Le batteur d'or fabrique les feuilles d'or

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Soit, avec un diamètre des atomes d'or d'environ 300 picomètres, des feuilles qui ne contiennent qu'autour de 350 atomes sur leur épaisseur. (Calculé sans prendre en compte l'agencement des atomes dans le solide, mais je pense que l'ordre de grandeur est le même)

a écrit : Soit, avec un diamètre des atomes d'or d'environ 300 picomètres, des feuilles qui ne contiennent qu'autour de 350 atomes sur leur épaisseur. (Calculé sans prendre en compte l'agencement des atomes dans le solide, mais je pense que l'ordre de grandeur est le même) Je n'arrive pas à mettre un commentaire seul, donc je mets un commentaire dans le commentaire désolé. La main arrive à faire des feuilles plus fin que de battre avec une machine. On pense que le rebond élastique y est pour quelques chose.

Sans rapport avec les feuilles, mais juste sur l’or : l’or est très souvent mal représenté au cinéma.

Tous les films où l’on voit les types porter 7-8 lingots dans les bras sont peu réalistes ("Braquage à l’Italienne", par exemple, où ils en mettent une centaine dans une petite voiture).
Ça me fait rire à chaque fois :D

L’or est très dense : un kilo d’or tient dans un œuf de poule, et un lingot des dimensions d’une brique de lait pèserait ~20 kilos.

Le lingot standard pèse 12,4 kilos. Pas un truc qu’on transporte tranquillement à la main.


Tous les commentaires (28)

Soit, avec un diamètre des atomes d'or d'environ 300 picomètres, des feuilles qui ne contiennent qu'autour de 350 atomes sur leur épaisseur. (Calculé sans prendre en compte l'agencement des atomes dans le solide, mais je pense que l'ordre de grandeur est le même)

a écrit : Soit, avec un diamètre des atomes d'or d'environ 300 picomètres, des feuilles qui ne contiennent qu'autour de 350 atomes sur leur épaisseur. (Calculé sans prendre en compte l'agencement des atomes dans le solide, mais je pense que l'ordre de grandeur est le même) Je n'arrive pas à mettre un commentaire seul, donc je mets un commentaire dans le commentaire désolé. La main arrive à faire des feuilles plus fin que de battre avec une machine. On pense que le rebond élastique y est pour quelques chose.

a écrit : Je n'arrive pas à mettre un commentaire seul, donc je mets un commentaire dans le commentaire désolé. La main arrive à faire des feuilles plus fin que de battre avec une machine. On pense que le rebond élastique y est pour quelques chose. Ah ben justement j'allais demander s'il y avait une raison particulière à ce que ça soit fait à la main. Je pensais que c'était par tradition.
Tu pourrais développer le rebond élastique ?

C'est le petit rebond supplémentaire après avoir frappé le métal ou c'est autre chose?

J'avais vu un reportage d'un forgeron qui expliquait que c'était une technique qui permettait d'économiser ses forces, donc d'être plus efficient.

Par contre si ce rebond est bien ce que je pense, en quoi ce petit rebond est plus efficace qu'une machine qui peut appliquer des forces bien plus grandes sur le métal ?

Sans rapport avec les feuilles, mais juste sur l’or : l’or est très souvent mal représenté au cinéma.

Tous les films où l’on voit les types porter 7-8 lingots dans les bras sont peu réalistes ("Braquage à l’Italienne", par exemple, où ils en mettent une centaine dans une petite voiture).
Ça me fait rire à chaque fois :D

L’or est très dense : un kilo d’or tient dans un œuf de poule, et un lingot des dimensions d’une brique de lait pèserait ~20 kilos.

Le lingot standard pèse 12,4 kilos. Pas un truc qu’on transporte tranquillement à la main.

