La guerre du Péloponnèse s'est terminée en 1996

Proposé par
le
dans

La guerre du Péloponnèse est un conflit qui opposa les villes grecques d'Athènes et Sparte de 431 à 404 av. J.-C.. Le conflit se termina par la victoire de Sparte, mais le traité de paix officiel fut signé vingt-quatre siècles plus tard, le 10 mars 1996 par les maires d'Athènes et Sparte.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Je n'arrive pas à comprendre pourquoi avoir pris cette décision.
Il n'y a à priori aucune tension significative entre les deux cités (en 24 siècles, ce serait plutôt revanchard), le Wikipedia anglais ne fait absolument pas mention de ça.

En fait ça a l'air d'un non-évènement tota
l, qui aurait dû être oublié de tous, donc je me dis qu'il doit d'autant plus y avoir une raison pour que deux maires aillent y consacrer plus de deux minutes montre en main.
À priori, je dirais que la raison est politique, mais la situation entre Athènes et Sparte en 1996, hem, aucune idée.

Le mieux que j'ai trouvé, c'est qu'en janvier, il y a eu un changement de gouvernement en gardant le même président. Peut être qu'il y a eu une forme de cohabitation et que les maires se sont dits que le traité de paix calmerait des esprits en train de s'échauder ?
Afficher tout
À mon avis c’est juste pour créer l’événement, dans un but touristique peut-être

a écrit : À mon avis c’est juste pour créer l’événement, dans un but touristique peut-être D'autant plus que la ville de Sparte a périclité au début du moyen-age, et n'existait plus qu'à l'état de vestiges (ruines éparses).
Une ville a été créée de toutes pièces par l'empereur d'Autriche en 1834, sur un site proche de la ville antique, d'après les plans d'un architecte bavarois, et, bien sûr, on lui a donné le même nom, mais si l'anecdote est authentique, on ne peut pas en dire autant du numéro de clowns des maires concernés

Sauf que en réalité la guerre du Péloponnèse va mettre un terme à l’hégémonie d’Athènes.
Spartes sera peut-être gagnante mais le monde grec tout entier va en payer le prix.
Il ne faudra pas longtemps avant qu’une nouvelle guerre : la guerre des hégémonies n’embrase à nouveau les cités avec comme principaux belligérants Athènes, Sparte et Corinthe.
Pas de gagnants cette fois-ci mais une perdante : Sparte.

La péninsule sera alors suffisamment affaiblie au point que Phillipe II de macédoine puisse monter en puissance et asseoir sa domination.

La guerre du Péloponnèse a débuté suite aux rivalités des guerres médiques. En effet, après les victoires fulgurantes d’Athènes
Sur les perses de Darius II ( marathon) et Xersès II ( thermopyles et platée). Les athéniens forts de leurs succès vont mettre en place la ligue de Délos, offrant la protection aux autres cités en cas de retour des perses en échange d’un tribut ( annuel ?).
Sparte va tenter d’instaurer sa propre ligue pour faire concurrence et les rivalités vont partir de là.


Tous les commentaires (20)

Le jeu vidéo Assasin’s creed odyssey se déroule à cette période et il est vraiment passionnant !

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi avoir pris cette décision.
Il n'y a à priori aucune tension significative entre les deux cités (en 24 siècles, ce serait plutôt revanchard), le Wikipedia anglais ne fait absolument pas mention de ça.

En fait ça a l'air d'un non-évènement total, qui aurait dû être oublié de tous, donc je me dis qu'il doit d'autant plus y avoir une raison pour que deux maires aillent y consacrer plus de deux minutes montre en main.
À priori, je dirais que la raison est politique, mais la situation entre Athènes et Sparte en 1996, hem, aucune idée.

Le mieux que j'ai trouvé, c'est qu'en janvier, il y a eu un changement de gouvernement en gardant le même président. Peut être qu'il y a eu une forme de cohabitation et que les maires se sont dits que le traité de paix calmerait des esprits en train de s'échauder ?

a écrit : Je n'arrive pas à comprendre pourquoi avoir pris cette décision.
Il n'y a à priori aucune tension significative entre les deux cités (en 24 siècles, ce serait plutôt revanchard), le Wikipedia anglais ne fait absolument pas mention de ça.

