On ne peut pas déshériter ses enfants en France

Proposé par
le

En France et contrairement à ce que l'on peut parfois voir dans les films, on ne peut pas déshériter ses descendants. Ils disposent d'une réserve héréditaire intouchable par quiconque. Néanmoins s'ils ont attenté ou tenté d'attenter à la vie du défunt, ils peuvent être déclarés indignes de succéder. Les héritiers peuvent aussi renoncer à la succession.

Le défunt ne peut disposer de son vivant que d'une partie de son patrimoine, appelée quotité disponible, qui dépend du nombre d'enfants. S'il a un enfant, la quotité disponible correspond à la moitié de son patrimoine, s'il en a 2 elle est d'un tiers etc.


Commentaires préférés (3)

Ouais mais bon .. L'etat pompe l'argent de cet heritage avec ses taxes de succession. Et ouais nous sommes rester au temps du moyen age ou les paysans donnaient tout au seigneur ..

Posté le

unknown

(299)

Répondre

a écrit : Ouais mais bon .. L'etat pompe l'argent de cet heritage avec ses taxes de succession. Et ouais nous sommes rester au temps du moyen age ou les paysans donnaient tout au seigneur .. C'est un assez sombre tableau.

Hériter n'a pas que du positif, on peut aussi hériter des dettes du défunt si ce dernier n'a pas pris ses précautions du temps de son vivant. ^^

Posté le

unknown

(138)

Répondre

La tournure est marrante, bien que tout à fait correcte: "Le défunt ne peut disposer de son vivant [...]".

Je le savais déjà mais je trouve toujours ça hallucinant de ne pas pouvoir disposer entièrement de son patrimoine tant qu'on est en vie...!

Posté le

unknown

(145)

Répondre


Tous les commentaires (88)

[quote=x-taze-me]Pactol !! :))[/quote]
Je pense ue oui ^^

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Ouais mais bon .. L'etat pompe l'argent de cet heritage avec ses taxes de succession. Et ouais nous sommes rester au temps du moyen age ou les paysans donnaient tout au seigneur ..

Posté le

unknown

(299)

Répondre

a écrit : Ouais mais bon .. L'etat pompe l'argent de cet heritage avec ses taxes de succession. Et ouais nous sommes rester au temps du moyen age ou les paysans donnaient tout au seigneur .. C'est un assez sombre tableau.

Hériter n'a pas que du positif, on peut aussi hériter des dettes du défunt si ce dernier n'a pas pris ses précautions du temps de son vivant. ^^

Posté le

unknown

(138)

Répondre

Je cous avoue faut une petite relecture pour comprendre mais JMCMB

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Oui g entendu sa,si il y a plus de 100 000 euro l'état prend une grande partie de la somme

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Oui d'ailleurs si quelqu'un pouvait expliquer d'où viennent ces taxes sur la succession s'il vous plait.
Parceque j'ai du mal a comprendre la logique (ou la justice) du prélèvement d'une grosse partie de l'héritage. =$

Posté le

unknown

(21)

Répondre

a écrit : Oui d'ailleurs si quelqu'un pouvait expliquer d'où viennent ces taxes sur la succession s'il vous plait.
Parceque j'ai du mal a comprendre la logique (ou la justice) du prélèvement d'une grosse partie de l'héritage. =$
Rapporter du fric a l'état!!!!

Posté le

unknown

(19)

Répondre

La tournure est marrante, bien que tout à fait correcte: "Le défunt ne peut disposer de son vivant [...]".

Je le savais déjà mais je trouve toujours ça hallucinant de ne pas pouvoir disposer entièrement de son patrimoine tant qu'on est en vie...!

Posté le

unknown

(145)

Répondre

a écrit : Oui d'ailleurs si quelqu'un pouvait expliquer d'où viennent ces taxes sur la succession s'il vous plait.
Parceque j'ai du mal a comprendre la logique (ou la justice) du prélèvement d'une grosse partie de l'héritage. =$
Cela vient du temps où les richesses Françaises, notamment immobilières, se transmettaient dans les familles aristocratiques, ceci laissant la majorité du parc immobilier français à quelques fortunes. L'Etat a donc voulu les redistribuer.

