Un clown couronné roi d'Albanie ?

Proposé par
le

Otto Wilde, vivant de son métier de clown et d'escroqueries diverses, aurait réussi en 1912 à se faire couronner roi d'Albanie, pays qui venait d'accéder à l'indépendance. Profitant de sa ressemblance avec le fils du Sultan qui était le favori du peuple, il aurait régné 3 jours, obtenant les faveurs des courtisanes et la fidélité des soldats, ce qui aurait aidé sa fuite avec une partie du trésor.


Commentaires préférés (3)

La page Wikipédia utilisée dans les sources ne possède aucune référence, donc son contenu n'est pas vérifiable.
La seconde source de l'anecdote n'est accessible qu'en partie pour les non abonnés du site.
La page anglophone de Wikipédia, qui possède deux références, indique que ces faits ont été rapportés par Otto Witte lui-même, et que le plupart ont été jugés comme impossibles pour plusieurs raisons.

Posté le

android

(121)

Répondre

Par ailleurs, l'individu en question se nomme Otto Witte, et non Otto Wilde.
Encore une chose, ce serait le 13 août 1913 et non en 1912 qu'il se serait fait couronné, mais on n'est plus à ça près dans les imprécisions...

Posté le

android

(74)

Répondre

Il est avancé que cette histoire serait une pure affabulation de Otto Witte, directement inspiré par un best seller de 1894, intitulé "Le prisonnier de Zenda".
Ce roman a d'ailleurs inspiré toute un genre Littéraire, appelé "romance Ruritanienne", ainsi que quelques bandes dessinées, dont le fameux "Spectre d'Ottokar" de Hergé.


Tous les commentaires (12)

La page Wikipédia utilisée dans les sources ne possède aucune référence, donc son contenu n'est pas vérifiable.
La seconde source de l'anecdote n'est accessible qu'en partie pour les non abonnés du site.
La page anglophone de Wikipédia, qui possède deux références, indique que ces faits ont été rapportés par Otto Witte lui-même, et que le plupart ont été jugés comme impossibles pour plusieurs raisons.

Posté le

android

(121)

Répondre

Par ailleurs, l'individu en question se nomme Otto Witte, et non Otto Wilde.
Encore une chose, ce serait le 13 août 1913 et non en 1912 qu'il se serait fait couronné, mais on n'est plus à ça près dans les imprécisions...

Posté le

android

(74)

Répondre

Du coup c'est bien Otto "Witte" et non "Wilde" (qui est un peintre allemand sans le "e")

Posté le

android

(1)

Répondre

Il est avancé que cette histoire serait une pure affabulation de Otto Witte, directement inspiré par un best seller de 1894, intitulé "Le prisonnier de Zenda".
Ce roman a d'ailleurs inspiré toute un genre Littéraire, appelé "romance Ruritanienne", ainsi que quelques bandes dessinées, dont le fameux "Spectre d'Ottokar" de Hergé.

Le livre « Les génies de l’arnaque » de Pierre Bellemare raconte narre cette histoire dans l’un des chapitres du livre je vous le conseille

a écrit : Le livre « Les génies de l’arnaque » de Pierre Bellemare raconte narre cette histoire dans l’un des chapitres du livre je vous le conseille Bellemare était un conteur hors pair. On se racontait ses histoires au collège ou plus tard en soirée pour épouvanter les filles. J'ai acheté ses bouquins. Et puis Internet et Wiki sont arrivés... Beaucoup d'approximations pour ne pas dire de légendes urbaines. Mais que de belles histoires...

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Bellemare était un conteur hors pair. On se racontait ses histoires au collège ou plus tard en soirée pour épouvanter les filles. J'ai acheté ses bouquins. Et puis Internet et Wiki sont arrivés... Beaucoup d'approximations pour ne pas dire de légendes urbaines. Mais que de belles histoires... J'ai aussi quelques uns de ses bouquins, sacré conteur!!!

Certaines histoires sont terrifiantes, d'autres très belles, j'ai commencé par
"Un coup pour oui" et j'ai accroché direct et dévoré le bouquin! ^^

a écrit : J'ai aussi quelques uns de ses bouquins, sacré conteur!!!

Certaines histoires sont terrifiantes, d'autres très belles, j'ai commencé par
"Un coup pour oui" et j'ai accroché direct et dévoré le bouquin! ^^
Ouaip, on doit pas avoir le même âge. J'ai commencé avec les dossiers extraordinaires à la radio en 76...^^

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ouaip, on doit pas avoir le même âge. J'ai commencé avec les dossiers extraordinaires à la radio en 76...^^ c'est sur qu'on a pas le même âge, cela dit, j'ai connu les mange-disques... j'aurai préféré la radio... ;)

a écrit : Il est avancé que cette histoire serait une pure affabulation de Otto Witte, directement inspiré par un best seller de 1894, intitulé "Le prisonnier de Zenda".
Ce roman a d'ailleurs inspiré toute un genre Littéraire, appelé "romance Ruritanienne", ainsi que quelques bandes dessinées, do
nt le fameux "Spectre d'Ottokar" de Hergé. Afficher tout
Tu voulais sûrement écrire "sceptre d'Ottokar", et non "spectre".
Un anagramme à la confusion facile... ;-)

a écrit : Tu voulais sûrement écrire "sceptre d'Ottokar", et non "spectre".
Un anagramme à la confusion facile... ;-)
Maudit soit le correcteur d'orthographe, qui par excès de zèle, me change ce que je veux écrire.
Je note maintenant, que si Hergé choisit de l'appeler "Ottokar", peut-être voulait-il se référer au personnage de l'anecdote.

Bonne journée et merci.