20 m² de sol naturel disparaissent chaque seconde en France

Proposé par
le
dans

L’artificialisation des sols en France progresse de 60 000 ha par an, soit 20 m² par seconde. Actuellement, 9,3 % du territoire français est artificialisé, c’est-à-dire occupé par des infrastructures humaines : parkings, routes, logements, etc. En 2012, ce chiffre était de 8% et en 1992 de 6,9%.

En 2015, l’artificialisation des sols en France représentait 51 000 km2. Les sols artificialisés couvraient donc la surface cumulée des deux régions Île-de-France et Centre-Val-de-Loire. Cela pose un problème pour l’agriculture, mais également pour la biodiversité, la capture du CO2 et la régulation des eaux de pluie.


Commentaires préférés (3)

a écrit : D'ailleurs certains éléments de l'urbanisation ayant pour but de repousser la faune ont l'effet inverse.
L'exemple le plus connu sont les piques anti-moineaux dans les villes. Non seulement ça ne marche pas (l'espace est trop large en les piques), mais en plus les moineaux en raffolent c
ar ça les protègent des prédateurs.
Le seul moyen pour que ça marche est de transformer votre maison en hérisson avec pleins de pointes acérées à 5mm d'écart.
Afficher tout
Certaines municipalités font la même chose avec la faune de sdf et les espaces publics. Trouvez un palliatif de court terme ça reste plus simple que trouver des solutions à long terme semble t’il.

A savoir que l'artificialisation des sol a un effet non négligeable dans le dérèglement climatique.

Outre les espaces verts détruits, les infrastructures construites ont un albedo très faible.

Plus l'albedo est faible et se rapproche de 0, plus la surface retiendra les rayons du soleil et apparaîtra noir. Une matière qui retient la lumière chauffera beaucoup plus qu'une matière qui la retient peu ou pas (qui apparaîtra donc blanc et l'albedo se rapproche de 1)

La chaleur ainsi stockée est relâchée la nuit.

Je pensais que les forêts avaient un albedo élevé mais en fait, il est plutôt bas de 0,05 pour les forêt de conifères a 0,20 pour les forêts de feuillus.

Une route aurait un albedo entre 0,10 et 0,15, j'ai pas vraiment trouvé de source mais ça m'étonne que ça soit au même niveau qu'une forêt, si quelqu'un a plus d'infos.

Des villes commencent comme Los Angeles commencent à peindre des routes en blanc pour diminuer la température lors des vagues de chaleur, atténuant de 6 a 7 degrés la température.

De même, les toits noirs des bâtiments industriels et commerciaux commencent à être peints en blanc et cela représente une économie d'énergie sur la climatisation pouvant aller jusqu'à 30%.


Tous les commentaires (29)

Sachant que c'est pas "france métropolitaine" mais bien "territoire français", donc les territoires d'outre-mer comme la Guyane ou la Terre Adélie diminuent le chiffre

a écrit : Sachant que c'est pas "france métropolitaine" mais bien "territoire français", donc les territoires d'outre-mer comme la Guyane ou la Terre Adélie diminuent le chiffre Pas sûr que la terre Adelie soit considérée comme française, il me semble que l'Antarctique n'appartient à personne.

D'ailleurs certains éléments de l'urbanisation ayant pour but de repousser la faune ont l'effet inverse.
L'exemple le plus connu sont les piques anti-moineaux dans les villes. Non seulement ça ne marche pas (l'espace est trop large en les piques), mais en plus les moineaux en raffolent car ça les protègent des prédateurs.
Le seul moyen pour que ça marche est de transformer votre maison en hérisson avec pleins de pointes acérées à 5mm d'écart.

a écrit : D'ailleurs certains éléments de l'urbanisation ayant pour but de repousser la faune ont l'effet inverse.
L'exemple le plus connu sont les piques anti-moineaux dans les villes. Non seulement ça ne marche pas (l'espace est trop large en les piques), mais en plus les moineaux en raffolent c
ar ça les protègent des prédateurs.
Le seul moyen pour que ça marche est de transformer votre maison en hérisson avec pleins de pointes acérées à 5mm d'écart.
Afficher tout
Certaines municipalités font la même chose avec la faune de sdf et les espaces publics. Trouvez un palliatif de court terme ça reste plus simple que trouver des solutions à long terme semble t’il.

a écrit : Certaines municipalités font la même chose avec la faune de sdf et les espaces publics. Trouvez un palliatif de court terme ça reste plus simple que trouver des solutions à long terme semble t’il. A la différence près que les piques contre les SDF ne les attirent pas et ne les protègent pas des agressions :)

Nous avons la preuve dans les petits village où les maisons neuves poussent comme des champignons, les lotissements avec les nouvelles routes aussi. En parallèle les vieilles bâtisses à rénover trouvent beaucoup moins d'acquéreurs, trop frileux des travaux à entreprendre et des surprises de la rénovation sûrement. Pourtant les maisons sont là, vides et comptent pour cette anecdote.