Posté le

unknown

(16)

Répondre

a écrit : La tournure est marrante, bien que tout à fait correcte: "Le défunt ne peut disposer de son vivant [...]".

Je le savais déjà mais je trouve toujours ça hallucinant de ne pas pouvoir disposer entièrement de son patrimoine tant qu'on est en vie...!
Je pense que tu peux disposer comme tu veux de ton patrimoine tant que tu est en vie et tout dépenser ce que tu as ou vendre tes propriétés. Ce que tu ne peux pas faire c'est léguer à quelqu'un d'autre la part réservataire. Mais s'il ne reste que des dettes ...
C'est vrai que la formule "ne peut disposer de son vivant que d'une partie de son patrimoine" prête à confusion.

Posté le

unknown

(20)

Répondre

Moi je trouve sa assez normal ... Car autrement certaines familles deviendraient extrémement puissante en quelques générations... La au moins, si tu es riche a la fin de ta vie, c'est que tu le mérite. C'est une sorte de pied d'égalité... Même si on c'est que les choses ne sont en réalité pas aussi simple, c'est un garde fou non ?

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Même pour des montants modestes, l'état ponctionne ... euh... prélève 45% de l'héritage entre frères et soeurs, et 75% pour un lien de parenté "inférieur" (oncle/tante, grands parents, cousins...)

Posté le

unknown

(13)

Répondre

[quote=x-taze-me]Pactol !! :))[/quote]
je suis au regret d'infirmer cette annonce, il existe deux moyens légaux de déshériter ses enfants. La première est de tout dépenser de son vivant et ne laisser que des dettes. La seconde très utilisée est de placer l'ensemble de ses fonds sur assurance vie au bénéfice d'un autre que ses enfants. L'assurance vie échappe à la part de réserve due à ses enfants.

Posté le

unknown

(28)

Répondre

Si on veut vraiment déshériter, on peut. Dans une famille de 3 enfants si le père et la mère décident de faire profiter qu'un seul enfant, ils ont juste à vendre leurs biens ou faire des dons à leur "chouchou".

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Même pour des montants modestes, l'état ponctionne ... euh... prélève 45% de l'héritage entre frères et soeurs, et 75% pour un lien de parenté "inférieur" (oncle/tante, grands parents, cousins...) Je trouve d'ailleurs ce genre de politique absolument scandaleuse. Un moyen de plus d'appauvrir le peuple et d'enrichir l'Etat..

Posté le

unknown

(10)

Répondre

a écrit : Je trouve d'ailleurs ce genre de politique absolument scandaleuse. Un moyen de plus d'appauvrir le peuple et d'enrichir l'Etat.. Je rappelle que l'argent reçu par l'état sert au financement de l'école, des collèges, des lycées ... Bref a l éducation, gratuite en France ... Au financement des aides sociales, sécurité sociale ... Services de secours, de sécurité ...

Posté le

unknown

(17)

Répondre

a écrit : C'est un assez sombre tableau.

Hériter n'a pas que du positif, on peut aussi hériter des dettes du défunt si ce dernier n'a pas pris ses précautions du temps de son vivant. ^^
Dans ce cas il faut accepter l'héritage sous réserve d'inventaire. Cela permet au final de n'hériter que si il y a de l'actif et de refuser si il y du passif

Posté le

unknown

(5)

Répondre

@P3drito
Je ne pense pas que tu ai raison. Lors du règlement de l'héritage l'enfant lésé pourra contester et une enquête sera faite. De plus tu ne peux pas donner de fortes sommes ou cadeaux sans le déclarer aux impôts. L'état ne veut pas perdre ses droits.

Posté le

unknown

(4)

Répondre

a écrit : Je trouve d'ailleurs ce genre de politique absolument scandaleuse. Un moyen de plus d'appauvrir le peuple et d'enrichir l'Etat.. Moi je trouve que c'est du vol manifeste. Les impôts sont ainsi payés deux fois : une fois directement par la personne qui a gagné cet argent et une fois indirectement par les héritiers
@ al-ouest
Pour une tante en 2000 c'était 55% ce qui est énorme.

Posté le

unknown

(17)

Répondre