Le tube qui faisait l'apologie des champignons hallucinogènes

Proposé par
le
dans

En 1994, la chanson "Mangez-moi mangez-moi" devient un véritable tube que l'on peut entendre à la radio et même au le club Dorothée. Mais il faudra attendre plusieurs mois avant que quelqu'un ne se rende compte que cette chanson aux allures innocentes parle en fait de champignons hallucinogènes.

Un policier rennais décida de porter plainte plusieurs mois après le succès pour incitation à la consommation de stupéfiants. Le groupe fut finalement relaxé.


Commentaires préférés (3)

Avec un morceau comme "OCB" sur le même album et ses passages "fais tourner fais tourner fais tourner", il n'y avait pas une grosse surprise non plus :-)

Je veux bien qu'on ne s'en rende pas compte tout de suite où qu'un enfant ne comprenne pas de quoi on veut parler mais après une deuxième ou une troisième écoute, cela devient tout de même très clair.

Rien que le refrain :
"C'est le chant du psylo qui supplie
Qui joue avec les âmes
Et ouvre les volets de la perception "

Psylo pour Psilocybe qui est un champignon hallucinogène (fr.wikipedia.org/wiki/Psilocybe).

Les autres couplets sont également très clairs :
"Tiens voilà un mégot d'pétard
Ca dois être un très bon champs
Ou alors y'en a qui sont passés déjà
Et sûrement qu'ils ont tous raflé "


Pour la question d'interdire la chanson, c'est vraiment stupide. Il faudrait interdire la quasi totalité des comptines.
Une souris verte = apologie de la torture
Il était une bergère = apologie des relations sexuelles hors mariage
Au clair de la lune = raconte l'histoire d'un moine pervers
Nous n’irons plus aux bois = parle des maisons closes
A la Claire fontaine = parle de cunilingus
Il était un petit navire = parle de canibalisme

etc...

Je pense que le groupe n'a pas attendu le verdict pour être relaxé :)


Tous les commentaires (38)

Avec un morceau comme "OCB" sur le même album et ses passages "fais tourner fais tourner fais tourner", il n'y avait pas une grosse surprise non plus :-)

Je veux bien qu'on ne s'en rende pas compte tout de suite où qu'un enfant ne comprenne pas de quoi on veut parler mais après une deuxième ou une troisième écoute, cela devient tout de même très clair.

Rien que le refrain :
"C'est le chant du psylo qui supplie
Qui joue avec les âmes
Et ouvre les volets de la perception "

Psylo pour Psilocybe qui est un champignon hallucinogène (fr.wikipedia.org/wiki/Psilocybe).

Les autres couplets sont également très clairs :
"Tiens voilà un mégot d'pétard
Ca dois être un très bon champs
Ou alors y'en a qui sont passés déjà
Et sûrement qu'ils ont tous raflé "


Pour la question d'interdire la chanson, c'est vraiment stupide. Il faudrait interdire la quasi totalité des comptines.
Une souris verte = apologie de la torture
Il était une bergère = apologie des relations sexuelles hors mariage
Au clair de la lune = raconte l'histoire d'un moine pervers
Nous n’irons plus aux bois = parle des maisons closes
A la Claire fontaine = parle de cunilingus
Il était un petit navire = parle de canibalisme

etc...

a écrit : Je veux bien qu'on ne s'en rende pas compte tout de suite où qu'un enfant ne comprenne pas de quoi on veut parler mais après une deuxième ou une troisième écoute, cela devient tout de même très clair.

Rien que le refrain :
"C'est le chant du psylo qui supplie
Qui joue
avec les âmes
Et ouvre les volets de la perception "

Psylo pour Psilocybe qui est un champignon hallucinogène (fr.wikipedia.org/wiki/Psilocybe).

Les autres couplets sont également très clairs :
"Tiens voilà un mégot d'pétard
Ca dois être un très bon champs
Ou alors y'en a qui sont passés déjà
Et sûrement qu'ils ont tous raflé "


Pour la question d'interdire la chanson, c'est vraiment stupide. Il faudrait interdire la quasi totalité des comptines.
Une souris verte = apologie de la torture
Il était une bergère = apologie des relations sexuelles hors mariage
Au clair de la lune = raconte l'histoire d'un moine pervers
Nous n’irons plus aux bois = parle des maisons closes
A la Claire fontaine = parle de cunilingus
Il était un petit navire = parle de canibalisme

etc...
Afficher tout
« Une souris verte » apologie de la torture, tu peux développer?

