Des milliers de tonnes de plomb dans la nature

Proposé par
le

Tous les commentaires (79)

a écrit : Le plomb contamine la viande et est dangereux pour les enfants, la rouille ce n'est pas bon… mais pas toxique, il n'y a donc aucun problème.

D'ailleurs cet argument de la conservation ne ressort pas dans l'argumentaire des fédérations.
Les arguments contre sont :
- le
prix (2 fois plus cher pour certains)
- moins létal

Dans les faits, il n'y a pas plus d'animaux blessés qui s'échappent : les animaux tombent au sol et le chien les ramènent. Parfois le chasseur doit achever la proie avec un couteau spécifique. C'est vrai que certains n'y arrivent pas car achever au couteau c'est différent de tuer à distance.
Un rapport du sénat (rédigé par la droite, donc pro-chasse) arrive à la même conclusion : le seul problème incontestable reste le prix et le changement d'arme.
Afficher tout
C'est vrai que la rouille ne tue pas, du temps de mon arrière-grand-mère, de ma grand-mère et dans la jeunesse de ma mère, après les semaines de menstrues un peu trop fortes le réflexe était de faire rouiller un clou dans un verre d'eau quelques temps et d'en boire l'eau (sans le clou bien sûr !), histoire de "se refaire du fer". Je dis pas que c'est scientifiquement validé, n'empêche elles ont vécu jusqu'à 98 et 96ans, et avec une santé de fer, et ma mère m'a l'air bien partie pour aussi, donc ça doit pas faire de mal!

a écrit : Pour l'Airsoft, je pratiquais depuis 2003 et il existait déja des billes bio-dégradables très pratiques qu'on avait réussi à rendre obligatoire au sein de notre association assez facilement. Bon bien sur, il y avait toujours ces mêmes joueurs qui n'en faisaient qu'à leurs têtes...
Elles coutai
ent un peu plus cher mais vraiment pas grand chose (surtout comparé au prix d'un lanceur, des gears ou autres équipements)

Pour avoir testé, les billes disparaissent complètement au bout de quelques mois sans laisser de résidus.

(PS c'était juste pour infos, je suis d'accord avec toi, ce n'est pas au pratiquant de faire des efforts ou d'être blamé, surtout quand il n'a aucune alternative)
Afficher tout
Billes à base d'amidon si je ne me trompe #atm

Arrêtez moi si mon calcul est mauvais mais, l'Europe faisant 4,2 millions de km2, cela fait 4200000km2/20000tonnes=0,0002tonnes au km2, soit 200gr au km2.
C'est moi ou c'est vraiment beaucoup, voir presque improbable??
Sur 50ans il y aurait 10kg de plomb sur chaque km2 de terre de surface en Europe (ok on ne compte pas l'élimination naturelle, mais elle doit être faible, sinon on ne considèrerait pas le plomb comme si toxique)!!???
Quid des villes et zones proches ou il n'y a pas de chasse?? Et des lacs... et des montagnes trop escarpées, etc... Ce qui concentrerait encore bien plus le plombs sur certaines zones
Je suis septique... Ou alors trop optimiste...

a écrit : Déjà que les chasseurs sont cibles des critiques de la population citadine. Sachant qu'ils sont irréconciliable avec la population vegan et défenseur des animaux, ils feraient bien de s'atteler à ce genre de problème pour éviter de se mettre à dos les amoureux de la nature sachant qu'ils sont proche d'eux. N'est-ce pas plutôt un problème d'éducation et d'information ? Est-ce que les chasseurs sont réellement conscients de la nuisance environnementale qu'ils causent avec de toutes petites billes de plomb ?

La plupart des chasseurs que je connais chassent sur leurs propres terres ou sur les terres du copain (ils ne chassent pas en ville) et ce sont les premiers à gueuler quand ils retrouvent une canette vide ou un sac plastique dans leur champ ou dans leur bosquet.

a écrit : C'est vrai que la rouille ne tue pas, du temps de mon arrière-grand-mère, de ma grand-mère et dans la jeunesse de ma mère, après les semaines de menstrues un peu trop fortes le réflexe était de faire rouiller un clou dans un verre d'eau quelques temps et d'en boire l'eau (sans le clou bien sûr !), histoire de "se refaire du fer". Je dis pas que c'est scientifiquement validé, n'empêche elles ont vécu jusqu'à 98 et 96ans, et avec une santé de fer, et ma mère m'a l'air bien partie pour aussi, donc ça doit pas faire de mal! Afficher tout Le fer métallique, ou fer non ionisé, n'est peut pas être absorbé par l'organisme humain. Je pense qu'il y autre chose: nourriture saine ? vie à la campagne ? bonnes nuits de sommeil ?

