Un bébé que son père ne doit pas voir

Proposé par
le
dans

Chez les "Baruyas", une tribu de Nouvelle-Guinée, le bébé est lié aux souillures de la naissance et aux "dangers du monde féminin". Pour ces raisons, le père ne doit pas voir le visage de l'enfant tant qu'on n'est pas certain qu'il va survivre, c'est-à-dire jusqu'à ce qu'il puisse marcher ou jusqu'à sa première dent. La mère doit couvrir le bébé en sa présence.


Tous les commentaires (80)

les hommes Baruyas ont trouvé le moyen de ne pas s'occuper de leurs enfants quand c'est difficile. Astucieu

Posté le

android

(30)

Répondre

Si j'ai bonne mémoire à partir du moment où les enfants de sexe masculin de cette tribu sont assez grands, ils vont vivre exclusivement avec les hommes. Ils ont une initiation où pour les purifier de toute influence féminine ils doivent ingérer le sperme des hommes adultes.
Une coutume qui paraîtra dégoûtante à certain qui trouvent supérieure notre société où exploiter les autres humains à son profit et les considérer comme des objet est valorisé.

Posté le

android

(10)

Répondre

Rickroll ton commentaire m'a intrigué j'ai donc. Chercher à droite à gauche (ok ça vient de Wikipédia) et j'ai trouver ça :
"l'article sperme détaille comment, dans les représentations des Baruyas, l'enfant à naître serait nourri par le sperme du père et serait à la base de la sécrétion du lait par la mère, ce qui justifierait la multiplication des rapports sexuels pendant la grossesse."
il ne s'agirait donc que d'une représentation conceptuel, l'enfant n'ingère pas vraiment de sperme.

Posté le

iphone

(12)

Répondre

a écrit : Rickroll ton commentaire m'a intrigué j'ai donc. Chercher à droite à gauche (ok ça vient de Wikipédia) et j'ai trouver ça :
"l'article sperme détaille comment, dans les représentations des Baruyas, l'enfant à naître serait nourri par le sperme du père et serait à la base de la sécré
tion du lait par la mère, ce qui justifierait la multiplication des rapports sexuels pendant la grossesse."
il ne s'agirait donc que d'une représentation conceptuel, l'enfant n'ingère pas vraiment de sperme.
Afficher tout
si je me souviens bien de mes cours de psycho-sociologie, il s'agit d'une tribu patriarcale tres poussé. De ce fait les hommes ne reconnaissent pas la place des femmes dans l'education de leurs enfants. Celles-ci servent seulement à la procreation et sont presente que dans les premiers mois de l'enfant. Les hommes contestent tellement la place des femmes dans leur vie qu'ils en viennent à affirmer que le lait sortant des seins des femmes n'est rien de plus que le sperm (même couleur et symbolique ) qui a été produit au cours des rapports anterieur . Au final c'est encore l'homme qui a le rôle important ds tout ca ;-)

Posté le

android

(19)

Répondre

Je ne comprend pas les personne qui juge ces tribu. Ils sont hors de notre temps on ne peu que essayer de les comprendre, et je trouve ça fascinant. Certe ils ne ne connaissent pas le reste du monde mais je ne pense pas qu'ils soit plus malheureux, au contraire.

Posté le

iphone

(8)

Répondre

a écrit : Parfois je me demande si on est en 2012... ( je comprend hein qu'ils soient des peuples plus "traditionnels" que nous mais bon ya un moment faut évoluer...) C'est évident.
Mais cela priverait certains bien-pensants d'étaler publiquement leur bienveillance. Ceux-la même qui te critiquent sur ce forum mais qui vivent tranquille dans le 16eme.
Quand un enfant est attardé, seul, ignoré, et bien moi je tente de l'en sortir, pas de m'extasier de sa "différence qui m'enrichit", parce qu'il est de la même espèce que moi et que c'est mon devoir.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Je ne comprend pas les personne qui juge ces tribu. Ils sont hors de notre temps on ne peu que essayer de les comprendre, et je trouve ça fascinant. Certe ils ne ne connaissent pas le reste du monde mais je ne pense pas qu'ils soit plus malheureux, au contraire. Voila quelqu un de censer!!!! Merci de ton ouverture d esprit! Quand aux autres, c est deplorable d arriver de meler cela a la politique !!!!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Je vais dire un truc complètement HS, savez vous si c'est cette tribu qui a inspiré Hergé dans Tintin et l'oreille casse ? En effet ils parlent d'arubayas tu changes l'ordre des lettres et on retombe sur baruyas.
Hergé avait l'habitude d'inspirer de personnages réels voilà pourquoi je me pose la question !