En fait ça a l'air d'un non-évènement tota
l, qui aurait dû être oublié de tous, donc je me dis qu'il doit d'autant plus y avoir une raison pour que deux maires aillent y consacrer plus de deux minutes montre en main.
À priori, je dirais que la raison est politique, mais la situation entre Athènes et Sparte en 1996, hem, aucune idée.

Le mieux que j'ai trouvé, c'est qu'en janvier, il y a eu un changement de gouvernement en gardant le même président. Peut être qu'il y a eu une forme de cohabitation et que les maires se sont dits que le traité de paix calmerait des esprits en train de s'échauder ?
Afficher tout
À mon avis c’est juste pour créer l’événement, dans un but touristique peut-être

a écrit : À mon avis c’est juste pour créer l’événement, dans un but touristique peut-être D'autant plus que la ville de Sparte a périclité au début du moyen-age, et n'existait plus qu'à l'état de vestiges (ruines éparses).
Une ville a été créée de toutes pièces par l'empereur d'Autriche en 1834, sur un site proche de la ville antique, d'après les plans d'un architecte bavarois, et, bien sûr, on lui a donné le même nom, mais si l'anecdote est authentique, on ne peut pas en dire autant du numéro de clowns des maires concernés

Sauf que en réalité la guerre du Péloponnèse va mettre un terme à l’hégémonie d’Athènes.
Spartes sera peut-être gagnante mais le monde grec tout entier va en payer le prix.
Il ne faudra pas longtemps avant qu’une nouvelle guerre : la guerre des hégémonies n’embrase à nouveau les cités avec comme principaux belligérants Athènes, Sparte et Corinthe.
Pas de gagnants cette fois-ci mais une perdante : Sparte.

La péninsule sera alors suffisamment affaiblie au point que Phillipe II de macédoine puisse monter en puissance et asseoir sa domination.

La guerre du Péloponnèse a débuté suite aux rivalités des guerres médiques. En effet, après les victoires fulgurantes d’Athènes
Sur les perses de Darius II ( marathon) et Xersès II ( thermopyles et platée). Les athéniens forts de leurs succès vont mettre en place la ligue de Délos, offrant la protection aux autres cités en cas de retour des perses en échange d’un tribut ( annuel ?).
Sparte va tenter d’instaurer sa propre ligue pour faire concurrence et les rivalités vont partir de là.

Sparte est la démonstration de l'absurdité d'une ploutocratie militaire sans renouvellement de sa base sociale.

Sparte a gagné, mais c'est une victoire à la Pyrrhus. Et le problème réside que d'une part ça a entamé les ressources en spartiates et que d'autre part ça a enrichi une infime minorité de spartiates. Or à Sparte un spartiate pauvre devient au mieux un hilote (serf) au pire un esclave. Sparte s'est retrouvé dans une situation ubuesque où le corp social spartiate à diminué sans jamais pouvoir être renouvelé, submergé petit à petit par des hilotes commandés par des spartiates déchus de leur rang qui se sont rebelles puis on aidés les cités étrangères contre sparte.

a écrit : À mon avis c’est juste pour créer l’événement, dans un but touristique peut-être Non, la dimension militaire est évidente

J'avais toujours cru que Sparte n'existait plus (genre rasée) de nos jours !

a écrit : D'autant plus que la ville de Sparte a périclité au début du moyen-age, et n'existait plus qu'à l'état de vestiges (ruines éparses).
Une ville a été créée de toutes pièces par l'empereur d'Autriche en 1834, sur un site proche de la ville antique, d'après les plans d'un ar
chitecte bavarois, et, bien sûr, on lui a donné le même nom, mais si l'anecdote est authentique, on ne peut pas en dire autant du numéro de clowns des maires concernés Afficher tout
Il n'a d'ailleurs pas fallu attendre le Moyen-âge pour voir Sparte décliner... Les Romains qui avaient entendu parler de ces formidables guerriers se sont trouvés quelque peu surpris quand ils sont arrivés devant la légendaire cité et y ont trouvé un gros village mal entretenu.
Les raisons du déclin sont multiples mais sont en grande partie liées aux coutumes et à la culture des spartiates. Leurs ancêtres n'étant pas natifs du Péloponnèse ils se voyaient comme des envahisseurs (même après plusieurs siècles) et maintenaient dans la servitude les hélotes, habitants natifs de la région. Leur civilisation ultra-militarisée n'avait qu'un seul but : empêcher une révolte des hélotes, les spartiates étant persuadés que ce serait l'événement qui causerait leur perte (même après plusieurs siècles). Ils n'agrandissaient donc jamais leur population en libérant des esclaves ou en accordant la citoyenneté à des gens qui ne descendaient pas directement des quelques lignées spartiates originelles, comme le faisaient la plupart des autres cités grecques, et les Romains après eux. Et bien sûr, ils n'envoyaient pas non plus d'autres gens mourir à la guerre que leurs citoyens... Au fil des siècles leur population s'est donc graduellement amenuisée, jusqu'à la conquête romaine à laquelle ils n'étaient plus en mesure de s'opposer.

