La parade nuptiale du jardinier de MacGregor

Proposé par
le
dans

Le jardinier de MacGregor est un oiseau à la parade nuptiale originale. Il construit un mât de 3 mètres de haut et chante des bruits qu'il a entendus dans la jungle : tronçonneuse, appareil photo ou même le son d'enfants jouant. Il termine sa parade par une partie de cache-cache autour du mât.


Commentaires préférés (3)

Je pense pas vraiment à une tronçonneuse, un appareil photo ou un enfant qui joue quand il s'agit des bruits de la jungle

Posté le

android

(85)

Répondre

a écrit : Je pense pas vraiment à une tronçonneuse, un appareil photo ou un enfant qui joue quand il s'agit des bruits de la jungle Bien que ce soit original en effet, j'étais limité par les caractères. Je voulais surtout montrer les bruits originaux qu'il peut faire (surtout le bruit d'enfants jouant, c'est assez impressionnant à entendre).

Ces bruits c'est assez logique quand on y pense : on trouve beaucoup de bucherons en ce moment en Amazonie (notamment au Brésil). Les appareils photos aussi : prenez la Guyane, on y trouve régulièrement des scientifiques ou des touristes qui viennent et utilisent des appareils. Mai il y a aussi les appareils photo automatique qui sont posés à un arbre (très utile pour voir des animaux très difficile à voir) qui font un bruit particulier.

Enfin les enfants, pas étonnant non plus : les villages dans la forêt ou les indiens d'Amazonie... Et les enfants font du bruit.
Vu que l'oiseau en question est présent partout... il entend beaucoup de bruits, surtout qu'il fait pas mal de trajets pour la réalisation de son mât.

Bon ce petit oiseau peut aussi reproduire le bruit de d'autres oiseaux, mais si l'un de vous est un jour en balade dans la jungle et entends venant de nulle part des bruits d'enfants : rassurez vous, ce n'est pas un lieu maudit/hanté mais juste un jardinier MacGregor en pleine parade nuptiale.

Idem je n'ai pas pu le dire dans l'anecdote mais cet oiseau dresse sa huppe pour la dernière étape de sa parade : le cache-cache. Son mât, impressionnant pour ce petit oiseau grand comme un merle, est aussi décoré avec soin par le mâle. Mâle qui n'hésite pas à saboter le mât des autres concurrents.

Merci @Raspa, pour nous faire partager autant de connaissances (tant en anecdotes comme en commentaires) sur le vaste monde ornithologique.

De ces oiseaux ayant la capacité d'imitation des sons les plus divers, je ne connaissais que l'oiseau-lyre, ici graphiquement représenté:
youtu.be/b2AGqPs10kU
youtu.be/mSB71jNq-yQ

Les nombreuses espèces d'oiseaux présentes dans la famille des Ptylonorhynchidae, construisent des nids pouvant aller des plus "sommaires"au plus complexes dans leur conception comme décoration.
Ces facultés, ajoutées à celles d'imitations sonores, peuvent d'ailleurs laisser perplexes, à savoir si les connaissances et capacités nécessaires sont intégralement issues de l'inné, où s'il y a aussi un acquis apporté durant sa période juvénile.

Parmi les "cousins" du Jardinier de Mc-Gregor, le Jardinier à nuque rose (si je ne me suis pas trompé sur l'identification...) fait également démonstration de capacités assez stupéfiantes. Il construit un "tunnel",ou pergola.... - de là son nom de "pergolero" en Espagnol - ....de branchages, puis y dispose des objets de couleur, en fonction de la taille de chacun d'eux, créant une illusion optique destinée à séduire la femelle.
Cet oiseau a donc une capacité de conception, de planification et de construction d'un nid appelant à la perspective forcée. Rien que celà !youtu.be/t3mV00beu_0
Cette capacité fut démontrée par les travaux scientifiques de Laura Kelley et John Hendler, de l'Université de Deakin, en Australie.