a écrit : Arrêtez moi si mon calcul est mauvais mais, l'Europe faisant 4,2 millions de km2, cela fait 4200000km2/20000tonnes=0,0002tonnes au km2, soit 200gr au km2.
C'est moi ou c'est vraiment beaucoup, voir presque improbable??
Sur 50ans il y aurait 10kg de plomb sur chaque km2 de terre de surface en
Europe (ok on ne compte pas l'élimination naturelle, mais elle doit être faible, sinon on ne considèrerait pas le plomb comme si toxique)!!???
Quid des villes et zones proches ou il n'y a pas de chasse?? Et des lacs... et des montagnes trop escarpées, etc... Ce qui concentrerait encore bien plus le plombs sur certaines zones
Je suis septique... Ou alors trop optimiste...
Afficher tout
200g au km2 ? Sachant qu'une cartouche c'est 30g en moyenne, ça me parait très plausible.
En France c'est 250 000 000 de cartouches chaque année. A raison de 300 billes de plomb chacune. On arrive à 75 milliards de billes par an. Sachant que si un canard en ingère 4, la probabilité de mort dans les 20 jours est de 99%...
www.senat.fr/rap/l00-261/l00-26190.html

a écrit : Ont déjà été supprimés les plombages dentaires au plomb...
Les "chapeaux" de sertissage des bouteilles de vin, étaient encore en plomb, jusqu'à la fin des années 70. Maintenant c'est de l'aluminium...
Les canalisations et gouttières de plomb, font également l'objet d'u
n retrait dans la construction, durant les étapes de rénovation...
Pour l'essence, tu en as déjà parlé...
Le plomb était également utilisé dans l'imprimerie. Je ne sais pas si c'est encore autorisé....
En tout cas, pour les peintures, c'est fini. Mais il doit encore rester "des vieux pots de peinture au fond du garage" qui en contient. Ça c'est à déposer à la déchetterie, et surtout ne pas utiliser !
Il en va de votre certificat de vente de votre immobilier, attestant qu'il n'y a pas de plomb, d'amiante, de termites, etc...

Bref, @Nico, ce que je veux dire, c'est que si tous ces usages ont pu trouver une alternative... Pourquoi le monde des chasseurs ne s'y met pas ???

De plus, les réserves d'extraction de plomb dans les mines, n'est pas infini...
Au rythme actuel d'extraction, - à moins de découvrir d'autres gisements dans le monde -, cette activité prendra fin en 2030. Demain, en fait.

Mais à quoi servent ces millions de tonnes de plomb ?
Au 3/4, à fabriquer des batteries utilisées pour les vélos et trottinettes électriques, entre autres.

Est-ce que le monde pourrait tourner rien que sur les stocks de plomb recyclé ? Oui... Et non.
Actuellement, un peu plus de la moitié du plomb est recyclé, mais ceci ne sera jamais éternel.

Donc, de gré ou de force, le monde de la chasse devra se convertir à de la chevrotine qui ne soit pas fabriquée à partir de ce métal, car, quand le prix de la tonne de plomb se sera envolé, ça ne deviendra plus du tout rentable pour le chasseur "sportif".
Afficher tout
C'est quand même dramatique de dire que c'est parce que le plomb fera s'envoler le prix des cartouches de chasse que ça va changer... c'est tellement triste, et tellement vrai! Parti comme c'est parti!

J'en connais quelques uns des chasseurs, a chaque fois, c'est le même discourt: Boarf, c'est que quelques grammes...

Blague à part, la chevrotine est interdite en France depuis un moment, ce genre de cartouches équivalent à tirer une dizaine de munitions de calibre 22 en même temps, on y préfère les balles à ailettes pour le gros gibier, qui sont très vulnérantes, mais cela implique un paramètre essentiel : savoir viser. (Eh wi, canarder un piaf en vol sera moins facile avec une seule balle, mais chassions nous pas pour le plaisir? )
C'est sur que de tirer une grêle de plomb c'est facile, moi je trouve ça nul, j'ai fait du tir sportif, carabine à plomb ^^
Touchez le centre de la cible: dur dur... il faut viser. Avec une cartouche de chasse classique ca fait des trous partout. J'dis ça, j'dis rien.

