Le CO2 va disparaître sur Terre

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (57)

Un article à sensation de plus. Des scientifiques ont établi des projections à plus de 2 milliards d'années. Très bien. Je ne sais pas dans quel but ils ont fait ça mais une chose est sûr, bien d'autres phénomènes prendront le pas sur ce scénario d'ici là. Sur la même période de temps la terre a déjà subit 2 glaciations, une 3eme plus que probable invaliderait ce scénario par exemple. Une éruption volcanique, une météorite, une inversion des pôles, le système solaire qui sort du plan galactique... les options ne manquent pas. On est incapable de prédire la météo à plus de 3 jours donc l'avenir de la terre à 2 milliards ou même 500 millions d'années...

a écrit : Dans la mesure où l'étude est basée sur des modèles de prédictions mathématiques, on peut effectivement parler d'un scénario hypothétique mais justifié par un certain nombre de données.

Je rajoute un élément sur cette anecdote puis j'arrêterais là vu que je vois bien que les commentaires se
portent étrangement sur le complotisme, le scepticisme voire même sur les lobby du pétrole qui pour le coup n'ont rien demandé. Outre l'aspect étonnant de sa conclusion par rapport au dérèglement climatique actuel, la disparition du CO2 (hypothétique si vous voulez) n'a que très peu de chose à voir avec les problèmes climatiques que l'on rencontre aujourd'hui.

La portée de cette étude dépasse largement le sujet terrestre car finalement on se fiche un peu de savoir que le CO2 disparaitra dans 1 milliard d'années (selon le modèle hypothétique de ces deux chercheurs en sciences de la Terre). D'ici là, l'activité solaire aura augmenté de 10% et si on n'a pas déménagé sur Mars, on aura surement déjà très chaud. L'intérêt est avant tout spatial.

En effet, on considérait jusqu'alors que l'atmosphère riche en oxygène de la Terre représentait un signe important de vie détectable à distance. Cependant, cette étude suggère que l'atmosphère oxygénée de la Terre ne serait pas une caractéristique permanente, et que l'atmosphère riche en oxygène ne serait possible que pendant 20 à 30 % de l'histoire de la Terre en tant que planète habitée. L'oxygène (et son sous-produit photochimique, l'ozone) est la biosignature la plus acceptée pour la recherche de la vie sur les exoplanètes, mais si on généralise cette idée aux planètes semblables à la Terre, alors les scientifiques doivent envisager d'autres biosignatures applicables aux mondes faiblement oxygénés et anoxiques dans la recherche de la vie au-delà de notre système solaire.

Pour les sceptiques, l'étude a justement été financée par la NASA. astrobiology.nasa.gov/news/the-future-of-earths-oxygen/
Afficher tout
Non mais vraiment, la j'avoue que je ne comprend pas ton raisonnement, l'étude dit que le CO² ACTUEL disparaitra dans un milliard d'années, mais on sait qu'il est stocké en masse dans le manteau terrestre, la lave ne vient pas de nulle part quand même, et on sait que le coeur nucléaire de notre planète restera actif pendant des milliards d'années, et qu'il sera encore actif quand notre Soleil mangera la Terre d'ici 5 milliards d'années, et que les volcans crachent du carbone depuis toujours... depuis le début et pendant encore très longtemps, au delà de la fin du système solaire, ca s'appelle un dégazage planétaire quoi!

C'est l'anecdote qui est foireuse, à la première ligne de la première source, ca commence par, en gros, le Soleil en se transformant en géante rouge vaporisera l'atmosphère de la Terre...

Ca veut pas dire que l'armosphère sera vaporisée, ca veut dire qu'elle sera éjectée dans l'espace.
Je le répète, à ce niveau, forcément que le CO² aura disparu de l'atmosphère terrestre vu que (excusez moi pour les majuscules) IL N'Y AURA PLUS D'ATMOSPHERE TERRESTRE! Comme sur la Lune!

Crénomdenom!!!

a écrit : Et pour rebondir sur la question du QI (un peu hors-sujet). En étant un peu pointilleux. Le QI est remis en cause par qui?
A quel degré? C'est plutôt la théorie des intelligences multiples qui a montré ses limites en ce que (bien que séduisante et globalement cohérente), elle n'a pas été véritablement
vérifiée dans la vraie vie.

