Un bébé que son père ne doit pas voir

Proposé par
le
dans

Chez les "Baruyas", une tribu de Nouvelle-Guinée, le bébé est lié aux souillures de la naissance et aux "dangers du monde féminin". Pour ces raisons, le père ne doit pas voir le visage de l'enfant tant qu'on n'est pas certain qu'il va survivre, c'est-à-dire jusqu'à ce qu'il puisse marcher ou jusqu'à sa première dent. La mère doit couvrir le bébé en sa présence.


Tous les commentaires (80)

On a le devoir d'aider quelqu'un qui le demande. Mais je ne pense pas que l'on a le devoir se prendre l'initiative. Car a mon avis on peu faire plus de mal que de bien. Et je pense que l'on peut aider que ceux qui veulent être aidé. Pour revenir au peuple je pense aucune circonstance ne mérite nortre intervention. Après tout ils sont encore la à nortre époque ce qui prouve qui ce débrouille très bien tout seul. Pourquoi venir donner un coup de pied dans une societé avec nos valeurs qu'ils ne comprendraient pas.

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : Oui je suis d accord sur quelques points mais je peux m empêcher d avoir une pensée pour ces femmes ,des liens forts se créent durant la grossesse la naissance etc...et j imagine qu elles ne vivent pas cette magnifique expérience comme nous ,une femme même si elle vit dans une tribu au bout du monde dans le respect de tradition à des sentiments ressent des choses et ça doit être difficile quand même de juste être la pour procréer . Afficher tout Je ne comprends pas où tu as vu qu'elle ne sont là que pour procréer. Je te dirais même que j'y vois le contraire. Un lien si fort que seul elles ( dans le couple ) peuvent voir le visage de l'enfant donc forcément doivent beaucoup plus s'en occuper que le père. La chose la plus belle de ce genre de tribus est le fait que leurs "lois" profitent à chacun et non à une "élite". Les régles de vie sont instaurées depuis toujours et seul quelques "têtes brûlées" doivent pester contre elles. Bref j'admire ces peuples pour l'esprit de cohésion qu'ils m'inspirent.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Dans le commentaire de vinc63 qui à étudié leur coutume en cours et je lis dans l anecdote "les dangers du monde féminin"ce que je comprends comme "les femmes le portent le nourrissent et lorsqu il sera en âge de comprendre le relais est repris par les hommes" surtout s il s agit de garçon d après ce que j ai compris.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

Je reprends les mots de vinc63 :c est une société patriarcale très poussée qui ne reconnaît pas le rôle de la femme dans l éducation des enfants.plus "les dangers de la féminité" j imagine donc que la femme est la juste pour procréer et s occuper des premiers moments de vie....dans un autre commentaire je lis que les rapports sexuels sont multipliés lors de la grossesse pour "nourrir "l enfant de sperm c est tout cela qui me fait dire que la femme n est pas très respectée

Posté le

iphone

(5)

Répondre

a écrit : On se calme svp et on essaye de discuter en respectant un peu l'avis des autres... Merci Philippe de vérifier et calmer. Peut-être que certains devraient apprendre à dépersonnaliser, donc à ne pas tout prendre pour une agression contre eux...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : si je me souviens bien de mes cours de psycho-sociologie, il s'agit d'une tribu patriarcale tres poussé. De ce fait les hommes ne reconnaissent pas la place des femmes dans l'education de leurs enfants. Celles-ci servent seulement à la procreation et sont presente que dans les premiers mois de l'enfant. Les hommes contestent tellement la place des femmes dans leur vie qu'ils en viennent à affirmer que le lait sortant des seins des femmes n'est rien de plus que le sperm (même couleur et symbolique ) qui a été produit au cours des rapports anterieur . Au final c'est encore l'homme qui a le rôle important ds tout ca ;-) Afficher tout Tu te souviens assez bien... J'ai le même souvenir global

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Certains sont choqués de voir que les mères de ces tribus élèvent les enfants et que les pères prennent le relai à la primo-adolescence seulement (sources). Hormis leur "symbolique" (ne pas voir l'enfant, etc...) il ne faut pas oublier que c'était pareil pour nous il y a à peine 3 ou 4 générations !

