La qualité du béton mesurée grâce au son

Proposé par
le
dans

Pour déterminer la qualité et donc la solidité d'un béton, une des techniques non destructrices consiste à mesurer la vitesse que met le son à le traverser : une propagation rapide signifie en effet que le béton contient peu de bulles d'air et donc qu'il est dense et résistant. La vitesse du son y est bien plus grande que dans l'air : elle atteint couramment les 4km par seconde.


Commentaires préférés (3)

Etonnant
Je pensais le contraire !!!

Posté le

unknown

(70)

Répondre

a écrit : Je pensais que la vitesse du son était de 340m/s.... oui, dans l'air.

Posté le

unknown

(95)

Répondre

a écrit : je suis chaufeur de toupie béton et je peux vous dire que ces test au " son" j en ai jamais vu c surtout des tests de solidité que l on mesure avec un cone de densité et j ai pourtant "fabriquer" des viaduc sur l autoroute Annecy Genève Ben normal t'est chauffeur de camion pas ingenieur technicien qualité Beton en même temps....

Posté le

unknown

(180)

Répondre


Tous les commentaires (58)

Etonnant
Je pensais le contraire !!!

Posté le

unknown

(70)

Répondre

Quand ils font une construction est que le béton n'est pas suffisamment dur, ils le recommence ?

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Quand ils font une construction est que le béton n'est pas suffisamment dur, ils le recommence ? Si il suffit pas, ils vont forcément le refaire étant donné l'importance d'un mur...

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Comment mesurent-ils avec précision le temps que met l'onde sonore pour parcourir l'épaisseur de la couche de béton ?

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Je pensais que la vitesse du son était de 340m/s....

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Je pensais que la vitesse du son était de 340m/s.... oui, dans l'air.

Posté le

unknown

(95)

Répondre

a écrit : Je pensais que la vitesse du son était de 340m/s.... "La vitesse du son y est bien plus grande que dans l'air. Elle y atteint couramment les 4 km par seconde."

Un petit effort, c'est ecrit dans l'anecdote. Même pas besoin de lire une source hein ;)

Posté le

unknown

(17)

Répondre

a écrit : Je pensais que la vitesse du son était de 340m/s.... Plus le matériau est dense plus la vitesse du son est élevée, c'est pour cette raison que tu entends facilement de très loin un train en mettant ton oreille sur un rail (fait en métal, donc beaucoup plus dense que l'air)

Posté le

unknown

(8)

Répondre

a écrit : Si il suffit pas, ils vont forcément le refaire étant donné l'importance d'un mur... je suis chaufeur de toupie béton et je peux vous dire que ces test au " son" j en ai jamais vu c surtout des tests de solidité que l on mesure avec un cone de densité et j ai pourtant "fabriquer" des viaduc sur l autoroute Annecy Genève

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Cette technique doit surtout ce faire en labo pas en chantier

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : je suis chaufeur de toupie béton et je peux vous dire que ces test au " son" j en ai jamais vu c surtout des tests de solidité que l on mesure avec un cone de densité et j ai pourtant "fabriquer" des viaduc sur l autoroute Annecy Genève Ben normal t'est chauffeur de camion pas ingenieur technicien qualité Beton en même temps....

Posté le

unknown

(180)

Répondre

bah ca craint alors en appartement si t as des murs super costaud tu vas entendre tes voisins beaucoup mieux. c est donc pour ca que j entendais si bien ma voisine forniquer..

Posté le

unknown

(9)

Répondre

a écrit : Plus le matériau est dense plus la vitesse du son est élevée, c'est pour cette raison que tu entends facilement de très loin un train en mettant ton oreille sur un rail (fait en métal, donc beaucoup plus dense que l'air) C'est une mauvaise idée de coller son oreille au rail si un train arrive. :)

Posté le

unknown

(16)

Répondre

on le fait surtout pour les fondations profondes (pieux) sa permet de savoir si la fondation est cassé et si il y a la bonne profondeur. de plus sa ne ce fait pas en labo mais sur le chantier avec un marteau un peu spécial et un micro.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

a écrit : Plus le matériau est dense plus la vitesse du son est élevée, c'est pour cette raison que tu entends facilement de très loin un train en mettant ton oreille sur un rail (fait en métal, donc beaucoup plus dense que l'air) Moi perso j'en ait pas vu beaucoup le faire. Ou alors ils ont fait une incroyable découverte (déjà connu d'ailleurs) juste avant de gêner tout le trafic SNCF !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

C'est donc ca, l'espece de tuyeau que les ouvriers mettent dans le beton frais et qui fait du bruit (assee desagreable), comme des vibrations..

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : C'est donc ca, l'espece de tuyeau que les ouvriers mettent dans le beton frais et qui fait du bruit (assee desagreable), comme des vibrations.. Nan, ca c'est un vibreur pour que le beton soit repartie partout dans la structure à couler.

Posté le

unknown

(13)

Répondre

a écrit : C'est donc ca, l'espece de tuyeau que les ouvriers mettent dans le beton frais et qui fait du bruit (assee desagreable), comme des vibrations.. Non c'est un marteau piqueur :-)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Plus le matériau est dense plus la vitesse du son est élevée, c'est pour cette raison que tu entends facilement de très loin un train en mettant ton oreille sur un rail (fait en métal, donc beaucoup plus dense que l'air) trés bonne exemple mais je déconseil de le tester ;)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : C'est donc ca, l'espece de tuyeau que les ouvriers mettent dans le beton frais et qui fait du bruit (assee desagreable), comme des vibrations.. Ça sert à faire sortir l'air et densifier le béton.
L'anecdote parle de contrôle au son mais c'est plutôt ultrason. Ok, vous me direz que le phénomène de propagation est le même mais ça donne une idée différente (je trouve...)

Posté le

unknown

(0)

Répondre