Le QI est-il l'outil infaillible pour décrire l'intelligence humaine? - Non.
Le QI est-il utile. Oui, pour détecter un certain nombre de choses, chez les personnes ayant un retard ou une avance. C'est un outil de diagnostic souvent efficace si bien utilisé. Il est corrélé à plein de paramètres différents (santé, revenus etc.) et permet de faire quelques prédictions (peut-être auto réalisatrices, mais la taille de cet effet n'a pas été démontrée au delà des marges d'erreur) toujours utiles pour des scientifiques. Faute de mieux à cet instant, bah on continuera à l'utiliser.

Comme le disait George Box, et repris allègrement par un certain Youtubeur "tous les modèles sont faux "dans l'absolu", mais certains sont utiles". C'est le cas du QI, mais aussi des outils et des modèles qui n'ont pas un taux de succès de 100%. Ce n'est souvent pas juste : "oui ça marche à tous les coups " ou "non, ca marche dans aucun cas" (même si ce dernier cas de figure arrive plus souvent).

Je me suis basé pour ces réponses entre autres sur les souvenirs que j'ai du livre "les surdoués ordinaires" de Nicolas Gauvrit, qui est une synthèse de ce qu'on connaissait à l'époque (2014) sur les surdoués et le QI.
Afficher tout
Je ne parle pas des informations sur le passé ou le présent (un avion qui tombe, c'est un drame, mais c'est fini)
Je parle des doctorants ou des chercheurs "Mme Irma" qui te prédisent l'évolution du climat, de la géologie ou des futurs pandémies...
1) avec le temps, tout peut arriver, il suffit de rédiger les rapports avec un style "Nostradamus", et on montre que c'est bien ce qu'on avait prévu (prédit?)
2) Si il ne se passe rien? ce n'est pas grave, il mettront des heures et des jours pour nous expliquer pourquoi ils ont eu raison avec les éléments dont ils disposaient sur le moment
3) si tu demandes des explications sur un paragraphe d'un rapport que tu as du mal à comprendre, tu te ramasses automatiquement "Nous, nous sommes chercheurs - nous reconnaissant les uns les autres - t'es trop c#n de toute façon si tu ne comprends pas ça, tu ne saisiras pas le reste..."
4) c'est gentil de ta part de rebondir sur le QI, tu présentes exactement ce que je dis sur les remises en cause des repères qui ne conviennent plus à certains...
5) tu me donnes envie de lire ce livre - que je vais commander chez Amazon sans état d'âme : livré à la maison en 48h00 - moi de mon côté je te conseille le film "idiocracy", à ne jamais prendre au sérieux... ou pas
fr.wikipedia.org/wiki/Idiocracy

a écrit : Non mais vraiment, la j'avoue que je ne comprend pas ton raisonnement, l'étude dit que le CO² ACTUEL disparaitra dans un milliard d'années, mais on sait qu'il est stocké en masse dans le manteau terrestre, la lave ne vient pas de nulle part quand même, et on sait que le coeur nucléaire de notre planète restera actif pendant des milliards d'années, et qu'il sera encore actif quand notre Soleil mangera la Terre d'ici 5 milliards d'années, et que les volcans crachent du carbone depuis toujours... depuis le début et pendant encore très longtemps, au delà de la fin du système solaire, ca s'appelle un dégazage planétaire quoi!

C'est l'anecdote qui est foireuse, à la première ligne de la première source, ca commence par, en gros, le Soleil en se transformant en géante rouge vaporisera l'atmosphère de la Terre...

Ca veut pas dire que l'armosphère sera vaporisée, ca veut dire qu'elle sera éjectée dans l'espace.
Je le répète, à ce niveau, forcément que le CO² aura disparu de l'atmosphère terrestre vu que (excusez moi pour les majuscules) IL N'Y AURA PLUS D'ATMOSPHERE TERRESTRE! Comme sur la Lune!