Posté le

iphone

(3)

Répondre

Suite... "l'amour paternel", le côté "papa poule" est un phénomène de nos sociétés "modernes" très récent. On a cherché à intégrer le père immédiatement à l'éducation (voire à le culpabiliser s'il ne le fait pas) mais ce n'est pas un état "naturel"... Bien ? Mal ? Progression ? Régression ? Je n'en sais rien, mais c'est un fait. "L'image" du père a changée chez nous ; pas chez les Baruyas.

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : Par peur de passer pour éthnocentriste et ériger les valeurs de sa cultures comme exclusives, on a tendance à tomber dans l'excès inverse : le relativisme. Au nom d'un respect et d'une tolérance, mal compris, on s'interdit tout jugement sur des pratiques appartenant à une autre culture. On dit ";tout est relatif", "tout se vaut". Mais s'il faut reconnaitre et accepter la diversité culturelle, faut-il pour autant s'interdire de critiquer ou dénoncer certaines coutumes qui pourraient paraître inacceptables (cette coutume l'est-elle d'ailleurs?) ? La question n'est pas de juger une culture mais une de ses traditions. Afficher tout Faute avouée à moitiè pardonée !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ouais mais tu remarquera dans ces tribus traditionnelles comme tu dis ,il ny a pas de police ny dimpot.. et tout cas car il y a un grand respect dont nous devont tous prendre exemple Ça c'est envoyé! C'est vrai, certains on eut la chance ou la malchance de naître en pays "développé" c'est un fait, mais de là à les désigner comme moins évolués, faut pas pousser,ils savent très bien que de l'autre côté de la barrière on monde plus civilisé les attend, une partie succombent à l'appel du monde moderne (les jeunes surtout) d'autres non. Ces derniers ont au moins le mérite de perpétuer leurs traditions et leur tribus avec.

Posté le

android

(0)

Répondre

Ne pas juger les traditions d'autres cultures ne participe pas nécessairement d'un respect mal compris ou d'une auto-censure éthique, mais d'une forme d'humilité, en ce que notre vision des choses est conditionnée et elle-même déterminée par notre culture. Au-delà de la notion de valeur, d'ailleurs dépassée, ici, il y a des pratiques que nous ne pouvons comprendre à travers notre culture, notre éducation et notre histoire d'Européens (celle-ci, peut-être, en fait partie). En revanche, certains faits qui se produisent peuvent paraître inacceptables : mais ne se produisent-ils pas partout, et ne le sont-ils pas aux yeux des individus de toutes les cultures, d'une manière ou d'une autre ?

Posté le

iphone

(2)

Répondre

Dans les commentaires il y a de vrais Gandhi, j'aime :)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est évident.
Mais cela priverait certains bien-pensants d'étaler publiquement leur bienveillance. Ceux-la même qui te critiquent sur ce forum mais qui vivent tranquille dans le 16eme.
Quand un enfant est attardé, seul, ignoré, et bien moi je tente de l'en sortir, pas de m'extasier de
sa "différence qui m'enrichit", parce qu'il est de la même espèce que moi et que c'est mon devoir. Afficher tout
Cet enfant que vous allez aider s'inscrit dans la même culture que vous. Ce n'est donc pas comparable avec les propos précédents. Soyez logique, voyons, je vous prie. Lorsqu'une culture est différente, la plupart des gens adoptent une position ethnocentriste. Mais lorsqu'au sein d'une même société, on constate des inégalités, cela peut dépendre du contexte, et l'on peut soit rejeter, soit intégrer, soit différencier (dans le bon sens du terme).
Signé: une résidente extramuros.

