Qui a voulu la peau des requins ?

Proposé par
le
dans

Les requins, qui existent depuis plus de 400 millions d'années, ont connu une extinction massive et inexpliquée il y a 19 millions d'années : en une centaine de milliers d'années, 90% des espèces ont disparu, sans que l'on sache pourquoi. Cette disparition a permis à d'autres espèces de proliférer.

A titre de comparaison, le nombre d'espèces de requins avait chuté de "seulement" 30% lors de l'extinction de masse responsable de la disparition des grands dinosaures, il y a quelques 66 millions d'années.


Tous les commentaires (38)

a écrit : Vous me faites tous particulièrement peur avec vos interprétations de pourcentages...c'est très flippant.

Donc on reprend :
A l'instant t il y avait N requins.
Il y a 90% de ces requins qui ont disparu : il n'en reste que 0,1 N. En effet, diminuer de 90% revient à multiplier par
0,1 la quantité de départ.

Si on prend le premier commentaire de staelia, qui voudrait voir 90% de requins en plus aujourd'hui. Si c'est pour revenir à ce N de départ, surtout pas ! Il faut diviser par 0,1 pour revenir à N requins. Donc multiplier par 10.
Donc staelia aurait dû dire "J'aurais aussi aimé voir 10 fois plus d'espèces de requins."

Raptoris a tort, aussi. En effet, 90% en moins, si on veut revenir au point de départ, c'est multiplier par 10. Et ce coefficient multiplicateur correspond à 1 + t %, t étant le pourcentage d'augmentation qu'on cherche à calculer.
10 = 1 + 900%, et ainsi, 90% en moins, ça correspond à 900 % en plus.

Gguil81 a donc raison, si ce n'est qu'il est important de comprendre ce genre de choses liées aux coefficient multiplicateur et aux pourcentages d'augmentation. Par exemple pour faire les soldes, pour comprendre ce que disent les médias et les politiciens (apparemment pas grand monde ne les comprend ce temps-ci...avec les TVA, et les promesses délirantes d'augmentation du SMIC, par exemple), tout plein de trucs. J'aime pas les stats, mais quand je traite ces chapitres en 2nde et en 1ère, je fais particulièrement attention et je fais en sorte que tout le monde comprenne un maximum. Car ce chapitre n'est pas un chapitre de mathématicien, c'est un chapitre de futur citoyen.

Enfin, attention évidemment à ne pas confondre une augmentation en pourcentage et une augmentation en points.

Je terminerai par deux anecdotes sur les pourcentages qui m'ont fait flipper ces dernières années :
- Deux jeunes demoiselles de 17-18 ans font les soldes et prennent leur calculatrice sur leur téléphone pour effectuer une réduction de 60%. Quand j'ai entendu leurs calculs j'ai failli faire une crise cardiaque. Je leur ai gentiment expliqué comment faire pour être rapide. Bah elles ont voulu sortir leur calculatrice pour multiplier par 4. J'ai failli pleurer. Bon, pour multiplier par 2, pas besoin de calculatrice, c'est bon ? Alors vous multipliez 2 fois par 2.
Elles ont cru que je faisais de la magie....

- Un vendeur dans une boutique me dit que l'article que je prends est soldé de 10%. Youpi ! Malheureusement, il me dit ensuite que comme l'article que je veux est plus grand qu'habituellement, il va devoir augmenter de 10%. Ma belle-mère m'a dit que c'était donc le prix de départ. J'ai pleuré intérieurement. Le vendeur m'a dit qu'il me faisait une faveur, et qu'il faisait l'augmentation d'abord. J'ai encore failli avoir une attaque.

Si vous vous sentez mal à l'aise avec les pourcentages, essayez de trouver un manuel de seconde ou de première (le ou étant ici inclusif), et faites quelques exercices.
Afficher tout
Merci Agathe33. Enfin quelqu'un qui sait de quoi elle parle au lieu des élucubrations de ceux qui croient savoir.

a écrit : Pas vraiment non, puisque tu dis"en plus", ça veut bien dire que tu ne comptes pas celle d'origine. C'est 1000% d'augmentation, et 900% d'espèce en plus. D'ailleurs je ne vois pas l'intérêt des %dans ces cas là, on n'est pas à la bourse, et je ne pense pas que cette estimation soit précise à quelques %. On peut dire simplement que le nombre d'espèces serait multiplié par 10, ou qu'il y aurait 9x plus d'espèces.
Ces subtilités de langages sont souvent utilisées pour "interprèter" les statistiques des biens et sondages par exemples. X% de quoi, de quel référentiel ?
Afficher tout
Multiplié par 10 (x10) c'est 10 fois (10x) plus d'espèces, pas 9.

J'ai compris l'idée que t'essayes de faire passer grâce au début de ton texte mais le choix de tes mots n'est pas bon pour la fin.

