Che Guevara était médecin

Proposé par
le

Le révolutionnaire argentin Che Guevara était médecin. Il fit ce choix pour soigner sa grand-mère malade et parce qu'il était atteint d'asthme chronique. Plus tard, il créa une ferme agro-médicinale à Cuba où il fit venir 162 paysans guerilleros pour leur apprendre à lire et à travailler la terre.


Commentaires préférés (3)

Le che Guevara n'a jamais fini ses études de médecine.
Il n'a jamais eu son titre de docteur, il n'a jamais fait son internat ni en Argentine ni ailleurs et malgré cela il disait tout le temps qu'il était "médecin".

Oui il est beau gosse, il a une image romantique. On a tous eu un t-shirt avec sa tête dessus. Il avait de l'asthme, voulait soigner sa grand mère etc. Mais il ne faut pas oublier que c'était un révolutionnaire envoyant les homosexuels dans les camps, gardien de prison, juge et bourreau, raciste notoire, prônant l'interdiction du droit de grève et j'en passe.

a écrit : Che Guevara n'était pas tout blanc ni tout noir, comme n'importe quel révolutionnaire mais je pense pas qu'il soit pire qu'un Bonaparte ou qu'un Coeur de Lion que beaucoup adorent, pour exemple. Il suffit de savoir faire la part des choses. Je pensais que le niveau ici était plus élevé dans une appli qui prône la culture et la réflexion. Afficher tout De toute façon la plupart ce ceux qui n'aiment pas le Che n'auraient pas été apprécié par ce dernier et la plupart de ceux qui aiment le Che n'auraient pas non plus été apprécié par lui.
La plupart des gens arborant fièrement le T-shirt avec Che dessus seraient considérés comme des petits enfants de bourgeois priviliégié et se trouvant trop rebelle à juste porter son effigie, avec en main le dernier Iphone.

Dans les faits, il étaient très exigeant, ce qui lui donnait un coté arrogant, très mauvais diplomate et considérait le moindre petit privilège comme le début de la décadence. Car comme il le disait : "On commence comme cela, avec des petits privilèges, et ensuite on s'habitue et on justifie des privilèges de plus en plus grands, jusqu'à ce que le dirigeant se transforme en un assisté insensible aux besoins des autres."

Donc ne vous chamaillez pas ! Il n'aurait blairé aucun d'entre vous !


Tous les commentaires (31)

Le che Guevara n'a jamais fini ses études de médecine.
Il n'a jamais eu son titre de docteur, il n'a jamais fait son internat ni en Argentine ni ailleurs et malgré cela il disait tout le temps qu'il était "médecin".

Oui il est beau gosse, il a une image romantique. On a tous eu un t-shirt avec sa tête dessus. Il avait de l'asthme, voulait soigner sa grand mère etc. Mais il ne faut pas oublier que c'était un révolutionnaire envoyant les homosexuels dans les camps, gardien de prison, juge et bourreau, raciste notoire, prônant l'interdiction du droit de grève et j'en passe.

a écrit : Oui il est beau gosse, il a une image romantique. On a tous eu un t-shirt avec sa tête dessus. Il avait de l'asthme, voulait soigner sa grand mère etc. Mais il ne faut pas oublier que c'était un révolutionnaire envoyant les homosexuels dans les camps, gardien de prison, juge et bourreau, raciste notoire, prônant l'interdiction du droit de grève et j'en passe. Afficher tout Cette question n'est pas tranchée et les historiens se bagarrent encore dessus. Révolutionnaire violent, c'est certain. Pour le reste, les différents récits et témoignages se contredisent (même si je partage ton point de vue).

Pour l'image du libérateur romantique, il faudra remercier nos intellectuels français et notamment Sartre et Simone de Beauvoir qui ont façonné en grande partie son image en France.

a écrit : Oui il est beau gosse, il a une image romantique. On a tous eu un t-shirt avec sa tête dessus. Il avait de l'asthme, voulait soigner sa grand mère etc. Mais il ne faut pas oublier que c'était un révolutionnaire envoyant les homosexuels dans les camps, gardien de prison, juge et bourreau, raciste notoire, prônant l'interdiction du droit de grève et j'en passe. Afficher tout On a en effet une image romantique et idéalisée du Che alors qu'il repprimait sévèrement les opposants à la révolution castriste en les enfermant dans des camps de travail forcés, il assistait aux exécutions des opposants et a lui-même participé à certaines. Bref, c'était pas un enfant de cœur.

Posté le

android

(13)

Répondre

Ché Guevara n'a pas terminé ses études de médecine, il était un très bon rugbyman, il a eu la possibilité de faire partie de l'équipe nationale argentine de rugby.

a écrit : Cette question n'est pas tranchée et les historiens se bagarrent encore dessus. Révolutionnaire violent, c'est certain. Pour le reste, les différents récits et témoignages se contredisent (même si je partage ton point de vue).

Pour l'image du libérateur romantique, il faudra remercier nos i
ntellectuels français et notamment Sartre et Simone de Beauvoir qui ont façonné en grande partie son image en France. Afficher tout
C'est une des rares choses qu'il n'ait pas tranchée...

