La tapisserie de Bayeux : une des premières bandes dessinées

Proposé par
le
dans

Une des plus anciennes bandes dessinées date du XIe siècle : la tapisserie de Bayeux raconte la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant. Longue de 69 mètres et haute de 50 cm, initialement prévue pour être exposée chaque année dans la cathédrale, elle est aujourd’hui visible dans un musée de Bayeux.

Son état de conservation est exceptionnel pour une broderie de fils de laine sur une toile de lin vieille d’environ 950 ans. Classiquement appelée la tapisserie de la reine Mathilde (épouse de Guillaume le Conquérant), elle aurait été commandée par Odon de Conteville (demi-frère de Guillaume et évêque de Bayeux), et probablement fabriquée en Angleterre.


Commentaires préférés (3)

Perturbante cette anecdote. Le sujet est passionnant et la tapisserie de Bayeux est un objet que je conseille à tous d'aller voir.

Par contre, dire que c'est l'une des premières bandes dessinées ? Tout dépend de la définition qu'on en donne. Si on considère qu'il s'agit d'une suite d'images mises les unes après les autres sur un support pour raconter une histoire alors l'art pariétal de Lascaux est une bande dessinée.

Si on considère qu'une bande dessinée doit contenir des cases, des bulles de texte et doit pouvoir être reproduite à grande échelle alors les premières bandes dessinées datent du début 19e.

Tapisserie qui résume l'épopée de Guillaume le Conquérant et de multiples autres évènements comme la mort d'Harold Godwinson ou la bataille de Stamford bridge que vous pouvez retrouver dans ces excellentes anecdotes :

secouchermoinsbete.fr/74573-le-roi-harold-godwinson-fut-difficile-a-identifier-a-sa-mort

secouchermoinsbete.fr/74572-les-vikings-ont-eu-de-lourdes-pertes-lors-de-la-bataille-de-stamford-bridge

Oui je fais de l'auto-promotion, et alors quoi ?

Une suite de dessins (broderie) sur un même support qui me raconte une histoire, même si le terme n'existait pas à l'époque, cela me semble cohérent avec la notion de bande dessinée.
Ceci étant dit, pour l'avoir visité il y a quelques années, il est nécessaire d'avoir un guide pour la comprendre. En effet, les codes visuels de l'époque sont tellement différents que sans explication on n'y comprendrais rien.

Posté le

android

(22)

Répondre


Tous les commentaires (59)

Perturbante cette anecdote. Le sujet est passionnant et la tapisserie de Bayeux est un objet que je conseille à tous d'aller voir.

Par contre, dire que c'est l'une des premières bandes dessinées ? Tout dépend de la définition qu'on en donne. Si on considère qu'il s'agit d'une suite d'images mises les unes après les autres sur un support pour raconter une histoire alors l'art pariétal de Lascaux est une bande dessinée.

Si on considère qu'une bande dessinée doit contenir des cases, des bulles de texte et doit pouvoir être reproduite à grande échelle alors les premières bandes dessinées datent du début 19e.

Tapisserie qui résume l'épopée de Guillaume le Conquérant et de multiples autres évènements comme la mort d'Harold Godwinson ou la bataille de Stamford bridge que vous pouvez retrouver dans ces excellentes anecdotes :

secouchermoinsbete.fr/74573-le-roi-harold-godwinson-fut-difficile-a-identifier-a-sa-mort

secouchermoinsbete.fr/74572-les-vikings-ont-eu-de-lourdes-pertes-lors-de-la-bataille-de-stamford-bridge

Oui je fais de l'auto-promotion, et alors quoi ?

1ere bande dessinée... Mais lol. Les hiéroglyphes c'était quoi?
Dire que c'est une grande tapisserie qui raconte une histoire, ok. Mais c'est rien de plus.

Posté le

android

(0)

Répondre

Une suite de dessins (broderie) sur un même support qui me raconte une histoire, même si le terme n'existait pas à l'époque, cela me semble cohérent avec la notion de bande dessinée.
Ceci étant dit, pour l'avoir visité il y a quelques années, il est nécessaire d'avoir un guide pour la comprendre. En effet, les codes visuels de l'époque sont tellement différents que sans explication on n'y comprendrais rien.