"Pour aller cueillir des cham-pi-gnooooon-
"qui ouvre les volets de la per-cep-tiooooon"
"car y'a pas de té-tooooon" (dans les pré on ramasse, outre les psilocybes, des rosés et des mousserons. Seul le psilocybe a des tétons)
"Tiens voilà un mégot de pétard, ça doit être un très bon champs" (au passage un champ on le cultive, un pré on y met du bétail, on trouve des psilocybes dans les pré)
"Gare à la descente"

Ils étaient sacrément peu attentif à l'époque pour ne se rendre compte de rien.

Edit : Tybs m'a devancé

J'vais 7 ans en 94 et je me souviens que mes parents m'avaient offert le single pour mon anniversaire.
Quelques années plus tard, j'ai enfin compris les paroles et je leur ai demandé si eux aussi conscience de celles-ci. Ils m'ont répondu, bien sur mais comme j'adorais chanter "mangez-moi mangez-moi, mangez-moi", ils ont voulu me faire plaisir :)

a écrit : Je veux bien qu'on ne s'en rende pas compte tout de suite où qu'un enfant ne comprenne pas de quoi on veut parler mais après une deuxième ou une troisième écoute, cela devient tout de même très clair.

Rien que le refrain :
"C'est le chant du psylo qui supplie
Qui joue
avec les âmes
Et ouvre les volets de la perception "

Psylo pour Psilocybe qui est un champignon hallucinogène (fr.wikipedia.org/wiki/Psilocybe).

Les autres couplets sont également très clairs :
"Tiens voilà un mégot d'pétard
Ca dois être un très bon champs
Ou alors y'en a qui sont passés déjà
Et sûrement qu'ils ont tous raflé "


Pour la question d'interdire la chanson, c'est vraiment stupide. Il faudrait interdire la quasi totalité des comptines.
Une souris verte = apologie de la torture
Il était une bergère = apologie des relations sexuelles hors mariage
Au clair de la lune = raconte l'histoire d'un moine pervers
Nous n’irons plus aux bois = parle des maisons closes
A la Claire fontaine = parle de cunilingus
Il était un petit navire = parle de canibalisme

etc...
Afficher tout
De plus, la chanson est construite sur un rythme Reggae, musique qu'affectionne particulièrement certains fumeurs de joints...

Serge Gainsbourg fut également critiqué pour son album "Aux armes et coetera", où la chanson phare n'était autre que La Marseillaise, version Reggae.
La polémique était servie... Et le succès commercial aussi.
www-europe1-fr.cdn.ampproject.org/v/s/www.europe1.fr/culture/quand-serge-gainsbourg-faisait-scandale-avec-sa-marseillaise-version-reggae-4027651.amp?amp_js_v=a6&amp_gsa=1&usqp=mq331AQKKAFQArABIIACAw%3D%3D#aoh=16341176763176&referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com&amp_tf=De%20%251%24s&ampshare=https%3A%2F%2Fwww.europe1.fr%2Fculture%2Fquand-serge-gainsbourg-faisait-scandale-avec-sa-marseillaise-version-reggae-4027651

Quant à France Gall, quand elle découvrit le sens caché des paroles de "Les sucettes à l'anis", elle ne voyait plus du tout cette chanson écrite par Serge Gainsbourg, comme innocente...

De même, la chanson "Relax", de Frankie Goes To Hollywood, fit aussi polémique outre-Manche...
Voici les paroles traduites au Français:
www.lacoccinelle.net/262397-frankie-goes-to-hollywood-relax.html

NB: est-ce qu'un internaute se souvient d'une chanson intitulée "Vas-y Saddam" sortie au moment de la Guerre du Golfe ?
Je ne trouve rien sur le Net.

Je pense que le groupe n'a pas attendu le verdict pour être relaxé :)

a écrit : « Une souris verte » apologie de la torture, tu peux développer? Tremper la dans l'huile, dans l'eau?

C'est aussi une apologie de la drogue (une souris verte? Transformation en escargot?), et aussi une chanson pornographique (attraper par la queue)/scatologique (3 petites crottes), bref on y trouve un peu ce que l'on veut si on creuse .... des hypothèses existent mais aucune n'est vérifiée.

