Toute la Covid-19 du monde dans un petit verre

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Un calcul complètement inutile et qui pourrait s'appliquer à tous les virus du monde, j'adore ^^. S'imaginer détruire une simple canette pour arrêter cette pandémie (ou n'importe quelle autre maladie virale d'ailleurs) peut effectivement faire rêver.

C'est une bonne occasion pour se rappeler de la conjecture de Kepler utilisée pour effectuer ce calcul qui permet de connaitre la densité maximale possible pour remplir un volume avec des sphères. Cette densité est estimée à 74%.

Si vous mettez des ballons de football dans une grande benne à base rectangulaire par exemple, vous ne pourrez véritablement la remplir de ballons qu'à 74% au maximum. Les 26% restants étant les espaces vide entre les ballons.

Je trouve pas ça inutile comme anecdote, on se rend mieux compte de la taille d’un virus en comparant à un objet du quotidien.

a écrit : Calcul vraiment inutile, c'est ce que je me suis dit en voyant l'anecdote pendant la modération, mais je me suis dit que ça entraînerait néanmoins de nombreux commentaires intéressants, donc j'ai voté pour. Inutile.. bien loin de là (me concernant)!
Cette anecdote me fait travailler les neurones.
A quoi ressemblerait cette "soupe" de virus ?
Visuellement déjà, et ça serait liquide?Marron? Ça s’évaporerait ? Ça sentirait quoi? ...Enfin pour qui voudrait le sentir.. bref, qui n’as pas imaginé au moins un aspect visuel ?


Tous les commentaires (35)

Très bonne idée qu'attendons nous pour les mettre dans la canette et bien la fermer ? La solution est si simple comment ne pas y avoir pensé !

Posté le

android

(11)

Répondre

Un calcul complètement inutile et qui pourrait s'appliquer à tous les virus du monde, j'adore ^^. S'imaginer détruire une simple canette pour arrêter cette pandémie (ou n'importe quelle autre maladie virale d'ailleurs) peut effectivement faire rêver.

C'est une bonne occasion pour se rappeler de la conjecture de Kepler utilisée pour effectuer ce calcul qui permet de connaitre la densité maximale possible pour remplir un volume avec des sphères. Cette densité est estimée à 74%.

Si vous mettez des ballons de football dans une grande benne à base rectangulaire par exemple, vous ne pourrez véritablement la remplir de ballons qu'à 74% au maximum. Les 26% restants étant les espaces vide entre les ballons.

a écrit : Un calcul complètement inutile et qui pourrait s'appliquer à tous les virus du monde, j'adore ^^. S'imaginer détruire une simple canette pour arrêter cette pandémie (ou n'importe quelle autre maladie virale d'ailleurs) peut effectivement faire rêver.

C'est une bonne occasion p
our se rappeler de la conjecture de Kepler utilisée pour effectuer ce calcul qui permet de connaitre la densité maximale possible pour remplir un volume avec des sphères. Cette densité est estimée à 74%.

Si vous mettez des ballons de football dans une grande benne à base rectangulaire par exemple, vous ne pourrez véritablement la remplir de ballons qu'à 74% au maximum. Les 26% restants étant les espaces vide entre les ballons.
Afficher tout
Calcul vraiment inutile, c'est ce que je me suis dit en voyant l'anecdote pendant la modération, mais je me suis dit que ça entraînerait néanmoins de nombreux commentaires intéressants, donc j'ai voté pour.

Je trouve pas ça inutile comme anecdote, on se rend mieux compte de la taille d’un virus en comparant à un objet du quotidien.

a écrit : Je trouve pas ça inutile comme anecdote, on se rend mieux compte de la taille d’un virus en comparant à un objet du quotidien. C'est pas vraiment parlant tel qu'écrit dans l'anecdote.
La première source donne des chiffres et dire que 2×10¹⁷ virus tiennent dans 120 ml me paraît bien plus parlant. Et ça tient même dans une 1/2 canette.
Le mathématicien précise quand même que c'est juste une approximation.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Je trouve pas ça inutile comme anecdote, on se rend mieux compte de la taille d’un virus en comparant à un objet du quotidien. La représentation est intéressante c’est certain. Mais est ce vraiment important de la calculer hormis si cela met les chercheurs sur une piste pour éradiquer l épidémie ou limiter son développement ?

a écrit : Un calcul complètement inutile et qui pourrait s'appliquer à tous les virus du monde, j'adore ^^. S'imaginer détruire une simple canette pour arrêter cette pandémie (ou n'importe quelle autre maladie virale d'ailleurs) peut effectivement faire rêver.

C'est une bonne occasion p
our se rappeler de la conjecture de Kepler utilisée pour effectuer ce calcul qui permet de connaitre la densité maximale possible pour remplir un volume avec des sphères. Cette densité est estimée à 74%.

Si vous mettez des ballons de football dans une grande benne à base rectangulaire par exemple, vous ne pourrez véritablement la remplir de ballons qu'à 74% au maximum. Les 26% restants étant les espaces vide entre les ballons.
Afficher tout
Il faut préciser que ce 74% de remplissage maximum s'applique pour des sphères/boules de diamètre identique.