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : Perturbante cette anecdote. Le sujet est passionnant et la tapisserie de Bayeux est un objet que je conseille à tous d'aller voir.

Par contre, dire que c'est l'une des premières bandes dessinées ? Tout dépend de la définition qu'on en donne. Si on considère qu'il s'agit d
9;une suite d'images mises les unes après les autres sur un support pour raconter une histoire alors l'art pariétal de Lascaux est une bande dessinée.

Si on considère qu'une bande dessinée doit contenir des cases, des bulles de texte et doit pouvoir être reproduite à grande échelle alors les premières bandes dessinées datent du début 19e.
Afficher tout
Pour moi c'en est une, de B.D, une suite de "dessins" dans l'ordre chronologique qui raconte une histoire, Lascaux, c'est plus comme une galerie d'art où on accroche des tableaux par thème/artiste.

Les hiéroglyphes sont des idéogrammes, c'est une écriture, par contre, les gravures s'approchent quelquepart d'une bande dessinée... gravée^^, ce ne sont pas des symboles mais certaines sont bel et bien des scènes d'une histoire placées chronologiquement.

Ce n'est bien entendu que mon avis. :)

a écrit : Pour moi c'en est une, de B.D, une suite de "dessins" dans l'ordre chronologique qui raconte une histoire, Lascaux, c'est plus comme une galerie d'art où on accroche des tableaux par thème/artiste.

Les hiéroglyphes sont des idéogrammes, c'est une écriture, par contre, les
gravures s'approchent quelquepart d'une bande dessinée... gravée^^, ce ne sont pas des symboles mais certaines sont bel et bien des scènes d'une histoire placées chronologiquement.

Ce n'est bien entendu que mon avis. :)
Afficher tout
Si c'est l'adulte qui parle, pour moi aussi, la tapisserie de Bayeux est une forme de bande dessinée (bah quoi, c'est une bande de tissu et il y a des dessins et du texte dessus !).
Mais à ce moment là, certaines frises dans les tombeaux égyptiens ou bas-relief antiques le sont aussi. On a des scènes dessinées et par dessus de l'écriture en hiéroglyphes.

Si c'est l'enfant qui parle, je trouve qu'une BD doit posséder des cases et des bulles de textes sinon c'est un livre d'image, un tableau, une tapisserie, etc...

a écrit : Pour moi c'en est une, de B.D, une suite de "dessins" dans l'ordre chronologique qui raconte une histoire, Lascaux, c'est plus comme une galerie d'art où on accroche des tableaux par thème/artiste.

Les hiéroglyphes sont des idéogrammes, c'est une écriture, par contre, les
gravures s'approchent quelquepart d'une bande dessinée... gravée^^, ce ne sont pas des symboles mais certaines sont bel et bien des scènes d'une histoire placées chronologiquement.

Ce n'est bien entendu que mon avis. :)
Afficher tout
Dans tous les châteaux il y a des fresques ou des tapisseries qui racontent des historiques... et ne pas oublier les vitraux de nos églises et cathédrales.

Le problème avec cette définition de la BD c'est que du coup Bayeux n'est pas du tout une des plus anciennes.
La Parthénon, le colonne de Trajan, les tombeaux Egyptiens/romains, les mosaïques romaines, Lascaux... bref tout ce qui raconte une histoire en image est une BD du coup. Et c'est le propre de la vision "la BD est un art mineur, car tout dessin racontant une histoire est aussi une BD".

Si par contre, on considère la BD comme un art, alors l'anecdote est totalement fausse. La tapisserie de Bayeux ne correspondant en rien à une BD.
C'est une discussion que j'ai eu à Angoulême (qu'est ce qu'une BD et pas une BD) et le Wiki de la BD explique très bien ça.
Donc en fonction de votre conviction, soit l'anecdote est bonne, soit elle est fausse.