Des sources qui laissent dubitatif. J'aurais bien voulu l'article de "sciences" pour me faire une meilleure idée.

En gros il y aurait eu extinction de masse parce qu'on retrouve moins de fossiles de denticules sur les couches sédimentaires du miocène que dans les couches plus anciennes.

"au moment de l’extinction des dinosaures, les sédiments contenaient un denticule de requin pour chaque dent de poisson. Quelques millions d’années plus tard, la proportion de denticules de requin avait diminué de moitié."

Mais à côté de ça ils disent retrouver très peu de sédiments du miocène.

"sur les 683 carottes sédimentaires prélevées suffisamment en profondeur en haute mer pour couvrir le Miocène inférieur, plus de 80 % ne présentent aucun sédiment de cette période."

D'ici à ce qu'ils rendent compte que dans les gyres subtropicaux où ils ont prélevé leurs 2 carottes témoin il y a eu balayage des sédiments par de puissants courants.. ou mélange des couches sédimentaires par des tremblements de terre sous-marins, ou autre... Bref rien de bien convaincant dans les sources.

a écrit : Des sources qui laissent dubitatif. J'aurais bien voulu l'article de "sciences" pour me faire une meilleure idée.

En gros il y aurait eu extinction de masse parce qu'on retrouve moins de fossiles de denticules sur les couches sédimentaires du miocène que dans les couches plus ancie
nnes.

"au moment de l’extinction des dinosaures, les sédiments contenaient un denticule de requin pour chaque dent de poisson. Quelques millions d’années plus tard, la proportion de denticules de requin avait diminué de moitié."

Mais à côté de ça ils disent retrouver très peu de sédiments du miocène.

"sur les 683 carottes sédimentaires prélevées suffisamment en profondeur en haute mer pour couvrir le Miocène inférieur, plus de 80 % ne présentent aucun sédiment de cette période."

D'ici à ce qu'ils rendent compte que dans les gyres subtropicaux où ils ont prélevé leurs 2 carottes témoin il y a eu balayage des sédiments par de puissants courants.. ou mélange des couches sédimentaires par des tremblements de terre sous-marins, ou autre... Bref rien de bien convaincant dans les sources.
Afficher tout
Pas étonnant de la part de scientifiques qui lèchent les cailloux....

aïe .... non ! lache ce morceau de basalte !

a écrit : Merci Agathe33. Enfin quelqu'un qui sait de quoi elle parle au lieu des élucubrations de ceux qui croient savoir. Bah, c'est mon métier d'enseigner les maths...c'est juste que j'peux pas supporter de lire des bêtises. Mais de rien...avec plaisir.

a écrit : Bah, c'est mon métier d'enseigner les maths...c'est juste que j'peux pas supporter de lire des bêtises. Mais de rien...avec plaisir. Il a raison n’empêche ! J’aurais peut être compris un truc aux maths avec toi !
Bon pour les soldes ça va quand même sans calculette ça a donc pas été si terrible ! (Ici un bordelais qui ne sort pas sa calculette rue Sainte Catherine ;-) )

a écrit : Comment connait-on le nombre d'individus d'une espèce pour affirmer que celui-ci a baissé de 30 ou 90%?

J'ai fait quelques recherches sur la façon dont les scientifiques comptent les animaux présents sur Terre aujourd'hui. Il existe plusieurs techniques mais ce qui revient le plus quel
que soit la technique c'est que c'est très approximatif. J'imagine alors que ça l'est encore plus quand il s'agit de temps géologiques éloignés. Afficher tout
Oui, c'est approximatif. D'ailleurs, entre 12 et 86% des estimations manquent de précision.

a écrit : Inexpliquée ? Des sources ?

Parce que de ce que je sais de cette anecdote, on sais qu'il y a eu un problème du réchauffement des eaux qui a eteint 90% des espèces de requin, les forçant à plonger en profondeur.

D'où le mythe des requins blanc géant de 15m de long aussi grand que des
bateaux, il paraîtrait que le megalodon aurais survécu en descendant plus bas en profondeur de la mer
Et qu'il ressort quand il pleut pendant les tempêtes parfois, plantant ses mâchoires dans les bateaux des marins pris dans la tempête.

Vrai ou pas, j'ai toujours trouvé cette histoire cool.

J'aurais aussi aimer voir 90% despece de requin en plus, certain devait être fascinant ils en parlaient dans le reportage de l'époque de certain, mais j'ai malheureusement oublier depuis.