Posté le

android

(11)

Répondre

Ah merde sur le site en source, j’avais une pub pour le carrelage, à côté du compteur d’artificialisation des sols, c’est de mauvais goût …

a écrit : Sachant que c'est pas "france métropolitaine" mais bien "territoire français", donc les territoires d'outre-mer comme la Guyane ou la Terre Adélie diminuent le chiffre Comme c'est un total d'hectares et pas un taux, même si il y a 0 m2 d'artificialisation en Guyane, cela ne fait pas diminuer l'artificialisation en France métropolitaine.

a écrit : Comme c'est un total d'hectares et pas un taux, même si il y a 0 m2 d'artificialisation en Guyane, cela ne fait pas diminuer l'artificialisation en France métropolitaine. « 9,3% du territoire français est artificialisé », c’est un beau taux

A savoir que l'artificialisation des sol a un effet non négligeable dans le dérèglement climatique.

Outre les espaces verts détruits, les infrastructures construites ont un albedo très faible.

Plus l'albedo est faible et se rapproche de 0, plus la surface retiendra les rayons du soleil et apparaîtra noir. Une matière qui retient la lumière chauffera beaucoup plus qu'une matière qui la retient peu ou pas (qui apparaîtra donc blanc et l'albedo se rapproche de 1)

La chaleur ainsi stockée est relâchée la nuit.

Je pensais que les forêts avaient un albedo élevé mais en fait, il est plutôt bas de 0,05 pour les forêt de conifères a 0,20 pour les forêts de feuillus.

Une route aurait un albedo entre 0,10 et 0,15, j'ai pas vraiment trouvé de source mais ça m'étonne que ça soit au même niveau qu'une forêt, si quelqu'un a plus d'infos.

Des villes commencent comme Los Angeles commencent à peindre des routes en blanc pour diminuer la température lors des vagues de chaleur, atténuant de 6 a 7 degrés la température.

De même, les toits noirs des bâtiments industriels et commerciaux commencent à être peints en blanc et cela représente une économie d'énergie sur la climatisation pouvant aller jusqu'à 30%.

a écrit : Comme c'est un total d'hectares et pas un taux, même si il y a 0 m2 d'artificialisation en Guyane, cela ne fait pas diminuer l'artificialisation en France métropolitaine. Pour la partie en pourcentage, si

En 1992, la population Française (Métropole) était de 57,5 millions d'habitants.
Durant les 20 années suivantes, elle augmente de plus de 6 millions d'habitants, passant à 63,7 millions.
Il me semble donc tout à fait logique que l"artificialisation des sols soit également en augmentation, passant de près de 7% (6,9 exactement) à 8% du territoire.

Entre 2012 et actuellement, même si la population Française n'a que peu augmentée (un bon million d'habitants en plus), le rythme d'artificialisation des sols s'est accéléré.
Néanmoins, cette augmentation de l'artificialisation du territoire Français, entre 1992 et 2020, ne me semble pas du tout disproportionné, et encore moins dans un État où la croissance Démographique montre une hausse de population de 7,5 millions d'habitants.
Si quelqu'un veut d'ailleurs s'amuser à calculer le pourcentage d'augmentation de la population Française entre ces deux dates (1992-2020), ainsi que celle de l'augmentation de l'artificialisation des sols, ceci nous donnerait, peut-être, un aperçu plus perceptible de la réalité.

Pour ce qu'il en est de la construction de logements en France...
7,5 millions d'habitants en plus, c'est entre 3 et 4 millions de logements à pourvoir. Que ce soit du neuf ou de la rénovation, d'ailleurs...
Il ne faut d'ailleurs pas oublier que la famille monoparentale en France, est presque devenue la "norme". Ceci signifie dans la grande majorité des cas, une double maison pour ce qui n'était qu'un foyer conjugal, auparavant.
Il est également à signaler l'engouement Français pour la résidence secondaire, ainsi que l'attrait de certaines de nos régions pour des citoyens (principalement) de l'UE, voulant également avoir un deuxième pied-à-terre dans l'Hexagone.