a écrit : Il n'a d'ailleurs pas fallu attendre le Moyen-âge pour voir Sparte décliner... Les Romains qui avaient entendu parler de ces formidables guerriers se sont trouvés quelque peu surpris quand ils sont arrivés devant la légendaire cité et y ont trouvé un gros village mal entretenu.
Les raisons du déclin son
t multiples mais sont en grande partie liées aux coutumes et à la culture des spartiates. Leurs ancêtres n'étant pas natifs du Péloponnèse ils se voyaient comme des envahisseurs (même après plusieurs siècles) et maintenaient dans la servitude les hélotes, habitants natifs de la région. Leur civilisation ultra-militarisée n'avait qu'un seul but : empêcher une révolte des hélotes, les spartiates étant persuadés que ce serait l'événement qui causerait leur perte (même après plusieurs siècles). Ils n'agrandissaient donc jamais leur population en libérant des esclaves ou en accordant la citoyenneté à des gens qui ne descendaient pas directement des quelques lignées spartiates originelles, comme le faisaient la plupart des autres cités grecques, et les Romains après eux. Et bien sûr, ils n'envoyaient pas non plus d'autres gens mourir à la guerre que leurs citoyens... Au fil des siècles leur population s'est donc graduellement amenuisée, jusqu'à la conquête romaine à laquelle ils n'étaient plus en mesure de s'opposer. Afficher tout
Le Moyen age commence vers 476 et finit vers 1490, je ne vois pas d'où tu sors "il n'a d'ailleurs pas fallu attendre le Moyen-âge pour voir Sparte décliner", on est en plein dedans dans le développement que tu fais ensuite

a écrit : J'avais toujours cru que Sparte n'existait plus (genre rasée) de nos jours ! La ville antique n'existe plus. Sauf quelques ruines éparses.

Sparte n'a pas été une cité de la monumentalité comme le fut Athènes qui a conservé des restes. Et encore les restes athénien sont assez pauvres quand on visite la ville et le doivent surtout à l'engouement anglais et français qui ont comme Violet le Duc pour la France recréé certains bâtiments selon une vision 19es de l'antique Athènes.

Pour l'anedocte qui vaut bien une à elle toute seule:
Les spartiates étaient des habitants du territoire de Laconie. On dit qu'ils parlaient peu mais agissaient. De la vient le terme laconique.

Commentaire supprimé Pour annoncer la victoire contre Athènes qui mit donc fin à la guerre du Péloponnèse, les Lacédémoniens, habitants de la Laconie, envoyèrent à Sparte un message compendieux : « Athènes prise ».

a écrit : Le Moyen age commence vers 476 et finit vers 1490, je ne vois pas d'où tu sors "il n'a d'ailleurs pas fallu attendre le Moyen-âge pour voir Sparte décliner", on est en plein dedans dans le développement que tu fais ensuite Ben non justement, la cité a décliné avant même sa conquête par les romains donc bien avant l'avènement du Moyen-Âge.

a écrit : Sauf que en réalité la guerre du Péloponnèse va mettre un terme à l’hégémonie d’Athènes.
Spartes sera peut-être gagnante mais le monde grec tout entier va en payer le prix.
Il ne faudra pas longtemps avant qu’une nouvelle guerre : la guerre des hégémonies n’embrase à nouveau les cités avec comme principaux
belligérants Athènes, Sparte et Corinthe.
Pas de gagnants cette fois-ci mais une perdante : Sparte.

La péninsule sera alors suffisamment affaiblie au point que Phillipe II de macédoine puisse monter en puissance et asseoir sa domination.

