Les Inuits comptent par 20

Proposé par
le
dans

Le système numérique des Inuits est vicésimal, c'est-à-dire qu'il utilise une base 20, correspondant aux 20 doigts et orteils. Ainsi, 78 par exemple, se dit "trois-vingt quinze trois".

Pour faciliter les échanges, des étudiants de Kaktovik, en Alaska, eurent l'idée d'introduire une notation où les nombres sont regroupés par cinq, permettant de passer facilement d'un système décimal à un système vicésimal.


Commentaires préférés (3)

S’ils utilisent une base vingt, ne devrait-il pas plutôt lire « trois vingt dix huit »?

N'importe quoi ces inuits. Heureusement qu'en français on a une belle base décimale.

Par exemple, on dit : douze, treize, quinze, quatre-vingt-dix, soixante-dix, .... ah merde ça n'a aucun sens.

C'était un message du comité pour l'instauration des termes : dix-un, dix-deux, dix-trois, ..., septante, octante et nonante.

a écrit : S’ils utilisent une base vingt, ne devrait-il pas plutôt lire « trois vingt dix huit »? Non, car certes ils regroupent les nombres par paquet de 20, mais ça n’empêche pas de couper le paquet de 20 en 4 paquets de 5, tout comme en français, on peut regrouper par paquet de 100, mais au sein du groupe de cent, on regroupe par paquet de 10, et dans le paquet par unité. Ça parait bizarre, car on utilise pas le même nombre pour "petits paquets"" et "grand paquets", alors que nous c'est toujours un multiple de 10, mais au final c'est comme le système métrique contre le système impérial, les deux fonctionnent.

En basque par exemple, on compte aussi par paquet de 20, mais le paquet de vingt et divisé en deux. 78 se dit "hirurogeita hamazortzi" : hiru veut dire 3, hogoi veut dire 20, eta veut dire "et", hamar veut dire 10, zortzi veut dire 8.


Tous les commentaires (56)

S’ils utilisent une base vingt, ne devrait-il pas plutôt lire « trois vingt dix huit »?

N'importe quoi ces inuits. Heureusement qu'en français on a une belle base décimale.

Par exemple, on dit : douze, treize, quinze, quatre-vingt-dix, soixante-dix, .... ah merde ça n'a aucun sens.

C'était un message du comité pour l'instauration des termes : dix-un, dix-deux, dix-trois, ..., septante, octante et nonante.

a écrit : S’ils utilisent une base vingt, ne devrait-il pas plutôt lire « trois vingt dix huit »? Non, car certes ils regroupent les nombres par paquet de 20, mais ça n’empêche pas de couper le paquet de 20 en 4 paquets de 5, tout comme en français, on peut regrouper par paquet de 100, mais au sein du groupe de cent, on regroupe par paquet de 10, et dans le paquet par unité. Ça parait bizarre, car on utilise pas le même nombre pour "petits paquets"" et "grand paquets", alors que nous c'est toujours un multiple de 10, mais au final c'est comme le système métrique contre le système impérial, les deux fonctionnent.

En basque par exemple, on compte aussi par paquet de 20, mais le paquet de vingt et divisé en deux. 78 se dit "hirurogeita hamazortzi" : hiru veut dire 3, hogoi veut dire 20, eta veut dire "et", hamar veut dire 10, zortzi veut dire 8.

a écrit : S’ils utilisent une base vingt, ne devrait-il pas plutôt lire « trois vingt dix huit »? Dire "dix-huit" n'a probablement pas de sens pour eux puisque ce nombre est sur une base dix. Pour les Inuits, il n'est pas forcément logique de couper "dix-huit" en "dix" (qui est logique pour nous car on le considère comme un chiffre rond, car on a un système numérique en base dix) et "huit".

Certains de nos ancêtres utilisaient il y a longtemps eux même, une base 20. L'exemple le plus évident est quatre-vingt et ses copains.
Si on prend le système inuit, 95 s'écrirait "quatre-vingt quinze", comme nous quoi.

