Le point aveugle dans la vision

Proposé par
le

Chaque humain a ce que l'on appelle un point aveugle dans sa vision : c'est le seul point de la rétine qui ne voit pas, en raison de l’absence de photorécepteurs. Il se situe au niveau de la jonction entre le nerf optique et l'oeil, et on peut facilement le mettre en évidence.

Pour en faire l'expérience vous-même, c'est simple : regardez l'image ci-dessous. Il vous suffit de fermer l'oeil gauche et regarder le rectangle à une distance comprise entre 30 et 10 cm selon les personnes. Le rond disparaitra. Idem pour l'oeil droit en regardant le rond, ce qui fera disparaitre le rectangle.


Commentaires préférés (3)

Je confirme. Faites l'essai en partant proche de l'écran (limite le nez dessus) et en reculant progressivement, vous allez effectivement voir une des 2 figures disparaître et vous pouvez la faire réapparaître à volonté en approchant ou en éloignant votre tête de l'écran depuis cet "angle mort'.

Posté le

unknown

(221)

Répondre

OH MAIS C'EST ENORME CA !!!!!!!!!!! C'est fou !!!!
Je n'etais pas super bien reveille et pas trop en forme, mais cette anecdote m'a mis la patate !!!

Posté le

unknown

(217)

Répondre

Désolé j'ai tapé vite sur mon portable même en me relisant je trouve pas ça très clair.

La rétine est composée en gros de 2 types de cellules qui transforment le signal lumineux en signal électrique interprétable par le cerveau:
Les cônes qui permettent de voir avec précision et en couleur.
Les bâtonnets qui permettent de voir en noir et blanc dans l'obscurité et de détecter le mouvement.

Le centre de la rétine est composé d'une région appelée la fovéa où l'on trouve une majorité de cônes, c'est cette zone qui nous permet de voir avec précision lorsqu'on fixe un objet. (Par exemple pour lire).
En revanche cette zone est pauvre en bâtonnets qui eux sont beaucoup plus performants en lumière faible .

Donc en cas de lumière très faible ponctuelle (de la taille d'un point) si l'on fixe cette lumière on ne la voit pas, en revanche si on regarde quelques cm à côté on la verra apparaître puisque que l'on "regarde avec les bâtonnets"

Ceci est hérité de nos ancêtres, les cônes plutôt au centre pour une vision précise, les bâtonnets plutôt en périphérie pour nous alerter d'un danger (mouvement)


Pour la tâche dont parle l'anecdote elle est appelée "tâche aveugle de Mariotte"

Posté le

unknown

(128)

Répondre


Tous les commentaires (162)

Aucun changement ... L image de l iPhone peut être pas adapter

Posté le

unknown

(78)

Répondre

Je confirme. Faites l'essai en partant proche de l'écran (limite le nez dessus) et en reculant progressivement, vous allez effectivement voir une des 2 figures disparaître et vous pouvez la faire réapparaître à volonté en approchant ou en éloignant votre tête de l'écran depuis cet "angle mort'.

Posté le

unknown

(221)

Répondre

OH MAIS C'EST ENORME CA !!!!!!!!!!! C'est fou !!!!
Je n'etais pas super bien reveille et pas trop en forme, mais cette anecdote m'a mis la patate !!!

Posté le

unknown

(217)

Répondre

a écrit : Aucun changement ... L image de l iPhone peut être pas adapter Si j'ai testé sur IPhone ça "marche", il faut juste bouger l'image de manière à voir le rond et le carré affichés simultanément.

Posté le

unknown

(19)

Répondre

G tester de tte les maniere ca marche pas! :-(

Posté le

unknown

(21)

Répondre

Ms si ca y est g bcps zoomer par contre avant je regarD en taille par defaut!!!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

On peut aussi tester avec un point noir sur une feuille.

Posté le

unknown

(4)

Répondre

J'ai passé mon baccalauréat sur ce phénomène là, il y a quelques années :)
C'est au programme de la série littéraire !

