Le mouton est un mâle

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Et la femelle du mouton s'appelle la brebis et son petit l'agneau. J'étais persuadé que tout le monde savait ce genre de choses jusqu'au jour... où mon voisin s'est moqué de moi (mais aux éclats !) parce que je lui avais dit que le bœuf était un taureau castré.

Attention également à ne pas confondre le mâle de la chèvre avec le bélier. Le mâle de la chèvre, c'est le bouc.

Dans le genre différence de nom entre male et femelle (ici pour le cri), il y a le nyala.

A cause d'un fort dimorphisme sexuel au niveau de la taille, le mâle est une antilope mais la femelle est une gazelle.
Car pour ceux qui ne le savait pas, toutes les gazelles sont des antilopes mais l'inverse n'est pas vrai et tout ça ce joue sur la taille de l'animal.

PS : J'ai encore le problème des déconnexions intempestives. Est-ce en voie de résolution ?

Plusieurs espèces sont castrées afin d'obtenir une viande plus tendre et plus savoureuse : Le boeuf (taureau castré), le mouton (bélier castré), le chapon (poulet castré) et le hongre (cheval castré).


Tous les commentaires (33)

Et la femelle du mouton s'appelle la brebis et son petit l'agneau. J'étais persuadé que tout le monde savait ce genre de choses jusqu'au jour... où mon voisin s'est moqué de moi (mais aux éclats !) parce que je lui avais dit que le bœuf était un taureau castré.

Attention également à ne pas confondre le mâle de la chèvre avec le bélier. Le mâle de la chèvre, c'est le bouc.

Dans le genre différence de nom entre male et femelle (ici pour le cri), il y a le nyala.

A cause d'un fort dimorphisme sexuel au niveau de la taille, le mâle est une antilope mais la femelle est une gazelle.
Car pour ceux qui ne le savait pas, toutes les gazelles sont des antilopes mais l'inverse n'est pas vrai et tout ça ce joue sur la taille de l'animal.

PS : J'ai encore le problème des déconnexions intempestives. Est-ce en voie de résolution ?

a écrit : Dans le genre différence de nom entre male et femelle (ici pour le cri), il y a le nyala.

A cause d'un fort dimorphisme sexuel au niveau de la taille, le mâle est une antilope mais la femelle est une gazelle.
Car pour ceux qui ne le savait pas, toutes les gazelles sont des antilopes mais l�
39;inverse n'est pas vrai et tout ça ce joue sur la taille de l'animal.

PS : J'ai encore le problème des déconnexions intempestives. Est-ce en voie de résolution ?
Afficher tout
@ Raspa, tes commentaires me surprendront toujours, tant ils sont enrichissants !

J'ai pensé à toi, en lisant cette info ce week-end:
www-geo-fr.cdn.ampproject.org/v/s/www.geo.fr/environnement/australie-cet-oiseau-menace-est-devenu-tellement-rare-quil-en-oublie-comment-chanter-204091?amp_js_v=a6&amp_gsa=1&amp&usqp=mq331AQHKAFQArABIA%3D%3D#aoh=16164120108007&csi=1&referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com&amp_tf=De%20%251%24s&ampshare=https%3A%2F%2Fwww.geo.fr%2Fenvironnement%2Faustralie-cet-oiseau-menace-est-devenu-tellement-rare-quil-en-oublie-comment-chanter-204091

En vérifiant, il s'avère que "blatérer" (désignant le cri du bélier) et "déblatérer" (désignant le fait de parler sans s'arrêter) ont la même étymologie : du latin [blaterare], qui signifiait la même chose : parler à tort et à travers.
fr.wiktionary.org/wiki/blat%C3%A9rer

Voilà voilà.

a écrit : Et la femelle du mouton s'appelle la brebis et son petit l'agneau. J'étais persuadé que tout le monde savait ce genre de choses jusqu'au jour... où mon voisin s'est moqué de moi (mais aux éclats !) parce que je lui avais dit que le bœuf était un taureau castré.

Attention égalemen
t à ne pas confondre le mâle de la chèvre avec le bélier. Le mâle de la chèvre, c'est le bouc. Afficher tout
Merci pour ce complément mais du coup je suis étonné : pour moi aussi le boeuf est un taureau castré - quoi d'autre ?