Pour ma part elle est fausse, car je considère qu'une BD a forcément du texte. La tapisserie de Bayeux n'en a pas et est incompréhensible sans guide.

a écrit : Le problème avec cette définition de la BD c'est que du coup Bayeux n'est pas du tout une des plus anciennes.
La Parthénon, le colonne de Trajan, les tombeaux Egyptiens/romains, les mosaïques romaines, Lascaux... bref tout ce qui raconte une histoire en image est une BD du coup. Et c'est le propre
de la vision "la BD est un art mineur, car tout dessin racontant une histoire est aussi une BD".

Si par contre, on considère la BD comme un art, alors l'anecdote est totalement fausse. La tapisserie de Bayeux ne correspondant en rien à une BD.
C'est une discussion que j'ai eu à Angoulême (qu'est ce qu'une BD et pas une BD) et le Wiki de la BD explique très bien ça.
Donc en fonction de votre conviction, soit l'anecdote est bonne, soit elle est fausse.

Pour ma part elle est fausse, car je considère qu'une BD a forcément du texte. La tapisserie de Bayeux n'en a pas et est incompréhensible sans guide.
Afficher tout
La tapisserie de Bayeux possède du texte...

www.arretetonchar.fr/la-tapisserie-de-bayeux-texte-latin-traduction/

Mais on reste plus proche de "l'histoire en image" que de la BD. Je suis d'accord avec toi sur l’ambiguïté de la définition. Si on définit une BD par la présence de texte alors les planches magnifiques sans aucun texte sur 2 pages d'Enki Bilal ne sont pas des planches de BD à l'intérieur de la BD ? Cela devient compliqué.

a écrit : Le problème avec cette définition de la BD c'est que du coup Bayeux n'est pas du tout une des plus anciennes.
La Parthénon, le colonne de Trajan, les tombeaux Egyptiens/romains, les mosaïques romaines, Lascaux... bref tout ce qui raconte une histoire en image est une BD du coup. Et c'est le propre
de la vision "la BD est un art mineur, car tout dessin racontant une histoire est aussi une BD".

Si par contre, on considère la BD comme un art, alors l'anecdote est totalement fausse. La tapisserie de Bayeux ne correspondant en rien à une BD.
C'est une discussion que j'ai eu à Angoulême (qu'est ce qu'une BD et pas une BD) et le Wiki de la BD explique très bien ça.
Donc en fonction de votre conviction, soit l'anecdote est bonne, soit elle est fausse.

Pour ma part elle est fausse, car je considère qu'une BD a forcément du texte. La tapisserie de Bayeux n'en a pas et est incompréhensible sans guide.
Afficher tout
Si on prends la BD comme un art, c'est très codifié, ca s'est un peu assoupli avec le temps mais au début, toutes les cases font exactement la même taille et tout et tout (d'ailleurs, je les trouve un peu chiantes à lire, les vieilles^^), c'était vraiment des bandes de dessins avec "retour à la ligne", puis on a commencé à faire des cases qui en prennent deux, puis quatre, rectangulaires, avec des grosses flèches noires là pour s'y retrouver parce qu'on est un peu neuneu^^, puis des cases qui se chevauchent, puis des cases qui prennent toute la page avec des sous-cases à l'intérieur, puis...

Bref, au sens littéral, cette tapisserie n'est pas une B.D, déjà parce que... ben, c'est une tapisserie^^ et aussi parce qu'il n'y a pas de cases.

Mais comme dit plus haut, avec des yeux d'enfants, ca peut passer pour un "genre" de B.D, d'ailleurs, il est raisonnablement fort probable que ce soit un gosse qui, en regardant la tapisserie, se soit exclamé: -Tiens, c'est un peu comme une B.D ce vieux machin! ^^

Pas très clair, faut l'admettre. ;)

a écrit : Si on prends la BD comme un art, c'est très codifié, ca s'est un peu assoupli avec le temps mais au début, toutes les cases font exactement la même taille et tout et tout (d'ailleurs, je les trouve un peu chiantes à lire, les vieilles^^), c'était vraiment des bandes de dessins avec "retour à la ligne", puis on a commencé à faire des cases qui en prennent deux, puis quatre, rectangulaires, avec des grosses flèches noires là pour s'y retrouver parce qu'on est un peu neuneu^^, puis des cases qui se chevauchent, puis des cases qui prennent toute la page avec des sous-cases à l'intérieur, puis...