On a aussi le système duodécimal, en base douze, dont en a encore aujourd'hui les traces comme par exemple les douze heures, les douze mois de l'année, le fait qu'on compte en douzaine dans le commerce. Ce système viendrait du fait que plutôt que de compter sur les doigts des mains, il comptait sur les phalanges en omettant le pouce. Et il faut admettre qu'une base douze est plus facile pour les fractions, ça veut dire que douze, qui est donc un, (pour comprendre prenez les conversions d'unités, douze millimètres vont faire 1 centimètre ou bien des choses peut être plus instinctive, douze oeufs vont faire une boite d'oeuf) est facilement divisible par 2, 3, 4 et 6 là ou 10 ne l'est que par 2, et 5.

Et quand on regarde plus en détail, on utilise des systèmes numériques différent du décimal dans plein de domaines, les développeurs connaitront le hexadécimal ainsi que le binaire, tout le monde connaitre la sexagésimal sans le savoir à travers les 60 minutes et secondes. Il y en a encore beaucoup d'autres.

La base 10 est totalement artificielle comme tous les autres systèmes numériques d'ailleurs. C'est une convention. Si on rencontre des extraterrestre, peut être auront ils une société fonctionnant sur un système dudécimal, vicésimal, hexadécimal, ou même 31 (ça serait vraiment pas pratique 31). Et ça pourrait rendre la communication extrêmement difficile.

a écrit : Certains de nos ancêtres utilisaient il y a longtemps eux même, une base 20. L'exemple le plus évident est quatre-vingt et ses copains.
Si on prend le système inuit, 95 s'écrirait "quatre-vingt quinze", comme nous quoi.

On a aussi le système duodécimal, en base douze, dont en a en
core aujourd'hui les traces comme par exemple les douze heures, les douze mois de l'année, le fait qu'on compte en douzaine dans le commerce. Ce système viendrait du fait que plutôt que de compter sur les doigts des mains, il comptait sur les phalanges en omettant le pouce. Et il faut admettre qu'une base douze est plus facile pour les fractions, ça veut dire que douze, qui est donc un, (pour comprendre prenez les conversions d'unités, douze millimètres vont faire 1 centimètre ou bien des choses peut être plus instinctive, douze oeufs vont faire une boite d'oeuf) est facilement divisible par 2, 3, 4 et 6 là ou 10 ne l'est que par 2, et 5.

Et quand on regarde plus en détail, on utilise des systèmes numériques différent du décimal dans plein de domaines, les développeurs connaitront le hexadécimal ainsi que le binaire, tout le monde connaitre la sexagésimal sans le savoir à travers les 60 minutes et secondes. Il y en a encore beaucoup d'autres.

La base 10 est totalement artificielle comme tous les autres systèmes numériques d'ailleurs. C'est une convention. Si on rencontre des extraterrestre, peut être auront ils une société fonctionnant sur un système dudécimal, vicésimal, hexadécimal, ou même 31 (ça serait vraiment pas pratique 31). Et ça pourrait rendre la communication extrêmement difficile.
Afficher tout
Intéressant. Merci ;)
Mais, si la grande majorité de la planète est passé au système décimal, c'est que celui-ci doit présenter un/des avantage/s sur les autres.
Sans nous rencontrions des extraterrestres, sans doute l'auront-ils aussi adopté ?

a écrit : N'importe quoi ces inuits. Heureusement qu'en français on a une belle base décimale.

Par exemple, on dit : douze, treize, quinze, quatre-vingt-dix, soixante-dix, .... ah merde ça n'a aucun sens.

C'était un message du comité pour l'instauration des termes : dix-un, dix
-deux, dix-trois, ..., septante, octante et nonante. Afficher tout
Huitante, steplait!

a écrit : Intéressant. Merci ;)
Mais, si la grande majorité de la planète est passé au système décimal, c'est que celui-ci doit présenter un/des avantage/s sur les autres.
Sans nous rencontrions des extraterrestres, sans doute l'auront-ils aussi adopté ?
Faut pas confondre décimal basé sur les dix doigts, donc totalement empirique et système métrique (mks) vachement pratique pour tout ce qui est calcul.

a écrit : Huitante, steplait! Si tu dis huitante, il faudra dire neufante pour être cohérent ^^. Mais c'est vrai que les Suisses préfèrent huitante.

