Mussolini a brandi l'épée de l'Islam

Proposé par
le
dans

Le fascisme italien entretenait des relations surprenantes avec le monde arabo-musulman. En 1937, Mussolini, lors d'une visite en Lybie alors colonie italienne, brandit "l'épée de l'Islam" qu'il avait faite fabriquer, et s'autoproclama Protecteur de l'Islam. Le but était de faire accepter la domination italienne.


Commentaires préférés (3)

Mohammed Amin al-Husseini, mufti de Jérusalem mise sur une alliance avec l'Allemagne nazie, dont il sert la propagande pendant la Seconde Guerre mondiale et dont il approuve la politique. Il rencontre Hitler et appelle à la participation des Arabes aux armées allemandes

Le monde des dictateurs est pavé de bonnes intentions...

Hitler et Franco, courtiseront aussi le monde Musulman, afin d'essayer d'assoir leur Pouvoir, et pour des raisons politiques propres, et pour contrecarrer l'Empire Britannique ou encore la France...
Mais certainement pas dans un véritable but d'autodétermination ni d'Indépendance des populations autochtones.

Du côté Allemand, les Nazis chercheront des appuis Musulmans dans les Balkans, en Turquie, dans le Mandat Britannique de Palestine, en Irak, en Iran...
Mais ne croyez pas que ceci était par simple amitié : les intérêts économiques, de stratégie militaire contre l'Empire Britannique, ou encore d'approvisionnement en pétrole... primaient avant tout.
De fait, les Lois raciales Nazies, méprisaient les populations Arabo-Musulmanes, les plaçant à un statut équivalent aux Juifs.
Quant à Hitler, il montra son mépris envers eux dans plusieurs discours, les traitant de "demi-singes".

Et du côté Espagnol, le Dictateur Franco tissera des relations avec l'Italie Fasciste, organisant dès 1939, des pèlerinages à la Mecque, tout en faisant escale en Lybie, afin de prendre des passagers effectuant le Hajj.
Franco reprendra aussi à son compte, le concept de Al Andalus, afin de chercher à créer une sorte d'entité territoriale et Culturelle, réunissant le Sud de l'Espagne et le Maroc, en un seul bloc.
Cette stratégie géopolitique n'était pas plus amicale. Elle lui permettait de contrecarrer la présence Française au Maroc, favorisant le sentiment Nationaliste Berbère.

a écrit : Mohammed Amin al-Husseini, mufti de Jérusalem mise sur une alliance avec l'Allemagne nazie, dont il sert la propagande pendant la Seconde Guerre mondiale et dont il approuve la politique. Il rencontre Hitler et appelle à la participation des Arabes aux armées allemandes Dans le privé, Al Husseini n'avait en réalité aucun intérêt commun avec les Nazis. Pour lui, les Nazis ne devaient être qu'un instrument à son bénéfice.

  Al Husseini se voyait comme un leader politique -et surtout religieux !- dont le projet de créer un Califat sur le Mandat Britannique de Palestine était clair.
  Al Husseini haïssait tout autant les Britanniques que les Juifs, les premiers pour être ceux qui administraient le Territoire de Palestine et les seconds pour ne pas professer la même  Religion.

Néanmoins, ne possédant aucun appui  dans le monde Arabo-Musulman pour arriver à ses fins Político-Religieuses, il se tourna en 1941 vers le vainqueur du moment (l'Allemagne Nazie).

   Al Husseini "misa sur le mauvais cheval", terminant sa vie en exil.


Tous les commentaires (12)

Le bouton bleu a disparu...
Je débugue.

Mohammed Amin al-Husseini, mufti de Jérusalem mise sur une alliance avec l'Allemagne nazie, dont il sert la propagande pendant la Seconde Guerre mondiale et dont il approuve la politique. Il rencontre Hitler et appelle à la participation des Arabes aux armées allemandes

Le monde des dictateurs est pavé de bonnes intentions...

Hitler et Franco, courtiseront aussi le monde Musulman, afin d'essayer d'assoir leur Pouvoir, et pour des raisons politiques propres, et pour contrecarrer l'Empire Britannique ou encore la France...
Mais certainement pas dans un véritable but d'autodétermination ni d'Indépendance des populations autochtones.

Du côté Allemand, les Nazis chercheront des appuis Musulmans dans les Balkans, en Turquie, dans le Mandat Britannique de Palestine, en Irak, en Iran...
Mais ne croyez pas que ceci était par simple amitié : les intérêts économiques, de stratégie militaire contre l'Empire Britannique, ou encore d'approvisionnement en pétrole... primaient avant tout.
De fait, les Lois raciales Nazies, méprisaient les populations Arabo-Musulmanes, les plaçant à un statut équivalent aux Juifs.
Quant à Hitler, il montra son mépris envers eux dans plusieurs discours, les traitant de "demi-singes".

Et du côté Espagnol, le Dictateur Franco tissera des relations avec l'Italie Fasciste, organisant dès 1939, des pèlerinages à la Mecque, tout en faisant escale en Lybie, afin de prendre des passagers effectuant le Hajj.
Franco reprendra aussi à son compte, le concept de Al Andalus, afin de chercher à créer une sorte d'entité territoriale et Culturelle, réunissant le Sud de l'Espagne et le Maroc, en un seul bloc.
Cette stratégie géopolitique n'était pas plus amicale. Elle lui permettait de contrecarrer la présence Française au Maroc, favorisant le sentiment Nationaliste Berbère.

a écrit : Mohammed Amin al-Husseini, mufti de Jérusalem mise sur une alliance avec l'Allemagne nazie, dont il sert la propagande pendant la Seconde Guerre mondiale et dont il approuve la politique. Il rencontre Hitler et appelle à la participation des Arabes aux armées allemandes Dans le privé, Al Husseini n'avait en réalité aucun intérêt commun avec les Nazis. Pour lui, les Nazis ne devaient être qu'un instrument à son bénéfice.

  Al Husseini se voyait comme un leader politique -et surtout religieux !- dont le projet de créer un Califat sur le Mandat Britannique de Palestine était clair.
  Al Husseini haïssait tout autant les Britanniques que les Juifs, les premiers pour être ceux qui administraient le Territoire de Palestine et les seconds pour ne pas professer la même  Religion.

Néanmoins, ne possédant aucun appui  dans le monde Arabo-Musulman pour arriver à ses fins Político-Religieuses, il se tourna en 1941 vers le vainqueur du moment (l'Allemagne Nazie).

   Al Husseini "misa sur le mauvais cheval", terminant sa vie en exil.

a écrit : Arabo ? Oui il existe des musulmans autres part qu'en Arabie l'Indonésie par exemple ! (C'est me le pays avec le plus de musulmans)

a écrit : Oui il existe des musulmans autres part qu'en Arabie l'Indonésie par exemple ! (C'est me le pays avec le plus de musulmans) Je pense que Paulo35 faisait reference à OSS 117

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Mohammed Amin al-Husseini, mufti de Jérusalem mise sur une alliance avec l'Allemagne nazie, dont il sert la propagande pendant la Seconde Guerre mondiale et dont il approuve la politique. Il rencontre Hitler et appelle à la participation des Arabes aux armées allemandes Petain signe le 17 juin 1940 l’armistice avec les allemands et participe aux déportements de juifs et même d’enfants.

a écrit : Mohammed Amin al-Husseini, mufti de Jérusalem mise sur une alliance avec l'Allemagne nazie, dont il sert la propagande pendant la Seconde Guerre mondiale et dont il approuve la politique. Il rencontre Hitler et appelle à la participation des Arabes aux armées allemandes Il est top le copier/coller de Wikipedia ?