Bref, au sens littéral, cette tapisserie n'est pas une B.D, déjà parce que... ben, c'est une tapisserie^^ et aussi parce qu'il n'y a pas de cases.

Mais comme dit plus haut, avec des yeux d'enfants, ca peut passer pour un "genre" de B.D, d'ailleurs, il est raisonnablement fort probable que ce soit un gosse qui, en regardant la tapisserie, se soit exclamé: -Tiens, c'est un peu comme une B.D ce vieux machin! ^^

Pas très clair, faut l'admettre. ;)
Afficher tout
A mon sens, les codes de la BD restent important et ils sont: le dessin, la présence de cases, la présence de bulles de texte et de zones de texte délimitées, la présence éventuelle d'onomatopées.

Quand je vois la tapisserie de Bayeux, je vois plutôt les livres d'histoires en images comme je peux lire à mes enfants. Un texte de quelques lignes puis une image illustrant le texte. Ces livres pour enfants ne sont pas du tout considérés comme des BD.

a écrit : La tapisserie de Bayeux possède du texte...

www.arretetonchar.fr/la-tapisserie-de-bayeux-texte-latin-traduction/

Mais on reste plus proche de "l'histoire en image" que de la BD. Je suis d'accord avec toi sur l’ambiguïté de la définition. Si on définit une BD par la
présence de texte alors les planches magnifiques sans aucun texte sur 2 pages d'Enki Bilal ne sont pas des planches de BD à l'intérieur de la BD ? Cela devient compliqué. Afficher tout
Je me doutais d'une réponse comme ça : par texte j'entends du texte dans des bulles.
Ça pouvait prêter à confusion, je le reconnais.

Du coup la tapisserie de Bayeux n'est pas plus une BD que ne l'est la colonne trajan pour moi. :)

a écrit : Je me doutais d'une réponse comme ça : par texte j'entends du texte dans des bulles.
Ça pouvait prêter à confusion, je le reconnais.

Du coup la tapisserie de Bayeux n'est pas plus une BD que ne l'est la colonne trajan pour moi. :)
Alors peut être que la définition de BD doit contenir la notion de dichotomie entre le texte et l'image. Dans les BD classiques, même le texte descriptif est dans une zone délimitée (ce qui n'est pas le cas dans la tapisserie de Bayeux). D'ailleurs souvent (pas toujours), on distingue la bulle "carrée" aussi appelé cartouche narratif qui est surtout descriptive de la bulle "ronde" qui sert plutôt les dialogues.

Et pour se coucher moins bête, on apprendra aujourd'hui qu'une bulle de bande dessiné s'appelle un phylactère. On pourrait même considérer que la première BD finalement est l’œuvre utilisant pour la première fois un phylactère.

a écrit : Pour moi c'en est une, de B.D, une suite de "dessins" dans l'ordre chronologique qui raconte une histoire, Lascaux, c'est plus comme une galerie d'art où on accroche des tableaux par thème/artiste.

Les hiéroglyphes sont des idéogrammes, c'est une écriture, par contre, les
gravures s'approchent quelquepart d'une bande dessinée... gravée^^, ce ne sont pas des symboles mais certaines sont bel et bien des scènes d'une histoire placées chronologiquement.

Ce n'est bien entendu que mon avis. :)
Afficher tout
Certes je me suis mal exprimé. Les hiéroglyphes sont une écriture, pas une bande dessinée. Mais les Egyptiens faisaient des fresques murales montrant l'inhumation, la momification, le jugement des dieux... Et qui n'étaient pas des hiéroglyphes. Ça fait des milliers d'années que les humains représente des évènements avec des suites de dessins.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Alors peut être que la définition de BD doit contenir la notion de dichotomie entre le texte et l'image. Dans les BD classiques, même le texte descriptif est dans une zone délimitée (ce qui n'est pas le cas dans la tapisserie de Bayeux). D'ailleurs souvent (pas toujours), on distingue la bulle "carrée" aussi appelé cartouche narratif qui est surtout descriptive de la bulle "ronde" qui sert plutôt les dialogues.