Quant à ce qu'il en est du réseau routier Français... National, Départemental ou local.
Toutes les améliorations qui ont été effectuées depuis 1/2 siècle, participe tout autant à nos déplacements quotidiens que dans nos grands voyages.
Certes, ceci grignotte sur les surfaces non bitumées, mais améliore aussi la sécurité routière. En veut pour preuve et exemple, la construction des "ronds-points anglais", dont la France en est d'ailleurs le champion du monde en nombre.

D'une façon ou d'une autre, nous sommes donc toutes et tous, responsables... et bénéficiaires de cette artificialisation des sols.
Que ce soit pour la construction d'une nouvelle ligne de TGV qui permet l'escapade d'un week-end à 600 kilomètres...
Pour un trajet quotidien de 40 kilomètres (aller-retour) pour un job.
Pour habiter "ni trop loin ni trop près de tout, mais avec tous les services à proximité...
Voire même dire merci pour avoir trouvé un nouveau job dans une Start-up de la toute nouvelle Zone Industrielle de la commune de Trifouilli-les-oies, ...forte de 700 habitants.

Pour conclure: la surface de la France ayant une activité agricole, n'est que de 51%. Ce chiffre, en baisse constante depuis la fin de la 1ère Guerre Mondiale, n'est qu'un reflet de la formidable progression de la rentabilité à l'Hectare.
Les propriétaires des terres "mises en jachère" veulent (comme toute autre personne) en obtenir un confortable bénéfice, lors de la vente. Or, tout le monde sait bien qu'un terrain constructible (qui sera donc artificialisé) à une valeur financière bien plus élevée qu'un terrain à usage agricole.

a écrit : En 1992, la population Française (Métropole) était de 57,5 millions d'habitants.
Durant les 20 années suivantes, elle augmente de plus de 6 millions d'habitants, passant à 63,7 millions.
Il me semble donc tout à fait logique que l"artificialisation des sols soit également en augmentation,
passant de près de 7% (6,9 exactement) à 8% du territoire.

Entre 2012 et actuellement, même si la population Française n'a que peu augmentée (un bon million d'habitants en plus), le rythme d'artificialisation des sols s'est accéléré.
Néanmoins, cette augmentation de l'artificialisation du territoire Français, entre 1992 et 2020, ne me semble pas du tout disproportionné, et encore moins dans un État où la croissance Démographique montre une hausse de population de 7,5 millions d'habitants.
Si quelqu'un veut d'ailleurs s'amuser à calculer le pourcentage d'augmentation de la population Française entre ces deux dates (1992-2020), ainsi que celle de l'augmentation de l'artificialisation des sols, ceci nous donnerait, peut-être, un aperçu plus perceptible de la réalité.

Pour ce qu'il en est de la construction de logements en France...
7,5 millions d'habitants en plus, c'est entre 3 et 4 millions de logements à pourvoir. Que ce soit du neuf ou de la rénovation, d'ailleurs...
Il ne faut d'ailleurs pas oublier que la famille monoparentale en France, est presque devenue la "norme". Ceci signifie dans la grande majorité des cas, une double maison pour ce qui n'était qu'un foyer conjugal, auparavant.
Il est également à signaler l'engouement Français pour la résidence secondaire, ainsi que l'attrait de certaines de nos régions pour des citoyens (principalement) de l'UE, voulant également avoir un deuxième pied-à-terre dans l'Hexagone.

Quant à ce qu'il en est du réseau routier Français... National, Départemental ou local.
Toutes les améliorations qui ont été effectuées depuis 1/2 siècle, participe tout autant à nos déplacements quotidiens que dans nos grands voyages.
Certes, ceci grignotte sur les surfaces non bitumées, mais améliore aussi la sécurité routière. En veut pour preuve et exemple, la construction des "ronds-points anglais", dont la France en est d'ailleurs le champion du monde en nombre.

D'une façon ou d'une autre, nous sommes donc toutes et tous, responsables... et bénéficiaires de cette artificialisation des sols.
Que ce soit pour la construction d'une nouvelle ligne de TGV qui permet l'escapade d'un week-end à 600 kilomètres...
Pour un trajet quotidien de 40 kilomètres (aller-retour) pour un job.
Pour habiter "ni trop loin ni trop près de tout, mais avec tous les services à proximité...
Voire même dire merci pour avoir trouvé un nouveau job dans une Start-up de la toute nouvelle Zone Industrielle de la commune de Trifouilli-les-oies, ...forte de 700 habitants.