Posté le

iphone

(11)

Répondre

Très serieusement quand je vois avec quelle indifférence les gens de notre belle Europe ( surtout en France ) se croisent, ne se disent même plus bonjour. Les plus jeunes n'écoutent et ne respectent plus leurs ainés. Les religions sont poussées à l'extrême et la direction est confiée a des hommes mercantiles et avide de pouvoir.Dans une tribu "classique" comme celle-là, à mon avis, il existe un profond respect de valeurs millénaires et personne ne doit se poser de questions. Sérieusement regardez notre monde Moderne et demandez vous si nous sommes si avancés que ça....

Posté le

iphone

(13)

Répondre

a écrit : Très serieusement quand je vois avec quelle indifférence les gens de notre belle Europe ( surtout en France ) se croisent, ne se disent même plus bonjour. Les plus jeunes n'écoutent et ne respectent plus leurs ainés. Les religions sont poussées à l'extrême et la direction est confiée a des hommes mercantiles et avide de pouvoir.Dans une tribu "classique" comme celle-là, à mon avis, il existe un profond respect de valeurs millénaires et personne ne doit se poser de questions. Sérieusement regardez notre monde Moderne et demandez vous si nous sommes si avancés que ça.... Afficher tout alors la tout a fait d'accord bien dit

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je vais dire un truc complètement HS, savez vous si c'est cette tribu qui a inspiré Hergé dans Tintin et l'oreille casse ? En effet ils parlent d'arubayas tu changes l'ordre des lettres et on retombe sur baruyas.
Hergé avait l'habitude d'inspirer de personnages réels voilà pourquoi je me pose la question !
Aucune idée mais connaissant le dessinateur, ça ne m'étonnerait pas qu'ce s'rait pas faux...

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Très serieusement quand je vois avec quelle indifférence les gens de notre belle Europe ( surtout en France ) se croisent, ne se disent même plus bonjour. Les plus jeunes n'écoutent et ne respectent plus leurs ainés. Les religions sont poussées à l'extrême et la direction est confiée a des hommes mercantiles et avide de pouvoir.Dans une tribu "classique" comme celle-là, à mon avis, il existe un profond respect de valeurs millénaires et personne ne doit se poser de questions. Sérieusement regardez notre monde Moderne et demandez vous si nous sommes si avancés que ça.... Afficher tout Exact! Chez nous, où est donc passé le respect des anciens? Quand écoutons nous nos vieux sages?...
Ah oui, merde! Ils nous les ont sacagés.

En Europe nos vieux n'ont plus rien de vieux sages, ce sont des vieux fous!

Posté le

iphone

(10)

Répondre

a écrit : Je vais dire un truc complètement HS, savez vous si c'est cette tribu qui a inspiré Hergé dans Tintin et l'oreille casse ? En effet ils parlent d'arubayas tu changes l'ordre des lettres et on retombe sur baruyas.
Hergé avait l'habitude d'inspirer de personnages réels voilà pourquoi je me pose la question !
J'ai penser exactement à la même chose dans mon esprit. Si je m'en souvient bien, il n'y avait pas de femmes dans la tribus. C'est peut-être probable, notre Hergé faisait toujours référence dans ses histoires à des faits réels. Je suis heureux de m'apercevoir qu'il y a encore des fans de notre ami Tintin :)

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Très serieusement quand je vois avec quelle indifférence les gens de notre belle Europe ( surtout en France ) se croisent, ne se disent même plus bonjour. Les plus jeunes n'écoutent et ne respectent plus leurs ainés. Les religions sont poussées à l'extrême et la direction est confiée a des hommes mercantiles et avide de pouvoir.Dans une tribu "classique" comme celle-là, à mon avis, il existe un profond respect de valeurs millénaires et personne ne doit se poser de questions. Sérieusement regardez notre monde Moderne et demandez vous si nous sommes si avancés que ça.... Afficher tout Oui je suis d accord sur quelques points mais je peux m empêcher d avoir une pensée pour ces femmes ,des liens forts se créent durant la grossesse la naissance etc...et j imagine qu elles ne vivent pas cette magnifique expérience comme nous ,une femme même si elle vit dans une tribu au bout du monde dans le respect de tradition à des sentiments ressent des choses et ça doit être difficile quand même de juste être la pour procréer .

