Ce sont des mouches qui sont allées les premières dans l'espace

Proposé par
le
dans

Le premier animal à être allé dans l'espace n'est pas la chienne Laïka, mais des mouches. En 1947, les États-Unis ont envoyé des drosophiles (mouches des fruits) à 100 km d'altitude, dans une fusée V2 afin d'étudier les effets des radiations. Les mouches sont toutes revenues en pleine forme.


Commentaires préférés (3)

Est ce qu'une des mouches s'appellait pas Bzzz Aldrin par hasard ?

L'anecdote s'emballe un peu quand même... D'après les sources, les mouches ont découvertes l'apesanteur en 1947 à 100 km d'altitude, le macaque Albert 1er est le premier mammifère en apesanteur un an après en 1948 (à 63 km d'altitude), et enfin Laïka le premier animal à être vraiment allé dans l'espace, puisque mise en orbite autour de la Terre par les Soviétiques, en 1957, 4 ans avant l'homme (Youri Gagarine).

Posté le

android

(62)

Répondre

Voir la vidéo d’astronogeek sur le sujet. Elle est très bien faite, on y apprends notamment que laïka n’est pas le vrai nom du chien, c’est la presse occidentale qui l’a baptisée ainsi, elle s’appelait kudryavka( petite frisée ).
Pour résumer sa mission initiale devait permettre un retour.
Quelques mois avant, le satellite sputnik est mis sur orbite, la presse russe écrit un article dessus et l’affaire ne fait pas plus d’histoire que ça.

Sauf que du côté américain c’est la tornade, tout le monde s’affole de ce petit satellite qui fait bip bip.
Le gouvernement russe, devant cette vague de passion, se rend compte de ce qu’il est parvenu à faire : mettre en orbite une charge, et donc potentiellement disposer d’une arme orbitale nucléaire.

Ainsi donc le président de l’époque compte surfer sur ce succès, la presse communiste nargue l’occident et les dirigeants veulent que l’on envoie un chien dans l’espace pour la fête nationale.

Devant ce projet et la date butoire, malgré les objections le gouvernement veut son lancer, les ingénieurs avancent à marche forcée, tout l’intérieur est revu en catastrophe, le retour est annulé.
On choisit l’une des bêtes les plus aguerries, ( pour savoir d’où venaient ces chiens et pourquoi c’était toutes des femelles, allez voir la vidéo).
Vous connaissez la suite, la chienne meurt de chaud dans son cercueil spatial, la mission est un gaspillage, aucune donnée ne peut en être tirée.
Quand au succès escompté qu’attendait le gouvernement, il n’est pas au rendez-vous.
Au lieu de saluer l’exploit, la presse américaine et européenne s’indigne du traitement de la pauvre bête.

Finalement son sacrifice lui aura valu d’entrer dans la grande histoire de l’homme, repose en paix.


Tous les commentaires (27)

Est ce qu'une des mouches s'appellait pas Bzzz Aldrin par hasard ?

L'anecdote s'emballe un peu quand même... D'après les sources, les mouches ont découvertes l'apesanteur en 1947 à 100 km d'altitude, le macaque Albert 1er est le premier mammifère en apesanteur un an après en 1948 (à 63 km d'altitude), et enfin Laïka le premier animal à être vraiment allé dans l'espace, puisque mise en orbite autour de la Terre par les Soviétiques, en 1957, 4 ans avant l'homme (Youri Gagarine).

Posté le

android

(62)

Répondre

a écrit : Est ce qu'une des mouches s'appellait pas Bzzz Aldrin par hasard ? Je te signale

Cette anecdote ferait-elle suite à la sortie du jeu Last of Us part 2 ? Un dialogue entre deux personnages y fait directement référence !

a écrit : Et le premier chat s'appelait Félicette. Et le seul chat à avoir été envoyé dans l'espace, dans la fusée Véronique lancée par la France.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et le seul chat à avoir été envoyé dans l'espace, dans la fusée Véronique lancée par la France. Sympa les noms de projets français de l'époque. Le Concorde à peut être faillit s'appeler Ginette et le premier SNLE Maurice...

Posté le

android

(8)

Répondre

Voir la vidéo d’astronogeek sur le sujet. Elle est très bien faite, on y apprends notamment que laïka n’est pas le vrai nom du chien, c’est la presse occidentale qui l’a baptisée ainsi, elle s’appelait kudryavka( petite frisée ).
Pour résumer sa mission initiale devait permettre un retour.
Quelques mois avant, le satellite sputnik est mis sur orbite, la presse russe écrit un article dessus et l’affaire ne fait pas plus d’histoire que ça.