Posté le

android

(1)

Répondre

À mettre en rapport avec l'anecdote"quel lien entre un robinet et un mouton"

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et la femelle du mouton s'appelle la brebis et son petit l'agneau. J'étais persuadé que tout le monde savait ce genre de choses jusqu'au jour... où mon voisin s'est moqué de moi (mais aux éclats !) parce que je lui avais dit que le bœuf était un taureau castré.

Attention égalemen
t à ne pas confondre le mâle de la chèvre avec le bélier. Le mâle de la chèvre, c'est le bouc. Afficher tout
j'espère que tu as réussi à lui faire ravaler sa salive

a écrit : Et la femelle du mouton s'appelle la brebis et son petit l'agneau. J'étais persuadé que tout le monde savait ce genre de choses jusqu'au jour... où mon voisin s'est moqué de moi (mais aux éclats !) parce que je lui avais dit que le bœuf était un taureau castré.

Attention égalemen
t à ne pas confondre le mâle de la chèvre avec le bélier. Le mâle de la chèvre, c'est le bouc. Afficher tout
essaie avec ça:
-Mais alors, la femelle du taureau, c'est quoi, une taurelle? Une taurine?

Bon après on ne peut pas tout savoir, et ca nous arrive à tous d'apprendre des trucs tellement étonnants à nos yeux qu'on y croit pas une seconde. :)

Plusieurs espèces sont castrées afin d'obtenir une viande plus tendre et plus savoureuse : Le boeuf (taureau castré), le mouton (bélier castré), le chapon (poulet castré) et le hongre (cheval castré).

a écrit : Merci pour ce complément mais du coup je suis étonné : pour moi aussi le boeuf est un taureau castré - quoi d'autre ? Veau : jeune mâle ou femelle de moins de 8 mois.
Taureau : mâle non castré
Bœuf : mâle castré à 8 mois, pour sa viande (ou le travail...)
Génisse : jeune femelle n’ayant pas encore vêlé.
Vache : femelle ayant vêlé (donné un veau) et devenu vache laitière ou vache à viande
Taurillon : mâle abattu avant l’âge de 2 ans pour sa viande.

a écrit : Merci pour ce complément mais du coup je suis étonné : pour moi aussi le boeuf est un taureau castré - quoi d'autre ? Bonjour, en cuisine mâle ou femelle peut importe s appelle du boeuf. On ne mange pas que les mâles ce qui as du faire rire le voisin mentionner ci dessus c'est de ne pas savoir que c'était différent en cuisine spécifiquement et donc d'être induit en erreur j'imagine

Et le poulet, c'est une volaille pré-pubère, mâle ou femelle.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Merci pour ce complément mais du coup je suis étonné : pour moi aussi le boeuf est un taureau castré - quoi d'autre ? Non, non. Mon voisin pense que le bœuf est le mâle de la vache. Et que le taureau, c'est encore une autre espèce ! Je vais faire ce qu'a proposé Nicontrarié et lui demander de me dire qui est la femelle du taureau...

a écrit : Veau : jeune mâle ou femelle de moins de 8 mois.
Taureau : mâle non castré
Bœuf : mâle castré à 8 mois, pour sa viande (ou le travail...)
Génisse : jeune femelle n’ayant pas encore vêlé.
Vache : femelle ayant vêlé (donné un veau) et devenu vache laitière ou vache à viande
Taurillon : mâl
e abattu avant l’âge de 2 ans pour sa viande. Afficher tout
Autre chose que beaucoup de gens ne savent pas: une vache laitière est une vache qui vient de mettre bas. Et quand elle ne donne plus de lait, il faut à nouveau qu'elle ait un petit pour que la lactation reprenne.
Parce qu'à l'origine, on l'oublie mais le lait est destiné aux veaux, pas aux humains.

a écrit : Non, non. Mon voisin pense que le bœuf est le mâle de la vache. Et que le taureau, c'est encore une autre espèce ! Je vais faire ce qu'a proposé Nicontrarié et lui demander de me dire qui est la femelle du taureau... Ce qui est fascinant dans cette affaire, c'est que le bœuf étant castré... c'est un eunuque avec des cornes... HAHA (désolé, je sais où est la porte)

a écrit : Autre chose que beaucoup de gens ne savent pas: une vache laitière est une vache qui vient de mettre bas. Et quand elle ne donne plus de lait, il faut à nouveau qu'elle ait un petit pour que la lactation reprenne.
Parce qu'à l'origine, on l'oublie mais le lait est destiné aux veaux, pas aux humains.
C'est ce que j'essaie souvent d'expliquer (sans chercher à lancer le fatiguant débat entre les carottes râpées et les brochettes de galinettes cendrées) à pas mal de végé, pour avoir du lait, il faut buter le veau. En général avec une balle dans la tronche.