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : On a en effet une image romantique et idéalisée du Che alors qu'il repprimait sévèrement les opposants à la révolution castriste en les enfermant dans des camps de travail forcés, il assistait aux exécutions des opposants et a lui-même participé à certaines. Bref, c'était pas un enfant de cœur. Les révolutionnaires le sont rarement...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le che Guevara n'a jamais fini ses études de médecine.
Il n'a jamais eu son titre de docteur, il n'a jamais fait son internat ni en Argentine ni ailleurs et malgré cela il disait tout le temps qu'il était "médecin".
Selon sa page Linkedin, le "Che" était aussi diplomate, avocat fiscaliste et guide de haute montagne.

a écrit : Oui il est beau gosse, il a une image romantique. On a tous eu un t-shirt avec sa tête dessus. Il avait de l'asthme, voulait soigner sa grand mère etc. Mais il ne faut pas oublier que c'était un révolutionnaire envoyant les homosexuels dans les camps, gardien de prison, juge et bourreau, raciste notoire, prônant l'interdiction du droit de grève et j'en passe. Afficher tout C'est pour cela qu'on l'aime autant.

Posté le

android

(0)

Répondre

Che Guevara n'était pas tout blanc ni tout noir, comme n'importe quel révolutionnaire mais je pense pas qu'il soit pire qu'un Bonaparte ou qu'un Coeur de Lion que beaucoup adorent, pour exemple. Il suffit de savoir faire la part des choses. Je pensais que le niveau ici était plus élevé dans une appli qui prône la culture et la réflexion.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Che Guevara n'était pas tout blanc ni tout noir, comme n'importe quel révolutionnaire mais je pense pas qu'il soit pire qu'un Bonaparte ou qu'un Coeur de Lion que beaucoup adorent, pour exemple. Il suffit de savoir faire la part des choses. Je pensais que le niveau ici était plus élevé dans une appli qui prône la culture et la réflexion. Afficher tout De toute façon la plupart ce ceux qui n'aiment pas le Che n'auraient pas été apprécié par ce dernier et la plupart de ceux qui aiment le Che n'auraient pas non plus été apprécié par lui.
La plupart des gens arborant fièrement le T-shirt avec Che dessus seraient considérés comme des petits enfants de bourgeois priviliégié et se trouvant trop rebelle à juste porter son effigie, avec en main le dernier Iphone.

Dans les faits, il étaient très exigeant, ce qui lui donnait un coté arrogant, très mauvais diplomate et considérait le moindre petit privilège comme le début de la décadence. Car comme il le disait : "On commence comme cela, avec des petits privilèges, et ensuite on s'habitue et on justifie des privilèges de plus en plus grands, jusqu'à ce que le dirigeant se transforme en un assisté insensible aux besoins des autres."

Donc ne vous chamaillez pas ! Il n'aurait blairé aucun d'entre vous !

a écrit : Oui il est beau gosse, il a une image romantique. On a tous eu un t-shirt avec sa tête dessus. Il avait de l'asthme, voulait soigner sa grand mère etc. Mais il ne faut pas oublier que c'était un révolutionnaire envoyant les homosexuels dans les camps, gardien de prison, juge et bourreau, raciste notoire, prônant l'interdiction du droit de grève et j'en passe. Afficher tout En tout cas il a marqué l’histoire par sa détermination et ses combat pour une Amérique latine « rouge ».

Que ce sois lui ou Castro c.est les mêmes monstres.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Oui il est beau gosse, il a une image romantique. On a tous eu un t-shirt avec sa tête dessus. Il avait de l'asthme, voulait soigner sa grand mère etc. Mais il ne faut pas oublier que c'était un révolutionnaire envoyant les homosexuels dans les camps, gardien de prison, juge et bourreau, raciste notoire, prônant l'interdiction du droit de grève et j'en passe. Afficher tout Je vous conseille la vidéo YouTube de l'excellente chaîne Ted-ed "Che Guevara vs. History" (5min environ), une mise en scène d'un jugement de Che Guevara avec un réquisitoire et un plaidoyer. On y comprend finalement qu'il n'y ni révolutionnaire exemplaire ni autocrate sanguinaire, mais un mélange des deux genres. Ou peut choisir de prendre parti pour l'un ou l'autre genre, ou bien essayer de comprendre la complexité dans le jugement de tout personnage historique.

Faux médecin et faux révolutionnaire.
Mythe de "rebelión" qu'il faut sortie de la tête gauchiste fatigué du 20ème siècle

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Que ce sois lui ou Castro c.est les mêmes monstres. Pourquoi ces deux-là spécialement ? D'après vous il faut être gauchiste et révolutionnaire pour être un monstre alors que si on est ultralibéral et soutenu par l'establishment on n'est pas un monstre ?

J'imagine qu'il ou elle a voulu exprimer son opinion en rapport avec l'anecdote, le Che est associé à Cuba comme Castro, je pense pas qu'il est voulu dire que tous les gauchistes sont des monstres, faut se détendre, vous en lisant son post (court) vous jugez vite :)

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : J'imagine qu'il ou elle a voulu exprimer son opinion en rapport avec l'anecdote, le Che est associé à Cuba comme Castro, je pense pas qu'il est voulu dire que tous les gauchistes sont des monstres, faut se détendre, vous en lisant son post (court) vous jugez vite :) Vous étiez très fort en commentaires de texte, à l'école, ou je me trompe ? Je crois surtout que l'auteur auquel je répondais a juste lâché un peu de fiel dans un réflexe pavlovien dès qu'il a vu un nom qu'on lui a appris à détester sans même qu'il sache pourquoi. Alors j'espère surtout que c'est lui qui est plus détendu après avoir eu une occasion de libérer un peu de son fiel ! Eh oui, je moins doué que vous pour les commentaires de texte : je n'arrive pas à imaginer toutes sortes d'intentions sous-jacentes quand il n'y a manifestement même pas un début de réflexion.

a écrit : Selon sa page Linkedin, le "Che" était aussi diplomate, avocat fiscaliste et guide de haute montagne. Je ne savais pas qu'il avait une page LinkedIn. Roulement en avance, le tyran

Posté le

android

(0)

Répondre