Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, une fontaine de vin gratuit

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Et ça a donné des idées aux italiens ! Directement inspirée de la fontaine de Bodegas Irache, la fontaine d'Ortona sert là aussi aux pèlerins qui parcourent le chemin de St Thomas (environ 300km) entre Rome (basilique St Pierre) et Ortona où se trouve une imposante cocathédrale accueillant de nombreuses reliques et les prétendus ossements de St Thomas. Il est possible de se servir pour un contenu illimité, en revanche les créateurs de la fontaine ont bien précisé que le lieu n'était pas un espace pour se saouler, mais un endroit pour réfléchir et se reposer avant la fin du pèlerinage (avec un bon petit rouge, tout d'même !).

Pour rester dans les fontaines, il y a de ça deux-trois ans, quatre fontaines à bière publiques ont été installées dans un parc de la ville de Zalec en Slovénie. La culture du houblon étant l'un des principaux moteurs de cette petite ville, elles furent installées de base pour relancer le tourisme dans la zone.
Il est possible de se servir jusqu'à cinq chopes de bière pour seulement 6€.

Posté le

android

(64)

Répondre

Les "Bodegas Irache" ( prononcer Iratché) se trouvent sur le principal chemin historique du Pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, autrement appelé "Camino Francés" ( chemin Français).
Il entre en Espagne par la Navarre, proche au Pays Quint, lieu ayant fait l'objet récemment d'une anecdote publiée par @ Yadr.

Le Camino Francés est la principale route historique de pèlerinage, car c'est aussi la plus facile pour se déplacer, vu qu'elle contourne par le Sud, toute la Corniche Cantabrique. Grande partie de votre voyage à pied, se déroulera donc en terres de Castille et Leon.

Il existe un autre chemin, permettant de rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle, appelé "chemin Nord" et qui longe à peu près tout le littoral Nord de l'Atlantique. Les paysages sont totalement différents de ceux du Camino Francés ( beaucoup plus verts) et le relief est bien plus accidenté. Il est surtout appréciable en plein été, car les températures sont plus fraîches ( rarement au dessus de 30 degrés).
Si vous effectuez le pèlerinage par le Camino Francés, et choisissez de retourner en France par le train, vous avez l'option du FEVE. Le voyage est certes long ( la vitesse n'est pas élevée), mais les paysages sont merveilleux !

Pour revenir aux Bodegas Irache.
Cette fontaine fut créée en 1991, pour marquer le centenaire de sa fondation. Inutile de vous cacher que ce fut, à l'époque, un coup de pub.
Irache produit tout autant des vins blancs, rosés comme des vins rouges. Diverses variétés sont utilisées sur les 150 Ha du Domaine, telles la Garnacha, le Merlot, le Cabernet Sauvignon, le Tempranillo, la Viura, le Chardonnay et la Malvoisie.
Leurs vins sont commercialisés dans le monde entier, sous diverses appellation ( reprenant "Irache" dans le nom) ainsi que sous celle de " Fuente Cerrada".
Même si les vins produits par la Bodega Irache ne se situent pas dans les classements des meilleurs vins d'Espagne, ils obtiennent des notes assez appréciables.

Les incontournables du vin Espagnol sont ceux de Vega Sicilia, qui apparaissent annuellement dans diverses top listes.

Posté le

android

(30)

Répondre

a écrit : Sur le plan nutritionnel cette initiative est une hérésie. Sheldon Cooper. Sur le plan nutritionnel, le vin et autres boissons alcooliques peuvent être un apport calorique alimentaire, en cas de disette ou de famine.
Les cas dans l'Histoire, où une boisson alcoolique devint le dernier ou l' un des derniers aliments disponibles - car il s'agit avant tout d'un moyen de conservation alimentaire- ne manquent pas.

Maintenant, ce qui peut être perçu comme une "hérésie", c'est quand cette consommation d'alcool ( vin ou autre) devient une habitude autre que son apport calorique, conduisant à une dépendance et à des troubles du comportement allant de la desinhibición de la personne, jusqu'à la violence pure ( et en général gratuite) contre l'entourage.

Posté le

android

(17)

Répondre


Tous les commentaires (12)

Sur le plan nutritionnel cette initiative est une hérésie. Sheldon Cooper.

Posté le

android

(3)

Répondre

Un magnifique chemin d'ailleurs. Il est très facile de s'y déplacer et de trouver logement (pas trop cher) et nourriture (on passe régulièrement dans des villages), et nul besoin d'être croyant pour le faire !

Et ça a donné des idées aux italiens ! Directement inspirée de la fontaine de Bodegas Irache, la fontaine d'Ortona sert là aussi aux pèlerins qui parcourent le chemin de St Thomas (environ 300km) entre Rome (basilique St Pierre) et Ortona où se trouve une imposante cocathédrale accueillant de nombreuses reliques et les prétendus ossements de St Thomas. Il est possible de se servir pour un contenu illimité, en revanche les créateurs de la fontaine ont bien précisé que le lieu n'était pas un espace pour se saouler, mais un endroit pour réfléchir et se reposer avant la fin du pèlerinage (avec un bon petit rouge, tout d'même !).