Sauf que du côté américain c’est la tornade, tout le monde s’affole de ce petit satellite qui fait bip bip.
Le gouvernement russe, devant cette vague de passion, se rend compte de ce qu’il est parvenu à faire : mettre en orbite une charge, et donc potentiellement disposer d’une arme orbitale nucléaire.

Ainsi donc le président de l’époque compte surfer sur ce succès, la presse communiste nargue l’occident et les dirigeants veulent que l’on envoie un chien dans l’espace pour la fête nationale.

Devant ce projet et la date butoire, malgré les objections le gouvernement veut son lancer, les ingénieurs avancent à marche forcée, tout l’intérieur est revu en catastrophe, le retour est annulé.
On choisit l’une des bêtes les plus aguerries, ( pour savoir d’où venaient ces chiens et pourquoi c’était toutes des femelles, allez voir la vidéo).
Vous connaissez la suite, la chienne meurt de chaud dans son cercueil spatial, la mission est un gaspillage, aucune donnée ne peut en être tirée.
Quand au succès escompté qu’attendait le gouvernement, il n’est pas au rendez-vous.
Au lieu de saluer l’exploit, la presse américaine et européenne s’indigne du traitement de la pauvre bête.

Finalement son sacrifice lui aura valu d’entrer dans la grande histoire de l’homme, repose en paix.

a écrit : Cette anecdote ferait-elle suite à la sortie du jeu Last of Us part 2 ? Un dialogue entre deux personnages y fait directement référence ! J’ai exactement pensé à ça en ayant eu ce dialogue il y a 3 jours ;)

Après on peut débattre si 100 km correspond réellement à l’espace ou si une mise en orbite est plus proche de la définition d’aller dans l’espace.

a écrit : Voir la vidéo d’astronogeek sur le sujet. Elle est très bien faite, on y apprends notamment que laïka n’est pas le vrai nom du chien, c’est la presse occidentale qui l’a baptisée ainsi, elle s’appelait kudryavka( petite frisée ).
Pour résumer sa mission initiale devait permettre un retour.
Quelques mois ava
nt, le satellite sputnik est mis sur orbite, la presse russe écrit un article dessus et l’affaire ne fait pas plus d’histoire que ça.

Sauf que du côté américain c’est la tornade, tout le monde s’affole de ce petit satellite qui fait bip bip.
Le gouvernement russe, devant cette vague de passion, se rend compte de ce qu’il est parvenu à faire : mettre en orbite une charge, et donc potentiellement disposer d’une arme orbitale nucléaire.

Ainsi donc le président de l’époque compte surfer sur ce succès, la presse communiste nargue l’occident et les dirigeants veulent que l’on envoie un chien dans l’espace pour la fête nationale.

Devant ce projet et la date butoire, malgré les objections le gouvernement veut son lancer, les ingénieurs avancent à marche forcée, tout l’intérieur est revu en catastrophe, le retour est annulé.
On choisit l’une des bêtes les plus aguerries, ( pour savoir d’où venaient ces chiens et pourquoi c’était toutes des femelles, allez voir la vidéo).
Vous connaissez la suite, la chienne meurt de chaud dans son cercueil spatial, la mission est un gaspillage, aucune donnée ne peut en être tirée.
Quand au succès escompté qu’attendait le gouvernement, il n’est pas au rendez-vous.
Au lieu de saluer l’exploit, la presse américaine et européenne s’indigne du traitement de la pauvre bête.

Finalement son sacrifice lui aura valu d’entrer dans la grande histoire de l’homme, repose en paix.
Afficher tout
Il me semblait que c’était les Soviétiques qui avaient changé le nom en Laïka (« aboyeur » en russe) pour justement que ce soit plus facile à prononcer pour les médias étrangers et accroître la portée internationale de l’événement. Pour l’histoire de la femelle, c’est une histoire de levage de patte ;)

Enfin, la mission a permis tout de même plusieurs chose : rajout des protections thermiques plus épaisses , Protection contre les radiations solaires, isolation aux vibrations et à l’acoustique renforcée (le cœur de la chienne s’est emballé à cause des vibrations).

Bien sûr ce n’est la mission espérée mais toute mission permet d’améliorer la suivante. C’est encore plus vrai avec les accidents survenus sur Apollo.

