Le dernier survivant de la Seconde Guerre mondiale fut coulé par un sous-marin britannique

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Et pendant ce temps là, des navires britaniques étaient coulés "grâce" aux Exocet que nous vendions en douce à l'Argentine, alors qu'officiellement nous condamnions son action sur ces îles et défendions les décisions anglaises d'intervenir militairement... :) Ahhh la politique internationale c'est parfois "quelque chose" :)

a écrit : Et pendant ce temps là, des navires britaniques étaient coulés "grâce" aux Exocet que nous vendions en douce à l'Argentine, alors qu'officiellement nous condamnions son action sur ces îles et défendions les décisions anglaises d'intervenir militairement... :) Ahhh la politique internationale c'est parfois "quelque chose" :) Afficher tout Mais nos Super Étendards faisaient des fausses passe de tir sur les navires anglais partant pour les Malouines afin qu'ils s'entraînent à les reconnaitre et les contrer. Au final on aide les deux, ça s'annule non? :)

Posté le

android

(38)

Répondre

a écrit : Et pendant ce temps là, des navires britaniques étaient coulés "grâce" aux Exocet que nous vendions en douce à l'Argentine, alors qu'officiellement nous condamnions son action sur ces îles et défendions les décisions anglaises d'intervenir militairement... :) Ahhh la politique internationale c'est parfois "quelque chose" :) Afficher tout On ne leur vendait pas les missiles exocet en douce. Ils ont été vendus et livrés avant la guerre. Pendant la guerre les livraisons ont été interrompues. En revanche il y avait des techniciens français de l'Aerospatiale (constructeur du missile, entreprise publique à l'époque) qui aidaient les argentins à les utiliser.

Posté le

android

(35)

Répondre


Tous les commentaires (17)

Et pendant ce temps là, des navires britaniques étaient coulés "grâce" aux Exocet que nous vendions en douce à l'Argentine, alors qu'officiellement nous condamnions son action sur ces îles et défendions les décisions anglaises d'intervenir militairement... :) Ahhh la politique internationale c'est parfois "quelque chose" :)

a écrit : Et pendant ce temps là, des navires britaniques étaient coulés "grâce" aux Exocet que nous vendions en douce à l'Argentine, alors qu'officiellement nous condamnions son action sur ces îles et défendions les décisions anglaises d'intervenir militairement... :) Ahhh la politique internationale c'est parfois "quelque chose" :) Afficher tout Mais nos Super Étendards faisaient des fausses passe de tir sur les navires anglais partant pour les Malouines afin qu'ils s'entraînent à les reconnaitre et les contrer. Au final on aide les deux, ça s'annule non? :)

Posté le

android

(38)

Répondre

L'USS Lexington (CV16) fut en service de 1943 (pendant la seconde guerre mondiale) jusqu'en 1991 (soit bien après l'USS Phoenix, renommé ARA General Belgrano dans la marine argentine, qui verra sa carrière se terminer en 1982).

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Et pendant ce temps là, des navires britaniques étaient coulés "grâce" aux Exocet que nous vendions en douce à l'Argentine, alors qu'officiellement nous condamnions son action sur ces îles et défendions les décisions anglaises d'intervenir militairement... :) Ahhh la politique internationale c'est parfois "quelque chose" :) Afficher tout Politique internationale ?
Tu veux surement parler du commerce de guerre plutôt ? :)

Il existe d'autres navires de la seconde guerre mondiale qui sont restés plus longtemps en service. Par exemple l'USS Lexington (CV16, il y en a eu plusieurs avec le même nom) est entré en service en 1943 (il a donc participé à la seconde guerre mondiale) et a été retiré du service en 1991, bien après l'USS Phoenix.

Posté le

android

(2)

Répondre

Renommé ARA General Belgrano, c'est l'unique navire de guerre coulé par un sous marin nucléaire.

Les cuirassés de la classe Iowa furent employer pendant la guerre du golfe, après avoir été modernisé pour recevoir des missiles. fr.m.wikipedia.org/wiki/Classe_Iowa
Ils sont aujourd'hui des musées.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Et pendant ce temps là, des navires britaniques étaient coulés "grâce" aux Exocet que nous vendions en douce à l'Argentine, alors qu'officiellement nous condamnions son action sur ces îles et défendions les décisions anglaises d'intervenir militairement... :) Ahhh la politique internationale c'est parfois "quelque chose" :) Afficher tout On ne leur vendait pas les missiles exocet en douce. Ils ont été vendus et livrés avant la guerre. Pendant la guerre les livraisons ont été interrompues. En revanche il y avait des techniciens français de l'Aerospatiale (constructeur du missile, entreprise publique à l'époque) qui aidaient les argentins à les utiliser.