Bon allez, on m'attend pour une pêche à la dynamite, je rentre ce soir. ^^

Les fédérations de chasse auxquelles j’adhère prennent ce soucis très au sérieux depuis déjà quelques années, et j’ai entendu dire que ça se généralisait un peu partout en France.
De plus, la chevrotine est de moins en moins utilisée pour le gros gibier. Elle a plus de mal qu’une balle à tuer sur le coup ou à faire suffisamment de dégâts pour faire en sorte que l’animal s’écroule sous le tir. Par contre, l’animal sera quasi certain de mourrir dans les heures/jours à venir, ce qui est donc un gâchis à tous les niveau.

a écrit : Arrêtez moi si mon calcul est mauvais mais, l'Europe faisant 4,2 millions de km2, cela fait 4200000km2/20000tonnes=0,0002tonnes au km2, soit 200gr au km2.
C'est moi ou c'est vraiment beaucoup, voir presque improbable??
Sur 50ans il y aurait 10kg de plomb sur chaque km2 de terre de surface en
Europe (ok on ne compte pas l'élimination naturelle, mais elle doit être faible, sinon on ne considèrerait pas le plomb comme si toxique)!!???
Quid des villes et zones proches ou il n'y a pas de chasse?? Et des lacs... et des montagnes trop escarpées, etc... Ce qui concentrerait encore bien plus le plombs sur certaines zones
Je suis septique... Ou alors trop optimiste...
Afficher tout
200 grammes au km²... par an.

Oui ca fait beaucoup, je trouve.

a écrit : N'est-ce pas plutôt un problème d'éducation et d'information ? Est-ce que les chasseurs sont réellement conscients de la nuisance environnementale qu'ils causent avec de toutes petites billes de plomb ?

La plupart des chasseurs que je connais chassent sur leurs propres terres ou sur les
terres du copain (ils ne chassent pas en ville) et ce sont les premiers à gueuler quand ils retrouvent une canette vide ou un sac plastique dans leur champ ou dans leur bosquet. Afficher tout
chasser sur ses propres terres n'autorise pas à les polluer.

Si je balance de l'huile de vidange sur mon terrain c'est limite la prison. Mais j'ai une alternative plus chère: payer une taxe sur les ordures et jeter mon huile à la déchetterie communale prévue à cet effet.

Etre propriétaire terrien n'est pas synonime d'en faire ce que l'on veut, là par exemple, je possède 8 hectares de forêt, je te garantis que je peux pas en faire ce que je veux, mais balancer du plomb dessus, je peux.

Cherche l'erreur (d'autant que je ne chasse pas mais les voisins se gênent pas pour le faire chez moi, vu que je n'ai pas la possibilité de leur interdire de le faire)

a écrit : Les fédérations de chasse auxquelles j’adhère prennent ce soucis très au sérieux depuis déjà quelques années, et j’ai entendu dire que ça se généralisait un peu partout en France.
De plus, la chevrotine est de moins en moins utilisée pour le gros gibier. Elle a plus de mal qu’une balle à tuer sur le coup ou à fai
re suffisamment de dégâts pour faire en sorte que l’animal s’écroule sous le tir. Par contre, l’animal sera quasi certain de mourrir dans les heures/jours à venir, ce qui est donc un gâchis à tous les niveau. Afficher tout
Tout a fait d'accord, les fédérations de chasse évoluent bien, des règlements, des lois, et même des pénalités et amendes voir radié de la fédération si connerie constatée, c'est une bonne chose, et c'est très sévère!!! "respect aux fédé", toujours courtoises (j'ai souvent contact avec vu où je vis)

Ce sont les chasseurs isolés qui me posent problème car aucun encadrement.
Tu sors ton double canon, tu va dans la forêt et... tant que t'as le permis, pas de soucis. Permis de flinguer.

Et dire qu'on m'a fait chier parce que je possède un pistolet à plomb un peu trop puissant... c'est même pas une arme à feu!!! (mais j'admet qu'il est très puissant, kif kif avec un 22LR, j'explose des bouteilles de champagne avec, c'est rigolo, sauf quand on doit ramasser les morceaux^^ mais je chasse pas avec. Je chasse pas du tout!)

a écrit : chasser sur ses propres terres n'autorise pas à les polluer.