Crénomdenom!!!
Afficher tout
L’anecdote dit que le CO2 disparaîtra dans plusieurs millions d’années et sera absent complètement dans 1 milliard d’années. Le Soleil lui a encore 5 milliards d’années devant lui.
Dans 1,5 milliard d’années le cœur terrestre ne sera plus assez chaud pour faire bouger les plaques. Le volcanisme sera beaucoup plus faible.

Pour ton dernier paragraphe, tu as mal lu la première source et je suis content que tu ne travailles pas à la NASA. ;)

a écrit : L’anecdote dit que le CO2 disparaîtra dans plusieurs millions d’années et sera absent complètement dans 1 milliard d’années. Le Soleil lui a encore 5 milliards d’années devant lui.
Dans 1,5 milliard d’années le cœur terrestre ne sera plus assez chaud pour faire bouger les plaques. Le volcanisme sera beaucoup plu
s faible.

Pour ton dernier paragraphe, tu as mal lu la première source et je suis content que tu ne travailles pas à la NASA. ;)
Afficher tout
je suis désolé mais encore une fois, je cite:

..."Ces prévisions correspondent à peu près à celle d'une précédente étude menée en 2013 (voir ci-dessous) qui avait calculé que la Terre cesserait d'être habitable entre 1,75 et 3,25 milliards d'années". (copié collé)

Mais toi tu compte en millions d'années!!! il manque trois zéros, là...

Corrigez moi cette anecdote où je me roule par terre en pleurant! ^^

Dans un vieux sciences et avenir (qui n'est pas la meilleure référence en publications scientifiques, j'en conviens), ils prévoyaient que d'ici 1 milliard d'années, le climat sur Terre serait si chaud que seuls les insectes pourraient y survivre, et des plantes redoutablement résistantes comme les lichen, mais qu'il y aurait encore une atmosphère, mais de là à dire que le gaz carbonique aura disparu dans quelques millions d'années, ce n'est pas un pas qu'il y a entre les deux, c'est une erreur.

T'en veux la preuve?

Comment tu explique que l'atmosphère de Mars soit composée de 95% de CO2? Parce que ce gaz s'est combiné à la vapeur d'eau?
Quelle vapeur d'eau? Elle est où?

a écrit : je suis désolé mais encore une fois, je cite:

..."Ces prévisions correspondent à peu près à celle d'une précédente étude menée en 2013 (voir ci-dessous) qui avait calculé que la Terre cesserait d'être habitable entre 1,75 et 3,25 milliards d'années". (copié collé)

Mai
s toi tu compte en millions d'années!!! il manque trois zéros, là...

Corrigez moi cette anecdote où je me roule par terre en pleurant! ^^

Dans un vieux sciences et avenir (qui n'est pas la meilleure référence en publications scientifiques, j'en conviens), ils prévoyaient que d'ici 1 milliard d'années, le climat sur Terre serait si chaud que seuls les insectes pourraient y survivre, et des plantes redoutablement résistantes comme les lichen, mais qu'il y aurait encore une atmosphère, mais de là à dire que le gaz carbonique aura disparu dans quelques millions d'années, ce n'est pas un pas qu'il y a entre les deux, c'est une erreur.

T'en veux la preuve?

Comment tu explique que l'atmosphère de Mars soit composée de 95% de CO2? Parce que ce gaz s'est combiné à la vapeur d'eau?
Quelle vapeur d'eau? Elle est où?
Afficher tout
La précédente étude faisait état du décalage de la zone habitable du système solaire et non de la disparition du CO2 et de la photosynthèse. Ce sont deux choses différentes (liées évidemment mais différentes).

Seconde source, je cite : « Probabilité: très grande Echéance: 500 millions d’années, 300 selon les plus pessimistes Dégâts: extinction des espèces vivant d’oxygène, soit une bonne part de l’arbre de l’évolution ». La photosynthèse aura disparu bien avant la disparition totale du CO2.

a écrit : La précédente étude faisait état du décalage de la zone habitable du système solaire et non de la disparition du CO2 et de la photosynthèse. Ce sont deux choses différentes (liées évidemment mais différentes).