Posté le

android

(31)

Répondre


Tous les commentaires (34)

Je pense pas vraiment à une tronçonneuse, un appareil photo ou un enfant qui joue quand il s'agit des bruits de la jungle

Posté le

android

(85)

Répondre

c'est un peu comme le marsupilami mais avec des ailes si je comprends bien

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je pense pas vraiment à une tronçonneuse, un appareil photo ou un enfant qui joue quand il s'agit des bruits de la jungle Les tronçonneuse malheureusement si.
La forêt amazonienne à perdu 72 millions d'hectares ces 30 dernières années..
planeteamazone.org/actualites/la-foret-amazonienne-a-perdu-en-34-ans-la-superficie-du-chili/

Tout ceci pour planter des palmiers qui produiront de l'huile de palme.
Ces palmeraies détruisent l'habitat naturel de nombreuses espèces endémiques ainsi que celui des tribus d'indiens d'Amazonie dont Raoni, chef du peuple Kayapo est un des plus grands défenseurs, dans l'indifférence totale de leur président Jair Bolsonaro.

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Je pense pas vraiment à une tronçonneuse, un appareil photo ou un enfant qui joue quand il s'agit des bruits de la jungle Bien que ce soit original en effet, j'étais limité par les caractères. Je voulais surtout montrer les bruits originaux qu'il peut faire (surtout le bruit d'enfants jouant, c'est assez impressionnant à entendre).

Ces bruits c'est assez logique quand on y pense : on trouve beaucoup de bucherons en ce moment en Amazonie (notamment au Brésil). Les appareils photos aussi : prenez la Guyane, on y trouve régulièrement des scientifiques ou des touristes qui viennent et utilisent des appareils. Mai il y a aussi les appareils photo automatique qui sont posés à un arbre (très utile pour voir des animaux très difficile à voir) qui font un bruit particulier.

Enfin les enfants, pas étonnant non plus : les villages dans la forêt ou les indiens d'Amazonie... Et les enfants font du bruit.
Vu que l'oiseau en question est présent partout... il entend beaucoup de bruits, surtout qu'il fait pas mal de trajets pour la réalisation de son mât.

Bon ce petit oiseau peut aussi reproduire le bruit de d'autres oiseaux, mais si l'un de vous est un jour en balade dans la jungle et entends venant de nulle part des bruits d'enfants : rassurez vous, ce n'est pas un lieu maudit/hanté mais juste un jardinier MacGregor en pleine parade nuptiale.

Idem je n'ai pas pu le dire dans l'anecdote mais cet oiseau dresse sa huppe pour la dernière étape de sa parade : le cache-cache. Son mât, impressionnant pour ce petit oiseau grand comme un merle, est aussi décoré avec soin par le mâle. Mâle qui n'hésite pas à saboter le mât des autres concurrents.

Merci @Raspa, pour nous faire partager autant de connaissances (tant en anecdotes comme en commentaires) sur le vaste monde ornithologique.

De ces oiseaux ayant la capacité d'imitation des sons les plus divers, je ne connaissais que l'oiseau-lyre, ici graphiquement représenté:
youtu.be/b2AGqPs10kU
youtu.be/mSB71jNq-yQ

Les nombreuses espèces d'oiseaux présentes dans la famille des Ptylonorhynchidae, construisent des nids pouvant aller des plus "sommaires"au plus complexes dans leur conception comme décoration.
Ces facultés, ajoutées à celles d'imitations sonores, peuvent d'ailleurs laisser perplexes, à savoir si les connaissances et capacités nécessaires sont intégralement issues de l'inné, où s'il y a aussi un acquis apporté durant sa période juvénile.