On fait des feuilles d'or très fines qui servent pour dorer des objets à la feuille afin d'économiser le métal et il se trouve que l'or se prête très bien à la fabrication de feuilles très fines car il est très ductile (c'est-à-dire mou), ça ne fonctionnerait pas avec tous les métaux précieux. On fait aussi des feuilles d'argent avec la même technique mais pas des feuilles de platine. Pour obtenir ces feuilles très fines, il suffit de préparer un sandwich en alternant des feuilles de papier et des petites plaques de métal puis de taper patiemment dessus. Les feuilles de métal sont fournies à l'utilisateur directement dans les feuilles de papier qui ont servi à les marteler car elles s'abiment un peu dès qu'on les en détache donc on les sépare une seule fois au moment de les utiliser.

a écrit : Ah ben justement j'allais demander s'il y avait une raison particulière à ce que ça soit fait à la main. Je pensais que c'était par tradition.
Tu pourrais développer le rebond élastique ?

C'est le petit rebond supplémentaire après avoir frappé le métal ou c'est autre chose?r />
J'avais vu un reportage d'un forgeron qui expliquait que c'était une technique qui permettait d'économiser ses forces, donc d'être plus efficient.

Par contre si ce rebond est bien ce que je pense, en quoi ce petit rebond est plus efficace qu'une machine qui peut appliquer des forces bien plus grandes sur le métal ?
Afficher tout
En fait, quand on tape sur un bout de métal avec un marteau, on donne de l'élan à la masse du marteau et on arrête d'en donner juste avant le choc, se contentant de le guider, et le marteau rebondit. Ca marche aussi sur les cailloux sauf qu'avec un caillou, soit ca rebondit, soit il se casse (le caillou).

Ca évite aussi de se bousiller les os des bras à la longue quand on est forgeron.

Visiblement, les machines ne savent pas encore faire ça aussi bien que nous.

Donc ils sont 50 à produire toutes les feuilles d'or du monde ?

Tiens c'est drôle, 0.0001 mm soit 100 nm correspond à la dimension en dessous de laquelle le matériau tombe dans la catégorie des nanomatériaux. "Les feuilles d'or : des nanomatériaux comme revêtements traditionnels." Ça claque non ? ;)

a écrit : Donc ils sont 50 à produire toutes les feuilles d'or du monde ? C'est pas comme s'il y avait une consommation effrénée de feuilles d'or. Les feuilles d'or servent uniquement pour la décoration : dorer des cadres de tableaux, des statues, des tranches de livres, etc. Pour toutes les utilisations industrielles de dorures, on utilisera plutôt le dépôt par galvanoplastie ou sous vide pour que l'or accroche vraiment bien au support.

a écrit : Donc ils sont 50 à produire toutes les feuilles d'or du monde ? Non.
A l’opposé de ce qu’indique Lflfelf, la consommation mondiale de feuilles d’or est importante (relativement au produit, certes) et ne peut pas être produite par 50 personnes.
Les feuilles d’or sont notamment très utilisées dans les cérémonies religieuses en Asie, les centaines de fidèles venant recouvrir les statues de Bouddha de feuilles d’or en sont un bon exemple. Car les feuilles étant très fines, elles sont peu chères, tu peux même en acheter dans les magasins de bricolage créatif (Cultura, etc.) ou ... alimentaire, vu que certains cuisiniers les utilisent pour décorer leurs plats.

Donc oui, ils restent bien encore 50 personnes dans le monde qui font ça à la main, mais ce ne sont pas eux qui font la production mondiale.
Pour donner une analogie, c’est un peu comme de dire qu’il y a toujours des souffleurs de verre, mais ce ne sont pas eux qui produisent à la main tous les verres utilisés dans le monde.

a écrit : Sans rapport avec les feuilles, mais juste sur l’or : l’or est très souvent mal représenté au cinéma.

Tous les films où l’on voit les types porter 7-8 lingots dans les bras sont peu réalistes ("Braquage à l’Italienne", par exemple, où ils en mettent une centaine dans une petite voiture).
Ça me fait rire à chaque fois :D

L’or est très dense : un kilo d’or tient dans un œuf de poule, et un lingot des dimensions d’une brique de lait pèserait ~20 kilos.