Posté le

android

(35)

Répondre

a écrit : Et pendant ce temps là, des navires britaniques étaient coulés "grâce" aux Exocet que nous vendions en douce à l'Argentine, alors qu'officiellement nous condamnions son action sur ces îles et défendions les décisions anglaises d'intervenir militairement... :) Ahhh la politique internationale c'est parfois "quelque chose" :) Afficher tout Absurde ! Un seul bâtiment britannique fut coulé par un exocet français puis « bizarrement » plus aucun n’atteigne ses cibles (la France comme l’Allemagne avec ses torpilles auraient elle transmis les codages des missiles au tommies ? ) en tout la France fut déclarée,par le ministre de la guerre britannique, meilleur allié du royaume uni ! Par contre Israël ne se gêna pas pour livrer des armes en douce aux argentins (vieux contentieux entre le 1er ministre israélien et l cupide albion) voilà !

Les missiles avaient été vendus avant la guerre, ou plus exactement l'agression argentine, qui attaqua par surprise et sans faire de quartier (enfin, les rosbifs préférèrent mourrir que de se rendre). Ensuite Miterrand communiqua les positions des missiles aux anglais. Quant à la bagarre pour savoir si ce sont les îles Malvinas ou Falklands, pour moi ce sont les îles Malouines. Colonisées par les français elles furent données à la couronne espagnole. Donc à l'indépendance des Amériques elles auraient selon moi dû revenir dans le giron français. Les argentins les déclarèrent argentines mais ne les occupèrent pas. Quant ils s'y décidèrent, les anglais y étaient déjà et bien armés (cest un point intéressant à contrôle stratégiquement).

a écrit : Et pendant ce temps là, des navires britaniques étaient coulés "grâce" aux Exocet que nous vendions en douce à l'Argentine, alors qu'officiellement nous condamnions son action sur ces îles et défendions les décisions anglaises d'intervenir militairement... :) Ahhh la politique internationale c'est parfois "quelque chose" :) Afficher tout Lol. La glorieuse Brittania a dû supplier la France de lui fournir des informations sur la manière d'enfreindre le code du système de guidage Exocets également. A vrai dire, sans l'aide du Chili pour la collecte de renseignements et plus généralement sans l'aide des Américains pour la logistique, ils n'auraient jamais gagné cette guerre.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Mais nos Super Étendards faisaient des fausses passe de tir sur les navires anglais partant pour les Malouines afin qu'ils s'entraînent à les reconnaitre et les contrer. Au final on aide les deux, ça s'annule non? :) Ça me fait penser à cette scène dans Lord Of War où le concurrent du protagoniste annonce avoir vendu des armes à deux camps d'une guerre car il ne souhaitait voir aucun des deux gagner.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Et pendant ce temps là, des navires britaniques étaient coulés "grâce" aux Exocet que nous vendions en douce à l'Argentine, alors qu'officiellement nous condamnions son action sur ces îles et défendions les décisions anglaises d'intervenir militairement... :) Ahhh la politique internationale c'est parfois "quelque chose" :) Afficher tout Je me rappelle de cet article je l'ai encore dans les toilettes chez ma mère souvenirs

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Absurde ! Un seul bâtiment britannique fut coulé par un exocet français puis « bizarrement » plus aucun n’atteigne ses cibles (la France comme l’Allemagne avec ses torpilles auraient elle transmis les codages des missiles au tommies ? ) en tout la France fut déclarée,par le ministre de la guerre britannique, meilleur allié du royaume uni ! Par contre Israël ne se gêna pas pour livrer des armes en douce aux argentins (vieux contentieux entre le 1er ministre israélien et l cupide albion) voilà ! Afficher tout "Perfide albion" plutôt non ?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Et pendant ce temps là, des navires britaniques étaient coulés "grâce" aux Exocet que nous vendions en douce à l'Argentine, alors qu'officiellement nous condamnions son action sur ces îles et défendions les décisions anglaises d'intervenir militairement... :) Ahhh la politique internationale c'est parfois "quelque chose" :) Afficher tout Je ne suis pas d'accord avec vous. La vente d'arme à l'Argentine est antérieure à la guerre des Malouines, et la France n'a pas cherché à vendre "en douce" des Exocets à l'Argentine. Dès que la guerre entre la G.B. et l'Argentine a été déclaré, les anglais ont demandé à la France d'arrêter ses exportations d'armes à l'Argentine, et la France a répondu favorablement.

a écrit : Je ne suis pas d'accord avec vous. La vente d'arme à l'Argentine est antérieure à la guerre des Malouines, et la France n'a pas cherché à vendre "en douce" des Exocets à l'Argentine. Dès que la guerre entre la G.B. et l'Argentine a été déclaré, les anglais ont demandé à la France d'arrêter ses exportations d'armes à l'Argentine, et la France a répondu favorablement. Afficher tout Même mieux, la France a fourni à l’Angleterre les codes des missiles Exocets
Ils étaient si efficaces, si précis, que tout le monde, français, argentins et surtout les britanniques furent surpris par leurs capacités. La France a par la suite, très très bien vendu ces fameux missiles. De même que la deuxième génération des missiles Exocets. Guerre Iran-Irak, guerre du Golfe, etc...