Par contre, Jean Petit qui danse parle très probablement de torture ...

"Chirurgien à Villefranche-de-Rouergue au XVIIe siècle, Jean Petit fut, en 1643, l'un des deux chefs de file de la révolte des croquants du Bas-Rouergue. Capturé par les troupes royales, il fut roué en place publique. De là, selon certains, la chanson Jean Petit qui danse est née. Cette hypothèse, actuellement retenue, a été fortement soutenue dans les milieux occitanistes des années 1970 et 1980. "

a écrit : Je veux bien qu'on ne s'en rende pas compte tout de suite où qu'un enfant ne comprenne pas de quoi on veut parler mais après une deuxième ou une troisième écoute, cela devient tout de même très clair.

Rien que le refrain :
"C'est le chant du psylo qui supplie
Qui joue
avec les âmes
Et ouvre les volets de la perception "

Psylo pour Psilocybe qui est un champignon hallucinogène (fr.wikipedia.org/wiki/Psilocybe).

Les autres couplets sont également très clairs :
"Tiens voilà un mégot d'pétard
Ca dois être un très bon champs
Ou alors y'en a qui sont passés déjà
Et sûrement qu'ils ont tous raflé "


Pour la question d'interdire la chanson, c'est vraiment stupide. Il faudrait interdire la quasi totalité des comptines.
Une souris verte = apologie de la torture
Il était une bergère = apologie des relations sexuelles hors mariage
Au clair de la lune = raconte l'histoire d'un moine pervers
Nous n’irons plus aux bois = parle des maisons closes
A la Claire fontaine = parle de cunilingus
Il était un petit navire = parle de canibalisme

etc...
Afficher tout
Autant pour les autres phrases, je suis d'accord, autant pour celle du Psylo, je pense que c'est majoritairement les consommateurs qui en connaissent la signification.

Quant aux interdictions, ça va parfois trop loin. Quand on pense que certains veulent interdire Blanche Neige pour un baiser non consenti XP
www.midilibre.fr/amp/2021/05/07/blanche-neige-et-les-sept-nains-le-baiser-non-consenti-du-prince-au-coeur-dune-polemique-9531522.php

a écrit : De plus, la chanson est construite sur un rythme Reggae, musique qu'affectionne particulièrement certains fumeurs de joints...

Serge Gainsbourg fut également critiqué pour son album "Aux armes et coetera", où la chanson phare n'était autre que La Marseillaise, version Reggae.
La polémique était servie... Et le succès commercial aussi.
www-europe1-fr.cdn.ampproject.org/v/s/www.europe1.fr/culture/quand-serge-gainsbourg-faisait-scandale-avec-sa-marseillaise-version-reggae-4027651.amp?amp_js_v=a6&amp_gsa=1&usqp=mq331AQKKAFQArABIIACAw%3D%3D#aoh=16341176763176&referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com&amp_tf=De%20%251%24s&ampshare=https%3A%2F%2Fwww.europe1.fr%2Fculture%2Fquand-serge-gainsbourg-faisait-scandale-avec-sa-marseillaise-version-reggae-4027651

Quant à France Gall, quand elle découvrit le sens caché des paroles de "Les sucettes à l'anis", elle ne voyait plus du tout cette chanson écrite par Serge Gainsbourg, comme innocente...

De même, la chanson "Relax", de Frankie Goes To Hollywood, fit aussi polémique outre-Manche...
Voici les paroles traduites au Français:
www.lacoccinelle.net/262397-frankie-goes-to-hollywood-relax.html

NB: est-ce qu'un internaute se souvient d'une chanson intitulée "Vas-y Saddam" sortie au moment de la Guerre du Golfe ?
Je ne trouve rien sur le Net.
Afficher tout
Plus précisément la chanson reprend le riddim de l'excellent et classique "right time" des Mighty Diamonds. Trio vocal jamaïcain de la fin des années 60. Et qui tourne toujours à travers le monde pour quelques concerts après plus de 50 ans de carrière. Tout comme énormément d'artiste de reggae jamaïcain des années 60 ou 70, ce qui en dit long sur leur santé et leur hygiène de vie.

