Le mouton mérinos qui se fit la belle durant 5 ans

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Il faut voir la photo de l'animal, c'est une masse de laine vivante et même tondu la masse de laine est tellement importante qu'on pourrait refaire un mouton.

Ils lui ont même mis un manteau au début, histoire qu'il n'attrape pas froid avec tout ce changement.

a écrit : Je me pose une question :
Le mouton mérinos n'a pas toujours été domestiqué et il ne produit pas de la laine que depuis qu'il est domestiqué.
Comment faisait il avant pour se débarrasser de sa toison ?
Dans la nature, les ancêtres des mérinos ne devaient pas produire autant de laine. De plus celle-ci devait s'accrocher aux épineux et autres buissons qui se trouvaient sur les chemins de ces bêtes. Le mérinos actuel est le résultat de sélections des reproducteurs par les éleveur, il n'aurait probablement pas survécu longtemps dans les milieux naturels (l'histoire de Chris en est l'exemple)

a écrit : Porter 40kg de laine pendant près de 5 ans... il doit avoir de sacrées cuisses le Chris! Il n'a pas porté les 40 kg pendant 5 ans : la laine a poussé au fur et à mesure, 8 kg au bout d'un an, 16 kg au bout de 2 ans et ainsi de suite. Effectivement il a été retrouvé à temps car ça devenait insupportable et il a sans doute pu être capturé plus facilement car il commençait à avoir du mal à se déplacer.

Posté le

android

(59)

Répondre


Tous les commentaires (54)

Il faut voir la photo de l'animal, c'est une masse de laine vivante et même tondu la masse de laine est tellement importante qu'on pourrait refaire un mouton.

Ils lui ont même mis un manteau au début, histoire qu'il n'attrape pas froid avec tout ce changement.

a écrit : Il faut voir la photo de l'animal, c'est une masse de laine vivante et même tondu la masse de laine est tellement importante qu'on pourrait refaire un mouton.

Ils lui ont même mis un manteau au début, histoire qu'il n'attrape pas froid avec tout ce changement.
Je me pose une question :
Le mouton mérinos n'a pas toujours été domestiqué et il ne produit pas de la laine que depuis qu'il est domestiqué.
Comment faisait il avant pour se débarrasser de sa toison ?

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Je me pose une question :
Le mouton mérinos n'a pas toujours été domestiqué et il ne produit pas de la laine que depuis qu'il est domestiqué.
Comment faisait il avant pour se débarrasser de sa toison ?
Dans la nature, les ancêtres des mérinos ne devaient pas produire autant de laine. De plus celle-ci devait s'accrocher aux épineux et autres buissons qui se trouvaient sur les chemins de ces bêtes. Le mérinos actuel est le résultat de sélections des reproducteurs par les éleveur, il n'aurait probablement pas survécu longtemps dans les milieux naturels (l'histoire de Chris en est l'exemple)

Porter 40kg de laine pendant près de 5 ans... il doit avoir de sacrées cuisses le Chris!

Un chou fleur sur pattes. Il a fallu 42mn pour en venir a bout contre 5 habituellement.

a écrit : Je me pose une question :
Le mouton mérinos n'a pas toujours été domestiqué et il ne produit pas de la laine que depuis qu'il est domestiqué.
Comment faisait il avant pour se débarrasser de sa toison ?
Je me posais la même question. Du coup, le mouton est-il une création de l'homme ? Car sans lui, il aurait disparu de la surface terrestre... ;-)

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Je me posais la même question. Du coup, le mouton est-il une création de l'homme ? Car sans lui, il aurait disparu de la surface terrestre... ;-) C’est l’homme qui l’a créé par sélection. Tout comme le chien, qui ne serait pas capable de se débrouiller seul dans la nature

a écrit : Porter 40kg de laine pendant près de 5 ans... il doit avoir de sacrées cuisses le Chris! Il n'a pas porté les 40 kg pendant 5 ans : la laine a poussé au fur et à mesure, 8 kg au bout d'un an, 16 kg au bout de 2 ans et ainsi de suite. Effectivement il a été retrouvé à temps car ça devenait insupportable et il a sans doute pu être capturé plus facilement car il commençait à avoir du mal à se déplacer.

Posté le

android

(59)

Répondre

a écrit : Je me pose une question :
Le mouton mérinos n'a pas toujours été domestiqué et il ne produit pas de la laine que depuis qu'il est domestiqué.
Comment faisait il avant pour se débarrasser de sa toison ?
Le mouton domestique est issu d'une sous- espèce de mouflon originaire d'Iran. Sa domestication semble avoir commencée au 9eme millénaire avant JC, mais était destinée à l'approvisionnement de viande et de lait.
De par toutes les recherches archéologiques effectuées sur le sujet, il semble que l'usage du poil du mouton, comme fibre textile, est apparue au 4eme millénaire avant JC. Il semble que cet usage soit né en substitution du lin, tant pour un travail plus aisé de la fibre animale, que pour des conditions climatiques plus sèches au Proche, Moyen Orient et Sud- Est de l'Europe, rendant plus difficile la culture de cette plante annuelle.
Bref: la sélection de moutons pour l'exploitation de son poil comme fibre textile est bien plus tardive que sa domestication.
Tu trouvera une très bonne documentation sur un blog appelé "pour la science", mot clé "laine".