Je trouve octante et nonante plus facile à dire ^^. Et si Vaugelas n'avait pas mis le bazar en édictant des règles absurdes au 17e, on aurait pu avoir ces jolis termes numériques. En attendant, on continue d'apprendre ces règles irrationnelles à nos enfants et à subir les moqueries de nos voisins Belges et Suisses qui parfois parlent mieux français que nous.

Sinon on compte en "grosses". Ce n'est pas de la grossophobie, cela signifie une douzaine de douzaines. On l'utilise encore en joaillerie pour compter les pierres précieuses.

a écrit : N'importe quoi ces inuits. Heureusement qu'en français on a une belle base décimale.

Par exemple, on dit : douze, treize, quinze, quatre-vingt-dix, soixante-dix, .... ah merde ça n'a aucun sens.

C'était un message du comité pour l'instauration des termes : dix-un, dix
-deux, dix-trois, ..., septante, octante et nonante. Afficher tout
Et @Tybs dévissa....

(Ça se voyait venir, dernièrement )

:)

a écrit : Intéressant. Merci ;)
Mais, si la grande majorité de la planète est passé au système décimal, c'est que celui-ci doit présenter un/des avantage/s sur les autres.
Sans nous rencontrions des extraterrestres, sans doute l'auront-ils aussi adopté ?
Là on parle de convergence évolutive appliquée à la culture et la science, c'est un autre sujet très intéressant.
Peut on supposer que le système décimale est le plus efficace dans tous les contextes, toutes les potentielles sociétés ? Peut-être. Peut on l'affirmer ? Certainement pas, rien que dans notre société le système duodécimale représente de gros avantages qui pourrait poser la question.
N'oublions pas qu'on a dix doigt, cela reste la raison principale de l'adoption du système décimale, et malgré cela énormément de peuples et civilisations ont adopté un sytème différent avant de se conformer au système dominant par pression culturelle. Et ces systèmes n'étaient pas plus difficile à utiliser que le système décimale.
Imaginez qu'on compte tous en système duodécimale ça donnerait 0,1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, x, y, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 1x, 1y, 20. C'est pas moins logique que 10 et plus pratique pour les calculs.

Et même si le système décimale était bien le plus efficace, les aspects historiques pourraient bloquer une évolution vers ce système. Je prend ce cas dans Fondation de Asimov où ils disent utiliser l'Unité astronomique pour exprimer les distances spatiales (on est donc dans une base 150.000.000 car 1UA= 150.000.000km), ils ne savent pas pourquoi ils utilisent cette convention, mais ne changent pas pour une plus efficace car ça serait trop compliqué, comme nous avec les minutes, les heures ou les mois.

a écrit : Et @Tybs dévissa....

(Ça se voyait venir, dernièrement )

:)
Je n'ai pas compris ton commentaire.

Je faisais bien entendu de l'humour même si je trouve le système de numération français inutilement compliqué.

a écrit : Je n'ai pas compris ton commentaire.

Je faisais bien entendu de l'humour même si je trouve le système de numération français inutilement compliqué.
Ce n'est pas courant que tu fasses de l'humour
Voici le pourquoi du comment.

;)

a écrit : Là on parle de convergence évolutive appliquée à la culture et la science, c'est un autre sujet très intéressant.
Peut on supposer que le système décimale est le plus efficace dans tous les contextes, toutes les potentielles sociétés ? Peut-être. Peut on l'affirmer ? Certainement pas, rien que dans not
re société le système duodécimale représente de gros avantages qui pourrait poser la question.
N'oublions pas qu'on a dix doigt, cela reste la raison principale de l'adoption du système décimale, et malgré cela énormément de peuples et civilisations ont adopté un sytème différent avant de se conformer au système dominant par pression culturelle. Et ces systèmes n'étaient pas plus difficile à utiliser que le système décimale.
Imaginez qu'on compte tous en système duodécimale ça donnerait 0,1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, x, y, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 1x, 1y, 20. C'est pas moins logique que 10 et plus pratique pour les calculs.

Et même si le système décimale était bien le plus efficace, les aspects historiques pourraient bloquer une évolution vers ce système. Je prend ce cas dans Fondation de Asimov où ils disent utiliser l'Unité astronomique pour exprimer les distances spatiales (on est donc dans une base 150.000.000 car 1UA= 150.000.000km), ils ne savent pas pourquoi ils utilisent cette convention, mais ne changent pas pour une plus efficace car ça serait trop compliqué, comme nous avec les minutes, les heures ou les mois.
Afficher tout
Le système duodécimal est tout à fait logique historiquement car nous avons "normalement" tous douze phalanges pour les 4 doigts de la main et le pouce qui permet de compter en appuyant sur la phalange concernée.