En génie des matériaux, on utilise ce modèle en y ajoutant des sphères/boules (atomes) de plus petite taille dans les espaces libres. On peut atteindre 90% de "remplissage" avec ce genre procédé, permettant l'obtention de matériaux à "haute performances".

Pour l'anecdote, il est intéressant de savoir quel arrangement les "experts" ont choisi entre les "sphères" de virus : un empilement en ligne et colonne des sphères, chaque sphère de diamètre 100nm occupant un cube de 100nm de côté. Avec cet arrangement, si on considère que le virus a une forme sphérique, on atteint 52% de remplissage réel.

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Un calcul complètement inutile et qui pourrait s'appliquer à tous les virus du monde, j'adore ^^. S'imaginer détruire une simple canette pour arrêter cette pandémie (ou n'importe quelle autre maladie virale d'ailleurs) peut effectivement faire rêver.

C'est une bonne occasion p
our se rappeler de la conjecture de Kepler utilisée pour effectuer ce calcul qui permet de connaitre la densité maximale possible pour remplir un volume avec des sphères. Cette densité est estimée à 74%.

Si vous mettez des ballons de football dans une grande benne à base rectangulaire par exemple, vous ne pourrez véritablement la remplir de ballons qu'à 74% au maximum. Les 26% restants étant les espaces vide entre les ballons.
Afficher tout
Ce ne sera pas un rappel pour moi mais bien une découverte que la conjecture de Kepler. JMCMB.

Ce calcul n'est pas inutile pour tout le monde. Il peut en rassurer certains quand d'autres découvrent à quel point les petites bêtes peuvent manger les grosses.
J'ai aussi voté oui, @kaka1995, pour les commentaires.

HS.
Je m'interroge, du coup, sur la sélection des anecdotes par les modérateurs. J'ai vu les miennes passer à modération s'afficher entre 91% et 96% de pouces levés, les miens compris ^^.
Y'a-t-il, pour certains, une longue attente ? Recevons-nous un message attestant de la validation, ou non, de l'anecdote ? Ou une date de publication ?

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Calcul vraiment inutile, c'est ce que je me suis dit en voyant l'anecdote pendant la modération, mais je me suis dit que ça entraînerait néanmoins de nombreux commentaires intéressants, donc j'ai voté pour. Inutile.. bien loin de là (me concernant)!
Cette anecdote me fait travailler les neurones.
A quoi ressemblerait cette "soupe" de virus ?
Visuellement déjà, et ça serait liquide?Marron? Ça s’évaporerait ? Ça sentirait quoi? ...Enfin pour qui voudrait le sentir.. bref, qui n’as pas imaginé au moins un aspect visuel ?

a écrit : Ce ne sera pas un rappel pour moi mais bien une découverte que la conjecture de Kepler. JMCMB.

Ce calcul n'est pas inutile pour tout le monde. Il peut en rassurer certains quand d'autres découvrent à quel point les petites bêtes peuvent manger les grosses.
J'ai aussi voté oui, @kaka199
5, pour les commentaires.

HS.
Je m'interroge, du coup, sur la sélection des anecdotes par les modérateurs. J'ai vu les miennes passer à modération s'afficher entre 91% et 96% de pouces levés, les miens compris ^^.
Y'a-t-il, pour certains, une longue attente ? Recevons-nous un message attestant de la validation, ou non, de l'anecdote ? Ou une date de publication ?
Afficher tout
Je dis inutile dans le sens où ça ne résoudra pas le problème de la pandémie. Inutile ne veut pas dire inintéressant (c’est souvent le contraire même) , ni que ça ne sera jamais utile un jour pour d’autres chercheurs ;)

a écrit : Il faut préciser que ce 74% de remplissage maximum s'applique pour des sphères/boules de diamètre identique.

En génie des matériaux, on utilise ce modèle en y ajoutant des sphères/boules (atomes) de plus petite taille dans les espaces libres. On peut atteindre 90% de "remplissage" avec ce ge
nre procédé, permettant l'obtention de matériaux à "haute performances".

Pour l'anecdote, il est intéressant de savoir quel arrangement les "experts" ont choisi entre les "sphères" de virus : un empilement en ligne et colonne des sphères, chaque sphère de diamètre 100nm occupant un cube de 100nm de côté. Avec cet arrangement, si on considère que le virus a une forme sphérique, on atteint 52% de remplissage réel.
Afficher tout
Oui tout à fait et tu fais bien de le préciser. Je ne saurais pas dire si les « billes » d’un même virus peuvent avoir un diamètre variable. Un virologue parmi nous ?

