L'héroine de Millénium tirée d'une histoire vraie

Proposé par
square
le

Stieg Larsson, auteur de la trilogie Millénium, fut témoin à 15 ans du viol d'une jeune fille nommée Lisbeth par un groupe de garçons. Il ne fit rien pour les en empêcher et s'en voulut toute sa vie. Le personnage de Lisbeth Salander figurant dans les romans, une jeune pirate informatique au passé dramatique, est inspiré de cette histoire.


Commentaires préférés (3)

Je peux comprendre la sidération. Saisi par le spectacle de la violence, on peut se trouver incapable de faire quoique ce soit, ni réfléchir convenablement. C'est une forme d'état de choc. C'est terriblement triste comme histoire. Rien de bon pour personne...

Posté le

iphone

(359)

Répondre

Je ne crois pas qu'il avait besoin d'etre temoin d'un viol pour devenir un ecrivain reconnu... Assister à un viol à 15 ans ne nous transmet pas le talent de l'ecriture... Il aurait écrit sur d'autre chose voilà tout!

Posté le

iphone

(181)

Répondre

Donc si je suis votre raisonnement, pour faire des bouquins à succès il faut se réjouir des drames qui arrivent aux autres??? Du coup les déportations nazies étaient une bonne chose puisqu'elles ont permis de remplir des pleines pages de nos manuels d'histoire!? l'esclavage également !? Vivement le prochain fou qui décidera de faire péter un pays à coup d'obus afin que vous puissiez vous régaler du malheur des autres!! Et certainement que cette femme devait être fière d'avoir servie de modèle à un pauvre type qui non content de l'avoir laissée à ses violeurs sans bouger s'en est inspirée pour pondre une niaiserie..

Posté le

iphone

(69)

Répondre


Tous les commentaires (71)

pas facile de garder cela sur la conscience toute une vie. l'hommage est beau, mais une action aurait été mieux venue... au moins aller chercher des secours, a 15 ans on ne peu pas forcement intervenir face a toute une bande.

Posté le

website

(39)

Répondre

Je peux comprendre la sidération. Saisi par le spectacle de la violence, on peut se trouver incapable de faire quoique ce soit, ni réfléchir convenablement. C'est une forme d'état de choc. C'est terriblement triste comme histoire. Rien de bon pour personne...

Posté le

iphone

(359)

Répondre

En effet ça a du être difficile de vivre avec cela sur la conscience ...

Posté le

iphone

(4)

Répondre

C'est vrai qu'il faut être courageux pour garder sur sa conscience. Je pense qu'il devait être extrêmement choquer pour ne pas avoir réagis à temps.

Posté le

website

(0)

Répondre

si c est le fait d avoir assisté a ce viol qui lui a donné l idée d'écrire millénium on peut considerer qu il a eu de la chance car ses livres ont été super bien vendue. c est mon point de vue est cela ne sert a rien d écrire un commentaire pour me dire que je suis stupide de penser qu il a eu de la chance d assister a un viol.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : si c est le fait d avoir assisté a ce viol qui lui a donné l idée d'écrire millénium on peut considerer qu il a eu de la chance car ses livres ont été super bien vendue. c est mon point de vue est cela ne sert a rien d écrire un commentaire pour me dire que je suis stupide de penser qu il a eu de la chance d assister a un viol. Afficher tout Je pense à peu près pareil.
C'est triste pour la dénommée Lisbeth, mais en quelques sortes c'est une chance pour Stieg Larsson, et surtout pour nous lecteurs et spectateurs, car sa trilogie est sans conteste un chef-d'œuvre, que ce soit en livre, comme au cinéma.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : si c est le fait d avoir assisté a ce viol qui lui a donné l idée d'écrire millénium on peut considerer qu il a eu de la chance car ses livres ont été super bien vendue. c est mon point de vue est cela ne sert a rien d écrire un commentaire pour me dire que je suis stupide de penser qu il a eu de la chance d assister a un viol. Afficher tout tu es stupide de dire qu'il a eue de la chance d'assister à un viol. BLAGUE. souvent les gens utilisent l'écriture pour apaiser leur consciences, mais celà reste une partie de nous, c'est inévitable... :-/

