L'origine du mot travail

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

haha ! je le savais ! travail et torture sont intimement lies !

Posté le

unknown

(385)

Répondre

tout a fait vrai, mon professeur de francais de 3eme, qui était aussi prof de latin et de grec ancien, nous avais appris certaines étymologies amusantes

Posté le

unknown

(127)

Répondre

Dans son sens premier le travail implique un contexte de souffrance ou de pénibilité.

Posté le

unknown

(160)

Répondre


Tous les commentaires (50)

haha ! je le savais ! travail et torture sont intimement lies !

Posté le

unknown

(385)

Répondre

tout a fait vrai, mon professeur de francais de 3eme, qui était aussi prof de latin et de grec ancien, nous avais appris certaines étymologies amusantes

Posté le

unknown

(127)

Répondre

Sait on pourquoi ce terme a t'il été utilisé pour travail ?

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Dans son sens premier le travail implique un contexte de souffrance ou de pénibilité.

Posté le

unknown

(160)

Répondre

Le trepalium ("trois pieux") servait à attacher les esclaves du temps des romains, c'est pour ça qu'il est très associé à la notion de travail, mais aussi de pénibilité.

Posté le

unknown

(23)

Répondre

Le tripalum c'est la sante ne rien faire c'est la preserver !!!

Posté le

unknown

(20)

Répondre

En fait le mot travail vient de l'antiquite grec et etait une activité reservé aux esclaves car pas consideré comme activité "humaine"

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Ah ben je comprends mieux pourquoi ca me gave autant d'aller bosser ! Hihihihi

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Ceux qui aiment leur travail seraient donc des masos ???

Posté le

unknown

(22)

Répondre

Pour les romains,oui xD

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Le travail peut être définie comme l'effort physique ou intellectuel, visant à un usage particulier.
Le verbe «travailler» est dérivé du latin vulgaire tripaliar: torture au tripalium. Elle est dérivée de tripalis, dont le nom provient de sa grammaire propre constitution: trois & palus (bois, du bois), ce qui signifie l'instrument de torture de trois bâtons. La notion de torture a évolué, prenant le sens de «lutte», «travail», «obrar» [1] // source document portugais.. donc la trad sux un p XD

Posté le

unknown

(6)

Répondre

C'est ce qu'explique Richard Desjardins dans la chanson "Le Chant du Bum" Il explique aussi que le mot "chômage" vient du latin caumare, « se reposer pendant qu'il fait chaud ».

Posté le

unknown

(14)

Répondre

@ R03ER7 j'aime bien l'origine du mot chomage.

Posté le

unknown

(7)

Répondre

Il y a une nuance. Le triplalium n'est pas un instrument de torture mais d'immobilisation. Mais il est vrai que la torture est la seconde étape ...

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Ils ont bien choisis la racine du mot... C'est vrai que travailler peut être une torture..

Posté le

unknown

(2)

Répondre

L'ethymologie du mot travail est tri palis qui designe 3 pieu auquel on accrochais un cheval pour lui faire les fers, tripalium nest que du bas latin

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je suis d'accord avec georgeplot , le latin et le travail c'est de la tortore :evil

Posté le

unknown

(1)

Répondre