Si je balance de l'huile de vidange sur mon terrain c'est limite la prison. Mais j'ai une alternative plus chère: payer une taxe sur les ordures et jeter mon huile à la déchetterie communale prévue à cet effet.

Et
re propriétaire terrien n'est pas synonime d'en faire ce que l'on veut, là par exemple, je possède 8 hectares de forêt, je te garantis que je peux pas en faire ce que je veux, mais balancer du plomb dessus, je peux.

Cherche l'erreur (d'autant que je ne chasse pas mais les voisins se gênent pas pour le faire chez moi, vu que je n'ai pas la possibilité de leur interdire de le faire)
Afficher tout
Ce n'est pas ce que je dis, je dis qu'il ne doivent pas se rendre compte du mal qu'ils font. Je suis moi-même tout à fait conscient des dangers du plomb mais jamais je ne me serais imaginé que les petites billes de plomb pouvait polluer une zone.
Est-ce que c'est le cas d'ailleurs ? Je pose la question en toute innocence. À partir de quelle quantité le plomb pollue-t-il les sols ?

a écrit : chasser sur ses propres terres n'autorise pas à les polluer.

Si je balance de l'huile de vidange sur mon terrain c'est limite la prison. Mais j'ai une alternative plus chère: payer une taxe sur les ordures et jeter mon huile à la déchetterie communale prévue à cet effet.

Et
re propriétaire terrien n'est pas synonime d'en faire ce que l'on veut, là par exemple, je possède 8 hectares de forêt, je te garantis que je peux pas en faire ce que je veux, mais balancer du plomb dessus, je peux.

Cherche l'erreur (d'autant que je ne chasse pas mais les voisins se gênent pas pour le faire chez moi, vu que je n'ai pas la possibilité de leur interdire de le faire)
Afficher tout
Quand les Autorités Françaises se sont attellées à la lutte contre le déversement sauvage des huiles de vidange dans l'Environnement, le slogan publicitaire était (en substance) celui ci :
Chaque année, 10 Amoco Cadiz terminent dans nos rivières.

Amoco Cadiz:
fr.m.wikipedia.org/wiki/Amoco_Cadiz

a écrit : Ce n'est pas ce que je dis, je dis qu'il ne doivent pas se rendre compte du mal qu'ils font. Je suis moi-même tout à fait conscient des dangers du plomb mais jamais je ne me serais imaginé que les petites billes de plomb pouvait polluer une zone.
Est-ce que c'est le cas d'ailleurs ? Je
pose la question en toute innocence. À partir de quelle quantité le plomb pollue-t-il les sols ? Afficher tout
Ils ne savent pas ce qu'ils font.

Peut être que au lieu de diminuer le prix du permis de chasse, ils devraient augmenter la formation?

Effectivement y'a un gros problème de connaissances, j'en conviens.

a écrit : Ce n'est pas ce que je dis, je dis qu'il ne doivent pas se rendre compte du mal qu'ils font. Je suis moi-même tout à fait conscient des dangers du plomb mais jamais je ne me serais imaginé que les petites billes de plomb pouvait polluer une zone.
Est-ce que c'est le cas d'ailleurs ? Je
pose la question en toute innocence. À partir de quelle quantité le plomb pollue-t-il les sols ? Afficher tout
Excellente question. Ironiquement j'aurais dit qu'il y a pollution à partir d'une seule bille vu qu'elle n'était pas là au départ.

Plus sérieusement, j'ai essayé de calculer.
On trouve la donnée suivante :
"Les teneurs totales en plomb mesurées dans les 30 premiers centimètres des sols métropolitains s’étendent localement entre 3 et 624 mg/kg (Gis Sol, RMQS) : moins de 30 mg/kg (55 % des mesures), entre 30 et 100 mg/kg (43,5 %), plus de 100 mg/kg (1,5 %)."

ree.developpement-durable.gouv.fr/themes/risques-nuisances-pollutions/pollution-des-sols/contamination-des-sols/article/la-contamination-des-sols-par-les-metaux

Un autre commentaire a calculé que la pollution était de 200 g/km². Essayons de comparer.