Seconde source, je cite : « Probabilité: très grande Echéance: 500 millions d’années, 300 selon
les plus pessimistes Dégâts: extinction des espèces vivant d’oxygène, soit une bonne part de l’arbre de l’évolution ». La photosynthèse aura disparu bien avant la disparition totale du CO2. Afficher tout
je suis désolé mais

"Au centre de nos préoccupations climatiques, le CO2 va pourtant disparaitre dans plusieurs millions d'années, absorbé par la vapeur d'eau"

C'est faux chimiquement et géologiquement et temporellement, ca ne correspond pas aux sources, je ne sais plus quoi dire!

Je cite l'anecdote la hein?! Et depuis le début je vois que des erreurs et des biais cognitifs... (pas pour tous les commentaires) mais la

C'est le bordel, a chaque fois que j'essaie d'expliquer un truc ca dérive sur un autre sujet, on parle bien de la disparition du carbone? Pas de la disparition de l'oxygène?

Je ressort Mars, comment explique tu que son atmosphère soit constituée a 95% de CO² vu que la planète est morte géologiquement parlant?

C'est vraiment pas clair, je n'en démord point, cette anecdote est foireuse, et fausse. C'est même pas une théorie, ) la limite une hypothèse, mais pas plus.

a écrit : je suis désolé mais

"Au centre de nos préoccupations climatiques, le CO2 va pourtant disparaitre dans plusieurs millions d'années, absorbé par la vapeur d'eau"

C'est faux chimiquement et géologiquement et temporellement, ca ne correspond pas aux sources, je ne sais
plus quoi dire!

Je cite l'anecdote la hein?! Et depuis le début je vois que des erreurs et des biais cognitifs... (pas pour tous les commentaires) mais la

C'est le bordel, a chaque fois que j'essaie d'expliquer un truc ca dérive sur un autre sujet, on parle bien de la disparition du carbone? Pas de la disparition de l'oxygène?

Je ressort Mars, comment explique tu que son atmosphère soit constituée a 95% de CO² vu que la planète est morte géologiquement parlant?

C'est vraiment pas clair, je n'en démord point, cette anecdote est foireuse, et fausse. C'est même pas une théorie, ) la limite une hypothèse, mais pas plus.
Afficher tout
1ère source : « En effet, au fur et à mesure du réchauffement de la Terre, de plus en plus de vapeur d'eau va se former, ce qui se traduira par une absorption régulière du dioxyde de carbone, nécessaire à la photosynthèse des plantes. Ces dernières seront alors incapables de survivre et de produire de l'oxygène. »

Ce n’est d’ailleurs pas parce que le taux de CO2 s’effondre à un moment dans la vie de la Terre qu’il ne peut pas remonter ensuite à la mort de la planète…

a écrit : Et pour rebondir sur la question du QI (un peu hors-sujet). En étant un peu pointilleux. Le QI est remis en cause par qui?
A quel degré? C'est plutôt la théorie des intelligences multiples qui a montré ses limites en ce que (bien que séduisante et globalement cohérente), elle n'a pas été véritablement
vérifiée dans la vraie vie.

Le QI est-il l'outil infaillible pour décrire l'intelligence humaine? - Non.
Le QI est-il utile. Oui, pour détecter un certain nombre de choses, chez les personnes ayant un retard ou une avance. C'est un outil de diagnostic souvent efficace si bien utilisé. Il est corrélé à plein de paramètres différents (santé, revenus etc.) et permet de faire quelques prédictions (peut-être auto réalisatrices, mais la taille de cet effet n'a pas été démontrée au delà des marges d'erreur) toujours utiles pour des scientifiques. Faute de mieux à cet instant, bah on continuera à l'utiliser.

Comme le disait George Box, et repris allègrement par un certain Youtubeur "tous les modèles sont faux "dans l'absolu", mais certains sont utiles". C'est le cas du QI, mais aussi des outils et des modèles qui n'ont pas un taux de succès de 100%. Ce n'est souvent pas juste : "oui ça marche à tous les coups " ou "non, ca marche dans aucun cas" (même si ce dernier cas de figure arrive plus souvent).