Après Leïka, il y eu plusieurs chiennes dans l’espace dont l’histoire n’a pas retenu le nom (Belka, Strelka, Verebok, Ugolyok).

a écrit : Et le seul chat à avoir été envoyé dans l'espace, dans la fusée Véronique lancée par la France. Moi aussi je suis allé dans Véronique. Mais ce n’était pas une fusée.

a écrit : Cette anecdote ferait-elle suite à la sortie du jeu Last of Us part 2 ? Un dialogue entre deux personnages y fait directement référence ! Exactement je me suis dit la même chose en lisant l'anecdote !

Posté le

android

(0)

Répondre

On peut être tatillon et dire qu’une mouche n’est pas un animal mais un insecte ?
Dans quel cas l’anecdote est fausse et Laïka bien le premier animal à être allé dans l’espace.
Et les mouches seraient le premier organisme vivant à être allé dans l’espace.

a écrit : On peut être tatillon et dire qu’une mouche n’est pas un animal mais un insecte ?
Dans quel cas l’anecdote est fausse et Laïka bien le premier animal à être allé dans l’espace.
Et les mouches seraient le premier organisme vivant à être allé dans l’espace.
Parce que les animaux invertébrés ne sont pas des animaux ?

a écrit : On peut être tatillon et dire qu’une mouche n’est pas un animal mais un insecte ?
Dans quel cas l’anecdote est fausse et Laïka bien le premier animal à être allé dans l’espace.
Et les mouches seraient le premier organisme vivant à être allé dans l’espace.
Oula, il va falloir revoir vos cours de SVT et la classification du règne animal... Les insectes sont des animaux !

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : On peut être tatillon et dire qu’une mouche n’est pas un animal mais un insecte ?
Dans quel cas l’anecdote est fausse et Laïka bien le premier animal à être allé dans l’espace.
Et les mouches seraient le premier organisme vivant à être allé dans l’espace.
Hé ben désolé mais, on part de loin la...

Posté le

android

(3)

Répondre

Ce genre de chute d'anecdote... je kiffe. On sait faire la différence entre une mouche en forme et une autre en pls?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : J’ai exactement pensé à ça en ayant eu ce dialogue il y a 3 jours ;)

Après on peut débattre si 100 km correspond réellement à l’espace ou si une mise en orbite est plus proche de la définition d’aller dans l’espace.
La frontière de l'espace est généralement admise entre 80 et 120 km d'altitude, mais c'est flou...

On va donc parler de vol spatial quand on atteint cette limite approximative (certains avions en sont aujourd'hui capables, on a fait des progrès depuis les V2^^), et de vol orbital quand on est en orbite et qu'il faut ralentir le vaisseau artificiellement pour rentrer sur Terre (ce qui, comme le souligne L0rd0sterstein, n'a pas été fait pour Laïka afin d'accélérer le départ de la mission)

Pour ce qui est des mouches, ce sont bel et bien des animaux, avec des organes, un coeur, un cerveau, des pattes, un trou de... Enfin BREF! ^^

P.S, pour l'anecdote, JMCMB :)

a écrit : La frontière de l'espace est généralement admise entre 80 et 120 km d'altitude, mais c'est flou...

On va donc parler de vol spatial quand on atteint cette limite approximative (certains avions en sont aujourd'hui capables, on a fait des progrès depuis les V2^^), et de vol orbital quand
on est en orbite et qu'il faut ralentir le vaisseau artificiellement pour rentrer sur Terre (ce qui, comme le souligne L0rd0sterstein, n'a pas été fait pour Laïka afin d'accélérer le départ de la mission)

Pour ce qui est des mouches, ce sont bel et bien des animaux, avec des organes, un coeur, un cerveau, des pattes, un trou de... Enfin BREF! ^^

P.S, pour l'anecdote, JMCMB :)
Afficher tout
Je ne sais pas si on peut dire que le vaisseau dorsal est réellement un « cœur » au sens anatomique mais il possède la même fonction circulatoire.

Édit: en vérifiant, il semble qu’on peut parler de cœur pour les arthropodes finalement car cela convient à la définition générale (organe musculaire creux qui assure la circulation)

a écrit : Je ne sais pas si on peut dire que le vaisseau dorsal est réellement un « cœur » au sens anatomique mais il possède la même fonction circulatoire.

Édit: en vérifiant, il semble qu’on peut parler de cœur pour les arthropodes finalement car cela convient à la définition générale (organe musculaire creux qui
assure la circulation) Afficher tout
Il disait qu'elles ont bon coeur