Parmi les "cousins" du Jardinier de Mc-Gregor, le Jardinier à nuque rose (si je ne me suis pas trompé sur l'identification...) fait également démonstration de capacités assez stupéfiantes. Il construit un "tunnel",ou pergola.... - de là son nom de "pergolero" en Espagnol - ....de branchages, puis y dispose des objets de couleur, en fonction de la taille de chacun d'eux, créant une illusion optique destinée à séduire la femelle.
Cet oiseau a donc une capacité de conception, de planification et de construction d'un nid appelant à la perspective forcée. Rien que celà !youtu.be/t3mV00beu_0
Cette capacité fut démontrée par les travaux scientifiques de Laura Kelley et John Hendler, de l'Université de Deakin, en Australie.

Posté le

android

(31)

Répondre

Un cousin de l'oiseau lyre de part ses vocalises ?

Posté le

android

(4)

Répondre

C est moi ou la seule source qui parle de la hauteur du mat est le dernier lien alors que wiki parle de 1m pas de 3m?
Toutes les photos semblent montrer des "mats" plutôt petits, 1m max de hauteur.
Y aurait pas une erreur dans l anecdote ?
(Sans compter qu il "construit" pas un mât mais qu il utilise un mat existant qu il decore et entoure ce qui mine de rien est différent.... )

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Bien que ce soit original en effet, j'étais limité par les caractères. Je voulais surtout montrer les bruits originaux qu'il peut faire (surtout le bruit d'enfants jouant, c'est assez impressionnant à entendre).

Ces bruits c'est assez logique quand on y pense : on trouve beaucoup
de bucherons en ce moment en Amazonie (notamment au Brésil). Les appareils photos aussi : prenez la Guyane, on y trouve régulièrement des scientifiques ou des touristes qui viennent et utilisent des appareils. Mai il y a aussi les appareils photo automatique qui sont posés à un arbre (très utile pour voir des animaux très difficile à voir) qui font un bruit particulier.

Enfin les enfants, pas étonnant non plus : les villages dans la forêt ou les indiens d'Amazonie... Et les enfants font du bruit.
Vu que l'oiseau en question est présent partout... il entend beaucoup de bruits, surtout qu'il fait pas mal de trajets pour la réalisation de son mât.

Bon ce petit oiseau peut aussi reproduire le bruit de d'autres oiseaux, mais si l'un de vous est un jour en balade dans la jungle et entends venant de nulle part des bruits d'enfants : rassurez vous, ce n'est pas un lieu maudit/hanté mais juste un jardinier MacGregor en pleine parade nuptiale.

Idem je n'ai pas pu le dire dans l'anecdote mais cet oiseau dresse sa huppe pour la dernière étape de sa parade : le cache-cache. Son mât, impressionnant pour ce petit oiseau grand comme un merle, est aussi décoré avec soin par le mâle. Mâle qui n'hésite pas à saboter le mât des autres concurrents.
Afficher tout
Il y a quand même un peu de confusion dans toutes ces informations. Tu parles de l'Amazonie et du Brésil alors que les sources disent que cet oiseau vit de l'autre côté du globe en Papouasie Nouvelle-Guinée et Indonésie. Quant au mât qu'il construit, je dirais plutôt que c'est une tour et plutôt d'un mètre de hauteur seulement et pas de 3 mètres ; j'ai vérifié car je ne voyais pas comment un petit oiseau pouvait "construire" un mât et d'autant plus s'il est aussi haut. La source Wikipedia est rédigée un peu bizarrement, je me demande si ça ne serait pas traduit d'une autre langue et s'il manquerait une partie de la traduction. Elle parle d'un mât dans un paragraphe intitulé "construction du mât" comme si elle avait parlé avant de ce mât ou comme si c'était évident que tous les oiseaux construisent des mâts. Et elle parle d'un baliveau (jeune pousse d'arbre bien droite) d'environ 1 m. Alors d'après ce que j'ai compris, ce qu'on pourrait appeler un mât, c'est un petit arbre bien droit, qui va servir de support à la construction et que l'oiseau ne construit pas, il le choisit parmi les arbres qui poussent dans la forêt. Ce qu'il construit c'est une structure de brindilles qu'il empile tout autour du support et qui serait donc une tour et qui serait d'une hauteur d'environ un mètre (ce qui est déjà impressionnant pour un petit oiseau).