Le lingot standard pèse 12,4 kilos. Pas un truc qu’on transporte tranquillement à la main.
Afficher tout
Et quand on pense que Bernard Arnault a "fait" cent milliards en un an, ça représente 2 tonnes d or en considérant le kg à 50,000 euros. Le plus proche de l'or en masse volumique est je pense le tungstène.
Et je crois, les romains sont là civilisation qui a extrait le plus d'or (mais j aimerai être contredit).

a écrit : Sans rapport avec les feuilles, mais juste sur l’or : l’or est très souvent mal représenté au cinéma.

Tous les films où l’on voit les types porter 7-8 lingots dans les bras sont peu réalistes ("Braquage à l’Italienne", par exemple, où ils en mettent une centaine dans une petite voiture).
Ça me fait rire à chaque fois :D

L’or est très dense : un kilo d’or tient dans un œuf de poule, et un lingot des dimensions d’une brique de lait pèserait ~20 kilos.

Le lingot standard pèse 12,4 kilos. Pas un truc qu’on transporte tranquillement à la main.
Afficher tout
Je te rassure les film reste fictif même quand sa se veux historique rien qu'as voir Troie il me semble quand il y as des flèche enflammé tu crois que la flèche reste allumé jusqu'à sa cible

a écrit : Et quand on pense que Bernard Arnault a "fait" cent milliards en un an, ça représente 2 tonnes d or en considérant le kg à 50,000 euros. Le plus proche de l'or en masse volumique est je pense le tungstène.
Et je crois, les romains sont là civilisation qui a extrait le plus d'or (mais j aimerai être contredit).
2 000 tonnes, attention avec les zéros. ;)

a écrit : Je te rassure les film reste fictif même quand sa se veux historique rien qu'as voir Troie il me semble quand il y as des flèche enflammé tu crois que la flèche reste allumé jusqu'à sa cible Le projectile (ici la flèche) est enduit de poix (mélange de goudron et de résine qui servait aussi de colle) ce qui permet au feu de ne pas être soufflé par la vitesse mais au contraire d'en être attisé - un peu comme les bolas ou autres accessoires de jonglerie enflammé ;)

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Sans rapport avec les feuilles, mais juste sur l’or : l’or est très souvent mal représenté au cinéma.

Tous les films où l’on voit les types porter 7-8 lingots dans les bras sont peu réalistes ("Braquage à l’Italienne", par exemple, où ils en mettent une centaine dans une petite voiture).
Ça me fait rire à chaque fois :D

L’or est très dense : un kilo d’or tient dans un œuf de poule, et un lingot des dimensions d’une brique de lait pèserait ~20 kilos.

Le lingot standard pèse 12,4 kilos. Pas un truc qu’on transporte tranquillement à la main.
Afficher tout
Ayant l'habitude de transporter des lingots, je me disais la même chose.

a écrit : Le projectile (ici la flèche) est enduit de poix (mélange de goudron et de résine qui servait aussi de colle) ce qui permet au feu de ne pas être soufflé par la vitesse mais au contraire d'en être attisé - un peu comme les bolas ou autres accessoires de jonglerie enflammé ;) Ça dépend aussi du type de flèche utilisé j'avais vue une vidéo d'un mec qui était d'année ce genre d'histoire expliqué les différentes têtes de flèches et leurs utilités

D'ailleurs le dernier batteur de France, l'entreprise Dauvet à Excenevex (proche de chez moi, en haute-Savoie :)), a été mis en liquidation judiciaire en 2018 après plus de 180ans de services!

Je trouve que la photo n’est pas très en lien avec l’anecdote. Nous y voyons certes des feuilles d’or. Mais elles ont l’air en cours « d’utilisation » sur un plaquage. J’aurai aimé voir le marteau à or.

a écrit : 2 000 tonnes, attention avec les zéros. ;) Oups en effet! J ai divisé par mille une fois de trop :( pas sérieux!
En attendant ca fait beaucoup quand même. Heureusement qu il "ruisselle"...^^

Sachant que la densité de l’or est de 19,3, une feuille d’or pèse 1,93 g/m2,
soit plus de 40 fois moins qu’une feuille de papier 80g (/m2) de même surface.
Par ailleurs cette même feuille fait environ 0,1 mm d’épaisseur soit 1000 fois plus que la feuille d’or.