Le mérinos est une race concrète de mouton, tout autant apprécié pour sa laine comme pour sa viande.
Il est originaire du Sud-Est de l'Espagne (Extremadura et partie Occidentale de l'Andalousie) et, selon la web du Ministère de l'Agriculture Espagnol, existait déjà avant l'invasion Romaine de la Péninsule Ibérique.

a écrit : C’est l’homme qui l’a créé par sélection. Tout comme le chien, qui ne serait pas capable de se débrouiller seul dans la nature Ok mais ça dépend des chiens. Il y en a qui retournent à la vie sauvage

Posté le

android

(7)

Répondre

Pour m’endormir je pense à Chris quelques secondes...c’est largement suffisant.

a écrit : Je me pose une question :
Le mouton mérinos n'a pas toujours été domestiqué et il ne produit pas de la laine que depuis qu'il est domestiqué.
Comment faisait il avant pour se débarrasser de sa toison ?
Plusieurs personne ont déjà répondu à ta question, mais en effet avant domestication, son ancêtre n'avait pas autant de laine sur le dos.

Pour te donner une idée regarde l'Urial ou le mouflon Corse. Ils n'ont pas de lien direct avec les moutons d'aujourd'hui mais ils ressemblent à leurs ancêtres. Ca te donnera une idée.
Tu as aussi des races de moutons "anciennes". C'est à dire qui ressemblent plus ou moins aux moutons d'origine, comme le Loaghtan. Leur laine ne pousse pas autant que le mérinos ou tombe au printemps, ce qui explique que dans certaines zones tu as des moutons sauvages comme sur l'île de Hirta avec les moutons de Soay.

Pour donner une idée de la laine du mérinos : avec une toison on fait Paris New-York. On a bien fait les choses :)

a écrit : Un chou fleur sur pattes. Il a fallu 42mn pour en venir a bout contre 5 habituellement. Ah ben oui, on a les mêmes en plus petits dans nos champs dans le Finistère et sans pates...
Pour le choux fleur chris, reste plus qu'à faire 1 tonne de béchamel pour le gratin... ;)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Je me pose une question :
Le mouton mérinos n'a pas toujours été domestiqué et il ne produit pas de la laine que depuis qu'il est domestiqué.
Comment faisait il avant pour se débarrasser de sa toison ?
Bien qu'on t'ai déjà répondu, j'ajoute une petite explication, mais avec le blé:
On a sélectionné au fil du temps des épis de blé qui ne laissent pas tomber leurs graines une fois mures, afin de pouvoir le récolter plus facilement, pour le mouton c'est pareil, leurs poils ne tombe pas au printemps pour qu'on puisse les récupérer plus facilement, ajouté à cela que les moutons domestiques à laine ont été sélectionnés pour en produire le plus possible, ca explique la mésaventure de cette pauvre bête.

Beaucoup de nos animaux domestiques sont devenus incapables de survivre sans intervention humaine, comme certaines races de vaches qui produisent tellement de lait que les veaux ne suffiraient pas à tout boire, et cela peut être fatal à la longue.

a écrit : C’est l’homme qui l’a créé par sélection. Tout comme le chien, qui ne serait pas capable de se débrouiller seul dans la nature Les chiens sont capables de survivre seul, seulement l’activité humain a trop changé la faune et la forêt pour qu’ils puissent s’y nourrir correctement. Avant les loups y vivaient très bien.

a écrit : Les chiens sont capables de survivre seul, seulement l’activité humain a trop changé la faune et la forêt pour qu’ils puissent s’y nourrir correctement. Avant les loups y vivaient très bien. Les loups, oui. Mais les pugs, chihuahuas et autres caniches à sa mamie, j'en doute fortement...

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Je me posais la même question. Du coup, le mouton est-il une création de l'homme ? Car sans lui, il aurait disparu de la surface terrestre... ;-) Un peu comme les vaches, les poules, les cochons et tous les autres animaux domestiques...ils sont tous issus de sélection de générations en générations pour obtenir tel ou tel avantage de ces animaux.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Les loups, oui. Mais les pugs, chihuahuas et autres caniches à sa mamie, j'en doute fortement... Ça me ferait bien marer de voir un chihuahua devenir sauvage !

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Les loups, oui. Mais les pugs, chihuahuas et autres caniches à sa mamie, j'en doute fortement... Étrangement, la plupart des races de chiens devraient pouvoir survivre sans nous (j'ai déjà parlé du chihuahua il y a quelques semaines, mais les caniches (pas les caniches nains hein) sont aussi de redoutables chasseurs.
Après au niveau individuel, même un doberman qui n'est jamais sorti de son appartement, c'est sur qu'il n'a aucune chances.


D'après la science, il parrait que, si tous les humains disparaissaient, toutes les races de chiens en se mélangeant entre elles devraient, au bout d'une vingtaine de générations environ, aboutir à un truc ressemblant d'assez près au loup, d'ailleurs, tout le matériel génétique est encore en eux. Ca ferait probablement des loups un peu étranges, mais un genre de loup quand même. ^^

a écrit : Ça me ferait bien marer de voir un chihuahua devenir sauvage ! Tu as déjà essayé d'attraper un chat sauvage (je parle de nos matous qui vivent sans nous en bouffant dans les poubelles, pas du chat sauvage d’Amérique qui est vraiment une espèce sauvage) coincé au fond d'un couloir? Ben un chihuahua sauvage, c'est encore pire! ^^ (je te jure hein), c'est des ptits chiens très courageux avec de beaux ptits crocs biens pointus. ;)

Y' plein de vidéos, tu verra, cette bestiole est aussi hargneuse que petite quand elle se sent menacée! ^^