Ca casse un peu l'ambiance! ^^

a écrit : Autre chose que beaucoup de gens ne savent pas: une vache laitière est une vache qui vient de mettre bas. Et quand elle ne donne plus de lait, il faut à nouveau qu'elle ait un petit pour que la lactation reprenne.
Parce qu'à l'origine, on l'oublie mais le lait est destiné aux veaux, pas aux humains.
C'est comme le porc charcutier qui peut être une femelle ou un mâle châtré. Et dans la famille cochon, on a pléthore de noms différents... Le verrat est le reproducteur, le porcelet est le tout jeune cochon, la truie est la femelle, la coche est le femelle reproductrice trop âgée et qui va devenir... porc charcutier. La cochette, elle n'a pas encore eu de petits, mais elle aussi est destinée à la reproduction. Le goret est un jeune mâle et le nourrain le jeune tout juste sevré (chez les moutons, c'est le broutard).
A savoir aussi : le cochonnet n'est pas que le bouchon, petite boule en bois à la pétanque, mais désigne aussi les porcelets, même si le terme est considerablement moins employé.

a écrit : Et la femelle du mouton s'appelle la brebis et son petit l'agneau. J'étais persuadé que tout le monde savait ce genre de choses jusqu'au jour... où mon voisin s'est moqué de moi (mais aux éclats !) parce que je lui avais dit que le bœuf était un taureau castré.

Attention égalemen
t à ne pas confondre le mâle de la chèvre avec le bélier. Le mâle de la chèvre, c'est le bouc. Afficher tout
On dit aussi agnelle pour la toute jeune femelle

a écrit : Plusieurs espèces sont castrées afin d'obtenir une viande plus tendre et plus savoureuse : Le boeuf (taureau castré), le mouton (bélier castré), le chapon (poulet castré) et le hongre (cheval castré). Le hongre ce n'est pas pour avoir une viande plus tendre et savoureuse. Ca n'a jamais été le but.

Déjà la viande de cheval ne rentre vraiment dans nos menus qu'à partir de 1870. Des campagnes de pub avaient commencé au XIXème siècle mais les gens ne voulaient pas manger de cheval. Mais la guerre de 1870 et les pénuries vont faire changer les mœurs.
La seconde guerre mondiale va encore remettre au gout du jour la viande de cheval (encore une fois à cause des pénuries).
Sauf que dès le début des 30 glorieuses, la consommation de viande de cheval chute. En 1960 elle ne représente plus que 2% de la viande consommée et en 2013 0,2%.
C'est comme ça, l'hippophagie n'a jamais véritablement pris en France.

Un hongre de base c'est pour calmer les ardeurs du cheval et le rendre plus docile pour son activité principale (travaux, transport, militaire etc.).
Ca permet d'éviter qu'en plein travail ou charge de cavalerie de voir les chevaux s'emballer à cause d'une jument en chaleur ou se battre entre eux pour une quelconque raison.
Les Arabes n'employaient d'ailleurs que des juments dans leur armée. Ainsi les étalons de l'armée ennemi devenaient fous à la vue des juments et alors la va garder des rangs propres avec tes étalons complètement fous.

C'est d'ailleurs pareil pour le bœuf, c'est beaucoup plus docile pour le transport et les travaux dans les champs que le taureau. Sinon bon courage pour maitriser ton taureau lorsqu'il voudra foncer vers la vache.

a écrit : C'est ce que j'essaie souvent d'expliquer (sans chercher à lancer le fatiguant débat entre les carottes râpées et les brochettes de galinettes cendrées) à pas mal de végé, pour avoir du lait, il faut buter le veau. En général avec une balle dans la tronche.

Ca casse un peu l'ambiance! ^^
Pour avoir du lait il faut effectivement une mise bas. Le veau/chevreau/agneau ne reçoit pas une balle dans la tête mais est élevé pour renouveler les animaux de l élevage ou nourrir des etres vivants