Et pour se coucher moins bête, on apprendra aujourd'hui qu'une bulle de bande dessiné s'appelle un phylactère. On pourrait même considérer que la première BD finalement est l’œuvre utilisant pour la première fois un phylactère.
Afficher tout
Encore une fois, le débat étant ouvert et pas près de se cloturer, tout dépends de votre conviction. L'anecdote n'est donc ni fausse ni bonne en fonction du point de vue :)

De mon côté une BD a du texte dans des bulles (carrée ou ronde comme tu le dis). Bayeux ou tout le reste n'ayant pas ça, ce ne sont pas des BD. Idem pour un livre qu'avec de grandes images et du texte dedans sans bulle : ce n'est pas un BD mais un livre d'image : une imagerie si on veut un peu de nostalgie :)

a écrit : Encore une fois, le débat étant ouvert et pas près de se cloturer, tout dépends de votre conviction. L'anecdote n'est donc ni fausse ni bonne en fonction du point de vue :)

De mon côté une BD a du texte dans des bulles (carrée ou ronde comme tu le dis). Bayeux ou tout le reste n'ayant pas
ça, ce ne sont pas des BD. Idem pour un livre qu'avec de grandes images et du texte dedans sans bulle : ce n'est pas un BD mais un livre d'image : une imagerie si on veut un peu de nostalgie :) Afficher tout
Il reste tout à fait ouvert et finalement chacun peut considérer ce qu'il veut comme une BD.

Je reviens d'ailleurs sur ma dernière phrase qui n'est pas forcément juste car si on prend par exemple les quatorze stations du Chemin de croix que l'on retrouve dans beaucoup d'églises, on obtient donc une succession d'image munie chacune d'un phylactère et racontant une histoire. Est-ce une BD pour autant ?

a écrit : Et ça, est-ce que selon vous c’est une BD?
www.planetebd.com/bd/la-boite-a-bulles/l-ours-barnabe/sans-paroles/28111.html
Pour moi, clairement oui. Pourtant il n’y a ni bulles ni textes. Donc effectivement on peut donner plusieurs définitions à une BD (et c’est très intéressant). Pour moi ce qui la c
aractérise, c’est un style graphique particulier et les cases. Afficher tout
Histoire de rendre les choses encore plus floues, j'ai trouvé ça:
www.labandepasdessinee.com/bpd/393-traducteur-2
(y'a plein d'épisodes)

C'est... a vous de voir même si y'a pas grand chose à voir! ^^

Très belle tapisserie. Et j'en profite pour féliciter le musée de Bayeux qui a su magnifiquement la mettre en valeur. Tant par le rendu visuel de sa présentation que par l'audioguide très précis sans être soporifique. Clairement j'y allais à reculons pour accompagner ma mère et j'ai été conquis. Je conseille cette visite à tout le monde. Même aux enfants (audioguides dédiés).

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Perturbante cette anecdote. Le sujet est passionnant et la tapisserie de Bayeux est un objet que je conseille à tous d'aller voir.

Par contre, dire que c'est l'une des premières bandes dessinées ? Tout dépend de la définition qu'on en donne. Si on considère qu'il s'agit d
9;une suite d'images mises les unes après les autres sur un support pour raconter une histoire alors l'art pariétal de Lascaux est une bande dessinée.

Si on considère qu'une bande dessinée doit contenir des cases, des bulles de texte et doit pouvoir être reproduite à grande échelle alors les premières bandes dessinées datent du début 19e.
Afficher tout
Tu pourras remarquer que l'auteur a bien pris la précaution de dire que c'est "une des" plus anciennes et pas "la" plus ancienne. Donc il n'est pas exclu que des gravures rupestres ou même des dessins sur des supports qui ne nous sont pas parvenus aient également été des bandes dessinées et aient été plus anciens.