En plus de cela, 12 est divisible 2, 3, 4, et 6, ce qui est bien plus pratique. Puis cela pourrait permettre de faire la jonction avec le calcul des mois, des heures, des minutes et des secondes, qui utilisent déjà des multiples de douze.

Je ne parle pas des dixièmes, centièmes, millièmes de seconde qui sont pour moi une aberration mathématique ^^. Je suis partant pour la base 12.

a écrit : Faut pas confondre décimal basé sur les dix doigts, donc totalement empirique et système métrique (mks) vachement pratique pour tout ce qui est calcul. Le Système International ou SI ou mks est lui même totalement empirique. Il n'y a rien dans la nature qui nous oriente vers un système décimale. C'est juste une convention artificielle permettant de mieux communiquer entre peuple et scientifique.
Si on avait eu douze doigt et que l'usage voulait qu'en France fin XVIII on compte en base douze, il y a fort à parier qu'on aurait eu un SI duodécimal plutôt que décimal. Tous nos math serait différents, et pourtant certaines choses resteraient constantes, les nombres premiers par exemple. C'est pour ça que dans Premier Contact ils évoquent les nombres premiers pour communiquer avec les heptapodes, car il s'agit d'un référentiel commun à tout système quel qu'il soit.

D'ailleurs le système décimal, comme tout système numérique n'est pas instinctif lors de l'apprentissage : dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01534925/document
Ce lien est assez intéressant même si il ne traite pas directement du sujet mais de problématiques pédagogiques.

a écrit : Le système duodécimal est tout à fait logique historiquement car nous avons "normalement" tous douze phalanges pour les 4 doigts de la main et le pouce qui permet de compter en appuyant sur la phalange concernée.

En plus de cela, 12 est divisible 2, 3, 4, et 6, ce qui est bien plus pratique. Pui
s cela pourrait permettre de faire la jonction avec le calcul des mois, des heures, des minutes et des secondes, qui utilisent déjà des multiples de douze.

Je ne parle pas des dixièmes, centièmes, millièmes de seconde qui sont pour moi une aberration mathématique ^^. Je suis partant pour la base 12.
Afficher tout
Tout à fait Tybs, j'en parlais dans un autre commentaire :)
T'auras compris que je suis comme toi, je trouve le duodécimal bien plus pratique dans l'absolu.

a écrit : Le système duodécimal est tout à fait logique historiquement car nous avons "normalement" tous douze phalanges pour les 4 doigts de la main et le pouce qui permet de compter en appuyant sur la phalange concernée.

En plus de cela, 12 est divisible 2, 3, 4, et 6, ce qui est bien plus pratique. Pui
s cela pourrait permettre de faire la jonction avec le calcul des mois, des heures, des minutes et des secondes, qui utilisent déjà des multiples de douze.

Je ne parle pas des dixièmes, centièmes, millièmes de seconde qui sont pour moi une aberration mathématique ^^. Je suis partant pour la base 12.
Afficher tout
Il y a d"ailleurs une vieille anecdote SCMB, demandant pourquoi les œufs sont vendus par douzaine...

Je suis toujours surpris par l'explication que le système vicésimal serait dû au fait qu'on compte sur les doigts des mains et les orteils... Je peux le comprendre pour des populations qui vivent sous un climat tropical, mais les Inuits n'étaient quand même pas pieds nus ou en sandales dans la neige quand ils ont inventé ce système pour compter les phoques sur la banquise ? Ca serait pas plutôt parce qu'ils se mettaient toujours à deux pour compter sur les doigts de leurs mains ? Ils auraient même pu inventer un système à base 4 si celui qui a inventé le système de comptage portait des moufles (ou à base 8 s'ils se mettaient à deux avec des moufles) !

a écrit : Pourquoi quinze ? Car leur système de comptage sur vingt, se subdivise en quatre parties de cinq unités.
Cinq, comme les doigts d'une main, ou les orteils d'un pied.