La terre végétale fait environ 1250 kilo/m³ (majoritaire en surface). Pour 30 cm de terre végétale, on a donc 375 kilo / m². Si je prend une moyenne (pour le plomb déjà présent) de 60 mg/kilo (55% à 30 mg + 44% à 100 mg) avec une estimation haute, on a donc 22,5 g de plomb par m² (sur 30 cm).
En prenant une estimation basse de 3 mg/kilo, on a 1,1 g de plomb par m² (sur 30 cm).

Rapporté au km², que ce soit pour l'estimation basse ou haute, cela devient énorme. C'est effectivement une pollution évitable et à éviter mais qui semble dérisoire par rapport à la teneur en plomb mesurée dans le sol (qui inclut normalement d'ailleurs cette pollution). Après effectivement, c'est un calcul sur 30 cm...

a écrit : Quand les Autorités Françaises se sont attellées à la lutte contre le déversement sauvage des huiles de vidange dans l'Environnement, le slogan publicitaire était (en substance) celui ci :
Chaque année, 10 Amoco Cadiz terminent dans nos rivières.

Amoco Cadiz:
fr.m.wikipedia.org/wiki/Amoco_Cadiz
Eh oui le monde change, avant, on savait pas quoi en foutre de l'huile de vidange, on la balançait dans l'égout en ville et je ne plaisante pas.

Pas plus tard qu'il y a deux ans, j'ai changé les pneus de ma 125
Je trouvais pas où jeter les vieux, j'aurai pu les poser a coté du point recyclage mais vu que j'essaie de sauver cette planète de merde tout en tassant les chemins avec mon enduro, j'ai cherché sur le net

-Balance les au bord de la route, qu'es ce qu'on s'en fout (je te jure que c'est vrai)

finalement la déchetterie de mon village les récupère, y'avait une montagne de pneus, j'ose espérer qu'ils seront recyclés en tong...

a écrit : Ce n'est pas ce que je dis, je dis qu'il ne doivent pas se rendre compte du mal qu'ils font. Je suis moi-même tout à fait conscient des dangers du plomb mais jamais je ne me serais imaginé que les petites billes de plomb pouvait polluer une zone.
Est-ce que c'est le cas d'ailleurs ? Je
pose la question en toute innocence. À partir de quelle quantité le plomb pollue-t-il les sols ? Afficher tout
Ce n'est pas tant la quantité de plomb/au km2 qui pose problème, mais le fait qu'il soit ingéré par du gibier à plumes, le confondant avec des petits cailloux.
Je n'apprendrai rien à personne, rappelant que les animaux à plumes, ingurgitent des petits cailloux, afin d'effectuer le broyage des aliments contenus dans leur gésier.

Le plomb ingurgité se trouve donc stocké dans leur organisme... Et passe dans la chaîne alimentaire des animaux chasseurs... Ou des chasseurs taquinant la "gallinette cendrée", le canard sauvage, etc.

Le problème du plomb est encore plus présent, quand les "plombs" en plomb sont perdus par les pêcheurs à la ligne.

a écrit : Excellente question. Ironiquement j'aurais dit qu'il y a pollution à partir d'une seule bille vu qu'elle n'était pas là au départ.

Plus sérieusement, j'ai essayé de calculer.
On trouve la donnée suivante :
"Les teneurs totales en plomb mesurées dans les 30
premiers centimètres des sols métropolitains s’étendent localement entre 3 et 624 mg/kg (Gis Sol, RMQS) : moins de 30 mg/kg (55 % des mesures), entre 30 et 100 mg/kg (43,5 %), plus de 100 mg/kg (1,5 %)."

ree.developpement-durable.gouv.fr/themes/risques-nuisances-pollutions/pollution-des-sols/contamination-des-sols/article/la-contamination-des-sols-par-les-metaux

Un autre commentaire a calculé que la pollution était de 200 g/km². Essayons de comparer.

La terre végétale fait environ 1250 kilo/m³ (majoritaire en surface). Pour 30 cm de terre végétale, on a donc 375 kilo / m². Si je prend une moyenne (pour le plomb déjà présent) de 60 mg/kilo (55% à 30 mg + 44% à 100 mg) avec une estimation haute, on a donc 22,5 g de plomb par m² (sur 30 cm).
En prenant une estimation basse de 3 mg/kilo, on a 1,1 g de plomb par m² (sur 30 cm).

