Les chaussures ont longtemps été identiques à gauche et à droite

Proposé par
le

Avant 1850, il n'y avait pas de différence entre une chaussure gauche et une chaussure droite. C'est le français Alexis Godillot, fournisseur de l'armée, qui introduisit la différenciation pour des raisons de confort. On lui doit aussi la couche imperméable entre la semelle et la chaussure.

Son nom est resté dans la postérité : on a longtemps utilisé le terme de "godillots" ou "godasses" pour désigner les chaussures.


Commentaires préférés (3)

Un beau JMCMB. C'est drôle car dans ma tête, godillot sonne comme chaussure un peu pourrave alors que le gars a amené de sacrée améliorations niveau confort.

L'anecdote traite des chaussures fabriquées industriellement, et en particulier des chaussures équipant les soldats. Il est évident que les artisans cordonniers fabriquaient auparavant des chaussures différenciées depuis des siècles.

a écrit : L'anecdote traite des chaussures fabriquées industriellement, et en particulier des chaussures équipant les soldats. Il est évident que les artisans cordonniers fabriquaient auparavant des chaussures différenciées depuis des siècles. A priori pas si évident que ça :
boucledechaussure.wordpress.com/2013/12/25/pied-gauche-pied-droit/

www.chaussmart.com/blog/histoire-de-la-chaussure/

En gros c était esthétique au détriment du confort. Donc non, ils les fabriquaient pas sauf demande spécifique, car contraire à ce qu on leur enseignait sur ce que doit être une chaussure.(sinon oui dans l histoire, on en trouve, mais c était pas la norme a l époque ni quelques siècles précédents.


Tous les commentaires (20)

Un beau JMCMB. C'est drôle car dans ma tête, godillot sonne comme chaussure un peu pourrave alors que le gars a amené de sacrée améliorations niveau confort.

L'anecdote traite des chaussures fabriquées industriellement, et en particulier des chaussures équipant les soldats. Il est évident que les artisans cordonniers fabriquaient auparavant des chaussures différenciées depuis des siècles.

a écrit : L'anecdote traite des chaussures fabriquées industriellement, et en particulier des chaussures équipant les soldats. Il est évident que les artisans cordonniers fabriquaient auparavant des chaussures différenciées depuis des siècles. A priori pas si évident que ça :
boucledechaussure.wordpress.com/2013/12/25/pied-gauche-pied-droit/

www.chaussmart.com/blog/histoire-de-la-chaussure/

En gros c était esthétique au détriment du confort. Donc non, ils les fabriquaient pas sauf demande spécifique, car contraire à ce qu on leur enseignait sur ce que doit être une chaussure.(sinon oui dans l histoire, on en trouve, mais c était pas la norme a l époque ni quelques siècles précédents.

a écrit : L'anecdote traite des chaussures fabriquées industriellement, et en particulier des chaussures équipant les soldats. Il est évident que les artisans cordonniers fabriquaient auparavant des chaussures différenciées depuis des siècles. Je suis d'accord avec toi, l'anecdote généralise un peu trop.

Par exemple, les sandales romaines étaient largement différenciées gauche droite ainsi que les sabots des paysans. Bien entendu qu'on était sur des pièces uniques fabriqués à la demande mais l'anecdote laisse penser que c'est monsieur Godillot qui a remarqué que nos pieds n'étaient pas identiques....

Je suis tout aussi surpris que plusieurs d'entre-vous, mais selon divers liens du Net, l'innovation technologique consistant à différencier la chaussure gauche de la chaussure droite, remonterait à la première moitié du 19ème siècle, à Philadelphie (États-Unis).
Cette innovation fut tellement mal acceptée, que ces chaussures à pieds différenciés, furent surnommées "les chaussures tordues".
Même durant la Guerre de Sécession (1861-65) les bottes des militaires continuaient à être interchangeables.

C'est génial, je me suis posé cette question il y a quelques jours. Merci scmb

a écrit : Aah Hyères, très jolie ville ! Hyères, ses palmiers, ses îles, ses ports, son soleil, et bien sûr son site archéologique : fondée par les Grecs, elle se nommait Olbia ("La Bienheureuse") comme Olbia , ville côtiére au N-E de la Sardaigne !

Et le pire dans tout ça, c'est qu'on a tous des pieds différents.

Moi j'ai des pieds a porter des bottes (mes doigts de pied sont rangés par ordre de taille), merci seigneur de m'avoir fait naitre à une époque où les pompes sont aussi variées que la forme des pieds, parce que les bottes, c'est vraiment pas mon truc! ^^

a écrit : Je suis d'accord avec toi, l'anecdote généralise un peu trop.

Par exemple, les sandales romaines étaient largement différenciées gauche droite ainsi que les sabots des paysans. Bien entendu qu'on était sur des pièces uniques fabriqués à la demande mais l'anecdote laisse penser que c&
#039;est monsieur Godillot qui a remarqué que nos pieds n'étaient pas identiques.... Afficher tout
Après moult recherches, je suis assez d'accord avec toi.