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : Oui je suis d accord sur quelques points mais je peux m empêcher d avoir une pensée pour ces femmes ,des liens forts se créent durant la grossesse la naissance etc...et j imagine qu elles ne vivent pas cette magnifique expérience comme nous ,une femme même si elle vit dans une tribu au bout du monde dans le respect de tradition à des sentiments ressent des choses et ça doit être difficile quand même de juste être la pour procréer . Afficher tout Tout est une histoire de "conditionnement", de normes culturelles intégrées par les individus et différentes selon chaque société, avec plus ou moins de variabilité. Vous adoptez une position ethnocentrique: "dans notre société, la relation mère-enfant est privilégiée, donc dans ces sociétés, les mères doivent souffrir...". Il faut repenser la question.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Par peur de passer pour éthnocentriste et ériger les valeurs de sa cultures comme exclusives, on a tendance à tomber dans l'excès inverse : le relativisme. Au nom d'un respect et d'une tolérance, mal compris, on s'interdit tout jugement sur des pratiques appartenant à une autre culture. On dit ";tout est relatif", "tout se vaut". Mais s'il faut reconnaitre et accepter la diversité culturelle, faut-il pour autant s'interdire de critiquer ou dénoncer certaines coutumes qui pourraient paraître inacceptables (cette coutume l'est-elle d'ailleurs?) ? La question n'est pas de juger une culture mais une de ses traditions. Afficher tout Sans tomber dans le relativisme, il y a un effort de contextualisation de la coutume à fournir. Les cultures sont différentes, donc le sont les socialisations, donc les coutumes mais aussi les façons de s'approprier et de construire le monde social et les règles qui le régissent.
En effet, le relativisme est dangereux. Mais tout comme l'ethnocentrisme.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

C'est vrai que les premiers commentaires étaient pour le moins affligeants. Surement que leurs auteurs ne comprennent pas la notion de "tribus" ( vous savez les mecs qui courent à poil dans la forêt et qui vivent dans des huttes... ) .

Bref, sinon ils également un rite de passage assez spécial: à la fin de l'adolescence, ils se font saigner la langue le nez et se mettent une plante urticante dans les yeux, toujours pour "laver la souillure de la naissance".

Posté le

website

(0)

Répondre

a écrit : Très serieusement quand je vois avec quelle indifférence les gens de notre belle Europe ( surtout en France ) se croisent, ne se disent même plus bonjour. Les plus jeunes n'écoutent et ne respectent plus leurs ainés. Les religions sont poussées à l'extrême et la direction est confiée a des hommes mercantiles et avide de pouvoir.Dans une tribu "classique" comme celle-là, à mon avis, il existe un profond respect de valeurs millénaires et personne ne doit se poser de questions. Sérieusement regardez notre monde Moderne et demandez vous si nous sommes si avancés que ça.... Afficher tout Tout à fait d'accord !!!!
On pourrait aussi se poser la question non plus sur la valeur de notre regard sur leur civilisation mais sur leur vision à eux de notre société.
Ça m'intéresserait beaucoup.
Quelqu'un aurait des références dans ce domaine ?

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Tout est une histoire de "conditionnement", de normes culturelles intégrées par les individus et différentes selon chaque société, avec plus ou moins de variabilité. Vous adoptez une position ethnocentrique: "dans notre société, la relation mère-enfant est privilégiée, donc dans ces sociétés, les mères doivent souffrir...". Il faut repenser la question. Afficher tout Oui peut être néanmoins n est ce pas tout simplement le cours "normal" de la vie la mère porte l enfant et participe à toute son éducation?chez les humains en règle général d ailleurs.Mais peut être qu effectivement notre propre culture est tellement "encré" en moi que j ai du mal à ne pas voir ça comme un manque de respect et ce côté "la femme est juste la pour ce qu on lui donne l autorisation de faire" je schématise un peu ma pensée mais c est un peu ça .pourtant je ne pense pas que nous ayons le meilleur mode de vie loin de la.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : ils se croient á l'age de glace ou quoi??qu'ils évoluent vite ou la société les exterminera un par un Jamais lu une telle connerie en si peu de ligne. T'es grave atteint mon gars .

Posté le

iphone

(6)

Répondre

a écrit : Jamais lu une telle connerie en si peu de ligne. T'es grave atteint mon gars . Bien dit !!!! Ya n a qui devrait surveiller se qu'il disent

Posté le

iphone

(0)

Répondre