Je me suis basé pour ces réponses entre autres sur les souvenirs que j'ai du livre "les surdoués ordinaires" de Nicolas Gauvrit, qui est une synthèse de ce qu'on connaissait à l'époque (2014) sur les surdoués et le QI.
Afficher tout
Faux!
Un mec qui sait allumer un barbecue avec une allumette ou qui sait enfoncer un clou sans se fracturer le pouce a sa forme d’intelligence.
Le QI a été instruit par des gens qui en ont definis les règles par rapport a eux.
Survivre en forêt alors qu’on a pas fait d’étude pourrait être considéré comme une intelligence supérieure par rapport au spécialiste des mathématiques qui ,malgré son QI, pourrait mourir d’une simple infection des peids :-)

a écrit : Faux!
Un mec qui sait allumer un barbecue avec une allumette ou qui sait enfoncer un clou sans se fracturer le pouce a sa forme d’intelligence.
Le QI a été instruit par des gens qui en ont definis les règles par rapport a eux.
Survivre en forêt alors qu’on a pas fait d’étude pourrait être considéré c
omme une intelligence supérieure par rapport au spécialiste des mathématiques qui ,malgré son QI, pourrait mourir d’une simple infection des peids :-) Afficher tout
Une nouvelle confirmation de mes propos

a écrit : je suis désolé mais

"Au centre de nos préoccupations climatiques, le CO2 va pourtant disparaitre dans plusieurs millions d'années, absorbé par la vapeur d'eau"

C'est faux chimiquement et géologiquement et temporellement, ca ne correspond pas aux sources, je ne sais
plus quoi dire!

Je cite l'anecdote la hein?! Et depuis le début je vois que des erreurs et des biais cognitifs... (pas pour tous les commentaires) mais la

C'est le bordel, a chaque fois que j'essaie d'expliquer un truc ca dérive sur un autre sujet, on parle bien de la disparition du carbone? Pas de la disparition de l'oxygène?

Je ressort Mars, comment explique tu que son atmosphère soit constituée a 95% de CO² vu que la planète est morte géologiquement parlant?

C'est vraiment pas clair, je n'en démord point, cette anecdote est foireuse, et fausse. C'est même pas une théorie, ) la limite une hypothèse, mais pas plus.
Afficher tout
fr.m.wikipedia.org/wiki/Avenir_de_la_Terre

a écrit : 1ère source : « En effet, au fur et à mesure du réchauffement de la Terre, de plus en plus de vapeur d'eau va se former, ce qui se traduira par une absorption régulière du dioxyde de carbone, nécessaire à la photosynthèse des plantes. Ces dernières seront alors incapables de survivre et de produire de l'oxygène. »

Ce n’est d’ailleurs pas parce que le taux de CO2 s’effondre à un moment dans la vie de la Terre qu’il ne peut pas remonter ensuite à la mort de la planète…
Afficher tout
je te cite:"Ce n’est d’ailleurs pas parce que le taux de CO2 s’effondre à un moment dans la vie de la Terre qu’il ne peut pas remonter ensuite à la mort de la planète…"

Qu'es ce que tu appelle "mort de la planète" ?
Ca contredit l'anecdote, non?

Mars est morte, mais est encore plein de CO²...

Ca n'a pas de sens! On sait que cette planète a été vivante

Et Vénus, parlons en, pareil que Mars, quasiment que du CO2...

Si le CO² s'effondre sur Terre c'est prce que la vie l'aura bouffé, mais Mars et Vénus prouvent à elle seules que le CO² ne disparaitra JAMAIS de l'atmosphère.

Anecdote foireuse.

a écrit : Une nouvelle confirmation de mes propos Ce sacrifice me vaut des avis négatifs.. :-)
Mais l’intelligentsia se heurtera un jour a cette réalité !

a écrit : je te cite:"Ce n’est d’ailleurs pas parce que le taux de CO2 s’effondre à un moment dans la vie de la Terre qu’il ne peut pas remonter ensuite à la mort de la planète…"

Qu'es ce que tu appelle "mort de la planète" ?
Ca contredit l'anecdote, non?

Mars est mor
te, mais est encore plein de CO²...

