence pour les films par rapport aux livres. J'attache beaucoup d'importances au
x montages, musiques, travellings, effets de lumières etcetc. Un livre, même si j'ai beaucoup d'imagination, j'avoue qu'il ne fait pas le poids avec certains passages de certains films ;) Afficher tout
Pour ma part j’ai vraiment du mal à voir un film après avoir lu le livre.. parce que le livre laisse tout le décor etc a l’imagination.. et une fois que je vois le film je suis perdu ! Mais c’est toujours agréable d’avoir de bonne adaptation de livres en film, ça prolonge le plaisir et élargie la vision de l’œuvre .

a écrit : En effet mon commentaire est un peu moqueur car il n'y a aucun code d'honneur chez les criminels. C'est l'honneur selon leur définition, et effectivement leur mode de pensée est assez risible. À croire qu'accoler toute une région en "protection", faire du trafic...est moins grave que de tromper sa femme.
Qu'il y ait des codes pour tenter de contrôler leur activité est logique, mais parler d'honneur... À mon humble avis, mais je ne suis pas un spécialiste, cette notion est uniquement une propagande pour améliorer l'image de la mafia, par exemple pour recruter ou avoir la soutien d'une partie de la population, ou alors c'est le cinéma qui amplifie ça.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je suis désolée mais vous confondez une analyse d'une société criminelle avec votre opinion (sans aucun arguments et qui n'apporte aucune information, on est sur SCMB).
Essayez d'avoir ce débat avec des policiers italiens et vous verrez que c'est très utile pour eux de savoir que les mafieux
siciliens ont un code plus strict que les camorristes. On combat mieux le crime quand on sait comment il fonctionne.
Et pas génial de se moquer d'un commentaire qui essaie d'apporter des infos sur un sujet juste parce qu'on ne partage pas son avis.
Si vous ne tolérez pas de lire des infos à propos de criminels, passez votre chemin des anecdotes qui en parlent mais évitez de vous moquer, ça tire vers le bas.
Afficher tout
Je vois que vous êtes convaincue de ce que vous dites et je vais donc vous demander de m'excuser si mon ton moqueur vous a heurté.
Mais je crois que vous avez une vision un peu romancée de la mafia et de la Ndrangheta, vision à laquelle je ne peux pas adhérer. J'ai évidemment des arguments, mais il serait trop long et fastidieux de s'engager dans ce genre de discussion ici.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je vois que vous êtes convaincue de ce que vous dites et je vais donc vous demander de m'excuser si mon ton moqueur vous a heurté.
Mais je crois que vous avez une vision un peu romancée de la mafia et de la Ndrangheta, vision à laquelle je ne peux pas adhérer. J'ai évidemment des arguments, mais il ser
ait trop long et fastidieux de s'engager dans ce genre de discussion ici. Afficher tout
Merci de vos excuses, j'ai en effet eu du mal avec le ton moqueur. Vous n'adhérez pas à ma vision, certes, mais ce n'est pas à vous de la juger romancée.
Je comprends et partage votre avis : pas la peine d'en discuter. Bonne soirée.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est l'honneur selon leur définition, et effectivement leur mode de pensée est assez risible. À croire qu'accoler toute une région en "protection", faire du trafic...est moins grave que de tromper sa femme.
Qu'il y ait des codes pour tenter de contrôler leur activité est logique, ma
is parler d'honneur... À mon humble avis, mais je ne suis pas un spécialiste, cette notion est uniquement une propagande pour améliorer l'image de la mafia, par exemple pour recruter ou avoir la soutien d'une partie de la population, ou alors c'est le cinéma qui amplifie ça. Afficher tout
Il m'avait semblé évident que les expressions "hommes d'honneur" et "codes d'honneur" pour désigner Cosa Nostra venaient de l'organisation elle-même, pas du peuple, des journalistes ou de qui que ce soit d'autre et encore moins de moi. Pour aller plus loin, Cosa Nostra se surnommait même "l'honorable société des hommes d'honneur" (l'onorevole società degli uomini d'onore).
Je ne fais que rapporter comment Cosa Nostra se voit (voyait) par rapport aux autres mafia et sur quel système elle basait cette différence (système qui les arrangeait, comme vous dites, infidélité non, crime oui, c'est hypocrite mais ce ne sont pas les premiers ni les derniers.)
Le cinéma joue peut-être là-dessus mais pour moi vouloir améliorer l'image de la mafia c'est comme pisser dans un violon ! (Et mes commentaires avaient un but informatif et en aucun cas je n'avais l'intention de défendre ou promouvoir Cosa Nostra, juste de montrer les différences avec la Camorra.) Encore qu'au cinéma, on montre souvent la mafia violente (telle qu'elle est) ou alors de manière risible (par exemple dans Mafia blues).
Je considère qu'on peut s'intéresser à un sujet par curiosité sans que ça signifie qu'on cautionne ou qu'on est fasciné, sinon il faudrait s'inquiéter des films sur les serial killers ou les émissions comme faites entrer l'accusé.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Très amusant le "code d'honneur" et "très strict" en plus... Ou peut-être était-ce de l'humour. Il est important de bien faire la différence.
La Camorra n'a qu'une règle "tu balance alors tu meurs". Alors qu'avec la Cosa Nostra tu dois respecter strictement les règles "tu balance alors tu meurs".
Cela, tu en conviendra fait toute la différence.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il m'avait semblé évident que les expressions "hommes d'honneur" et "codes d'honneur" pour désigner Cosa Nostra venaient de l'organisation elle-même, pas du peuple, des journalistes ou de qui que ce soit d'autre et encore moins de moi. Pour aller plus loin, Cosa Nostra se surnommait même "l'honorable société des hommes d'honneur" (l'onorevole società degli uomini d'onore).
Je ne fais que rapporter comment Cosa Nostra se voit (voyait) par rapport aux autres mafia et sur quel système elle basait cette différence (système qui les arrangeait, comme vous dites, infidélité non, crime oui, c'est hypocrite mais ce ne sont pas les premiers ni les derniers.)
Le cinéma joue peut-être là-dessus mais pour moi vouloir améliorer l'image de la mafia c'est comme pisser dans un violon ! (Et mes commentaires avaient un but informatif et en aucun cas je n'avais l'intention de défendre ou promouvoir Cosa Nostra, juste de montrer les différences avec la Camorra.) Encore qu'au cinéma, on montre souvent la mafia violente (telle qu'elle est) ou alors de manière risible (par exemple dans Mafia blues).
Je considère qu'on peut s'intéresser à un sujet par curiosité sans que ça signifie qu'on cautionne ou qu'on est fasciné, sinon il faudrait s'inquiéter des films sur les serial killers ou les émissions comme faites entrer l'accusé.
Afficher tout
Et bien oui ça me paraît évident aussi, mes propos ne contredisent pas les vôtres.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il est important de bien faire la différence.
La Camorra n'a qu'une règle "tu balance alors tu meurs". Alors qu'avec la Cosa Nostra tu dois respecter strictement les règles "tu balance alors tu meurs".
Cela, tu en conviendra fait toute la différence.
C'est un peu la différence entre le mauvais mafieux (tu balances et tout de suite tu meurs) et le bon mafieux (tu balances et tu meurs mais c'est pas pareil, c'est un bon mafieux)

Posté le

android

(0)

Répondre