La nonne grecque diabolique

Proposé par
le
dans

Mariám Soulakiótis fut une nonne grecque qui, entre 1931 et 1951, tua au moins 27 personnes et fut responsable de la mort de 150 enfants par négligence. Cette religieuse attirait les femmes riches dans son couvent avant de les torturer pour leur extorquer leurs biens, les tuant parfois.

Elle accumula ainsi près de 300 propriétés, ainsi que d'énormes sommes d'argent. En parallèle, elle prônait la frugalité pour les enfants du couvent, victimes de mauvais traitements : affamés, battus et parfois emprisonnés. A cause de sa négligence, 150 enfants périrent de la tuberculose.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Je suis fasciné par ce que la religion nous apporte. Je croyais plus jeune que c' était de l' aliénation puis, plus tard, de l' amour puis j' ai compris, c' est de l' amour inconditionnel, aveuglant, rendant parfois fou. Pourtant c'est pas la religion qui lui dicte ces atrocités

a écrit : Je suis fasciné par ce que la religion nous apporte. Je croyais plus jeune que c' était de l' aliénation puis, plus tard, de l' amour puis j' ai compris, c' est de l' amour inconditionnel, aveuglant, rendant parfois fou. Il est aussi réducteur de dire que la religion est responsable que de dire que c'est la faute de sa nationalité. La religion est responsable de suffisamment d'atrocités sans qu'on lui en attribue à tort.

"On m'avait fait de vous un portrait parlé, j'ai tout de suite su qu'on s'entendrait".


Tous les commentaires (22)

Je suis fasciné par ce que la religion nous apporte. Je croyais plus jeune que c' était de l' aliénation puis, plus tard, de l' amour puis j' ai compris, c' est de l' amour inconditionnel, aveuglant, rendant parfois fou.

a écrit : Je suis fasciné par ce que la religion nous apporte. Je croyais plus jeune que c' était de l' aliénation puis, plus tard, de l' amour puis j' ai compris, c' est de l' amour inconditionnel, aveuglant, rendant parfois fou. Pourtant c'est pas la religion qui lui dicte ces atrocités

a écrit : Je suis fasciné par ce que la religion nous apporte. Je croyais plus jeune que c' était de l' aliénation puis, plus tard, de l' amour puis j' ai compris, c' est de l' amour inconditionnel, aveuglant, rendant parfois fou. Il est aussi réducteur de dire que la religion est responsable que de dire que c'est la faute de sa nationalité. La religion est responsable de suffisamment d'atrocités sans qu'on lui en attribue à tort.

a écrit : Il est aussi réducteur de dire que la religion est responsable que de dire que c'est la faute de sa nationalité. La religion est responsable de suffisamment d'atrocités sans qu'on lui en attribue à tort. comme disait Columbo dans un épisode célèbre : "je ne voudrais pas que vous soyez accusée sur de fausses preuves"

"On m'avait fait de vous un portrait parlé, j'ai tout de suite su qu'on s'entendrait".

a écrit : Pourtant c'est pas la religion qui lui dicte ces atrocités Bien que je pourrai être d' accord avec toi, il n' est en effet pas mentionné la raison pour laquelle elle le fait, cependant, en y réfléchissant un peu suite à ton commentaire, je me suis dit que les fameuses femmes riches auraient eu plus de méfiance face à une personne lambda que face à une nonne et abbesse qui est liée à des image liées à la religion comme la sécurité, la confiance en la foi, . . .

Bon ben… pour le prix de la nounou de l’année, c’est pas gagné…

a écrit : Bien que je pourrai être d' accord avec toi, il n' est en effet pas mentionné la raison pour laquelle elle le fait, cependant, en y réfléchissant un peu suite à ton commentaire, je me suis dit que les fameuses femmes riches auraient eu plus de méfiance face à une personne lambda que face à une nonne et abbesse qui est liée à des image liées à la religion comme la sécurité, la confiance en la foi, . . . Afficher tout Je n’aime pas du tout les religions. Mais pour le coup, utiliser la religion, ne veut pas dire que c’est la religion qui lui dicte. ;)

Heureusement qu'elle ne s'occupait pas aussi d'un Ephad...

a écrit : Je suis fasciné par ce que la religion nous apporte. Je croyais plus jeune que c' était de l' aliénation puis, plus tard, de l' amour puis j' ai compris, c' est de l' amour inconditionnel, aveuglant, rendant parfois fou. Rien à voir avec l’anecdote du coup

a écrit : Heureusement qu'elle ne s'occupait pas aussi d'un Ephad... On pourrait plutôt dire qu'elle a été une grande source d'inspiration pour nos Ephad.

a écrit : Son âme doit être aussi belle que mon avatar!… Pas d'accord, ton avatar n'a tué personne, même fictivement, il ne faisait que raconter des histoires (glauques) ;)

a écrit : Bien que je pourrai être d' accord avec toi, il n' est en effet pas mentionné la raison pour laquelle elle le fait, cependant, en y réfléchissant un peu suite à ton commentaire, je me suis dit que les fameuses femmes riches auraient eu plus de méfiance face à une personne lambda que face à une nonne et abbesse qui est liée à des image liées à la religion comme la sécurité, la confiance en la foi, . . . Afficher tout N'étant croyant pratiquant d'aucune religion, à tendance agnostique, je n'aurais également pas de raison de me méfier d'une none et ne pourrait imaginer de telles atrocités d'une personne très engagée dans sa foi.

a écrit : Je n’aime pas du tout les religions. Mais pour le coup, utiliser la religion, ne veut pas dire que c’est la religion qui lui dicte. ;) Non, la religion ne lui dicte pas mais l' aide à trouver des victimes.

a écrit : Rien à voir avec l’anecdote du coup Ah, ça ne parle pas d' une "nonne", l' anecdote appuyant sur le fait que ce soit "une religieuse . . . dans son couvent" qui a extorqué des femmes et laissé mourrir des enfants ? Si sa croyance ne lui est pas utile et profitable, certes, c' est hors-sujet, à chacun de voir.

a écrit : "On m'avait fait de vous un portrait parlé, j'ai tout de suite su qu'on s'entendrait". Se faire insulter, en reprenant du Audiard Kaamelottisé, n' est pas le meilleur argument pour m' aider à m' ouvrir à votre raison.

cette criminelle était en mission commandée.
comme on le dit souvent,l'habit ne fait pas le moine, elle le démontre éloquemment ici.
désolé pour ceux que ça pourrait choquer,et ce n'est que mon avis qui bien entendu n'engage que moi, cette horrible criminelle Mariame était une jihadiste.

a écrit : cette criminelle était en mission commandée.
comme on le dit souvent,l'habit ne fait pas le moine, elle le démontre éloquemment ici.
désolé pour ceux que ça pourrait choquer,et ce n'est que mon avis qui bien entendu n'engage que moi, cette horrible criminelle Mariame était une jihadiste.
Une jihadiste?

Eeeeh ... nan.

Je sais bien que ca n'a rien a faire ici, mais un(e) jihadiste, c'est un guerrier saint islamique (d'après le dico), elle c'était juste une meurtrière cupide habillée en bonne soeur.

a écrit : Se faire insulter, en reprenant du Audiard Kaamelottisé, n' est pas le meilleur argument pour m' aider à m' ouvrir à votre raison. Si j'avais voulu vous répondre, j'aurais appuyer sur "répondre" merci.