Posté le

android

(0)

Répondre

on se calme les enfants ! chacun pense ce qu'il veut

Posté le

android

(0)

Répondre

L'un des sentiments les plus destructeurs que de savoir que l'on aurait pu agir autrement. Cela a dû lui ronger l'esprit. Et sûrement aujourd'hui même.
Mais il a apparemment su surmonter cette épreuve pour l'extérioser de manière artistique. Et là, je dis chapeau.
Une question reste en suspend. Aurait-il écrit la même oeuvre si cet épisode de sa vie fût différente?
Qui sait...

Posté le

android

(27)

Répondre

Sortez les mouchoirs, je m'occupe du violon.
Vous avez fini de vous lamenter là ?!
C'est triste OK, mais sans ça, donc sans Lisbeth, Millenium aurait été beaucoup moins pimentée...! Alors smile.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Il est vrai que le "si ce serai à refaire..." est toujours d'actualité et ne cesse d'être posé. Ce n'est pas vraiment constructif mais c'est inévitable pour un cas comme celui-là..Combien de fois je ne me suis pas dis : "si seulement j'avais révisé" ça ne sert à rien mais on le fait au quotidien! ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : si c est le fait d avoir assisté a ce viol qui lui a donné l idée d'écrire millénium on peut considerer qu il a eu de la chance car ses livres ont été super bien vendue. c est mon point de vue est cela ne sert a rien d écrire un commentaire pour me dire que je suis stupide de penser qu il a eu de la chance d assister a un viol. Afficher tout bah non pas de chance de son vivant il n a pas été publié .sa fortune et sa célébrité sont à titre posthume

Posté le

android

(23)

Répondre

a écrit : bah non pas de chance de son vivant il n a pas été publié .sa fortune et sa célébrité sont à titre posthume Tout dépend de la conception de la "chance" de chacun.
Si pour toi elle se résume à la gloire, et aux bénéfices, effectivement, il n'en a pas eu, mais si tu l'assimiles à une satisfaction et à une réussite personnelle avant tout, qui peut par la suite etre partagée, dans ce cas, il l'a été.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

La vie d'une jeune fille vaut-elle moins que le plaisir des téléspectateurs et lecteurs qui ont vu ou lu l'oeuvre de Larsson ? Il est inutile d'essayer de juger si oui ou non le viol auquel il a assisté était nécessaire, ça s'est passé ainsi et il n'y a rien à y faire. Les passions nourrissent l'inspiration, et dans ce monde, "rien de grand ne s'est jamais accompli sans passions".

Posté le

android

(0)

Répondre

Un mal pour un bien ...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comme quoi le malheur des uns ... Fais mon bonheur.
Souffrez, je me délecte.

Posté le

iphone

(9)

Répondre

La conscience n'est pas le reflet du bien ou du mal, mais juste une projection de la société.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : L'un des sentiments les plus destructeurs que de savoir que l'on aurait pu agir autrement. Cela a dû lui ronger l'esprit. Et sûrement aujourd'hui même.
Mais il a apparemment su surmonter cette épreuve pour l'extérioser de manière artistique. Et là, je dis chapeau.
Une question reste
en suspend. Aurait-il écrit la même oeuvre si cet épisode de sa vie fût différente?
Qui sait...
Afficher tout
En fait il ne vit plus avec puisqu'il est décédé ...

Posté le

iphone

(2)

Répondre

Je ne crois pas qu'il avait besoin d'etre temoin d'un viol pour devenir un ecrivain reconnu... Assister à un viol à 15 ans ne nous transmet pas le talent de l'ecriture... Il aurait écrit sur d'autre chose voilà tout!

Posté le

iphone

(181)

Répondre