Pour rester dans les fontaines, il y a de ça deux-trois ans, quatre fontaines à bière publiques ont été installées dans un parc de la ville de Zalec en Slovénie. La culture du houblon étant l'un des principaux moteurs de cette petite ville, elles furent installées de base pour relancer le tourisme dans la zone.
Il est possible de se servir jusqu'à cinq chopes de bière pour seulement 6€.

Posté le

android

(64)

Répondre

Voilà une très belle opération publicitaire des Bodegas "Irache", qui leur permet de dévier les pèlerins du chemin classique pour venir profiter de ces "largesses", et consommer autre chose par ailleurs.
Attention toutefois, les amendes sont lourdes pour ceux qui abusent et n'en laissent pas aux copains ;-)

Les "Bodegas Irache" ( prononcer Iratché) se trouvent sur le principal chemin historique du Pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, autrement appelé "Camino Francés" ( chemin Français).
Il entre en Espagne par la Navarre, proche au Pays Quint, lieu ayant fait l'objet récemment d'une anecdote publiée par @ Yadr.

Le Camino Francés est la principale route historique de pèlerinage, car c'est aussi la plus facile pour se déplacer, vu qu'elle contourne par le Sud, toute la Corniche Cantabrique. Grande partie de votre voyage à pied, se déroulera donc en terres de Castille et Leon.

Il existe un autre chemin, permettant de rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle, appelé "chemin Nord" et qui longe à peu près tout le littoral Nord de l'Atlantique. Les paysages sont totalement différents de ceux du Camino Francés ( beaucoup plus verts) et le relief est bien plus accidenté. Il est surtout appréciable en plein été, car les températures sont plus fraîches ( rarement au dessus de 30 degrés).
Si vous effectuez le pèlerinage par le Camino Francés, et choisissez de retourner en France par le train, vous avez l'option du FEVE. Le voyage est certes long ( la vitesse n'est pas élevée), mais les paysages sont merveilleux !

Pour revenir aux Bodegas Irache.
Cette fontaine fut créée en 1991, pour marquer le centenaire de sa fondation. Inutile de vous cacher que ce fut, à l'époque, un coup de pub.
Irache produit tout autant des vins blancs, rosés comme des vins rouges. Diverses variétés sont utilisées sur les 150 Ha du Domaine, telles la Garnacha, le Merlot, le Cabernet Sauvignon, le Tempranillo, la Viura, le Chardonnay et la Malvoisie.
Leurs vins sont commercialisés dans le monde entier, sous diverses appellation ( reprenant "Irache" dans le nom) ainsi que sous celle de " Fuente Cerrada".
Même si les vins produits par la Bodega Irache ne se situent pas dans les classements des meilleurs vins d'Espagne, ils obtiennent des notes assez appréciables.

Les incontournables du vin Espagnol sont ceux de Vega Sicilia, qui apparaissent annuellement dans diverses top listes.

Posté le

android

(30)

Répondre

a écrit : Sur le plan nutritionnel cette initiative est une hérésie. Sheldon Cooper. Sur le plan nutritionnel, le vin et autres boissons alcooliques peuvent être un apport calorique alimentaire, en cas de disette ou de famine.
Les cas dans l'Histoire, où une boisson alcoolique devint le dernier ou l' un des derniers aliments disponibles - car il s'agit avant tout d'un moyen de conservation alimentaire- ne manquent pas.

Maintenant, ce qui peut être perçu comme une "hérésie", c'est quand cette consommation d'alcool ( vin ou autre) devient une habitude autre que son apport calorique, conduisant à une dépendance et à des troubles du comportement allant de la desinhibición de la personne, jusqu'à la violence pure ( et en général gratuite) contre l'entourage.

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Je sens la foi naître en moi.. L'abus de cette fontaine est dangereux pour le portefeuille, 130€ d'amende, la guardia civil veille au grain (de raison... de raisin pardon^^)

a écrit : Sur le plan nutritionnel, le vin et autres boissons alcooliques peuvent être un apport calorique alimentaire, en cas de disette ou de famine.
Les cas dans l'Histoire, où une boisson alcoolique devint le dernier ou l' un des derniers aliments disponibles - car il s'agit avant tout d'un moyen
de conservation alimentaire- ne manquent pas.

Maintenant, ce qui peut être perçu comme une "hérésie", c'est quand cette consommation d'alcool ( vin ou autre) devient une habitude autre que son apport calorique, conduisant à une dépendance et à des troubles du comportement allant de la desinhibición de la personne, jusqu'à la violence pure ( et en général gratuite) contre l'entourage.
Afficher tout
Effectivement 1g d'alcool = 4 Cal donc l apport en énergie est vrai mais valable sur un court terme. Je conseillerais de boire de l alcool pour se nourrir qu'en dernier recours... Car sur moyen et long terme c'est plutôt déshydratation et destruction des micronutriments de l'organisme, fatigue etc...

Posté le

android

(4)

Répondre