Des sangsues pour se soigner

Proposé par
le
dans

L'hirudothérapie désigne une pratique médicale particulière, très utilisée au Moyen Âge et encore pratiquée de nos jours par certains médecins : des sangsues vivantes et volontairement affamées sont utilisées pour "aspirer" le sang d'un patient. Cela aurait différentes vertus, dont celle de favoriser la cicatrisation et la revascularisation suite à une opération chirurgicale.

Leur salive jouerait également un rôle fluidifiant et anti-inflammatoire.


Commentaires préférés (3)

Les sangsues sécrètent des hirudines, et sont même très utilisées aujourd'hui en médecine: Les hirudines sont une forme courante d'antithrombotiques. Que ça soit les animaux en "application locale" ou bien des cachets à prendre, l'efficience du produit n'est plus à prouver.

Posté le

iphone

(80)

Répondre

Les sangsues sont élevées dans des fermes grace a du sang de veau, avant d'etre livrees aux hôpitaux, a jeun depuis 3 mois ;-), elles peuvent rester 1 an sans se nourrir. Son nom est d'ailleur Hirudo medicinalis, elle possede 3 crochets et 2 ventouses afin de s'accrocher a sa proie quelle repère grace à la chaleur. Elles permettent notamment d'amorcer la revascularisation dans certaines greffes, et d'empecher la formation de caillots grace a un anticoagulant contenu dans leur salive: l'hirudine, qui est aussi utilisee comme médicament

Posté le

iphone

(91)

Répondre

JLSD, moi j'adore les pratiques sangsue-elles !

Posté le

iphone

(73)

Répondre


Tous les commentaires (57)

D'ailleurs Louis XIV aurait subit plusieurs milliers de saignée tout au long de sa vie. C'est.dingue comme ce traitement était prisé *.*

Posté le

android

(4)

Répondre

je passe mon tour pour se genre de "médecine"

Posté le

android

(0)

Répondre

Ça doit faire bizarre de se faire sucer le sang.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Sauf qu'on sens rien, précisément.
(sinon les sangsues vivraient pas longtemps ^^ )

J'imagine qu'entraîner son corps à re-fabriquer régulièrement du sang neuf doit pas être mauvais pour la santé ^^
(allez donner votre sang :p)

Posté le

iphone

(11)

Répondre

Les sangsues sécrètent des hirudines, et sont même très utilisées aujourd'hui en médecine: Les hirudines sont une forme courante d'antithrombotiques. Que ça soit les animaux en "application locale" ou bien des cachets à prendre, l'efficience du produit n'est plus à prouver.

Posté le

iphone

(80)

Répondre

a écrit : Sauf qu'on sens rien, précisément.
(sinon les sangsues vivraient pas longtemps ^^ )

J'imagine qu'entraîner son corps à re-fabriquer régulièrement du sang neuf doit pas être mauvais pour la santé ^^
(allez donner votre sang :p)
Je ne vois pas en quoi le fait de ne pas sentir les sangsues les font vivre plus longtemps que si on les sentaient ^^

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Les sangsues sont élevées dans des fermes grace a du sang de veau, avant d'etre livrees aux hôpitaux, a jeun depuis 3 mois ;-), elles peuvent rester 1 an sans se nourrir. Son nom est d'ailleur Hirudo medicinalis, elle possede 3 crochets et 2 ventouses afin de s'accrocher a sa proie quelle repère grace à la chaleur. Elles permettent notamment d'amorcer la revascularisation dans certaines greffes, et d'empecher la formation de caillots grace a un anticoagulant contenu dans leur salive: l'hirudine, qui est aussi utilisee comme médicament

Posté le

iphone

(91)

Répondre

Donc une technique pas d'un autre temps puisque qu'utilisé encore de nos jour...
Ce technique était elle plus sure que les saignées ??

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Donc une technique pas d'un autre temps puisque qu'utilisé encore de nos jour...
Ce technique était elle plus sure que les saignées ??
La saignee qui n'est pratiquee aujourdhui qu'au cours de l'hemochromatose génétique (accumulation de fer) retire plusieurs centaines de ml de sang. La sangsue est un petit ver de quelques centimetres, mais qui par aspiration du sang (seulement 10 ml, ce qui represente plusieurs son poids) permet une revascularisation de lambeaux. Le traitement dure donc plusieurs jours, une fois repue la sangsue se detache d'elle meme ( environ 30 min), ce qui impose de renouveller loperation plusieurs fois dans la journee

Posté le

iphone

(10)

Répondre

Et il n'y avait pas de risque de maladie ? J'ai horreur de tout ce qui rentre dans la peau et encore plus pour aspirer (je suis jamais bien pendant une prise de sang, rien que d'y penser ca me donne des frissons).

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Je ne vois pas en quoi le fait de ne pas sentir les sangsues les font vivre plus longtemps que si on les sentaient ^^ Sous entendu: sinon on les éclateraient si elles nous faisaient mal ^^

Posté le

website

(11)

Répondre

a écrit : Et il n'y avait pas de risque de maladie ? J'ai horreur de tout ce qui rentre dans la peau et encore plus pour aspirer (je suis jamais bien pendant une prise de sang, rien que d'y penser ca me donne des frissons). Elle ne font en realite que s'accrocher sur la peau. Mais effectivement, du fait qu'elles ne soient pas steriles on prescrit des antibiotiques pendant le traitement. Elles ne transmettent pas de maladies, mais il s'agit d'une precaution car meme si leur production est controlee elles sont porteuses de germes, mais normalement inoffencifs

Posté le

iphone

(9)

Répondre

a écrit : Sous entendu: sinon on les éclateraient si elles nous faisaient mal ^^ Ah d'accord, je comprends mieux xD.
Merci =)

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Excellente technique (saignée) encore utilisée aujourd'hui dans la plupart des pays arabe(Arabie, Maghreb) mais avec des ventouses et la saignée se fait avec des petits coups de lames toutes fines ce qui fait qu'on sent rien du tout.
On peut en faire a plusieurs endroits comme le dos, la nuque, la tête, ...
Jmcmb quand même car je ne connaissais pas l'origine de cette technique (sangsues) juste que les musulmans la pratique depuis plus de 1400 ans.

Posté le

iphone

(6)

Répondre

En arabe cela s'appelle une hijama et cette méthode est reconnu depuis 2004 par l'OMS.

Posté le

iphone

(4)

Répondre

JLSD j'avais déjà vu sa dans Dr.House, je croit. Ou sinon c'était dans une autre série "hospitalière"

Posté le

website

(6)

Répondre

Ça me fait penser à une sorte d'ancêtre de l'erythraphérèse. On prélève des globules rouges à un patient 3 semaines avant son opération de ce fait lorsque le jour J arrive la moelle a déjà compensé la perte des rouges, elle se trouve également dans sa capacité de production optimale et en plus si besoin on a les globules rouges prélevés 3 semaines auparavant. Ok je vous le concède ça n'a rien à voir mais ça m'y fait penser ;-).

Posté le

android

(7)

Répondre

JLSD, moi j'adore les pratiques sangsue-elles !

Posté le

iphone

(73)

Répondre

Si je ne me trompe pas, les sangsues sont aussi utilisées pour les varices..(à confirmer)

Posté le

android

(0)

Répondre