Ok merci Christian. Je vais me faire un Sodastream mojito. Je reviens...

a écrit : La représentation est intéressante c’est certain. Mais est ce vraiment important de la calculer hormis si cela met les chercheurs sur une piste pour éradiquer l épidémie ou limiter son développement ? Le gars est mathématicien pas chercheur ou biologiste donc de base c'est pas lui qui devrait sauver le monde du covid... en plus je n'y connais rien mais clairement le gars c'est sa passion de tout calculer donc je suis pas sûr qu'il a passé des semaines a faire ce calcul... (connaitre taille d'un virus et taux de concentration dans l'air et quantité d'air dans une canette je pense pas que ce soit le calcul le plus compliqué qu'il a du faire dans sa vie)

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Il faut préciser que ce 74% de remplissage maximum s'applique pour des sphères/boules de diamètre identique.

En génie des matériaux, on utilise ce modèle en y ajoutant des sphères/boules (atomes) de plus petite taille dans les espaces libres. On peut atteindre 90% de "remplissage" avec ce ge
nre procédé, permettant l'obtention de matériaux à "haute performances".

Pour l'anecdote, il est intéressant de savoir quel arrangement les "experts" ont choisi entre les "sphères" de virus : un empilement en ligne et colonne des sphères, chaque sphère de diamètre 100nm occupant un cube de 100nm de côté. Avec cet arrangement, si on considère que le virus a une forme sphérique, on atteint 52% de remplissage réel.
Afficher tout
Les 90% c'est la limite physique ou c'est aussi une limite théorique?
Je me dis qu'en prenant des boules de taille de plus en plus petites pour combler les trous, peut-être qu'on approcherait les 100% sans jamais l'atteindre?

a écrit : Un calcul complètement inutile et qui pourrait s'appliquer à tous les virus du monde, j'adore ^^. S'imaginer détruire une simple canette pour arrêter cette pandémie (ou n'importe quelle autre maladie virale d'ailleurs) peut effectivement faire rêver.

C'est une bonne occasion p
our se rappeler de la conjecture de Kepler utilisée pour effectuer ce calcul qui permet de connaitre la densité maximale possible pour remplir un volume avec des sphères. Cette densité est estimée à 74%.

Si vous mettez des ballons de football dans une grande benne à base rectangulaire par exemple, vous ne pourrez véritablement la remplir de ballons qu'à 74% au maximum. Les 26% restants étant les espaces vide entre les ballons.
Afficher tout
D'où l'intérêt de jouer au foot avec des ballons cubiques...

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : C'est pas vraiment parlant tel qu'écrit dans l'anecdote.
La première source donne des chiffres et dire que 2×10¹⁷ virus tiennent dans 120 ml me paraît bien plus parlant. Et ça tient même dans une 1/2 canette.
Le mathématicien précise quand même que c'est juste une approximation.
Ce qui parle aux uns peut ne pas parler aux autres (et inversement). Pour ma part, je visualise bien ce qu’est une canette et saisit bien à quel point le virus est petit. En revanche, 2x10 /17 (je n’arrive à représenter les puissances sur mon téléphone, désolé) me parle bcp moins, en ce sens que je ne concrétise pas clairement dans mon esprit la signification de cette information.

a écrit : Un calcul complètement inutile et qui pourrait s'appliquer à tous les virus du monde, j'adore ^^. S'imaginer détruire une simple canette pour arrêter cette pandémie (ou n'importe quelle autre maladie virale d'ailleurs) peut effectivement faire rêver.

C'est une bonne occasion p
our se rappeler de la conjecture de Kepler utilisée pour effectuer ce calcul qui permet de connaitre la densité maximale possible pour remplir un volume avec des sphères. Cette densité est estimée à 74%.

Si vous mettez des ballons de football dans une grande benne à base rectangulaire par exemple, vous ne pourrez véritablement la remplir de ballons qu'à 74% au maximum. Les 26% restants étant les espaces vide entre les ballons.
Afficher tout
Personnellement si veux mettre des ballons de football dans une benne, je les dégonfle d'abord et je monte facile à 90% ;)

Plus sérieusement, je vois plutôt cette information comme une manière de se rendre compte à quel point les virus peuvent être petits et dangereux. On le sait bien sûr, mais là ça donne une perspective presque palpable.

J'ai vu également dans un bulletin de recherche en Mathématique que la quantité total des virus des personnes infectées remplirait une cuillère à soupe de Covid-19.

Posté le

android

(1)

Répondre

D'après un autre calcul, si on tuait tous les animaux et être humains hôtes du virus SARS-CoV-2, la pandémie de COVID-19 prendrait fin immédiatement.

a écrit : Les 90% c'est la limite physique ou c'est aussi une limite théorique?
Je me dis qu'en prenant des boules de taille de plus en plus petites pour combler les trous, peut-être qu'on approcherait les 100% sans jamais l'atteindre?
C'est une moyenne.
Théoriquement on peut effectivement atteindre 99,999...% du moment qu'on a des billes/atomes de plus petit diamètre à ajouter... Or, on ne trouve pas plus petit que l'Hydrogène. On est donc limité par son diamètre atomique.
Dans la pratique ce sont des atomes plus gros que l'Hydrogène qui vont limiter cette compacité. L'Hydrogène ne pouvant former qu'une seule liaison avec un seul voisin, il est difficile de "l'insérer" au milieu des autres.

Posté le

android

(8)

Répondre