Rapporté au km², que ce soit pour l'estimation basse ou haute, cela devient énorme. C'est effectivement une pollution évitable et à éviter mais qui semble dérisoire par rapport à la teneur en plomb mesurée dans le sol (qui inclut normalement d'ailleurs cette pollution). Après effectivement, c'est un calcul sur 30 cm...
Afficher tout
C'est carrément une catastrophe annoncée. !!! Ca vaut bien le coup de se casser le cul a récupérer le plomb dans les vieilles baraques, hein, Epoxy?! :(

J'arrive vraiment pas a comprendre pourquoi ca bouge pas
Quand je faisais du tir sur cible, les balles allaient s'incruster dans le tas de terre derrière et il était régulièrement filtré, tamisé, je
ne comprends pas pourquoi on persiste et insiste, je ne déteste pas les chasseurs mais vraiment je te rejoins, y'a un manque d'éducation.

Dire qu'a 7 ans je me suis fait engueuler parce que j'avais balancé un papier de bonbon par terre... en 1986...

Permis de polluer???

a écrit : Les fédérations de chasse auxquelles j’adhère prennent ce soucis très au sérieux depuis déjà quelques années, et j’ai entendu dire que ça se généralisait un peu partout en France.
De plus, la chevrotine est de moins en moins utilisée pour le gros gibier. Elle a plus de mal qu’une balle à tuer sur le coup ou à fai
re suffisamment de dégâts pour faire en sorte que l’animal s’écroule sous le tir. Par contre, l’animal sera quasi certain de mourrir dans les heures/jours à venir, ce qui est donc un gâchis à tous les niveau. Afficher tout
Ca se généralise depuis 2006, date à laquelle la France commence à rattraper son retard en interdisant la chasse au plomb dans certaines zones humides.
En 2023, c'est toutes les zones humides de France qui devront être sans plomb de chasse et 100m aux alentours.

Le problème de la chasse (enfin un des problèmes) à mon sens est le double discours de la FDC : on freine à tout pris l'interdiction du plomb, quitte à faire prendre à la France un énorme retard et le jour où on ne peut plus on hurle au scandale anti-chasse.
Mais le lendemain face à un militant anti-chasse, les mêmes iront dire "Nous faisons tout pour protéger l'environnement."

La FDC en prenant son temps oblige à présent les chasseurs à changer brusquement leur équipement, rien n'est préparé. La France est le plus gros pollueur en plomb d'Europe (via la chasse) et la FDC ne fait rien pour diminuer la pollution sur terre.

Les petites fédé sont bien souvent plus en adéquation avec les valeurs prônées par la FDC que cette dernière. Il n'y a qu'à voir le discours de la source 1 et celui de la FDC pour se rendre compte du changement d'univers.
Bref heureusement que les petites fédé sont la, parce que ce n'est pas la FDC, ni les chasseurs que dénonce Nico qui vont améliorer l'image des chasseurs.

a écrit : chasser sur ses propres terres n'autorise pas à les polluer.

Si je balance de l'huile de vidange sur mon terrain c'est limite la prison. Mais j'ai une alternative plus chère: payer une taxe sur les ordures et jeter mon huile à la déchetterie communale prévue à cet effet.

Et
re propriétaire terrien n'est pas synonime d'en faire ce que l'on veut, là par exemple, je possède 8 hectares de forêt, je te garantis que je peux pas en faire ce que je veux, mais balancer du plomb dessus, je peux.

Cherche l'erreur (d'autant que je ne chasse pas mais les voisins se gênent pas pour le faire chez moi, vu que je n'ai pas la possibilité de leur interdire de le faire)
Afficher tout
Théoriquement tu peux empêcher les chasseurs de chasser sur ton terrain.

Dans le droit français, si tu es propriétaire terrien (ici 8ha de forêts) non grillagés/murées alors un individu peu venir sur ton terrain à condition de :
- ne pas polluer
- ne pas dégrader
- être à pied

Si une personne vient sur ton terrain à pied et tire au fusil => illégal tu peux appeler la gendarmerie.
Mais tu peux être sur une terre qui fait partie d'un ensemble d'une ACCA (une asso de chasse). Dans ce cas les chasseurs peuvent venir sans demander.
Si ça te gêne, il faut envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception à l'ACCA 6 mois avant son anniversaire qui doit être un multiple de 5 (oui c'est ridicule).
Si ça ne te gêne pas, et bien tu n'as rien à faire et profite bien de ton bois :)