Ca n'a pas de sens! On sait que cette planète a été vivante

Et Vénus, parlons en, pareil que Mars, quasiment que du CO2...

Si le CO² s'effondre sur Terre c'est prce que la vie l'aura bouffé, mais Mars et Vénus prouvent à elle seules que le CO² ne disparaitra JAMAIS de l'atmosphère.

Anecdote foireuse.
Afficher tout
C'est le terme disparaitre qui te dérange alors ?. Si tu veux, je suis d'accord. On devrait préciser quand "la concentration de CO2 dans l’air va passer en dessous de 10 parties par million (ppm)" soit 40 fois moins qu'aujourd'hui, alors la photosynthèse ne sera plus possible et le vivant (plante et animaux) subiront une extinction massive par manque d'oxygène.

a écrit : C'est le terme disparaitre qui te dérange alors ?. Si tu veux, je suis d'accord. On devrait préciser quand "la concentration de CO2 dans l’air va passer en dessous de 10 parties par million (ppm)" soit 40 fois moins qu'aujourd'hui, alors la photosynthèse ne sera plus possible et le vivant (plante et animaux) subiront une extinction massive par manque d'oxygène. Afficher tout non ce que je ne comprends pas c'est le fait que le taux de carbone dans l'atmosphère est relativement stable durant environ 200 millions d'années et que l'anecdote dit que d'ici "quelques millions d'années" on va tous crever

C'est faux, c'est tout.

Ces ,liens sont mal utilisés, j'ai beau les lire je ne vois pas ni ne comprends pas comment le gaz carbonique se combine avec des molécules d'eau, c'est impossible chimiquement, point barre!
Je suis pas chimiste mais je sais que c'est peut être pas impossible mais tu m'(explique ce que ca fait comme molécule, pour expliquer la disparition du gaz carbonique? Il disparait où??? ... il se transforme en quoi?

Ya rien comme explication, que dalle, le néant, la seule explication vallable ca serait que le CO² s'évapore dans l'espace via les vents solaires, mais l'anecdote est vraiment mal faite.


c'est complètement insensé, ce n'est pas possible a part dans des bouteilles de limonade où on dilue duCO2 pour en faire de l'eau gazeuse, de l'eau de seltz...

c'est n'importequoi, purée, il va me falloir sortir une explication pour m'expliquer la "disparition" du gaz carbonique de notre planète
Il disparait où, ce carbone? Il part en énergie via fission? Il ... disparait où?

Dis moi, je suis curieux, il est transmuté???

a écrit : non ce que je ne comprends pas c'est le fait que le taux de carbone dans l'atmosphère est relativement stable durant environ 200 millions d'années et que l'anecdote dit que d'ici "quelques millions d'années" on va tous crever

C'est faux, c'est tout.

Ces ,liens sont mal utilisés, j'ai beau les lire je ne vois pas ni ne comprends pas comment le gaz carbonique se combine avec des molécules d'eau, c'est impossible chimiquement, point barre!
Je suis pas chimiste mais je sais que c'est peut être pas impossible mais tu m'(explique ce que ca fait comme molécule, pour expliquer la disparition du gaz carbonique? Il disparait où??? ... il se transforme en quoi?

Ya rien comme explication, que dalle, le néant, la seule explication vallable ca serait que le CO² s'évapore dans l'espace via les vents solaires, mais l'anecdote est vraiment mal faite.


c'est complètement insensé, ce n'est pas possible a part dans des bouteilles de limonade où on dilue duCO2 pour en faire de l'eau gazeuse, de l'eau de seltz...

c'est n'importequoi, purée, il va me falloir sortir une explication pour m'expliquer la "disparition" du gaz carbonique de notre planète
Il disparait où, ce carbone? Il part en énergie via fission? Il ... disparait où?

Dis moi, je suis curieux, il est transmuté???
Afficher tout
Je n'ai jamais écrit que le carbone disparaissait. Moi je parle de CO2 et particulièrement de CO2 atmosphérique.