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Tout comme il existe un point aveugle la nuit. En effet la vision centrale est assurée principalement par les cônes qui permettent principalement de voir les détails. Il y a très peu batonets qui sont recrutés en vision de nuit.
On le met en évidence en fixant une faible source lumineuse celle ci disparaît alors qu on la voit dans le champs latéral.

Posté le

unknown

(13)

Répondre

Benj: j'ai rien compris a se que tu a mît!!! Peut tu nous la reformuler avec des exemple pour une meilleurs compréhension s'il te plait

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Désolé j'ai tapé vite sur mon portable même en me relisant je trouve pas ça très clair.

La rétine est composée en gros de 2 types de cellules qui transforment le signal lumineux en signal électrique interprétable par le cerveau:
Les cônes qui permettent de voir avec précision et en couleur.
Les bâtonnets qui permettent de voir en noir et blanc dans l'obscurité et de détecter le mouvement.

Le centre de la rétine est composé d'une région appelée la fovéa où l'on trouve une majorité de cônes, c'est cette zone qui nous permet de voir avec précision lorsqu'on fixe un objet. (Par exemple pour lire).
En revanche cette zone est pauvre en bâtonnets qui eux sont beaucoup plus performants en lumière faible .

Donc en cas de lumière très faible ponctuelle (de la taille d'un point) si l'on fixe cette lumière on ne la voit pas, en revanche si on regarde quelques cm à côté on la verra apparaître puisque que l'on "regarde avec les bâtonnets"

Ceci est hérité de nos ancêtres, les cônes plutôt au centre pour une vision précise, les bâtonnets plutôt en périphérie pour nous alerter d'un danger (mouvement)


Pour la tâche dont parle l'anecdote elle est appelée "tâche aveugle de Mariotte"

Posté le

unknown

(128)

Répondre

Oups sur l ordi j'ai écris avec des espaces mais sur le téléphone ça sort en bloc... Pas très digeste...

Pour des exemples concret le seul qui me vient à l'esprit la c'est fixer une étoile qui ne brille pas beaucoup dans la nuit noire.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Pour les iPhone il faut mettre en mode paysage ;)

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Des ce soir je tente l'experience de Benj !! ^^
Je suis toujours etonne par ce que peut faire la nature quand meme !!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Il faut également savoir que la répartition des photorécepteurs est différente selon le sexe. En effet, c'est un phénomène héréditaire qui découle des premiers hommes nomades : les photorécepteurs "cônes" des hommes se sont mieux développés que les autres, afin de leurs procurer une meilleure vision en tunnel, utilisée lors de la chasse. En revanche, les femmes ont d'avantage développés leurs photorécepteurs "bâtonnets", qui permet une vision périphérique plus large et performante, ceci afin de faciliter les tâches comme la cueillette, ou les taches de gestion des petits, du feu, ect...

Posté le

unknown

(10)

Répondre

J'ai entendu dire que pendant la guerre mondial les aviateur anglais avez une allimentation essentiellemet composer de carotène pour une meilleur vision nocturne !
Mon hypotese et la suivante:
Es que les batonnés on un lien avec le carotène ? Si oui le quel ?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je ne croit pas que les bâtonnets ont un quelconque lien avec le carotène, à vérifier.
Mis à part faire jaunir la peau des aviateurs et les protéger contre les rayons UV je vois pas ^^'

Cependant :

"Pris en tant que complément alimentaire pendant une durée prolongée, il pourrait avoir un effet bénéfique sur les performances cognitives" dixit Wikipédia.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

C'est pour cela que dans le cadre de la sécurité routière, il nous est conseillé de bien marquer "l'arrêt stop".
En effet, suite à cette zone aveugle, il possible en regardant dun coup d'oeil de rater l'arrivée dun petit véhicule ( exemple : cyclomoteur) dans notre champ de vision.
Il faut savoir que le cerveau crée une fausse image pour combler la zone aveugle. Pour éviter ce phénomène il suffit de regarder avec ses deux yeux.
Donc la prochaine fois que vous marquerez le stop, vous comprendrai pourquoi il faut bien tourner la tête des deux cotes pour éviter la zone d'ombre. ^^

Posté le

unknown

(13)

Répondre