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il y a quand même un peu de confusion dans toutes ces informations. Tu parles de l'Amazonie et du Brésil alors que les sources disent que cet oiseau vit de l'autre côté du globe en Papouasie Nouvelle-Guinée et Indonésie. Quant au mât qu'il construit, je dirais plutôt que c'est une tour et plutôt d'un mètre de hauteur seulement et pas de 3 mètres ; j'ai vérifié car je ne voyais pas comment un petit oiseau pouvait "construire" un mât et d'autant plus s'il est aussi haut. La source Wikipedia est rédigée un peu bizarrement, je me demande si ça ne serait pas traduit d'une autre langue et s'il manquerait une partie de la traduction. Elle parle d'un mât dans un paragraphe intitulé "construction du mât" comme si elle avait parlé avant de ce mât ou comme si c'était évident que tous les oiseaux construisent des mâts. Et elle parle d'un baliveau (jeune pousse d'arbre bien droite) d'environ 1 m. Alors d'après ce que j'ai compris, ce qu'on pourrait appeler un mât, c'est un petit arbre bien droit, qui va servir de support à la construction et que l'oiseau ne construit pas, il le choisit parmi les arbres qui poussent dans la forêt. Ce qu'il construit c'est une structure de brindilles qu'il empile tout autour du support et qui serait donc une tour et qui serait d'une hauteur d'environ un mètre (ce qui est déjà impressionnant pour un petit oiseau). Afficher tout J'en conviens que c'est maladroit. J'ai pris l'exemple de l'Amazonie car ça parle à tout le monde.

Je tiens ma source d'un livre orithologique. Donc bon... J'ai cherché des sites parlant explicitement de cet oiseau... Pas évident. Le 3 mètre est un record, et la dernière source est plus fiable car rédigé par des ornithologues et pas un copier-coller de wiki.eng (mais vu que certains ne supportent pas les sources anglaises, j'ai tranché). Je considère Wiki bien car ceux qui veulent creuser peuvent se servir des sources.

Enfin pour moi mât = tour dans le cas précis. Car au final ça forme un "poteau droit" de brindilles. J'aurais pu mettre tour, mais bon... Pas bien grave :)
En effet, sa construction est fait sur un tout petit arbre et il construit son "oeuvre" autour. Ca donne des résultats assez incroyable car c'est "massif" tout de même.

a écrit : J'en conviens que c'est maladroit. J'ai pris l'exemple de l'Amazonie car ça parle à tout le monde.

Je tiens ma source d'un livre orithologique. Donc bon... J'ai cherché des sites parlant explicitement de cet oiseau... Pas évident. Le 3 mètre est un record, et la dernièr
e source est plus fiable car rédigé par des ornithologues et pas un copier-coller de wiki.eng (mais vu que certains ne supportent pas les sources anglaises, j'ai tranché). Je considère Wiki bien car ceux qui veulent creuser peuvent se servir des sources.

Enfin pour moi mât = tour dans le cas précis. Car au final ça forme un "poteau droit" de brindilles. J'aurais pu mettre tour, mais bon... Pas bien grave :)
En effet, sa construction est fait sur un tout petit arbre et il construit son "oeuvre" autour. Ca donne des résultats assez incroyable car c'est "massif" tout de même.
Afficher tout
La source wiki parle d'un "baliveau", dont une des définitions est la suivante:
Support vertical dans les échafaudages.
Il s'agit ici d'un support naturel servant de "guide" ou "tuteur" à la construction du "nid".

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : La source wiki parle d'un "baliveau", dont une des définitions est la suivante:
Support vertical dans les échafaudages.
Il s'agit ici d'un support naturel servant de "guide" ou "tuteur" à la construction du "nid".
Cest exactement ça. Le mâle sélectionne un petit arbre tout fin, qui servira de tuteur.

a écrit : J'en conviens que c'est maladroit. J'ai pris l'exemple de l'Amazonie car ça parle à tout le monde.