Posté le

iphone

(16)

Répondre

Un peu bete et inutiles mais si cest les traditions.. Faudrait ptet évolué !

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Par peur de passer pour éthnocentriste et ériger les valeurs de sa cultures comme exclusives, on a tendance à tomber dans l'excès inverse : le relativisme. Au nom d'un respect et d'une tolérance, mal compris, on s'interdit tout jugement sur des pratiques appartenant à une autre culture. On dit "tout est relatif", "tout se vaut". Mais s'il faut reconnaitre et accepter la diversité culturelle, faut-il pour autant s'interdire de critiquer ou dénoncer certaines coutumes qui pourraient paraître inacceptables (cette coutume l'est-elle d'ailleurs?) ? La question n'est pas de juger une culture mais une de ses traditions.

Posté le

website

(29)

Répondre

J'en etais sûr que mon commentaire ferai polémique... Je me suis mal exprimé, certes il faut préserver ces peuples qui ont la chance de vivre tranquilles hors de nos sociétés de consommation et de nos problèmes de crises et d'inegalités ... Seulement je trouve dommage qu'un père doive attendre des mois voir des années pour pouvoir voir son enfant , et cela a cause des fortes probabilités qu'il meure jeune, alors que dans les pays développés on sauve des enfants prématurés sans trop de problèmes... Il leur manque les progrès en medecine et c'est bien dommage en 2012. Cependant certaines pratiques de peuples telle l'excision me choquent en ce 21ème siècle, mais ça c'est encore different

Posté le

iphone

(7)

Répondre

Je pense que personne n'a le droit de juger quelqu'un où un peuple et ses tradition. On a le droit de porter une critique, de penser que c'est mal, sans manquer de respect et en développant son raisonnement. Un "c'est nul" ou "sa sert à rien" n'apporte strictement rien. Et à moins qu'ils demande de l'aide ou soit en danger. On n'a pas le droit intervenir. Et je pense que cela vaut pour les peuples et les individus.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Par peur de passer pour éthnocentriste et ériger les valeurs de sa cultures comme exclusives, on a tendance à tomber dans l'excès inverse : le relativisme. Au nom d'un respect et d'une tolérance, mal compris, on s'interdit tout jugement sur des pratiques appartenant à une autre culture. On dit ";tout est relatif", "tout se vaut". Mais s'il faut reconnaitre et accepter la diversité culturelle, faut-il pour autant s'interdire de critiquer ou dénoncer certaines coutumes qui pourraient paraître inacceptables (cette coutume l'est-elle d'ailleurs?) ? La question n'est pas de juger une culture mais une de ses traditions. Afficher tout Je suis assez d'accord avec ton point de vue
ce qui me gene dans les tous premier commentaire, c'est le coté, "ils sont encore a l'age de pierre, il faut evoluer"
car faire evoluer une tribu société, peuple, pays ok mais dans quel sens,
la faire evoluer pour qu'elle ait acces a ses propres ressources ok,ou pour qu'elle prenne conscience, comme la par exemple de la place de la femme ok aussi
mais leur apporter une autre civilisation europeen ou autre d'ailleurs considéré comme plus evoluée, la ça me chiffonne.

Posté le

website

(4)

Répondre

a écrit : Je pense que personne n'a le droit de juger quelqu'un où un peuple et ses tradition. On a le droit de porter une critique, de penser que c'est mal, sans manquer de respect et en développant son raisonnement. Un "c'est nul" ou "sa sert à rien" n'apporte strictement rien. Et à moins qu'ils demande de l'aide ou soit en danger. On n'a pas le droit intervenir. Et je pense que cela vaut pour les peuples et les individus. Afficher tout On n'a pas le droit d'intervenir... puisqu'on en a le devoir !

Ce n'est pas si simple. A partir de quand est-on en danger ? et quel danger ? et si la souffrance est morale, comment l'évaluer ?

De même, les individus sont-ils toujours en mesure de demander de l'aide ? puisque la plupart du temps cette demande équivaut à une trahison qui leur vaut une exclusion de la société et cela présuppose qu'on puisse juger la culture à laquelle on appartient..ce qui n'est pas évident. Le problème est de savoir s'il y a des normes et valeurs universelles.

Posté le

website

(7)

Répondre