Le fabuleux destin de Marthe Hélène Skavronskaïa

Proposé par
le

Catherine Ire, née Marthe Hélène Skavronskaïa, eut un destin hors du commun. D’origine modeste, elle fut placée par sa tante en tant que servante chez un pasteur luthérien. Sa grande beauté attira rapidement l’attention, et elle entretint diverses liaisons avant d’épouser Pierre Ier (Pierre le Grand) en 1712, devenant impératrice. Elle régna seule après la mort de l’empereur en 1725.


Commentaires préférés (3)

Première phrase de la seule source : « il n'existe aucun document fiable suR les origines de Catherine » ça laisse songeur.
Si l'histoire est véridique c'est une sacrée ascension !

Posté le

android

(41)

Répondre

Je sais pertinemment que les critères de beauté évoluent au fil des siècles, mais là...

Posté le

android

(108)

Répondre

Aussi incroyable que paraisse l’histoire, ce n’est pas la seule à avoir connue un tel destin. Je pense notamment à Theodora qui de fille de dresseur d’ours devint prostituée puis impératrice Byzantine. Là aussi, ses origines et son ascension sont assez sujettes à caution.

Il y a aussi Wu Zetian en chine dont le destin et la cruauté sont légendaires. Elle aura tué sa propre fille et fait accusé la femme de l’empereur pour la faire tomber en disgrâce.

Et certainement d’autres.


Tous les commentaires (16)

Première phrase de la seule source : « il n'existe aucun document fiable suR les origines de Catherine » ça laisse songeur.
Si l'histoire est véridique c'est une sacrée ascension !

Posté le

android

(41)

Répondre

Je sais pertinemment que les critères de beauté évoluent au fil des siècles, mais là...

Posté le

android

(108)

Répondre

Aussi incroyable que paraisse l’histoire, ce n’est pas la seule à avoir connue un tel destin. Je pense notamment à Theodora qui de fille de dresseur d’ours devint prostituée puis impératrice Byzantine. Là aussi, ses origines et son ascension sont assez sujettes à caution.

Il y a aussi Wu Zetian en chine dont le destin et la cruauté sont légendaires. Elle aura tué sa propre fille et fait accusé la femme de l’empereur pour la faire tomber en disgrâce.

Et certainement d’autres.

a écrit : Je sais pertinemment que les critères de beauté évoluent au fil des siècles, mais là... Sur le portrait elle a 43 ans. Peut être qu’à 17 ans elle était plus jolie.

a écrit : Sur le portrait elle a 43 ans. Peut être qu’à 17 ans elle était plus jolie. Oui oui ! Mais j'ai lancé l'expertise plus loin, et Google images n'est pas beaucoup plus clément...

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Je sais pertinemment que les critères de beauté évoluent au fil des siècles, mais là... En même temps, tu ne sais pas non plus à quoi ressemblaient les autres.

Au royaume des aveugles les borgnes sont rois ....

Ça se passait en Russie, au cas ou

Posté le

android

(11)

Répondre

De nos jours elle aurait 0 match Tinder

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je sais pertinemment que les critères de beauté évoluent au fil des siècles, mais là... J’avoue xD
Ce fut probablement une période de trouble artistique...

a écrit : Je sais pertinemment que les critères de beauté évoluent au fil des siècles, mais là... Sur le tableau, elle a 43 ans et est en surpoids, se qui est legitime vu le nombre d'enfants qu'elle a mit au monde
Tu lui enlèves 20 ans, 30 kg, moins de joue et la taille fine, un joli décolleté
Ca devait être une belle fille
Un tableau c'est figé, donc ds la réalité elle devait avoir beaucoup de charme
Les cannon de la beauté feminine ont beaucoup changé au court des siècles
Une belle fille d'aujourd'hui aurait eu aucun succès au 18 eme siècle

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Sur le tableau, elle a 43 ans et est en surpoids, se qui est legitime vu le nombre d'enfants qu'elle a mit au monde
Tu lui enlèves 20 ans, 30 kg, moins de joue et la taille fine, un joli décolleté
Ca devait être une belle fille
Un tableau c'est figé, donc ds la réalité elle devait av
oir beaucoup de charme
Les cannon de la beauté feminine ont beaucoup changé au court des siècles
Une belle fille d'aujourd'hui aurait eu aucun succès au 18 eme siècle
Afficher tout
forcément, le standard occidental "jolie" aujourd'hui, c'est des sacs d'os... c'est un peu en train de changer mais tout doucement.