Je tiens ma source d'un livre orithologique. Donc bon... J'ai cherché des sites parlant explicitement de cet oiseau... Pas évident. Le 3 mètre est un record, et la dernièr
e source est plus fiable car rédigé par des ornithologues et pas un copier-coller de wiki.eng (mais vu que certains ne supportent pas les sources anglaises, j'ai tranché). Je considère Wiki bien car ceux qui veulent creuser peuvent se servir des sources.

Enfin pour moi mât = tour dans le cas précis. Car au final ça forme un "poteau droit" de brindilles. J'aurais pu mettre tour, mais bon... Pas bien grave :)
En effet, sa construction est fait sur un tout petit arbre et il construit son "oeuvre" autour. Ca donne des résultats assez incroyable car c'est "massif" tout de même.
Afficher tout
Merci pour les précisions. Juste pas même représentation mentale quand on lit juste l anecdote. Après ça reste impressionnant pour un simple piaf...(les ornithologues me tirez pas dessus je sais c est pas un piaf ;)

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : La source wiki parle d'un "baliveau", dont une des définitions est la suivante:
Support vertical dans les échafaudages.
Il s'agit ici d'un support naturel servant de "guide" ou "tuteur" à la construction du "nid".
Le baliveau des échafaudages est nommé ainsi d'après le baliveau qui est une jeune pousse d'arbre bien droite. En l'occurrence le baliveau dont parle Wikipedia à propos de cet oiseau est bien une jeune pousse d'arbre et pas une pièce d'échafaudage rapportée par l'oiseau. L'oiseau se contente juste de choisir un jeune arbrisseau dont la forme et l'environnement lui conviennent, et qui s'appellait donc un baliveau même avant de servir de support à un oiseau. Et c'est bien parce que les pièces d'échafaudage ressemblent à ces jeunes arbres, voire même étaient faites à partir de ces jeunes arbres, qu'on les appelle des baliveaux et non l'inverse.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je pense pas vraiment à une tronçonneuse, un appareil photo ou un enfant qui joue quand il s'agit des bruits de la jungle Ça doit être bien flippant d'entendre le bruit d'enfants qui jouent, sans les voir, en pleine jungle.
Déjà à la maison, quand j'entends les miens jouer et se marrer mais que je ne les vois pas, je commence à m’inquiéter.

a écrit : J'en conviens que c'est maladroit. J'ai pris l'exemple de l'Amazonie car ça parle à tout le monde.

Je tiens ma source d'un livre orithologique. Donc bon... J'ai cherché des sites parlant explicitement de cet oiseau... Pas évident. Le 3 mètre est un record, et la dernièr
e source est plus fiable car rédigé par des ornithologues et pas un copier-coller de wiki.eng (mais vu que certains ne supportent pas les sources anglaises, j'ai tranché). Je considère Wiki bien car ceux qui veulent creuser peuvent se servir des sources.

Enfin pour moi mât = tour dans le cas précis. Car au final ça forme un "poteau droit" de brindilles. J'aurais pu mettre tour, mais bon... Pas bien grave :)
En effet, sa construction est fait sur un tout petit arbre et il construit son "oeuvre" autour. Ca donne des résultats assez incroyable car c'est "massif" tout de même.
Afficher tout
On aurait quand même une meilleure idée de ce que réalise cet oiseau si tu parlais d'un empilement (ou un enchevêtrement (ou une tour)) de brindilles pouvant atteindre 3 m de haut. Parce que un mât ou un poteau ça donne quand même une idée de solidité pour servir de support, et de préférence en un seut tenant. C'est pourquoi je ne voyais pas comment un oiseau pouvait construire un mât : il aurait pu éventuellement tenter de faire un mât de 3 m, petit à petit, avec de la boue séchée mais ça n'aurait pas été assez solide pour supporter quelque chose donc ça ne serait pas vraiment un mât. Et si 3 m c'est l'exception et pas la norme, ce n'est pas la peine de faire du sensationnalisme comme si chaque oiseau faisait forcément un édifice de 3 m de haut, alors que 1 m en général et pouvant aller jusqu'à 3 m c'est déjà très impressionnant.