Pour conclure: la surface de la France ayant une activité agricole, n'est que de 51%. Ce chiffre, en baisse constante depuis la fin de la 1ère Guerre Mondiale, n'est qu'un reflet de la formidable progression de la rentabilité à l'Hectare.
Les propriétaires des terres "mises en jachère" veulent (comme toute autre personne) en obtenir un confortable bénéfice, lors de la vente. Or, tout le monde sait bien qu'un terrain constructible (qui sera donc artificialisé) à une valeur financière bien plus élevée qu'un terrain à usage agricole.
Afficher tout
« Carrefour giratoire »

a écrit : En 1992, la population Française (Métropole) était de 57,5 millions d'habitants.
Durant les 20 années suivantes, elle augmente de plus de 6 millions d'habitants, passant à 63,7 millions.
Il me semble donc tout à fait logique que l"artificialisation des sols soit également en augmentation,
passant de près de 7% (6,9 exactement) à 8% du territoire.

Entre 2012 et actuellement, même si la population Française n'a que peu augmentée (un bon million d'habitants en plus), le rythme d'artificialisation des sols s'est accéléré.
Néanmoins, cette augmentation de l'artificialisation du territoire Français, entre 1992 et 2020, ne me semble pas du tout disproportionné, et encore moins dans un État où la croissance Démographique montre une hausse de population de 7,5 millions d'habitants.
Si quelqu'un veut d'ailleurs s'amuser à calculer le pourcentage d'augmentation de la population Française entre ces deux dates (1992-2020), ainsi que celle de l'augmentation de l'artificialisation des sols, ceci nous donnerait, peut-être, un aperçu plus perceptible de la réalité.

Pour ce qu'il en est de la construction de logements en France...
7,5 millions d'habitants en plus, c'est entre 3 et 4 millions de logements à pourvoir. Que ce soit du neuf ou de la rénovation, d'ailleurs...
Il ne faut d'ailleurs pas oublier que la famille monoparentale en France, est presque devenue la "norme". Ceci signifie dans la grande majorité des cas, une double maison pour ce qui n'était qu'un foyer conjugal, auparavant.
Il est également à signaler l'engouement Français pour la résidence secondaire, ainsi que l'attrait de certaines de nos régions pour des citoyens (principalement) de l'UE, voulant également avoir un deuxième pied-à-terre dans l'Hexagone.

Quant à ce qu'il en est du réseau routier Français... National, Départemental ou local.
Toutes les améliorations qui ont été effectuées depuis 1/2 siècle, participe tout autant à nos déplacements quotidiens que dans nos grands voyages.
Certes, ceci grignotte sur les surfaces non bitumées, mais améliore aussi la sécurité routière. En veut pour preuve et exemple, la construction des "ronds-points anglais", dont la France en est d'ailleurs le champion du monde en nombre.

D'une façon ou d'une autre, nous sommes donc toutes et tous, responsables... et bénéficiaires de cette artificialisation des sols.
Que ce soit pour la construction d'une nouvelle ligne de TGV qui permet l'escapade d'un week-end à 600 kilomètres...
Pour un trajet quotidien de 40 kilomètres (aller-retour) pour un job.
Pour habiter "ni trop loin ni trop près de tout, mais avec tous les services à proximité...
Voire même dire merci pour avoir trouvé un nouveau job dans une Start-up de la toute nouvelle Zone Industrielle de la commune de Trifouilli-les-oies, ...forte de 700 habitants.

Pour conclure: la surface de la France ayant une activité agricole, n'est que de 51%. Ce chiffre, en baisse constante depuis la fin de la 1ère Guerre Mondiale, n'est qu'un reflet de la formidable progression de la rentabilité à l'Hectare.
Les propriétaires des terres "mises en jachère" veulent (comme toute autre personne) en obtenir un confortable bénéfice, lors de la vente. Or, tout le monde sait bien qu'un terrain constructible (qui sera donc artificialisé) à une valeur financière bien plus élevée qu'un terrain à usage agricole.
Afficher tout
pas disproportionné???

10% de plus de béton en plus en 15 ans??? ??? Je ne sais pas ce qu'il te faut pour comprendre à quel point ca part complètement en couille...

Quand a tes carrefours giratoires, les routes existaient déjà avant. Ce sont les zonnes urbaines qui bétonnent...bientôt on sera 9 milliards... moi je m'en fous, je ne serai plus la et sans descendance.
C'est triste, hein?

a écrit : pas disproportionné???