Ca me fait penser au sketch d'Elie Kakou où la gamine va dans un kibboutz et qu'elle revient toute maigre
-Mais qui c'est qui va en vouloir d'une rachitique? Comment elle va faire des enfants si elle a pas la graisse pour les nourrir?
-Oui tu mange ton couscous, et tu te tais! ^^

a écrit : Sur le tableau, elle a 43 ans et est en surpoids, se qui est legitime vu le nombre d'enfants qu'elle a mit au monde
Tu lui enlèves 20 ans, 30 kg, moins de joue et la taille fine, un joli décolleté
Ca devait être une belle fille
Un tableau c'est figé, donc ds la réalité elle devait av
oir beaucoup de charme
Les cannon de la beauté feminine ont beaucoup changé au court des siècles
Une belle fille d'aujourd'hui aurait eu aucun succès au 18 eme siècle
Afficher tout
Il me semble aussi que les peintres avaient tendance à embellir leurs sujets.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je sais pertinemment que les critères de beauté évoluent au fil des siècles, mais là... Le peintre était peu être pas très bon

Posté le

android

(2)

Répondre

Je trouve que certains commentaires sont limites grossophobes, voire sexistes. On dirait les réactions de gamins dans une cour de récréation (ce qui également bien triste). Quand vous serez adultes, vous saurez qu'il n'y a pas plus relatif que la beauté et que les canons se font et se défont depuis tout temps.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je trouve que certains commentaires sont limites grossophobes, voire sexistes. On dirait les réactions de gamins dans une cour de récréation (ce qui également bien triste). Quand vous serez adultes, vous saurez qu'il n'y a pas plus relatif que la beauté et que les canons se font et se défont depuis tout temps. On nous parle d'une femme d'une grande beauté et nous sommes plusieurs à ne pas la trouver très jolie sur son portrait. Au contraire, c'est très intéressant comme phénomène et mériterait une réflexion plus poussée sur les standards de la beauté à travers les siècles, sur les détails physiques qui font que l'on trouve une personne belle ou non, sur les différence qui peuvent exister d'un pays à l'autre, etc. Est-ce qu'il existe des critères physiques qui surpassent le temps et les époques ? Dans quelle mesure les critères physiques qui nous plaisent et les critères qui permettent la pérennité de l'espèce se mêlent et se démêlent ?

Aucun sexisme la-dedans. Et dire que quelqu'un est en surpoids, c'est un constat factuel, ce n'est pas de la grossophobie. Dire que l'on trouve quelqu'un moche car il est en surpoids, c'est une opinion, ce n'est pas de la grossophobie.

a écrit : Le peintre était peu être pas très bon Hum, au contraire le peintre était excellent, pas réaliste si c'est ce que tu sous-entends, mais doué certainement. Anecdote dans l'anecdote. C'est sur la base de son portrait qu'Henry VIII d'Angleterre décida d'épouser Anne de Clèves en 4ème noces. La jeunette à peine débarquée, Henry la trouva si moche qu'il divorçat à peine 4 mois après son mariage. Ok, très macho avec notre regard du XXIème, mais disons que sa laideur lui sauva sa tête. La suivante, la 5ème fût décapitée comme la seconde. Et comme la 3ème mourut en couches, ce brave Henry et son bourreau furent pris de vitesse. La 6ème et dernière lui survécut. Vieux, obèse et malade il avait perdu la main le Riton.

Posté le

android

(4)

Répondre