La différenciation droite-gauche des chaussures, a existé jusqu'à la fin du 16ème siècle. (1590).
C'est la mode des chaussures à haut talons, couplée par une forte demande de chaussures (conséquence d'une démographie élevée en Europe), qui a conduit à une initiative prise par les cordonniers, de ne fabriquer que des chaussures "ambidextres", si je peux les nommer ainsi.
Vers 1620, la norme des chaussures ambidextres, est passée à tout type de chaussures, car non seulement il est plus rapide de fabriquer une paire, mais qu'il n'existe pas plus, de machinerie pour fabriquer de paire "miroir'.
Bref, les chaussures destinées pour chaque pied différent, deviennent un produit de luxe, fabriquées pour les personnes les plus riches.
De ce qu'il en est du reste de la population, elle devra se contenter d'avoir "mal aux pieds" durant les 200 ans suivants, bien que celles et ceux qui disposaient de domestiques, ils leurs exigeaient de "casser" les nouvelles paires de ces inconfortables chaussures, avant que leur employé (e) ne les portent.

Il en restera ainsi, jusqu'au début du 19ème, quand William Young, cordonnier a Philadelphie (Etats-Unis) adapte une machine miroir destinée à reproduire des crosses de fusil -selon que le porteur de l'arme soit droitier ou gaucher, semble t'il- à la fabrication de chaussures. Il en dépose le brevet, le 10 juin 1817.
C'est à partir de ce moment, que (re)commence à apparaître cette différenciation droite-gauche pour les chaussures, même s'il a fallu attendre dans le monde, jusqu'à la fin du 19ème, pour que cette norme de chaussures ambidextres, disparaisse.

Alors, désolé pour Monsieur Godillot, mais il ne semble pas tout à fait exact que ce soit votre initiative, qui ait "réinventé" les chaussures miroir.
On peut néanmoins lui attribuer le fait d'en avoir "industrialisé" la fabrication.

a écrit : Et le pire dans tout ça, c'est qu'on a tous des pieds différents.

Moi j'ai des pieds a porter des bottes (mes doigts de pied sont rangés par ordre de taille), merci seigneur de m'avoir fait naitre à une époque où les pompes sont aussi variées que la forme des pieds, parce que les bottes
, c'est vraiment pas mon truc! ^^ Afficher tout
Les doigts de pieds, ça va avec les orteils des mains ?

a écrit : Aah Hyères, très jolie ville ! Et encore tu n'as pas vu Demain...

a écrit : Les doigts de pieds, ça va avec les orteils des mains ? Alors là, j'applaudis...
Genial !!!!

(Juste une question: "les orteils des pieds" c'est correct en langue française ? )

a écrit : Les doigts de pieds, ça va avec les orteils des mains ? Oui, si t'arrive a attraper des trucs avec tes doigts de pied, ca peut faire ton sur ton.
Je sais allumer un briquet avec mes doigts de pied, et toi, tu sais faire quoi avec tes orteils? ;)

J'arrive a faire bouger mes oreilles et le bout de mon nez aussi, c'est rigolo même si ca sert a rien ;)

a écrit : Alors là, j'applaudis...
Genial !!!!

(Juste une question: "les orteils des pieds" c'est correct en langue française ? )
Es ce que les orteils sont des doigts?

Oui. ;)

a écrit : Je suis tout aussi surpris que plusieurs d'entre-vous, mais selon divers liens du Net, l'innovation technologique consistant à différencier la chaussure gauche de la chaussure droite, remonterait à la première moitié du 19ème siècle, à Philadelphie (États-Unis).
Cette innovation fut tellement mal acce
ptée, que ces chaussures à pieds différenciés, furent surnommées "les chaussures tordues".
Même durant la Guerre de Sécession (1861-65) les bottes des militaires continuaient à être interchangeables.
Afficher tout
Concernant les militaires, il voyait à l'époque j'imagine aussi le petit côté pratique.

Quand une botte était trouée on pouvait prendre la botte du pied restant du petit copain explosé, en se souciant que de la pointure.

Si on peut éviter les soucis à la guerre.

a écrit : Je suis tout aussi surpris que plusieurs d'entre-vous, mais selon divers liens du Net, l'innovation technologique consistant à différencier la chaussure gauche de la chaussure droite, remonterait à la première moitié du 19ème siècle, à Philadelphie (États-Unis).
Cette innovation fut tellement mal acce
ptée, que ces chaussures à pieds différenciés, furent surnommées "les chaussures tordues".
Même durant la Guerre de Sécession (1861-65) les bottes des militaires continuaient à être interchangeables.
Afficher tout
Interchangeables quand elles sont neuves, parce que je ne sais pas vous mais avec mes chaussons interchangeables, une fois faits aux pieds c'est très désagréable de les inverser !

a écrit : Alors là, j'applaudis...
Genial !!!!

(Juste une question: "les orteils des pieds" c'est correct en langue française ? )
Définition de Orteil : doigt du pied chez les humains et primates.

Parler d'orteils du pied est donc un pléonasme.