10% de plus de béton en plus en 15 ans??? ??? Je ne sais pas ce qu'il te faut pour comprendre à quel point ca part complètement en couille...

Quand a tes carrefours giratoires, les routes existaient déjà avant. Ce sont les zonnes urbaines qui bétonnent...bientôt on
sera 9 milliards... moi je m'en fous, je ne serai plus la et sans descendance.
C'est triste, hein?
Afficher tout
Je n'ai pas envie de me disputer avec toi, ni sur ce sujet... Ni sur un autre, d'ailleurs.

J'espère que tu seras encore là en 2050, pour égayer le site de SCMB.

La population mondiale, selon les toutes dernières projections démographiques mondiales, atteindra 9,7 milliards à cette dâte, et ne connaîtra probablement jamais le chiffre des 10.
Il y a près d'une dizaine de pays qui feront, durant les cinquante prochaines années, "la pluie et le beau temps" de la démographie mondiale, mais c'est surtout l'Inde qui déterminera si ce chiffre symbolique (10 milliards) sera dépassé -ou pas ! - dans la seconde moitié du 21eme siècle.

Quant à ce qu'il en est de l'expansion urbanistique de la France.
Le stock de logements vides n'est en aucun cas disproportionné. Il est, selon l'INSEE, estimé que 1,1 million de logements sont vides depuis plus de deux ans. Ce "million" semble incompressible pour deux raisons principales : la vétusté, ainsi que l'emplacement dans une zone où l'attrait pour y vivre est très bas.


Ajout: merci à toi et à Tybs, pour avoir actualisé le mot "rond-point anglais".
Comme vous le savez, je n'habite pas en France depuis des décennies, -et bien que je l'imaginais qu'il est maintenant appelé d'une autre façon- mon Français en est resté avec ce nom pour le qualifier.
Ici, il prend le nom de "rotonda" ou de "glorieta"... Ce qui surprend et fait d'ailleurs sourire, quand tu dis à un Hispanophone, que c'est aussi le nom des supermarchés "Carrefour", très présents par ici. (Tout comme Auchan, d'ailleurs)

a écrit : Je n'ai pas envie de me disputer avec toi, ni sur ce sujet... Ni sur un autre, d'ailleurs.

J'espère que tu seras encore là en 2050, pour égayer le site de SCMB.

La population mondiale, selon les toutes dernières projections démographiques mondiales, atteindra 9,7 milliards à
cette dâte, et ne connaîtra probablement jamais le chiffre des 10.
Il y a près d'une dizaine de pays qui feront, durant les cinquante prochaines années, "la pluie et le beau temps" de la démographie mondiale, mais c'est surtout l'Inde qui déterminera si ce chiffre symbolique (10 milliards) sera dépassé -ou pas ! - dans la seconde moitié du 21eme siècle.

Quant à ce qu'il en est de l'expansion urbanistique de la France.
Le stock de logements vides n'est en aucun cas disproportionné. Il est, selon l'INSEE, estimé que 1,1 million de logements sont vides depuis plus de deux ans. Ce "million" semble incompressible pour deux raisons principales : la vétusté, ainsi que l'emplacement dans une zone où l'attrait pour y vivre est très bas.


Ajout: merci à toi et à Tybs, pour avoir actualisé le mot "rond-point anglais".
Comme vous le savez, je n'habite pas en France depuis des décennies, -et bien que je l'imaginais qu'il est maintenant appelé d'une autre façon- mon Français en est resté avec ce nom pour le qualifier.
Ici, il prend le nom de "rotonda" ou de "glorieta"... Ce qui surprend et fait d'ailleurs sourire, quand tu dis à un Hispanophone, que c'est aussi le nom des supermarchés "Carrefour", très présents par ici. (Tout comme Auchan, d'ailleurs)
Afficher tout
Houla, je m'étais pas rendu compte de mon ton agressif (dure soirée, l'alcool de contrebande, ca pique! ^^) pardonne moi...

a écrit : Houla, je m'étais pas rendu compte de mon ton agressif (dure soirée, l'alcool de contrebande, ca pique! ^^) pardonne moi... S'il y a bien une personne sur SCMB dont tout est pardonnable -et pardonné-, c'est bien toi.

Tu me fais très souvent rire et je me demande si je ne devrais pas commencer à réviser tes milliers de commentaires, pour annoter tes meilleures phrases.
Du genre: " quand je vois plus de 10 commentaires, je sors les pop corn".

a écrit : « 9,3% du territoire français est artificialisé », c’est un beau taux Exact !