youtu.be/lOnW5a4sRak

Vraiment, je vois pas comment on ne peut pas s'en rendre compte...

a écrit : Vraiment, je vois pas comment on ne peut pas s'en rendre compte... Tout le monde ne sait pas forcément ce qu'est un psilocybe fer-de-lance, classé mortel dans mon bouquin à champignons (ce qui n'est pas vraiment faux).^^

Perso j'avais 15 ans à la sortie du clip et j'ai compris a 20 ans, on s'demande pourquoi... (chut)

Sinon comme dit plus haut, quand on creuse un peu, les comptines où chansonnettes d'antan sont loin d'êtres toutes mimi, et je parle même pas des contes de fées, que Disney a remaniés pour les rendre acceptables. ^^

a écrit : « Une souris verte » apologie de la torture, tu peux développer? Je l'attrape par la queue [...] trempez-la dans l'huile, trempez-la dans l'eau [...] Je la mets dans un tiroir [...] Je la mets dans mon chapeau [...] Je la mets dans ma culotte.

a écrit : Tout le monde ne sait pas forcément ce qu'est un psilocybe fer-de-lance, classé mortel dans mon bouquin à champignons (ce qui n'est pas vraiment faux).^^

Perso j'avais 15 ans à la sortie du clip et j'ai compris a 20 ans, on s'demande pourquoi... (chut)

Sinon comme dit
plus haut, quand on creuse un peu, les comptines où chansonnettes d'antan sont loin d'êtres toutes mimi, et je parle même pas des contes de fées, que Disney a remaniés pour les rendre acceptables. ^^ Afficher tout
C'est sur que les contes de Grimm, c'est pas du tout la même ambiance ^^

Pour la souris verte, on m'avait dit que c'était une métaphore de la torture d'un officier vendéen pendant la Guerre de Vendée.

Pour revenir sur l'anecdote, des chansons avec un sens "caché" ou peu connu, il y en a pléthore :
- Hotel california de Eagles ne parle pas d'un hôtel mais d'un centre de désintoxication
- Vamos a la playa de Righeira ne parle pas de vacances à la plage mais de bombes nucléaires sur les atols
- C'est une belle journée de Mylène Farmer ne parle pas de bonheur mais de suicide.
- Pourvu qu'elles soient douces de Mylène Farmer ne parle pas de caresses mais de sodomie
- Le gorille de George Brassens ne parle pas d'animaux mais de la peine de mort
- Die Eier von Satan de Tool ne parle pas de pâtisserie ordinaire mais de "space cake"
- Le petit train des Rita Mitsouko ne parle pas de la SNCF mais de déportation

Pour certaines, c'est évident et pour d'autres un peu moins.

a écrit : Tout le monde ne sait pas forcément ce qu'est un psilocybe fer-de-lance, classé mortel dans mon bouquin à champignons (ce qui n'est pas vraiment faux).^^

Perso j'avais 15 ans à la sortie du clip et j'ai compris a 20 ans, on s'demande pourquoi... (chut)

Sinon comme dit
plus haut, quand on creuse un peu, les comptines où chansonnettes d'antan sont loin d'êtres toutes mimi, et je parle même pas des contes de fées, que Disney a remaniés pour les rendre acceptables. ^^ Afficher tout
Pour le coup à peu près le même age mais j'ai du comprendre direct le sens, on s'demande pourquoi... (chut)
Dans le style, ce qui m'a quelque peu choqué c'est quand ma femme m'a dit qu'avec ses soeurs, à 6 ans elle écoutait et chantait en boucle "Daniela" de Elmer Food Beat.

Je vois encore le spectacle de fin d'année de mes cousines, en CE1, déguisées en champignon et chantant cette chanson (qui plus est en école catho).

a écrit : Bravo Dorothée Bah quand on sait que le nain noir dans le miel et les abeilles, désiré bastareaud tournait dans des films porno en parallèle on peut s'autoriser à penser que tout le monde n'était pas dupe dans la production ;)

Je me revois à la fin des années 80, demander à mon grand frère, l'explication de la chanson : la fille du coupeur de joints ( d'Hubert Félix Thiéfaine), j'avais à 14 ans jamais entendu ce mot autre que pour l'étanchéité, d'ailleurs il n avait pas trop su du quoi me répondre, j étais vraiment innocent à l'époque ;)