Si tu n'es pas d'accord tu peux refaire l'étude à leur place ^^. Ici tu as les données de travail si tu veux :
doi.org/10.6084/m9.figshare.13487487.v1

Sinon tu peux lire la thèse de Jack O'Malley qui traite également de ce sujet (disponible en tapant : Jack O'Malley-James PhD Thesis sur Google). Voici un extrait (page 66):

"Le sort de la vie végétale dépend en définitive du CO2 atmosphérique. L'augmentation des températures moyennes moyenne globale causée par l'augmentation de la luminosité du Soleil amplifie le cycle d'altération des silicates, attirant davantage de CO2 au fil du temps, ce qui entraîne une baisse du taux de CO2 atmosphérique.
Ce phénomène peut être modélisé à l'aide de la méthode décrite plus loin dans cette section. Pour photosynthétiser, la vie végétale embryophytique (hépatiques, hornworts, mousses et plantes vasculaires) nécessite une concentration atmosphérique minimale de 10 p.p.m. de CO2 (Caldeira & Kasting,
1992). Une fois ce seuil franchi, on peut considérer que ces formes de vie végétale ne sont plus durables.
Sur Terre, il existe trois processus biochimiques utilisés par les plantes pour fixer le carbone pour la photosynthèse : (i) la fixation du carbone en C3 dans laquelle le premier produit du processus de fixation du carbone est une molécule à 3 atomes de carbone, (ii) la fixation du carbone en C4, dans laquelle le premier produit du processus de fixation du carbone est une molécule à 4 atomes de carbone et (iii) le métabolisme acide des crassulacées (CAM), un processus dans lequel le carbone est collecté pendant la nuit et stocké sous forme de malate, avant d'être avant d'être utilisé dans la photosynthèse pendant la journée (ce processus réduit la perte d'eau car les stomates peuvent rester fermés pendant la journée, ce qui rend ce processus plus efficace).
Les plantes qui utilisent la voie C3 (la voie dominante chez les plantes supérieures) seraient moins tolérantes à une atmosphère à faible teneur en CO2, survivant jusqu'à ce que les niveaux de CO2 atmosphérique atteignent 150 p.p.m. (Caldeira & Kasting, 1992). Les plantes CAM et C4 peuvent faire face à des niveaux de CO2 et survivent donc plus longtemps. Lorsque les niveaux de CO2 tomberont en dessous de 10 p.p.m., ces espèces ne seront plus en mesure de survivre. Cependant, étant donné que certains phytoplanctons eucaryotes, macroalgues benthiques et les cyanobactéries sont capables d'effectuer une photosynthèse nette à une très faible concentration de CO2 (Birmingham).
très faible concentration de CO2 (Birmingham et Colman, 1979 ; Maberly, 1996),
la photosynthèse pourrait se poursuivre jusqu'à ce que la concentration de CO2 tombe à 1 p.p.m."

Tu as les schémas et équations explicatives en page 68.

Pour l'altération des silicates, c'est ici : fr.wikipedia.org/wiki/Alt%C3%A9ration_des_silicates

a écrit : je me coucherais moins bête, mais deprimée. faut pas au contraire, des millions d'années devant nous :)

a écrit : Un article à sensation de plus. Des scientifiques ont établi des projections à plus de 2 milliards d'années. Très bien. Je ne sais pas dans quel but ils ont fait ça mais une chose est sûr, bien d'autres phénomènes prendront le pas sur ce scénario d'ici là. Sur la même période de temps la terre a déjà subit 2 glaciations, une 3eme plus que probable invaliderait ce scénario par exemple. Une éruption volcanique, une météorite, une inversion des pôles, le système solaire qui sort du plan galactique... les options ne manquent pas. On est incapable de prédire la météo à plus de 3 jours donc l'avenir de la terre à 2 milliards ou même 500 millions d'années... Afficher tout Cela ralentira peut-être le processus mais la luminosité du Soleil, elle, va forcément augmenter et donc provoquer ce qui est décrit dans l'anecdote.

On estime qu'un quart du CO2 present dans l'atmosphère est absorbé par les océans, ce qui conduit à leur acidification qui à terme sera néfaste pour les espèces qui y vivent. Je vous invite à regarder la vidéo "Mesurer l'acidification des océans" réalisée dans le cadre de la fête de la science par le LNE.