La guerre du Péloponnèse a débuté suite aux rivalités des guerres médiques. En effet, après les victoires fulgurantes d’Athènes
Sur les perses de Darius II ( marathon) et Xersès II ( thermopyles et platée). Les athéniens forts de leurs succès vont mettre en place la ligue de Délos, offrant la protection aux autres cités en cas de retour des perses en échange d’un tribut ( annuel ?).
Sparte va tenter d’instaurer sa propre ligue pour faire concurrence et les rivalités vont partir de là.
Afficher tout
Assassin's creed

a écrit : Sauf que en réalité la guerre du Péloponnèse va mettre un terme à l’hégémonie d’Athènes.
Spartes sera peut-être gagnante mais le monde grec tout entier va en payer le prix.
Il ne faudra pas longtemps avant qu’une nouvelle guerre : la guerre des hégémonies n’embrase à nouveau les cités avec comme principaux
belligérants Athènes, Sparte et Corinthe.
Pas de gagnants cette fois-ci mais une perdante : Sparte.

La péninsule sera alors suffisamment affaiblie au point que Phillipe II de macédoine puisse monter en puissance et asseoir sa domination.

La guerre du Péloponnèse a débuté suite aux rivalités des guerres médiques. En effet, après les victoires fulgurantes d’Athènes
Sur les perses de Darius II ( marathon) et Xersès II ( thermopyles et platée). Les athéniens forts de leurs succès vont mettre en place la ligue de Délos, offrant la protection aux autres cités en cas de retour des perses en échange d’un tribut ( annuel ?).
Sparte va tenter d’instaurer sa propre ligue pour faire concurrence et les rivalités vont partir de là.
Afficher tout
Vous avez oublié la principale puissance grecque post guerre du Péloponnèse, à savoir Thèbes. Ce sont en efet les Thébains qui ont brisés la puissance militaire spartiate lors des batailles de Leuctre puis Mantinée et vont dominer la Grèce jusqu'à l'arrivée des Macédoniens et la bataille de Chéronée.
De plus je nuancerais votre dernier paragraphe. Sparte n'a pas créé la ligue du Péloponnèse suite à la création de la ligue de Délos mais plutôt pour faire face à l'impérialisme forcené d'Athènes. C'est lié mais sans être la même chose.

Je conseille vivement le livre sur le sujet "la guerre du péloponnèse" qui regroupe les textes de Hérodote et Thucydide (rien que ça).

On y apprend énormément de choses, notamment ce que l'école ne nous dit pas ou atténue (comme le fait que les grecques se comportaient parfois en vrais monstres en tuant et violant des civiles en masse pour des raisons non légitimes humainement parlant)

a écrit : Le Moyen age commence vers 476 et finit vers 1490, je ne vois pas d'où tu sors "il n'a d'ailleurs pas fallu attendre le Moyen-âge pour voir Sparte décliner", on est en plein dedans dans le développement que tu fais ensuite La Grèce passe sous domination romaine à partir de -146 av J.C. on est donc pas vraiment au moyen âge.
Je ne voulais pas dire que votre commentaire était faux, ce qu'il restait de Sparte a à priori bien disparu lors du moyen-âge, seulement le déclin de la prestigieuse cité qu'elle était avait commencé bien avant cela.

a écrit : Pour l'anedocte qui vaut bien une à elle toute seule:
Les spartiates étaient des habitants du territoire de Laconie. On dit qu'ils parlaient peu mais agissaient. De la vient le terme laconique.
Ah ! Moi je connaissais lacédémoniser... ça vient du vrai nom des spartiates, les lacédémoniens. Et ça veut dire se faire enc.... !
Le terme était répandu dans le monde grec, c’était une référence à la pédérastie éducative et à la vision très ( trop ?) idéalisée et romantique de l’amour chez les spartiates.

a écrit : Vous avez oublié la principale puissance grecque post guerre du Péloponnèse, à savoir Thèbes. Ce sont en efet les Thébains qui ont brisés la puissance militaire spartiate lors des batailles de Leuctre puis Mantinée et vont dominer la Grèce jusqu'à l'arrivée des Macédoniens et la bataille de Chéronée.
De
plus je nuancerais votre dernier paragraphe. Sparte n'a pas créé la ligue du Péloponnèse suite à la création de la ligue de Délos mais plutôt pour faire face à l'impérialisme forcené d'Athènes. C'est lié mais sans être la même chose. Afficher tout
Zut pour Thèbes !
Et effectivement j’ai simplifié les raisons qui ont poussées à la guerre du Péloponnèse.
Athènes était en plein âge d’or. ( le siècle de périclès).
Et sa mainmise via la ligue de délos sur les autres cités grecques évidente.