Note : tout se base sur la mémoire d'un documentaire d'il y a plus de 15 ans, il est donc susceptible de comporter des imprecisions ou incohérences si c'est le cas, je vous présente mes excuses.
Afficher tout
Pour information, et pour ceux que cela peut éventuellement intéresser, il y a l'épisode du 25 avril 1977 concernant le bateau de pêche Zuiyo Maru, au large de la Nouvelle Zélande.

philippelopes.free.fr/PlesiosaurusJapon.htm

A chacun de se faire son avis...

a écrit : Oui, c'est approximatif. D'ailleurs, entre 12 et 86% des estimations manquent de précision. Mouahaha

a écrit : Comment connait-on le nombre d'individus d'une espèce pour affirmer que celui-ci a baissé de 30 ou 90%?

J'ai fait quelques recherches sur la façon dont les scientifiques comptent les animaux présents sur Terre aujourd'hui. Il existe plusieurs techniques mais ce qui revient le plus quel
que soit la technique c'est que c'est très approximatif. J'imagine alors que ça l'est encore plus quand il s'agit de temps géologiques éloignés. Afficher tout
Et bien, c'est en effet très approximatif (par contre les requins sont ordres et pas une espèce, il a été compté n'ont pas les individus ayant survécus mais les espèces ayant survécues).

Pour connaître le nombre d'espèces ayant disparues, il suffit d'identifier le nombre d'espèces requins ayant été fossilisées dans la couche sédiment après l'extinction et de comparer le nombre d'espèces identifiables dans la couche sédimentaire pré-extinction.

Si tu veux pouvoir connaître approximativement le nombre d'individus tu dois caractériser les chances qu'un requin est pu se fossiliser et se conserver dans les conditions du milieu trouvé et ça te donne une idée du nombre d'individus.

En plus, je ne suis pas expert mais les requins étant cartilagineux, la fossilisation est très difficile même partiellement, donc les chances qu'ils se fossilisent doive être très minces.

a écrit : A savoir que les requins present aujourd'hui n'ont pas évolué depuis 65millions d'années.
Petit rappel
-Requins apparaissent environ 420 millions d'années
-Arbres apparaissent env 370 MA
-Squille multicolore apparaissent env 340 MA
-Pouples apparaissent env 296 MA /> -Dinosaure apparaissent env 250 MA et disparaîssent il y a 66 MA
-homo erectus apparaissent env 2MA et disparaîssent il y a 500.000
- homo sapiens sapiens apparaissent env 200.000 ans.

En dehors des dino et des homo erectus. Ils sont tous encore sur notre belle planète.
Afficher tout
Juste pour cherche la petite bête, tu ne peux pas mettre sur le même plan une espèce comme homo sapiens et un groupe paraphyletique (donc plusieurs familles et espèces qui n'ont pas grand chose à voir entre elles evolutivement mais ont des caractéristiques communes), car dans les arbres t'as des milliards d'espèces et celles qui sont apparues dans le Dévonien et Carbonifère ont disparu depuis un moment

a écrit : Tu m'as fait découvrir ce qu'est une squille... assez joli.
Par contre, pourquoi mentionner spécifiquement ceux-là? ils sont vraiment arrivés avant les autres crustacés ?
Je plonge beaucoup. Je fais de la photo sous marine. Je prend des animaux plutôt connu du public. Sinon on est vite perdu.
Squille ou mantis sont barge. Renseigne toi c'est un animal avec beaucoup de ressources.

a écrit : Juste pour cherche la petite bête, tu ne peux pas mettre sur le même plan une espèce comme homo sapiens et un groupe paraphyletique (donc plusieurs familles et espèces qui n'ont pas grand chose à voir entre elles evolutivement mais ont des caractéristiques communes), car dans les arbres t'as des milliards d'espèces et celles qui sont apparues dans le Dévonien et Carbonifère ont disparu depuis un moment Afficher tout Bien vue.
Merci

Ils ont déjà du mal avec des dates sur l’être humain qui remonte à 1900 et la on nous parle de 19 millions d’années….à moins de nous prouver avec des sources svp ✌️

a écrit : Pour information, et pour ceux que cela peut éventuellement intéresser, il y a l'épisode du 25 avril 1977 concernant le bateau de pêche Zuiyo Maru, au large de la Nouvelle Zélande.

philippelopes.free.fr/PlesiosaurusJapon.htm

A chacun de se faire son avis...
Euh... Pour précision, il se serait agi de la prise dans des filets du cadavre d'un Plésiosaure en plein océan...

a écrit : Ils ont déjà du mal avec des dates sur l’être humain qui remonte à 1900 et la on nous parle de 19 millions d’années….à moins de nous prouver avec des sources svp ✌️ Est-ce que tu aurais des sources pour montrer"qu'ils"ont déjà du mal ?

a écrit : Multiplié par 10 (x10) c'est 10 fois (10x) plus d'espèces, pas 9.

J'ai compris l'idée que t'essayes de faire passer grâce au début de ton texte mais le choix de tes mots n'est pas bon pour la fin.
En effet. Agathe la beaucoup mieux expliqué que moi, comme quoi la pédagogie c'est bien un métier...