a écrit : Ça doit être bien flippant d'entendre le bruit d'enfants qui jouent, sans les voir, en pleine jungle.
Déjà à la maison, quand j'entends les miens jouer et se marrer mais que je ne les vois pas, je commence à m’inquiéter.
YouTube nous offre un court extrait des performances vocales du Jardinier de Mc Gregor, a travers d'un documentaire de Netflix.
C'est ici:
youtu.be/Eg0iSIHIK34

Posté le

android

(9)

Répondre

Sinon il y a aussi le champion de MMA Connor McGregor et l'acteur Ewan McGregor qui ont sûrement des jardiniers, mais je ne sais pas ce qu'ils construisent dans leurs jardins et s'il y font des parades nuptiales.

a écrit : Le baliveau des échafaudages est nommé ainsi d'après le baliveau qui est une jeune pousse d'arbre bien droite. En l'occurrence le baliveau dont parle Wikipedia à propos de cet oiseau est bien une jeune pousse d'arbre et pas une pièce d'échafaudage rapportée par l'oiseau. L'oiseau se contente juste de choisir un jeune arbrisseau dont la forme et l'environnement lui conviennent, et qui s'appellait donc un baliveau même avant de servir de support à un oiseau. Et c'est bien parce que les pièces d'échafaudage ressemblent à ces jeunes arbres, voire même étaient faites à partir de ces jeunes arbres, qu'on les appelle des baliveaux et non l'inverse. Afficher tout Encore une fois je suis limité en caractères :)

J'ai mis 3 mètres car les "tours" vont de 1 à 3 mètres. Ce n'est pas un mensonge ni du sensationnalisme. Ca peut arriver :)

a écrit : Bien que ce soit original en effet, j'étais limité par les caractères. Je voulais surtout montrer les bruits originaux qu'il peut faire (surtout le bruit d'enfants jouant, c'est assez impressionnant à entendre).

Ces bruits c'est assez logique quand on y pense : on trouve beaucoup
de bucherons en ce moment en Amazonie (notamment au Brésil). Les appareils photos aussi : prenez la Guyane, on y trouve régulièrement des scientifiques ou des touristes qui viennent et utilisent des appareils. Mai il y a aussi les appareils photo automatique qui sont posés à un arbre (très utile pour voir des animaux très difficile à voir) qui font un bruit particulier.

Enfin les enfants, pas étonnant non plus : les villages dans la forêt ou les indiens d'Amazonie... Et les enfants font du bruit.
Vu que l'oiseau en question est présent partout... il entend beaucoup de bruits, surtout qu'il fait pas mal de trajets pour la réalisation de son mât.

Bon ce petit oiseau peut aussi reproduire le bruit de d'autres oiseaux, mais si l'un de vous est un jour en balade dans la jungle et entends venant de nulle part des bruits d'enfants : rassurez vous, ce n'est pas un lieu maudit/hanté mais juste un jardinier MacGregor en pleine parade nuptiale.

Idem je n'ai pas pu le dire dans l'anecdote mais cet oiseau dresse sa huppe pour la dernière étape de sa parade : le cache-cache. Son mât, impressionnant pour ce petit oiseau grand comme un merle, est aussi décoré avec soin par le mâle. Mâle qui n'hésite pas à saboter le mât des autres concurrents.
Afficher tout
En même temps ces oiseaux vivent en Nouvelle-Guinée ... Pas du tout en Amérique du sud hein

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je pense pas vraiment à une tronçonneuse, un appareil photo ou un enfant qui joue quand il s'agit des bruits de la jungle En Amazonie tous ces bruits sont "normaux"

Posté le

android

(2)

Répondre